AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290077046
Éditeur : J'ai Lu (22/01/2014)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 59 notes)
Résumé :
La Société, son réseau souterrain, ses codes, ses membres mystérieux et fortunés... que savons-nous d'elle exactement ?En suivant les pas d'une audacieuse journaliste, vous en découvrez un peu plus sur les origines de cette organisation clandestine qui a pourtant pignon sur rue.En acceptant de travailler pour Paul Peyriac, un éditeur en retraite aussi machiavélique que touchant, la jeune et séduisante Mina va vous entraîner au c?ur du système.Sur le savoureux chemin... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
lisamclivres
  19 octobre 2012
reviewJ'avais beaucoup aimé le premier tome Qui de nous deux? dans son ensemble, malgré quelques scènes très poussées qui rangeaient ce livre dans le compartiment des livres pour public AVERTI - et qui il faut quand même le dire m'ont mis parfois assez mal à l'aise - c'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai démarré le tome 2 en espérant y trouver ce que je cherche dans la littérature érotique. Alors que le tome 1 était vraiment dans le thème de la domination, de la supériorité, de la violence même et de l'extrême, ici on est plus dans un "chemin initiatique" . On a une héroïne qui démarre comme Madame Tout le monde (ça se dit ça ?) et va progressivement prendre elle-même les rênes de sa vie sexuelle entourée d'experts en la matière qui vont la guider. C'est en quelque sorte un roman d'apprentissage où le sexe n'est plus une addiction, un moyen de presque se dépasser pour soi, pour l'autre, ici le sexe devient un outil de manipulation et Mina va l'apprendre de la « main » d'experts. Ici point de BDSM (celles qui sont frileuses de ce genre seront ravies !), tout n'est que sensualité, les scènes de sexe sont moins nombreuses mais plus voluptueuses, plus carressantes et avec une touche de voyeurisme qui réveille nos fantasmes les plus primaires! J'ai trouvé le personnage de Mina très intéressant et je pense que les lectrices pourront plus facilement s'identifier à elle, chacune à sa manière. L'intrigue tourne autour de plusieurs personnages qui ont tous un rôle important dans le déroulé de l'histoire, avec une préférence pour moi pour les couples Paul/Mina,Philippe/Mina et Mina/Kait (l'ascendant d'un personnage sur l'autre n'est pas forcément celui qu'on croit…). Dans ce tome ci, j'ose parler de romantisme, de séduction affichée et dans un but précis, avec une sensualité plus que du « porno ». le seul bémol que je peux mettre ici, c'est que j'ai trouvé le personnage de Philippe un peu fade, mais comment rivaliser avec celui de Paul.... Avec ce deuxième tome Angela Behelle réussi pleinement son coup, elle a su se renouveler au plus grand plaisir de ses lectrices qui n'ont pas l'impression de lire 2 fois la même chose, et on sent que la suite de cette série est plus que prometteuse!! j'espère vraiment trouver dans les suites ce que j'ai trouvé dans ce tome 2.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Missnefer13500
  13 octobre 2014
Ce sera une chronique commune pour tous les opus lus
J'ai donc lu 6 tomes de cette saga composé de 10 tomes (semble t il, d'une auteure française qui fait un tabac sur les réseaux sociaux que l'on adule ou encense c'est selon) Pour moi avec un opus qui se décline à l'envie à partir du premier avec des histoires en fait très similaires
On peut dire que les lieux et les personnages sont différents et que le reste semble un sacré copié collé
Pourquoi donc suis j 'allée jusqu'au 6eme ?
Pure curiosité et l'espoir que çà s'améliore
je constate donc que ce style littéraire très tendance est un style assez facile, je me demande d'ailleurs vu le nombre d'auteurs comment ils s 'en sortent.
les scènes de sexe se ressemblent toutes, et notre auteur se plait à nous les décrire ,très précisément
Si ce n'est qu'au bout d'un moment , c'est assez lassant
Et comme le dit Nyx (je la rejoint sur d'autres points de sa chronique d'ailleurs)
certaines scènes sont assez dérangeantes par la manière dont c'est raconté et sa répétitivité surtout celle concernant une certaine pratique sexuelle. C'est presque comme si l'auteur voulait persuader toutes les rétives à cette pratique qu'elles ont tord et ne savent pas ce qu'elles perdent.
Pour plus de précisions, dans ce genre d'histoire c'est les personnages qui m'intéressent et je doit dire que dans le premier opus, j'ai trouvé que le celui de Mickaela manquait de crédibilité , tout comme Alexis d'ailleurs.
Comment un professeur peut se laisser autant manipuler par un étudient de 18 ans de surcroit?
Comment un jeune de 18 ans voire de 20 peut être aussi mature?
Pour le reste de petites autres choses que je n'ai pas trouvé crédibles, je ne peux les citer sans spoiler et je préfère laisser aux lecteurs se faire leur propre opinion qui peut s'avérer d'être à l'opposé de la mienne .
Et pourtant j'ai poursuivi..
Cette société secrète qui a pignon sur rue, s'adresse uniquement à des nantis . Elle comble leurs plaisirs les plus simples : coiffeur, esthéticienne.. et le plus secret comme le libertinage, le BDSM...
Pourtant dans certains des opus, çà m'a dérangé et je n'ai pas trouvé les règles de cette Societé Omega conforme aux préceptes de son fondateur. C'est comme si l'auteur s'était égaré en cours de route, où qu'elle ne maitrisait pas vraiment tout, à moins bien sur que ce soi moi qui ait compris de travers.
Dans la fille du boudoir (tome 6 et celui qui m'a le plus déplu),l' hôtel me fait plus penser à une maison close qu'un lieu dédié au libertinage.
Mon préféré A votre service parce qu'il sonne vrai.
J'ai beaucoup aimé les personnages ,et ici on appelle un chat un chat.
Pascaline est au service de Daniel c'est clair,elle est payé pour ses services et malheureusement elle n'a pas le choix.Le reste de la romance est romantique à souhait.
Que dire des autres opus, j'ai assez apprécié la romance ente Lou et et Liam dans La gardienne de l'Omega, celle de Mina et Philippe ( Mission Azerty) et beaucoup moins celle d' Emeraude et de Yann ( l'inspiration d'Emeraude)
Il reste encore quelques tomes à cette saga mais je passe mon tour
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nyx
  27 mai 2013
Une fois n'est pas coutume je regroupe les quatre chroniques sur un même billet. Pourquoi changer ainsi mes habitudes ? Parce que j'ai lu ces histoires presque coup sur coup et que du coup j'avais un autre regard sur mes lectures que si j'avais fait durer. J'avais non seulement tout les éléments en tête mais je tirait en plus des liens entre les différentes histoires, etc. Pas facile pour moi dans ces conditions de faire une chronique par tome sans digresser sur les tomes suivants !
La Société c'est un groupe de personne qui a décidé de monter un réseau offrant des prestations de hautes qualités et très particulières pour des clients ultra-sélectionnés. Allant de la "simple" coupe de cheveux au massage relaxant, très relaxant, la Société vous permettra de vous épanouir sensuellement dans le luxe le plus total.
Tout repose sur des façades innocentes et légitimes et, outre l'argent qui coule à flot, une loi du silence.

Dans le tome 2 nous verrons apparaître les personnages du premier tome dans un cadre bien différent. Je dois avouer que ce nouveau rôle convient bien plus à Mickaëlla que ce qu'elle nous donnait à voir dans le tome 1. Nous suivons cette fois-ci une jeune fille qui va se prêter à un étrange jeu, à des manipulations mais sans que le lecteur ne puisse dire avec précision qui manipule qui. Etudiante de journalisme, Mina, qui n'est pas trop farouche, va être initiée à la Société par le biais de son patron (non, contrairement à Fifty par exemple, ce n'est pas lui qu'elle se fait...enfin je me comprend).
Ce tome, qui est bien moins porté sur la domination, se veut plus sensuel, plus sulfureux d'une certaine manière. La part est vraiment laissé au jeu de séduction et de manipulation et les scènes sensuelles sont là pour servir ce but, non pour noyer le poisson ou remplir des pages. L'inclinaison de Mina pour ce "jeu" est plus compréhensive que celle de Micky, est-ce du au changement de cadre de travail ? C'est possible qu'il y ait une sorte d'aura autour des profs après tout.
En revanche, ce qui m'a fait tiquer c'est le vocabulaire de l'auteur. Déjà un peu cru, familier, dans le tome 1, c'est plus dérangeant dans ce contexte plus feutré et littéraire.

Le point commun de toutes ces histoires, outre les trames classiques des romances érotiques, c'est bien le style de l'auteur. le vocabulaire est toujours le même, les tournures de phrases et les expressions se retrouvent toutes les 20 pages en moyenne ce qui fait qu'après 4 tomes je n'en pouvais juste plus. Outre le fait que ce soit d'un niveau familier et cru, j'ai eu beaucoup de mal avec le fait que l'auteur insiste lourdement sur certains points. Parler de relations sexuelles, orales ou non, ce n'est pas évident parce qu'il faut éviter de faire toujours la même chose et de sombrer dans la routine. Mais ce qui est valable dans le couple l'est aussi dans une série. du coup les héroïne qui "s'ouvrent" à la sodomie, avec les mêmes mots/expressions, les descriptions de fellations qui se ressemblent toutes etc. (le pire ? toutes les héroïnes sont des femmes fontaines et trop d'insistance sur ce fait m'ont fait remarqué que d'un point de vue technique, ça mouille et que si l'auteur essaye de s'occuper de ce détail parfois, c'est souvent qu'elle l'oublie !). J'avoue que ça fait beaucoup. Il n'y a pas de variété et cette insistance lourde a plus eu tendance à m'agacer qu'autre chose. le style est assez simple et directe mais je pense que le but principal de ce genre de littérature ce n'est pas ça non plus, mais plutôt les scènes sensuelles, qui, en elles-mêmes, tiennent leurs promesses.
Pourtant en soi ce sont des histoires qui ne sont pas "mal" et qui ont des bons points (j'avoue avoir préférée l'histoire n°3 pour son héroïne plus assumée et prête à faire ce qu'il faut, quitte à souffrir, en restant réaliste et lucide sur le monde et sa place dans ce monde).
Lien : http://nyx-shadow.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jbyaly
  11 août 2015
Sédution, Manipulation, Devenir une femme Fatale
voilà les maîtres mots de ce deuxième tome attendrissant
Hermine (Mina) Dalambray est une jeune étudiante totalement ordinaire, une vie sociale pauvre, une vie sexuelle quasiment inexistante, elle vit et travaille uniquement pour réussi ses examens et devenir la journaliste qu'elle rêve d'être. Quand sa carrière l'amène à rencontrer Paul Peyriac, jamais elle n'aurait pu penser se voir ouvrir un monde de volupté et un apprentissage autre que la connaissance du monde littéraire.
Qui est Paul Peyriac ?
Philippe est-il aussi naïf qu'il semble l'être ?
Qui est le marionnettiste ? Qui sont les marionnettes ?
Ce tome est totalement différent du précédent, tout en simplicité, un érotisme tout en douceur, totalement représentatif du caractère de notre jeune héroïne Mina.
Je suis totalement conquise par la finesse et la capacité qu'à l'auteure à fait transparaître le caractère de ses héros à travers des mots et des instants précis, elle nous offre une nouvelle facette de la société.
Mina est une jeune étudiante classique jean basket, jolie, séduisante, banale, elle est une femme enfant. Elle n'a pas encore totalement conscience de sa sensualité et de comment l'exploiter avec les hommes. Lorsqu'elle rencontre Paul Peyriac les vannes de ses envies, de ses besoins vont s'ouvrir là où aucun homme n'avait jamais réussi à pénétrer.
Paul Peyriac est un homme d'une soixantaine d'année avec une prestance très forte. Cependant depuis le décès de sa femme, celui-ci c'est enfermé chez lui. Laissant la gestion de sa maison d'édition à son fils. Quand Mina se présente et pour le poste de secrétaire, il est comme captivé, elle à cette présence et prestance qui lui rappel tant sa femme à son âge. Une aura de sensualité et de sexualité. Paul va la modeler à l'image de la femme qu'elle doit devenir.
Ce tome est tout simplement à dévorer. En effet cette complicité entre un homme d'âge mûr et cette jeune femme qui pourrait être sa petite fille. Est Magique. L'auteure a su déployer toutes les ficelles qui font que vous pensez avoir les clefs et les réponses alors que non. Vous lectrices vous vous êtes fait "manipuler" du début à la fin par le déroulement de l'histoire et nous sommes subjugué et surprises par les révélations. Cette relation est sans ambiguïté, il est juste question d'une femme captivé par un homme, nous oublions très vite la différence d'âge et nous dévorons chaque instant que l'auteure nous offre. L'histoire d'une femme qui va faire revivre un homme et qui va apprendre à être une adulte et obtenir la clef de son plaisir.
Je vais quand même vous parler légèrement de Philippe, le petit fils de Paul Peyriac, un homme captivant et qui a réussi à me subjugué totalement.
En finissant ce tome j'ai pensé détenir les ficelles de l'histoire sauf que l'auteure a su manier l'intrigue et me surprendre encore une fois.
Lien : http://jewelrybyaly.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
monparadisdeslivres
  29 août 2015
Toujours dans la saga La Société d'Angela Behelle. Un deuxième opus totalement différent du premier opus. le ton change totalement, « Mission Azerty » est certes plus soft en comparaison de « Qui de nous deux ? » mais c'est toujours aussi palpitant, passionnant et érotique !
Lorsque Paul Peyriac, un grand éditeur de renom à la retraite propose à Hermine, Mina une étudiante en journalisme un poste de secrétaire personnelle, elle n'aurait jamais cru que leur collaboration la mènerait dans le monde de l'organisation la plus secrète qui puisse existée, La Société. Mais chose plus étonnante, elle a été choisie spécialement dans un but très précis et tout cela manoeuvré d'une main de maître par Paul lui-même …
Un coup de génie ce tome ! Je ne m'attendais pas à ça et j'ai été bluffée la tournure de l'histoire. Angela Behelle a su manier sa plume à la perfection. C'est toujours aussi fluide et addictif. On ne s'ennuie pas un instant. L'intrigue est très bien trouvée mais aussi innovante ! On a affaire ici à un personnage extraordinaire en la personne de Paul. Certes, il excelle dans l'art de la manipulation, c'est même le « number one » et pourtant on est bouleversé par sa personnalité et son vécu. Et pour que son plan soit un succès absolu, il va initier Mina à l'art de la séduction. Et Mina s'avèrera être une élève très exemplaire et disciplinée. Elle sera entourée d'experts en la matière, comme Madame Jeanne la pro de la lingerie et des accessoires ou Jill l'esthéticienne hors pair. Mais c'est aussi sans compter l'aide de Micky Duviel qui jouera un rôle très important dans cet apprentissage.
On aura aussi un peu plus d'information sur La Société en elle-même. On comprend très vite que le but de cette organisation est d'offrir le plaisir sous toutes ses formes même les plus extrêmes (on en a eu un aperçu dans le premier tome).
Que dire de plus ? J'aurai du lire cette série bien plus tôt ! Car Angela Behelle a su encore une fois bien doser l'aspect érotique dans toute sa splendeur avec une touche de sensualité mais aussi de romantisme. On a une belle vision de l'amour vrai, profond et sincère. Et c'est EXCELLENT ! Et avec un final très inattendu et surprenant (dans le bon sens bien-sûr), il me tarde de lire la suite de cette sage et de savoir ce que l'auteur nous réserver.
Lien : http://wp.me/p5AuT9-Ql
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Milka2bMilka2b   10 septembre 2013
J’ai beau faire attention, ma jupe ne pivote pas entièrement avec moi et la jarretelle de mon bas droit apparaît. Je me réajuste aussitôt. Je me sens gourde. Paul, accoudé à la portière, fait une moue approbatrice.
— Ma femme aussi connaissait ce genre d’affres. Je trouve cependant tellement séduisant d’apercevoir de la dentelle sur une jambe si belle. Vous n’avez pas à en rougir, au contraire, sachez en user. On pardonnera toujours à une belle femme une petite coquetterie, pas la vulgarité
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Pixie-GirlPixie-Girl   02 décembre 2012
D'un coup, j'ai envie de l'aimer et je dois réfréner mon désir de l'engloutir de suite.
Commenter  J’apprécie          40
bibliobleuebibliobleue   26 octobre 2013
Je l'enferme dans la plus délicieuse des prisons. Je m'empare de lui, lentement, inexorablement.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : bdsmVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
284 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre
.. ..