AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782379101373
238 pages
Livr's Editions (16/09/2023)
3.62/5   4 notes
Résumé :
« Depuis la nuit des temps, des créatures immortelles appelées « Muses » vivent dans des univers contenus dans des peintures et se livrent à une lutte d’influence sur le monde.

Dans le monde réel, rien ne distingue une muse d’un être humain banal. Une Muse peut mourir, mais lorsqu’elle pénètre dans ses propres tableaux, elle rejoint son « royaume », un univers infini dans lequel la Muse est immortelle et impose sa propre esthétique.

Plu... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après Les Royaumes de StendhalVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Le festival Étrange grande à Hettange-Grande en Moselle a eu lieu les 16 et 17 septembre. Comme l'année dernière, le festival s'est associé à la maison d'éditions Livr'S pour la publication d'une anthologie de nouvelles d'artistes confirmés ou en devenir. le thème de ce livre est le syndrome De Stendhal et il réunit 16 nouvelles. Les Royaumes de Stendhal a été publié lors du salon.

Un peu d'explication sur la thématique de l'anthologie. L'écrivain français Stendhal a été marqué par des vertiges et une impression de voir le sublime lors de sa visite de la Basilique Santa Croce . Cette affection extrêmement rare a été nommée le syndrome De Stendhal suite à cet épisode. Il s'agit d'un ensemble de troubles psychosomatiques comme des vertiges, une accélération du rythme cardiaque, voire des hallucinations que peut ressentir quelqu'un face à une oeuvre d'art. Toutefois, le thème du recueil est plus le concept de « Muse » sous différentes formes. Une muse est inspiratrice, elle sert de modèle à un peintre, donne l'envie de créer. Dans la mythologie grecque, les Muses sont les neuf filles de Zeus et de Mnémosyne, elles présidaient aux arts libéraux. Les 16 nouvelles présentées sont toutes parfaitement dans le thème. Il est beaucoup question de peintures, un tout petit peu d'écriture. C'est un peu dommage que les autres formes d'art ne soient pas évoquées, surtout que l'on retrouve souvent des périodes communes dans certains textes. Néanmoins, les nouvelles se découvrent avec beaucoup de plaisir et forment un recueil au thème original. Les textes sont assez nombreux et il est préférable à mon sens de ne pas lire les textes d'une traite pour totalement profiter de sa lecture .

Au royaume de Doré d'Augustin Begom : pour l'ouverture du bal, un texte aux nombreux traits d'humour et fort agréable à lire. Une exposition sur Gustave Doré va avoir lieu. L'organisatrice a fourni un travail colossal pour tout organiser, hésitant sur les tableaux à y présenter. Juste avant le commencement, elle va vivre une expérience bizarre en se retrouvant plongée dans l'univers des peintures de l'artiste.

Tout commence par un dernier voyage d'Audrey Errard: un texte poétique mais un peu court racontant l'histoire d'un homme travaillant comme veilleur de nuit dans un musée. Il pense avec nostalgie aux voyages qu'il aurait du faire avec sa petite fille.

Héritage d'Anne-Lorraine Wagner : Deux cousines autrefois très proches se retrouvent pour l'enterrement de leur grand mère. Celle-ci les gardait quand elles étaient enfants. Elles se sont éloignées au fil du temps et vont apprendre à découvrir les secrets de leur grand-mère qui semblait très stricte et peu aimante. L'autrice joue avec la présence du surnaturel et le concept de muses mauvaises de belle manière.

La Stèle de Carwyn Tomas : Un homme va chez le dentiste suite à une mauvaise chute qui lui a cassé une dent. Une étrange statue attire son attention à chaque fois qu'il s'y rend. le texte mêle des aspects fantastiques, des thèmes un peu lovecraftiens dans une histoire assez réussie bien que un peu rapide.

Le plaisir des Dieux d'Anne Kauffmann : Lors d'un voyage à Naples, une jeune femme ayant une relation avec un homme marié depuis plusieurs années se fait poser un lapin par lui. Elle décide pourtant de rester et de se rendre dans un musée où elle admire une toile qui va changer son destin. L'écriture est plaisante mais le texte est un peu trop court.

Pandémonium de Sydney Eight : le diable s'ennuie en enfer, il se lasse des tortures qui finissent par toutes se ressembler. Par hasard, il va découvrir un tableau qui est une porte vers la terre. Voilà de quoi changer sa routine. On se doute un peu de la fin mais le second degré présent dans le texte le rend fort plaisant à lire.

Personne ne sait ce que ressent l'esprit de Félix Traakki: changement de décor pour ce texte qui utilise la mythologie japonaise. Sakura a été vendue par ses parents à la tenancière d'un bordel quand elle était enfant. Elle a oublié son nom et va chercher l'aide d'un kitsune pour le retrouver.

Renaissance de Nathan Luc: un texte abordant le danger du fanatisme à travers l'histoire d'un jeune homme travaillant pour un peintre qui se révèle être Léonard de Vinci.

Le désert et l'oubli de Fabien Cerutti : un jeune archéologue que sa femme a quitté noie son chagrin dans l'alcool et les prostituées. Par hasard, il va tomber sur un tableau représentant sa femme. Commence alors pour lui une aventure des plus étranges où il est persuadé d'entendre la femme du tableau s'adresser à lui et l'enjoindre à chercher une cité perdue en plein désert du Sahara. Fabien Cerutti joue avec le surnaturel et sème le doute sur la folie du jeune homme. Une nouvelle très bien écrite et qui mêle histoire, aventure et fantastique.

Jeune femme à la fenêtre de Silène Edgar : un texte court mais qui arrive à faire passer beaucoup de choses en peu de mots. L'autrice offre une belle vision du temps qui passe avec le récit d'une femme qui va être confronter à une étrange visite en pleine nuit.

Vert Arsenic d'Estelle Faye : un texte qui est tout à fait le reflet de ce qu'a pu écrire l'autrice auparavant, fort réussi et bousculant les normes d'une époque. Un jeune homme hérite des toiles et de la maison de son grand oncle artiste peintre à sa mort. Peu à peu il va devenir obsédé par une jeune femme rousse présente sur beaucoup de toiles et va vouloir la retrouver. Quand il trouve la solution à ces mystères, il va aller de surprises en surprises.

Salle Rouge d'Alex Mauri : le texte prend pour point de départ le fait divers où des activistes ont balancé de la sauce tomate sur des tableaux au Louvre. L'idée de départ est bonne mais le texte un peu confus par moments.

NéoVersailles les honneurs de la cour de Célia Flaux : l'époque n'est pas vraiment précisée mais sans doute dans un futur proche, une cour virtuelle reproduisant les concepts de celle de Louis XIV a été créée par le nouveau roi. L'histoire est centrée sur le dauphin qui éprouve des difficultés avec le concept. L'idée est originale mais la fin de la nouvelle est trop rapide.

Le Bal des Orchidées de Christophe Sambre : Un poète va à une expo de peinture et tombe sous le charme d'un tableau. Il écrit des poèmes sous l'influence de la toile. le texte se lit agréablement mais est un peu confus.

La Femme-Lionne de Jean-Laurent del Socorro : l'auteur a fourni à la fin de la nouvelle un petit explicatif sur son contexte d'écriture, ce qui est une initiative fort appréciable. A l'époque préhistorique, une jeune femme chasseuse va être choisie pour devenir artiste alors qu'elle ne s'y attendait pas. Elle va dans la grotte où se trouvent les peintures rupestres et subit une initiation. L'idée de cette nouvelle est très originale ce qui fait sortir le texte du lot. C'est toujours très bien écrit comme habituellement chez l'auteur.

La putain du Caravage de Jean-Sébastien Guillermou : dans cette nouvelle, on retrouve le peintre Caravage dans une histoire fantastique sur son dernier amour et muse. le texte est bien fait, agréable mais peu original.
Lien : https://aupaysdescavetrolls...
Commenter  J’apprécie          40
Connaissez vous le syndrome De Stendhal ? Il s'agit d'un ensemble de troubles psychosomatiques comme des vertiges, une accélération du rythme cardiaque et / ou même parfois des hallucinations, qui peut toucher une personne face à une oeuvre précise ou face à la contemplation d'énormément d'oeuvres de maître rassemblées au même endroit. On l'a appelé ainsi parce que Stendhal lui-même en a été victime pendant un voyage en Italie.

C'est sur cette base et sur le concept de « Muse » que l'idée de ce recueil a germé. Une Muse, c'est une entité ou une personne qui inspire un artiste et on voit ici que l'inspiration peut prendre des formes très diverses, pas toujours pour le meilleur...

Si vous n'aimez pas l'Art et plus spécifiquement la peinture alors passez votre chemin car il n'y a que ça entre ces pages ! Les seize auteur·ices rassemblés par le festival Étrange-Grande pour l'occasion ont tous·tes donné leur interprétation de la thématique d'une manière parfois un brin redondante sur les périodes abordées mais toujours impeccable sur un plan formel. le reste n'est qu'une affaire de goût !
Je vous conseille d'ailleurs de ne pas faire comme moi et de lire les nouvelles "plic-ploc" au lieu d'enchaîner, afin de mieux en profiter.

De mon côté, je retiendrai le texte d'Augustin Berom pour son côté fun et un peu absurde, celui de Silène Edgar pour sa simplicité touchante et poétique, celui d'Estelle Faye pour sa noirceur décidée à bousculer les normes sociales de son époque, celui de Célia Flaux très original dans son idée et dans sa mise en place, et enfin celui de Jean-Laurent del Socorro qui est le seul à exploiter l'art préhistorique et qui le fait, comme à son habitude, avec brio. Ces deux derniers sortent du lot de par l'époque abordée et la façon de le faire.

Les autres textes ne sont pas mauvais, ils m'ont simplement moins touchés en tant que personne, en tant que lectrice.

C'est un beau travail qui a été réalisé par Livr'S mais aussi par le festival, proposant un recueil unique qui sort des sentiers battus. À découvrir !
Commenter  J’apprécie          30


autres livres classés : fantasyVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs (16) Voir plus



Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2529 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

{* *}