AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Mirèse Akar (Traducteur)
ISBN : 2246442729
Éditeur : Grasset (31/05/2002)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Un homme d'une cinquantaine d'années se penche sur son passé. Il évoque "sa propre honte d'être en vie". Il vit avec la blessure d'une enfance polonaise passée dans la peur, le mensonge, le secret, au temps où les nazis et les complices semaient la haine, entre 1939 et 1945.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
lormari
  24 septembre 2008
Lisant "Les disparus", de Daniel Mendelsohn, je me suis souvenue de ce livre. Il y a des liens entre les deux auteurs et les deux livres : les auteurs sont amis, écrivains pétris de culture classique, grands lecteurs et citeurs de l'Enéide, leurs familles sont d'origine juive polonaise, et Frances Begley, la mère de Louis, apparaît souvent dans "les disparus". le livre raconte sous forme romancée comment Frances et Louis ont échappé, avec de la chance et l'énergie du désespoir, à la chasse aux juifs dans la Pologne occupée par les nazis. le récit est souvent difficile à supporter : je n'ai pas relu ce livre. Ce roman illustre le pourquoi de la culpabilité du survivant, et l'évocation des malheurs d'Enée lui confère une valeur universelle.
Commenter  J’apprécie          210
mustango
  26 novembre 2010
C'est une sorte de road movie en fin de compte. L'histoire est tragique alors "road movie" ça va faire bondir mais les protagonistes changent de logement et d'identité si souvent qu'on a l'impression d'une longue fuite. Il faut être astucieux pour échapper aux allemands et aux polonais "délateurs". A l'arrivée on a l'impression que c'était plus difficile d'être Juif en Pologne, durant la guerre, qu'en France, que la traque et les dangers étaient plus grands.
La tante du narrateur, qui s'occupe de l'enfant durant la guerre, est une grande tacticienne, grâce à elle le narrateur et elle même vont s'en sortir.
L'auteur évoque également les viols commis sur les femmes par les Russes, les Ukrainiens, ...
On en apprend encore et toujours sur cette période, chaque livre sur ce sujet et comme une pierre à l'édifice.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
lormarilormari   20 septembre 2008
Il a de la vénération pour l'Enéide. C'est là qu'il a trouvé pour la première fois une formulation lisse de sa propre honte d'être en vie, la peau intacte et vierge de tatouages, quand ses parents et pratiquement tous les autres, dont beaucoup à coup sûr plus méritants que lui, ont péri au cours de la conflagration.
Commenter  J’apprécie          80
mustangomustango   26 novembre 2010
Ces juifs étaient partis pour l'Angleterre. C'était biendommage que nous ne soyons pas allés en Angleterre, encore que cela n'aurait pas changé grand chose. L'armée allemande ne tarderait pas à occuper le terrain, là bas aussi.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Louis Begley (1) Voir plusAjouter une vidéo
autres livres classés : pologneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La citadelle du vertige d'Alain Grousset

De quelle corporation Symon est-il apprenti?

Tailleur de pierre
Sculpteur
Peintre
Verrier

20 questions
216 lecteurs ont répondu
Thème : La citadelle du vertige de Alain GroussetCréer un quiz sur ce livre