AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368123350
Éditeur : Diva (09/01/2019)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Abi est jolie, mais porte sur le visage une cicatrice qui nuit considérablement à sa propre estime ainsi qu’à ses rapports sociaux en général.

Erwan est photographe de mode et a l’habitude de côtoyer la beauté au quotidien. Rien ne les destinait à se rencontrer, et pourtant...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Analire
  12 mars 2019
Abi est jolie, mais elle porte sur son visage les souffrances de son passé : une énorme balafre qui nuit sensiblement à son estime personnel. Quand elle rencontre Erwan, un photographe Breton, comme elle, Abi se sent immédiatement en confiance. Erwan et Abi, qui ont de nombreux points communs, vont tout de suite bien s'entendre et se rapprocher très rapidement, pour former, en quelques jours à peine, un couple.
L'histoire est agréable, elle se lit très facilement, d'autant que la plume de l'auteure est fluide. Néanmoins, j'ai trouvé cette romance beaucoup trop commune. Deux personnes se rencontrent, vont s'aimer, se mettre ensemble et vivre la meilleure vie qu'ils auraient pu vivre. Ça ressemble grandement à un conte de fée, ne croyez-vous pas ? Et c'est justement là que se pose un problème pour moi.
Tout dans ce récit est trop beau et trop parfait, tant et si bien que l'on a réellement du mal à croire à cette histoire. Vous me direz : c'est certain, une histoire fictionnelle est en partie écrite pour embarquer le lecteur vers d'autres cieux imaginaires, et lui faire passer un moment de détente. Je suis d'accord, mais parfois, il est bien aussi de rendre son histoire suffisamment réaliste pour que le lecteur puisse s'immerger à l'intérieur et être touché, autant par l'histoire en elle-même que par les personnes qui l'animent. C'est raté pour moi cette fois-ci, mais je ne doute pas que d'autres lecteurs puissent apprécier à leur façon cette jolie histoire d'amour.
De cette romance, je retiendrai quand même le formidable message que souhaite faire passer Angela Behelle : ne vous cachez pas derrière votre apparence, osez être la personne que vous êtes, et faites fi des regards et des jugements d'autrui. Presque défigurée par une cicatrice sur le visage, Abi va retrouver la confiance qui lui manquait auprès d'Erwan. Cette cicatrice fait partie intégrante d'elle, pour toute sa vie durant, elle doit donc l'accepter et vivre pleinement avec elle. La petite soeur d'Erwan, qui se prénomme Maëlle, m'a également touchée. Sans vouloir vous en dire trop, pour vous laisser le plaisir de découvrir cette partie du récit, j'ai été surprise de découvrir la personne qu'elle était. Tolérance, acceptation de soi, respect… sont autant de mots que cherche à mettre en avant l'auteure à travers cette romance.
À ces mots s'ajoute également le pardon, qui est une thématique centrale du récit. Abi, en froid depuis de longues années avec son père, va tenter de se rapprocher de lui pour aller de l'avant. Il n'est jamais facile de demander pardon ou de pardonner, mais c'est pourtant une chose essentielle pour vivre en paix avec soi-même et avec les autres. Je concluerai cette chronique et ce paragraphe sur le pardon avec les paroles très sages d'Abi, qui disait : « C'est difficile de demander pardon. J'aimerais tellement que tous les hommes puissent avoir ce courage.«
Une romance douce et sincère, quoiqu'un peu trop commune. J'ai néanmoins apprécié cette lecture, ainsi que l'ensemble des messages de tolérance et de respect prodigués par l'auteure.
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
TheLovelyTeacherAddictions
  09 janvier 2019
omme vous le savez peut être , je suis une fan inconditionnelle d'Angela Behelle que j'ai découverte il y a quelques années avec sa saga La Société. J'adore la découvrir dans des romances et j'ai eu un vrai coup de coeur pour ce roman car il a su me toucher profondément avec cette romance qui se met doucement en place et qui va nous faire vibrer avec Erwan et Abigaëlle.

Abigaëlle est une jeune femme de 26 ans qui a gardé au sens propre comme au sens figuré les cicatrices d'un accident qu'elle a subi il y a neuf ans. le temps a beau eu défiler , le regard des autres a toujours empêché la jeune femme de vivre normalement. Elle fuit donc le regard , le contact et surtout le toucher des autres. Elle aime s'immerger dans son monde et se plonger avec un cruel délice dans les scénarios qu'elle écrit avec succès. Cela marche tellement bien que ses écrits ont été adaptés à l'écran et qu'elle peut mettre en scène toutes les envies qu'elle peut coucher sur le papier mais qu'elle ne peut pas réaliser dans la vraie vie. Les seules relations qu'elle entretient avec les autres sont celles avec Medhi, l'épicier du coin mais aussi son fils Karim. J'ai adoré les quelques scènes à l'épicerie car on a l'empathie , la sympathie mais aussi l'oreille attentive sur qui elle peut compter en cas de coup dur. le baromètre des chips est un indicateur fiable qui permet de prévoir les tempêtes à venir. Elle est aussi très proche de son attachée de production mais aussi meilleure amie Bénédicte qui la pousse à sa manière et qui aimerait la voir s'ouvrir aux autres. Elle la charrie, elle l'aide en cas de besoin mais elle est surtout présente depuis des années et sait comment son amie fonctionne.

Aussi quand le regard de cet homme se pose sur elle, cela aurait pu la pousser à se refermer encore plus dans sa coquille mais la différence c'est que son regard n'est pas comme celui des autres. Il n'y a ni pitié , ni compassion et encore moins de curiosité malsaine. Avec Erwan, elle sent qu'il la regarde comme une femme à part entière et son regard appréciateur ne peut que réchauffer le coeur de notre héroïne qui va se faire parfois violence pour dépasser ses blocages. Quand elle est chez ses grands parents, c'est comme si elle revivait et il n'y a qu'amour dans les parages. Elle ne peut pas oublier les blessures du passé car elle n'a pas encore réglé tous ses tracas mais en Bretagne, je dirais qu'elle est elle même. Loin du tumulte de la vie parisienne, elle se ressource dans un endroit qui l'a vue au plus bas mais qui est surtout synonyme d'accueil chaleureux et de cocon familial. Ses grands parents sont des perles et quand Erwan y sera aussi de passage, on se dit que le destin fait bien les choses. Saura t-elle accepter de prendre le risque d'être blessée? Pourra t-elle faire confiance à un homme dont l'univers est aux antipodes du sien et qui implique d'être sous le feu des lumières?

Erwan Vauthier est un homme de 31 ans que j'ai adoré de A à Z. Que ce soit à Paris ou à Quiberon , il est juste parfait. Plus on le découvre et plus on cherche une faille mais il ne semble pas en avoir. Il est patient, attentionné , doux, prévenant, charmant, marrant et il sait mettre les gens à l'aise. Ce photographe sait capturer avec brio les moments précieux de la vie et sait capter les émotions même sur le papier glacé. Je suis encore sous le charme de ce héros qui a su m'offrir de belles émotions. Avec La fille du Square, nous sommes dans une slow burn romance et j'ai adoré qu'on prenne le temps de s'apprivoiser, de se connaître , de définir ses failles, des faiblesses ou des forces. C'est un homme plein d'esprit avec qui vous pouvez avoir de longues conversations. Il saura apprivoiser cette jeune femme qui ne veut pas se lancer dans le vide, il saura trouver les mots pour la convaincre de le revoir et c'est tout simplement superbe de pouvoir en être les témoins privilégiés. Sa famille est soudée autour de lui et j'ai aussi apprécié le personnage de Maëlle qui est attendrissante mais qui montre d'autres choses. Il peut compter sur ses amis Emilie, Thomas et Jimmy pour l'épauler dans ses nouveaux paris . Je pourrai vous parler encore des heures de ce héros qui m'a tant bouleversé mais je préfère vous laisser le plaisir de la découverte. Saura t-il apprivoiser cette jeune femme introvertie depuis si longtemps?

Bref, je ne peux que vous recommander de lire le nouveau roman d'Angela Behelle car c'est de nouveau une très belle réussite. On se laisse vite emporter par cette histoire qui se délie au fur et à mesure et qui nous permet d'appréhender deux magnifiques personnages qui vont vite trouver une place très chère dans nos coeurs.
Lien : https://thelovelyteacheraddi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Beli_LivreSaVie
  28 janvier 2019
Lire un Angela Behelle est toujours plus que tentant, enfin de mon côté, je trouve toujours qu'il est agréable de découvrir un de ses nouveaux écrits. Je trouve que ces derniers romans changent un peu de ce qu'elle a pu nous proposer dans le passé, mais j'apprécie beaucoup cette douceur dans le texte et la façon plus tendre qu'elle a de proposer ses histoires. Ici, nous explorons la vie de ses personnages avec finesse et beaucoup d'attention.
Cet homme proposé ici, par Angela Behelle, bénéficie de sa plume pour nous être présenté plein de prestance et d'un physique qui campe un personnage bien dans sa peau et cela se sent. Nous avons à faire à un homme qui en impose et qui plait, c'est un des points que j'apprécie dans la plume d'Angela, c'est qu'elle nous propose des personnages masculins tout à fait attirants et charismatiques. Erwan est un homme qui nous plait d'emblée, physiquement, sa description est plus qu'attrayante et la façon dont il va arriver dans la vie de notre héroïne nous le rend que plus attachant. Malgré l'exubérance de sa vie et surtout du milieu qu'il côtoie, il saura s'en démarquer pour nous proposer un personnage à part entière et loin des clichés dont il vit au quotidien.
Erwan est photographe et son succès au sein de cette profession lui permet de jouir d'une belle réussite. Il vient d'acheter un très beau local, lui permettant d'exercer sa profession en toute liberté au coeur même de Paris, lui offrant en plus un logement indépendant juste au dessus. Pour lui, la vie est belle. Lui et le personnage féminin Abigaël, vont se rencontrer par hasard, à plusieurs occasions, Erwann en déduira qu'elle vit dans le même quartier que lui. Mais Abigaël ne répond pas aux quelques tentatives qu'il effectue vers elle, tout juste si elle ose affronter son regard. Abigaël est une jeune femme très discrète, elle a ses petites habitudes et vit sans grandes fioritures. Moins expansive que beaucoup, elle se coule dans le décor, pour ne pas se faire remarquer.
La double narration nous permet au départ de camper les personnages dans leur quotidien de tous les jours. Un quotidien qui les oppose l'un à l'autre, entre la frénésie de la vie d'Erwann et la tranquillité de celle d'Abigaël. Nous allons par la suite, pouvoir évoluer auprès d'eux, de façon à comprendre de quelles façons ils vont être amenés à passer du temps ensemble et se plaire. C'est leur région d'origine, celle où vivent ceux auxquels ils tiennent, qui va leur permettre de se connaitre : la Bretagne. Tous deux vivant à Paris, Erwann est breton et la grand-mère de Abigaël l'est aussi. A travers leurs personnages, nous passons de Paris à la région de Quiberon avec plaisir, et c'est lors d'un trajet en voiture qu'ils vont faire plus ample connaissance. Abigaël va se laisser charmer par le beau Erwann, qui lui dévoile sa véritable personnalité lors ce trajet, bon vivant, agréable et serviable, il a tout pour plaire.
Abigaël vit un peu en reclus pour une bonne raison, elle s'est retranchée sur elle, suite à un accident de voiture qui a laissé des marques physique sur elle, elle sait bien qu'elle ne fait pas partie des cannons de beauté. le fait qu'Erwann soit photographe, évoluant parmi des mannequins plus belles les unes que les autres, la pousse à se méfier de lui. Comment un homme tel que lui pourrait s'intéresser à elle, telle qu'elle est !? Voilà bien des doutes qui vont gangréner une possible relation. Ce qui ressort de ce roman, c'est la beauté des personnages, au delà d'un physique : Erwann craque pour Abigaël au premier coup d'oeil, et ce malgré cette cicatrice. La façon dont il a d'être avec elle, sans se cacher tout en étant naturel et franc, finiront par faire craquer la douce Abigaël, mais souvent ce sont ceux qui les entourent qui pourront voir une menace possible dans cette relation.
Un roman qui avait tout pour me plaire : Paris déjà, j'aime toujours m'y promener au grès des mots des auteurs, combiné ici à la Bretagne, qui font mes origines dont je suis si fière. Je me suis sentie un peu comme chez moi. La romance ensuite se veut douce, et j'apprécie le respect conféré au personnage masculin vis à vis d'elle. Ce qui fait la différence aussi pour son approche puisse ne pas l'effrayer. On passe un moment agréable avec deux personnages sympathiques qui vont voir fleurir leurs sentiments au grès du temps passé ensemble. L'histoire d'amour y est belle et amené avec beaucoup de tendresse et de compréhension de l'autre. Ce fut un très bon moment de lecture, le charme de la plume d'Angela Behelle ayant de nouveau opéré.
Lien : http://www.livresavie.com/la..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mateiva
  02 mars 2019
Un très beau coup de coeur pour ce roman contemporain tout plein de romance, de poésie, de mystère, de magie et d'amour. Un roman comme je les aime, un roman qui va crescendo dans les sentiments et le dévoilement des personnages principaux, nous envoûtant peu à peu, nous envahissant d'un sentiment de bonheur et de joie.
La rencontre de ces deux êtres est un coup du destin, une chance, un signe, qui m'a de suite charmée et conquise, car cette rencontre entre Erwan et Abi, décrite à travers le regard de celui-ci, a quelque chose de magique et de tendre à la fois. Cependant, ces premiers regards croisés sont différents pour chacun d'eux, tout en étant prometteurs d'un beau destin... car on sent le truc, cette étincelle, ce courant qui passe et qui laisse une trace, une impression.
Deux personnages au fort caractère, qui, au fur et à mesure de leur rapprochement vont ouvrir leur coeur et leurs mots pour mieux évacuer le malheur, la honte, la tristesse et surtout être enfin ceux qu'ils sont vraiment.
Il y a autant de tristesse que de bonheur dans ce récit. La vie d'Abi est dure, faite d'obstacles, de drames. Celle d'Erwan est plus douce, mais cache une blessure, une faille. Ces deux êtres vont se trouver un point commun et vont vivre une passion et un voyage du coeur unique. J'ai beaucoup apprécié les instants de dévoilement, les remises en question, les relations entre Abi et ses grands-parents, entre Erwan et sa soeur.
Et que dire de l'originalité de leur travail ! et surtout ce que cela implique et représente pour ces deux écorchés de la vie et du coeur.
Au fil des pages, nous découvrons deux personnages atypiques, avec leurs petites habitudes, leurs manies et leurs secrets les plus sombres. Ces rencontres à l'épicerie du coin sont justes géniales, surtout avec Karim et Medhi.... un coup de coeur pour ces deux hommes ! A voir de lire pourquoi.
J'ai apprécié cette langueur dans le récit quant à l'évolution de la relation entre Erwan et Abi, j'ai adoré que miettes à miettes, ils s'apprivoisent, se découvrent, s'apprécient, osent assez pour se dévoiler entièrement. le tout avec sincérité et passion, avec humour aussi parfois. Deux personnages au coeur tendre qui ont fait chavirer le mien !
Erwan et Abi c'est l'histoire de deux personnes qui ne lâcheront rien. Erwan est déterminé à retenir celle qui a fait flancher son coeur et son âme, celle qui lui offre enfin d'être soi, de vivre, de ne rein cacher. Alors quand un coup dur pointe son nez, il est là, ne lâche rien et se bat pour sa belle, sa rousse au grand coeur. Il y a tant de beaux moments dans ce texte : du romantique, de l'émouvant, du rire. Des descriptions superbes, le sentiment d'y être nous aussi, de ressentir, de sentir, de vibrer, comme nos personnages, de vivre avec eux ce grand chamboulement qui les traverse.
La plume de l'auteur est d'une justesse incroyable, s'accordant à la perfection au caractère de ses personnages, mais aussi à l'ambiance de son texte, à ce qu'elle a voulu nous montrer et nous faire ressentir.
Une plume provoquant pléthore d'émotions, de sensations. Voir de la larme à l'oeil. C'est doux, tendre, comme une caresse, piquant parfois, comme une épine qu'il faut arracher, poétique aussi, si beau, si touchant...
Bref, une très belle histoire qui démontre qu'il ne faut pas se fier aux apparences et que certaines cicatrices cachent de grands malheurs. Un roman coup de coeur pour tout ce qu'il m'a apporté en terme d'émotion, d'originalité, de romantisme, de sincérité et de vrai. Un texte beau, des personnages émouvants et attachants, une histoire de famille, de malheur, de douleur, de rédemption, d'acceptation et de beaucoup d'amour !
A découvrir de toute urgence.
Lien : http://mateiva.blogspot.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire-une-passion
  14 janvier 2019
Cette lecture date pour moi, étant donné que je l'ai lue en octobre 2018. Malgré cela, j'arrive encore à me rappeler un peu l'histoire (c'est un miracle) et le fait que j'avais apprécié ma lecture, même si pour moi la romance était un brin trop rapide. Et puis bon, la moitié de l'histoire se passe dans ma Bretagne, alors bon...
Abigaëlle, une jeune femme à la chevelure flamboyante, est complexée par la grande cicatrice qui barre son visage, suite à un accident de voiture. Depuis, elle tente de cacher au maximum cette chose qui déforme son visage. Mais pour Erwan, qui est habitué à côtoyer les plus beaux mannequins, il pense différemment. Pour lui, cette cicatrice apporte quelque chose de beau et il veut le lui prouver.
Vous l'aurez compris, la particularité de ce roman, c'est que l'auteure traite de la beauté. La beauté visible, la beauté suggestive et la beauté intérieure. Un pari très bien relevé de mon point de vue. Car à travers son roman, elle pose déjà de base de beaux messages de tolérance et d'amour. Car à travers les yeux d' Abi et d'Erwan, le lecteur voit les choses sous différents angles.
Alors certes, oui, la romance vient pour moi trop rapidement, comme un cheveu sur la soupe, néanmoins, on sent tout aussi vite qu'il est sincère et naturel. Pas de fioriture, pas de sous entendus. Juste deux personnes qui se découvrent et se laisse se découvrir petit à petit. Un Erwan plutôt sûr de lui, qui montre à une Abi qui manque de confiance en elle, que la beauté n'est pas que extérieure. Que la plus importante reste celle du coeur, de l'honnêteté et de la simplicité.
Et ces voyages entre la Bretagne et Paris les forge aussi. Ça forge tout d'abord leur relation, leur connaissance de l'un et l'autre, mais également leur façon de voir les choses. le contexte est différent, plus posé, plus serein. C'est comme une parenthèse dans leur vie de tous les jours, qu'ils apprécient tous les deux.​
​En résumé, "la fille du square" est une romance douce, qui fait passer de beaux messages de tolérance et d'acceptation de soi. Abi reste figée sur cette cicatrice en pensant qu'elle l'enlaidit, alors que c'est tout le contraire. Une très belle histoire, douce et mignonne, que je vous conseille de découvrir à votre tour.
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   09 mars 2019
C'est difficile de demander pardon. J'aimerais tellement que tous les hommes puissent avoir ce courage.
Commenter  J’apprécie          70
AnalireAnalire   06 mars 2019
On ne peut pas revenir sur le passé, Abi. Si tu passes ton temps à regretter, tu n'ouvriras jamais la porte à l'avenir.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   09 janvier 2019
Si j’avais le pouvoir de rembobiner le film de ma vie, j’en reviendrais à cette page. J’aurais mieux fait de jeter ce cahier il y a longtemps. Il ressemble aujourd’hui à une boîte de Pandore. Je m’interdis de l’ouvrir sous peine de revivre l’insoutenable, mais je ne peux m’en défaire, car il est aussi la trace de mon passé. J’ai manqué de courage à l’époque, j’en manque encore aujourd’hui. Je le referme et le planque tout en haut du meuble, bien coincé entre le panneau de gauche et un vieux dictionnaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 janvier 2019
Pour certains, le remède contre les coups de blues ou antistress, c’est le chocolat, pour moi, ce sont les chips. Pas les aromatisées, non, les nature. Pas besoin qu’elles soient paysannes, à l’ancienne ou gondolées. Celles toutes simples, de base, craquantes à souhait. Elles ne contiennent certainement pas autant de magnésium qu’un carré noir, mais chacun ses goûts, et les miens sont résolument salés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 janvier 2019
On n’écrit pas des histoires comme les siennes si on n’a pas envie de partager un peu de soi. Abi partage à sa manière ce qu’elle a de plus intérieur et personne ne le sait ou presque.
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3501 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre