AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2371190381
Éditeur : Piranha (04/05/2016)

Note moyenne : 2.3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Lucy De Bourgh, fille d'une des familles les plus en vue de Rhode Island, épouse dans les années 1950 Thomas Snow, fils d'un garagiste alors en pleine ascension sociale grâce à sa réussite foudroyante dans les affaires. Bien des années plus tard, Philip, veuf maintenant âgé, croise par hasard Lucy qu'il a autrefois fréquentée. Elle lui dévoile les détails saisissants de son mariage raté avec le « monstre » et Philip peine à concilier avec ses propres souvenirs ce fl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Annette55
  08 mai 2018
Voici un récit pétri de nostalgie et de malice,oú le narrateur , maintenant veuf et âgé, nous livre ses souvenirs douloureux ,la perte de son épouse décédée d'un cancer ainsi que leur chére petite fille disparue lors d'un accident .
On croit découvrir une chronique sentimentale mais pas du tout , pour notre plus grand plaisir !
Le narrateur rencontre lors de l'entracte d'un ballet, quelque quarante ans après leur amitié , (il l'a un peu fréquentée) Lucy de Bourgh, l'héritière d'une des familles les plus en vue de Rhode Island, qui se partageait à l'époque de sa jeunesse entre un New- York huppé et un Paris bohème où elle côtoyait alors artistes et intellectuels ........
C'était une fille intelligente et superbe ........
Stupeur , Philippe , intrigué écoute Lucy, sexagénaire affriolante, toujours belle allure, amère et solitaire , lui égrener ses souvenirs qui ne correspondent en rien à tout ce qu'il a pu imaginer jusqu'ici sur des gens qu'il a connus, aimés ou admirés.....Exigeante , arrogante, remplie d'amertume et de ressentiments ..endurcie, elle déverse son fiel, instille son venin au fur at à mesure que le lecteur découvre les dommages causés par un mariage mal assorti , à l'entendre son mari "idéal" , Thomas, aujourd'hui disparu "n'aurait été qu'un obsédé sexuel dénué du moindre talent "......
Elle ne s'est jamais remise de son divorce avec son Thomas banquier et fils de garagiste........
L'auteur , dans une langue très élégante , acérée , un ton jubilatoire , ironique dresse un portrait cruel , âpre, féroce , livre des détails crus, à l'instar d'un voyeur averti, passionné ,un observateur pointilliste de la haute société New- Yorkaise , huppée,dans les années 50.
Le chic des lieux ne semble qu'un décor surfait pour des individus imbus d'eux mêmes aux ambitions médiocres ou le ressentiment noyé dans le whiskey ne rend pas les gens heureux .........Comme Lucy , aigrie , devenue une mégère , pour moi un vrai bûcher des vanités ........une désespérance âpre qui ne m'a pas fait sourire ........
Ce petit bijou d'élégance dresse un portrait au vitriol de ces peines d'amour perdues dans une Amerique hautaine entre déprime, frustration sexuelle , énorme culte de l'argent et morgue de classe , un univers bien loin de mes préoccupations , un ouvrage érigé à la gloire de l'imperfection humaine dans ces années- là !
Un récit inattendu qui réjouit le lecteur grâce à son élégance et sa très belle écriture !
Ce n'est que mon avis , bien sûr !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          363
Shabanou
  30 mai 2018
Bonjour les lecteurs ....
Voici un livre dans lequel j'ai eu du mal à me plonger .
Phillip, qui vient juste de perdre l'amour de sa vie, retrouve par hasard Lucy, une de ses anciennes conquêtes.
Lucy à mal vieillit et est devenue aigrie suite à un mariage raté.
Elle va s'accrocher à Phillip auquel elle n'avait jusqu'alors prêté que peu d'attention.
Lucy captive Phillip et les souvenirs de jeunesse remontent à la surface.
S'en suit une peinture de la société de l'époque ou argent et réussite étaient le leitmotiv.
Ce livre est très court et malgré cela, je me suis trainée et ai eu bien du mal à me concentrer sur ma lecture.
Décidément , les écriture à la " Scott Fitzgerald" ne me conviennent pas .. ou alors le moment n'était pas le bon.
Bref, lu .. rangé .. il ne m'en restera pas un souvenir impérissable.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
Lexpress   27 juin 2016
Un portrait élégant et cruel de la haute bourgeoisie new-yorkaise signé du toujours chic Louis Begley.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LesEchos   24 juin 2016
Même dans les détails les plus crus, le romancier ne se départit jamais de son élégance, flirtant avec Hemingway dans les pages parisiennes et Proust quand il décrit l'aristocratie yankee dévoyée.
Lire la critique sur le site : LesEchos
LeFigaro   03 juin 2016
Louis Begley brosse, avec une prose acérée et un œil averti, le portrait sans concession de la haute société américaine des années 1950.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Annette55Annette55   07 mai 2018
"Il n'est pire douleur que le souvenir du bonheur au temps de l'infortune ...."
Commenter  J’apprécie          270
Lire un extrait
Video de Louis Begley (1) Voir plusAjouter une vidéo
autres livres classés : élitesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre