AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2304046037
Éditeur : Editions Le Manuscrit (23/09/2016)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Izya a vingt ans, l'âge des incertitudes et des élans du c?ur, des convictions nouvelles et des courages insensés. Perturbée par le destin que sa caste lui réserve, elle sera confrontée aux fantômes de son pays, la Boccagrande.Sous les Tropiques, la Boccagrande, pays imaginaire, est une ancienne dictature qui à l'instar du Brésil, n'a connu aucun procès, aucune catharsis. Rien ni personne n'a apaisé la souffrance des victimes et des familles des disparus alors que t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
eemmaabooks
  09 février 2017
Mon avis est très partagé sur ce roman.
D'abord, j'ai détesté Izya, dès les premières pages est m'apparaissent comme quelqu'un de détestable, d'égoïste, de capricieux. Ensuite j'ai eu pitié pour elle, une profonde pitié face aux évènements qu'elle subit. Il faut dire que malgré son cursus impressionnant, Izya n'a pas joué de son intelligence pour se sortir de sa situation. Pour la fin j'ai apprécié son courage et sa détermination. Elle va renier sa caste, sa vie, son mariage arrangé pour partir à la recherche de ses véritables origines et pour donner un sens à son existence. Malgré elle, elle répétera les erreurs de sa mère avant de pouvoir faire partie intégrante de sa nouvelle famille et trouver une lutte qui pour elle aura vraiment un sens. Elle a l'âge de l'incertitude, des élans plein le coeur, des convictions nouvelles et face aux événements insensés qui se présentent à elle, elle va devoir faire preuve d'un grand courage et se retrouvera changer, grandit par ces événements.
Les ennuis s'enchainent pour Izya, et très rapidement : l'auteur ne nous laisse pas le temps de réaliser où nous sommes, qu'il passe déjà à autre chose sans trop de détails et d'explications. Parfois ça nous perd mais ça permet également de donner beaucoup d'élan et de rythme au récit.
J'ai beaucoup aimé les éléments sur les événements politiques, la guerre-civile qui se profile, les groupements révolutionnaires qui agissent contre le pouvoir en place. La Broccagrande est un pays qui a longtemps connu la loi martial, où les droits et les libertés sont bafoués, où la manipulation de l'information est monnaie courante, les rues sont dangereuses, violentes, peuplées de personnages peu recommandables, et Izya va en faire les frais. Dans ce roman il y a également beaucoup de violence, qui pour ma part ça m'a dérangé, m'a perturbé (surtout que je ne m'y attendais pas du tout), il y a souvent des passages de violences physiques et sexuelles, peu détaillés mais présents quand même.
J'ai eu du mal à certains moments à voir où l'auteur voulait en venir, car ce mélange des mésaventures et des accros que va subir Izya nous fait nous demander dans quel sens final le livre va se poursuivre. Il y a vraiment de tout dans ce bouquin.
J'ai eu besoin d'un temps d'adaptation au style de l'auteur, que j'ai trouvé dès les premières pages pompeux et lourd, beaucoup de métaphores, de comparaisons exagérées qui heureusement se sont calmés après.
Bilan : une lecture rapide, agréable, une histoire qui ne m'a pas marqué mais si les thèmes vous plaisent, le livre vous plaira. Pour ma part je ne m'attendais pas à cela et je ne pourrais pas dire que j'ai apprécié ma lecture.

Lien : https://eemmabooks.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
liliesichouette
  03 février 2017
On se retrouve dans un pays imaginaire d'Amérique du sud : Broccagrande. L'atmosphère qui règne dans cet état est assez lourde ; une démocratie y a été mise en place il y a de ça 40 ans à l'issue d'une dictature décadente très rude, cependant le peuple n'est pas réellement satisfait de l'armistice qui a été signée avec leurs anciens tortionnaires qui dorment maintenant sur leurs deux oreilles. Une guerre civile pointe le bout de son nez...
Izya Warden, notre héroïne, est une jeune femme, orpheline de père et de mère, dont la famille fait partie des puissances de Broccagrande et se voit contrainte par sa grand-mère, qui l'a élevé, a épousé un riche homme de 70 ans son aîné.
C'est lorsqu'un inconnu dans la rue l'interpelle en lui annonçant qu'il a des informations sur son père, puis qu'elle découvre les manipulations du gouvernement en action, qu'elle décide de ne pas suivre l'avenir qui était pourtant tout tracé devant elle.
Attention, c'est assez trash ! C'est un roman à ne pas mettre dans toutes les mains. Les femmes y sont clairement rabaissées et de nombreuses violences sexuelles gratuites sont faites à leur encontre. Certes, ça correspond bien à l'ambiance de l'histoire mais il faut tout de même être bien accroché... Et c'est sans compter les descriptions des moments de torture...
J'ai plutôt bien accroché à l'écriture de l'auteur et le sujet est très intéressant ce qui fait que j'ai été très curieuse de connaitre le dénouement. le côté politique avec ses nombreuses manipulations tient une place très importante cependant il reste un peu brouillon car les informations qu'on nous propose sont finalement assez superficielles.
S'ajoutant à ces révélations politiques qui sont faites à Izya en même temps qu'aux lecteurs, la quête de vérité sur ses parents a aussi une grande place dans ce roman...
Ça va un peu vite ; c'est souvent sans transition, on s'y perd parfois...
Un petit point sur l'héroïne : Izya est agaçante et idiote ! Même exaspérante ! du coup, il m'a été impossible de m'attacher à elle. Elle, la jeune femme intelligente ayant fait de grandes écoles et fini major de sa promotion, se retrouve à se faire berner par le premier imbécile qui passe...
Dans la quatrième de couverture, on nous dit : "sur fonds de trafics d'organes", mais on n'en voit pas la couleur alors que c'est ce qui finalement m'avait poussé à m'intéresser à ce livre. Il nous est aussi dit : "... une ancienne dictature à l'instar du Brésil" ce qui, là, peut nous pousser à nous documenter sur ce qu'il s'y est passé (dictature militaire du Brésil de 1964 à 1985). Bon point !
Lien : http://labibliothequedelilie..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
UnMondeLivresque
  15 mai 2017
Une chose est sûre: cette lecture marque, fait réfléchir, et peut déranger. On ne peut que réagir face à ce pays qui vit dans une violence permanente, où la manipulation est maitre, où L Histoire est arrangée afin de mieux régner et où tout élément perturbateur est éliminé. L'univers, bien qu'imaginaire est très réaliste et c'est ce qui dérange. La guerre civile qui se profile, les opposants qui montrent leur mécontentement... Ce n'est pas sans rappeler quelques faits actuels. On relèvera par ailleurs le jeu de mot du nom du pays "Boccagrande", grande bouche en espagnol, qui m'a sourire et illustre assez bien le récit.
Tout au long de l'histoire, on est sous tension. Les rebondissements et les révélations nous laissent sans voix. L'auteur ne ménage pas son personnage principale à laquelle on s'attache très vite. Les ennuis s'enchainent pour Izya, peut-être même un peu trop vite. A certains moments, on ne sait pas où l'auteur veut en venir, les explications étant délivrées au compte goutte, on ne comprend pas où il veut il nous amener. Entre les questions sur sa mère, celles sur son père, celles sur le pays... le récit était limite fouillis par moment avec une impression de suivre des histoires différentes...Cependant, ce détail est un défaut sans en être vraiment un. S'il est vrai que je ressors de cette lecture avec beaucoup de points d'ombre, cet enchainement apporte aussi beaucoup de dynamisme à l'histoire.
J'ai énormément apprécié Izya. Si au début elle avait tendance à me taper sur les nerfs par son côté "mannequin de magazines et fille de famille influente", ses côtés égoïste, capricieux et maniéré ont vite laissé place à une jeune femme engagée. Elle essaiera de comprendre l'histoire de son pays et surtout sa propre histoire, et fera preuve pour cela d'un courage et d'une détermination sans faille. C'est un personnage qui évolue énormément au cours du récit, qui "grandit".
Un autre bémol en plus d'un manque d'explication flagrant est le style de l'auteur. J'ai vraiment eu du mal accrocher aux premières pages... L'écriture n'est vraiment pas fluide, avec sur les premiers chapitres beaucoup de métaphores qui alourdissent le récit
En conclusion, "Izya" est une bonne lecture. Malgré des points qui restent à améliorer, cette histoire de la Boccagrande ne peut que faire réfléchir et peut même déranger. Avec ses scènes de violences physique et sexuelles, c'est un livre à ne pas mettre entre toutes les mains.
Lien : http://un--monde--livresque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lilli_de
  18 février 2017
Avis mitigé sur Yzia.
Lien : http://www.lapetitechronique..
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : manipulationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr