AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253177466
Éditeur : Le Livre de Poche (05/02/2014)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 15 notes)
Résumé :

Partir. S'engager comme matelot à bord d'un navire qui va de port en port pour découvrir le vaste monde : telle est la décision de Petia, le petit garçon des Neiges bleues qui, devenu jeune homme, fait le grand saut vers l'inconnu.

Lui qui a vécu toute son enfance en Sibérie, loin de sa patrie, lui qui a perdu père et mère, choisit d'éprouver une nouvelle fois la force du destin. Au bout de l'océan l'attendent de nouveaux drames, au goût ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
diablotin0
  17 juin 2019
C'est âgé de 24 ans que nous retrouvons Piotr Bednarski que nous avions rencontré dans son livre autobiographique « Les neiges bleues »
La mer est ici son leitmotiv, il s'engage alors en tant que marin pêcheur. On va le suivre de port en port et on fera escale avec lui en Irlande, en Islande ou autres terres. Il va faire des rencontres, vivre des drames, des moments durs, cruels, tristes, mais il restera toujours debout et aura toujours la force d'avancer et d'y croire.
Ce récit est écrit avec une plume d'une délicatesse proche de la sensualité.
Commenter  J’apprécie          432
Moan
  20 septembre 2014
J'ai beaucoup aimé "Les neiges bleues" où Piotr Bednarski racontait sa vie au goulag où ses parents sont morts.
Dans "Un goût de sel", il raconte sa vie d'après.
de retour en Pologne, il décide de s'embarquer à bord de bateaux de pêche. Et, il ne lui sera pas fait de cadeau!
J'ai aimé cet homme franc, droit, intègre. "Traite chaque jour comme le premier, et essaie de ne jamais te sentir vieux". Et, c'est ce qu'il fait, malgré tout ce qui lui arrive, il garde son regard prêt à reconnaître le charme de ce que la vie lui offre.

Belle écriture, à lire!
Commenter  J’apprécie          252
Annette55
  28 mars 2014
Un Goût de Sel commence quelques années après "Les Neiges Bleues"et se présente comme sa suite.
Nous retrouvons Piotr Benarski après les événements racontés dans son premier livre autobiographique.
Il a maintenant une vingtaine d'années et vit chez ses grands- parents adoptifs, Catherine et grand- père Théo qui a survécu à Auschwitz.
Il a une grande passion : la mer.
Il décide de s'engager dans la marine marchande."La mer m'enivrait.
Je l'aimais d'un amour au premier regard. Aucun amour n'est simple, mais l'amour de la mer est le plus difficile. C'est un défi, une épreuve. Elle est belle et tendre, cruelle et inflexible. Elle octroie généreusement le ciel, mais fait aussi cadeau de l'enfer. Et si on la néglige , elle tue."
Il part donc un jour, à l'aventure, sans argent, prend le train sans billet destination: la mer......
Il s'embarque sur le chalutier du capitaine Willy.....
Chaque épisode raconté en chapitres courts et intenses le verra confronté à l'indifférence, à l'ignorance, à la cruauté, au racisme,il fera des rencontres inattendues qui lui donneront raison de ne jamais désespérer.....Le récit est émaillé de décès tragiques et de drames.
Mais le plus important dans ce petit livre c'est la beauté et l'élégance du style.
L'écriture est un enchantement, les phrases sonnent juste, elles sont ciselées, sculptées, la poésie affleure à chaque page comme dans "Les Neiges Bleues".
L'émotion est palpable, la langue est riche et magistrale.
Elle sait laisser libre court au talent d'évocation du poète.
Il faut lire "Les neiges bleues "avant "Un Goût de sel."

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Floyd2408
  03 avril 2014
C 'est le deuxième roman de Piotr Bednarski publié en France que je lis et c 'est toujours un plaisir de caresser avec douceur ce moment de lecture ....
Après le Neiges bleues ou Piotr narre son enfance dans un camp Russe Un goût de sel relate sa vie de Marin avec sa poésie mélancolique et un témoignage sans artifice ...Un récit très bouleversant liant son enfance Russe avec ses Grands Parents présents qui enchantent les souvenirs avec la culture des ses aînés .La religion suit les péripéties de notre Héros au fil des chapitres pour le guider vers un destin qu'il choisira ...Il a cette force en lui pour réaliser sa destiné ...Chaque petites histoires nous emportent dans la cruauté perverses de la vie de Piotr .la mort de ses beautés .sa noyade puis la dureté de sa vie de Marin ....
Piotr reste cet homme vagabond de sa vie au service des autres ....
Un roman excellent ...
Commenter  J’apprécie          50
Bookycooky
  01 février 2015
Trés beau livre ,une prose poétique racontant la vie d'un aventurier.
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
diablotin0diablotin0   16 juin 2019
Aucun amour n'est simple, mais l'amour de la mer est le plus difficile. C'est un défi, une épreuve. Elle est belle et tendre, cruelle et inflexible. Elle octroie généreusement le ciel, mais fait aussi cadeau de l'enfer. Et si on la néglige, elle tue.
Commenter  J’apprécie          180
diablotin0diablotin0   16 juin 2019
(...) Il voyait aussi les pensées. "Ce n'est pas une vue réconfortante. Aucune bête n'est aussi astucieuse, cruelle et inhumaine que l'homme. (...)"
Commenter  J’apprécie          140
Floyd2408Floyd2408   03 avril 2014
La beauté de l 'eau arctique se muait en éclaboussures.en creux et en collines écumeuses. On n 'y trouvait pas la caresse de la terre.L 'océan ne connait pas la tendresse.il est comme un puissant animal qui guette la moindre faute de l 'homme pour le dévorer.Il exploite chaque faux pas.il se glisse dans toute fissure pour que son sel soit plus proche du sang de la vie humaine.Peut être garde-t-il la mémoire du fait que nos très lointains ancêtres le trahirent pour la terre.qu'ils préférèrent la verdure de l 'herbe et le bleu du ciel .Oui. ils le trahirent.or on ne pardonne pas une trahison.elle fait mal jusqu'à la mort.L océan vit.et se souvient .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Floyd2408Floyd2408   03 avril 2014
La terre a probablement depuis longtemps englouti sa tombe herbeuse.La terre est miséricordieuse,elle efface les traces des méchants et à la place des tombes elle fait pousser des pierres .Elle est ainsi.notre terre.elle est ainsi.la Nature.Je sculpte dans la matière que le Seigneur a créée pour se voir lui-même.pour être à la fois Dieu et nous.On est jamais Dieu pour soi-même.il le sait bien .On doit créer quelque chose pour devenir Dieu.La patience paie toujours.et un jour je trouverai ta mère .je la serrerai sur mon cœur .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MoanMoan   20 septembre 2014
Quoi que tu fasses, brise le temps, pour qu'il s'écoule plus lentement, tu auras ainsi plus d'espace pour tes ailes.
Commenter  J’apprécie          100
autres livres classés : littérature polonaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
772 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre