AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290100943
Éditeur : J'ai Lu (03/12/2014)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Que signifie la tenue, en pleine nuit, d?une réunion aussi secrète qu?inopinée au domicile de Paul Peyriac ?Qu?est-ce qui justifie surtout le retour précipité de Jacques Duivel à Paris ?Un truc important? forcément !Quelque chose de suffisamment grave pour que le Conseil d?administration de la Société au grand complet fasse appel à celle qu?il surnomme « la gardienne de l?Oméga ».C?est donc en compagnie de cette dernière que vous allez plonger, cette fois, dans l?un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
monparadisdeslivres
  02 septembre 2015
Quatrième opus de la série La Société d'Angela Behelle. Dans « La Gardienne de l'Oméga », on entre un peu plus dans le monde de la Société. On va découvrir une nouvelle facette de cette organisation. Et encore une fois la Magie Behelle opère. Une nouvelle intrigue totalement différente des précédentes mais toujours aussi intense qu'érotique à souhait.
Dans ce tome, nous allons faire connaissance d'un personnage clé de la Société qu'on surnomme la Gardienne de l'Oméga, Lou. Elle a toujours travaillé et agit dans l'ombre. Mais cette fois-ci la situation est grave, car on a infiltré le réseau de la Société. Et il faut agir vite … En menant son enquête Lou va trouver une piste qui pourrait la mener à sa perte …
Lou est une héroïne comme je les aime, intrépide, indépendante, marrante et au tempérament fort. D'ailleurs c'est mon personnage préféré dans la gente féminine dans cette série. Elle tient une place importante dans la famille Duviel et elle leur sera toujours fidèle. Mais pendant sa mission, elle devra faire face à de nouveaux sentiments auxquels elle ne s'attendait pas … Et c'est là qu'arrive le sexy Liam qui joue lui aussi un rôle important dans l'histoire. Sauf que cette fois-ci ce personnage ne fait pas parti de l'organisation. Il est de l'autre côté. Et il va troubler notre espionne Lou. Je ne vais pas vous en dire plus car il faut faire leur connaissance pour comprendre leur alchimie explosive et torride qui va vous donner chaud.
Un nouveau personnage va faire son entrée : Anne la mère de Liam qui tient un rôle important ici. J'ai adoré retrouver la famille Duviel. L'inaccessible Alexis me surprend de plus en plus dans le bon sens du terme.
La plume de l'auteur est comme toujours aussi fluide et prenante. L'intrigue est très bien trouvée et tient la route sans aucune présence de longueurs. On se laisse transporter par cette enquête à la James Bond riche en rebondissements dès le début et jusqu'à la fin. Les pages se tournent tous seules sans qu'on puisse s'ennuyer. Les scènes érotiques sont en accord avec la trame de l'histoire et avec une grande dose de sensualité où les mots d'autres sont Plaisirs Orgasmiques & Désirs Absolus !
Encore une fois, je ne fus pas déçue de ma lecture dans cet univers de la Société. C'est toujours aussi Bon et Addictif ! A la fin de chaque tome, je suis toujours aussi surprise par ce que nous offre l'auteur Angela Behelle. Jusqu'à maintenant aucun des tomes ne se ressemble. A chaque fois il y a une nouvelle donne et j'en redemande ENCORE ! Il me tarde de savoir ce qu'il va se passer dans le prochain tome.
Ma note 4.5/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Missnefer13500
  13 octobre 2014
Ce sera une chronique commune pour tous les opus lus
J'ai donc lu 6 tomes de cette saga composé de 10 tomes (semble t il, d'une auteure française qui fait un tabac sur les réseaux sociaux que l'on adule ou encense c'est selon) Pour moi avec un opus qui se décline à l'envie à partir du premier avec des histoires en fait très similaires
On peut dire que les lieux et les personnages sont différents et que le reste semble un sacré copié collé
Pourquoi donc suis j 'allée jusqu'au 6eme ?
Pure curiosité et l'espoir que çà s'améliore
je constate donc que ce style littéraire très tendance est un style assez facile, je me demande d'ailleurs vu le nombre d'auteurs comment ils s 'en sortent.
les scènes de sexe se ressemblent toutes, et notre auteur se plait à nous les décrire ,très précisément
Si ce n'est qu'au bout d'un moment , c'est assez lassant
Et comme le dit Nyx (je la rejoint sur d'autres points de sa chronique d'ailleurs)
certaines scènes sont assez dérangeantes par la manière dont c'est raconté et sa répétitivité surtout celle concernant une certaine pratique sexuelle. C'est presque comme si l'auteur voulait persuader toutes les rétives à cette pratique qu'elles ont tord et ne savent pas ce qu'elles perdent.
Pour plus de précisions, dans ce genre d'histoire c'est les personnages qui m'intéressent et je doit dire que dans le premier opus, j'ai trouvé que le celui de Mickaela manquait de crédibilité , tout comme Alexis d'ailleurs.
Comment un professeur peut se laisser autant manipuler par un étudient de 18 ans de surcroit?
Comment un jeune de 18 ans voire de 20 peut être aussi mature?
Pour le reste de petites autres choses que je n'ai pas trouvé crédibles, je ne peux les citer sans spoiler et je préfère laisser aux lecteurs se faire leur propre opinion qui peut s'avérer d'être à l'opposé de la mienne .
Et pourtant j'ai poursuivi..
Cette société secrète qui a pignon sur rue, s'adresse uniquement à des nantis . Elle comble leurs plaisirs les plus simples : coiffeur, esthéticienne.. et le plus secret comme le libertinage, le BDSM...
Pourtant dans certains des opus, çà m'a dérangé et je n'ai pas trouvé les règles de cette Societé Omega conforme aux préceptes de son fondateur. C'est comme si l'auteur s'était égaré en cours de route, où qu'elle ne maitrisait pas vraiment tout, à moins bien sur que ce soi moi qui ait compris de travers.
Dans la fille du boudoir (tome 6 et celui qui m'a le plus déplu),l' hôtel me fait plus penser à une maison close qu'un lieu dédié au libertinage.
Mon préféré A votre service parce qu'il sonne vrai.
J'ai beaucoup aimé les personnages ,et ici on appelle un chat un chat.
Pascaline est au service de Daniel c'est clair,elle est payé pour ses services et malheureusement elle n'a pas le choix.Le reste de la romance est romantique à souhait.
Que dire des autres opus, j'ai assez apprécié la romance ente Lou et et Liam dans La gardienne de l'Omega, celle de Mina et Philippe ( Mission Azerty) et beaucoup moins celle d' Emeraude et de Yann ( l'inspiration d'Emeraude)
Il reste encore quelques tomes à cette saga mais je passe mon tour
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nyx
  27 mai 2013
Une fois n'est pas coutume je regroupe les quatre chroniques sur un même billet. Pourquoi changer ainsi mes habitudes ? Parce que j'ai lu ces histoires presque coup sur coup et que du coup j'avais un autre regard sur mes lectures que si j'avais fait durer. J'avais non seulement tout les éléments en tête mais je tirait en plus des liens entre les différentes histoires, etc. Pas facile pour moi dans ces conditions de faire une chronique par tome sans digresser sur les tomes suivants !
La Société c'est un groupe de personne qui a décidé de monter un réseau offrant des prestations de hautes qualités et très particulières pour des clients ultra-sélectionnés. Allant de la "simple" coupe de cheveux au massage relaxant, très relaxant, la Société vous permettra de vous épanouir sensuellement dans le luxe le plus total.
Tout repose sur des façades innocentes et légitimes et, outre l'argent qui coule à flot, une loi du silence.

Dans le tome 4, on plonge plus véritablement dans l'univers de la Société. On découvre cette fois l'un des rouages les plus important de l'organisation, la "gardienne de l'oméga", la jeune fille qui s'assure des dossiers sur chacun des membres de la Société. L'espionne de l'ombre. La protégée des Duivel.
On va justement retrouver les Duivel, qui commencent à prendre doucement leurs distances, apportant également une note plus grave, plus sombre au roman.
Lou va devoir enquêter sur un réseau qui semble se constituer et sérieusement menacer la Société et ses membres. Mais l'enquête de Lou va l'amener à croiser la route de Liam, et le chasseur pourrait bien devenir la proie.
J'ai moins aimé cette intrigue, même si le côté plus noir m'a plu. de plus, le fait que l'auteur n'hésite pas à donner de l'importance à une femme est plaisant, néanmoins le schéma se répète avec un dominant et une plus soumise. La fin confirme d'ailleurs cet état de fait en revenant à une trame plus classique.

Le point commun de toutes ces histoires, outre les trames classiques des romances érotiques, c'est bien le style de l'auteur. le vocabulaire est toujours le même, les tournures de phrases et les expressions se retrouvent toutes les 20 pages en moyenne ce qui fait qu'après 4 tomes je n'en pouvais juste plus. Outre le fait que ce soit d'un niveau familier et cru, j'ai eu beaucoup de mal avec le fait que l'auteur insiste lourdement sur certains points. Parler de relations sexuelles, orales ou non, ce n'est pas évident parce qu'il faut éviter de faire toujours la même chose et de sombrer dans la routine. Mais ce qui est valable dans le couple l'est aussi dans une série. du coup les héroïne qui "s'ouvrent" à la sodomie, avec les mêmes mots/expressions, les descriptions de fellations qui se ressemblent toutes etc. (le pire ? toutes les héroïnes sont des femmes fontaines et trop d'insistance sur ce fait m'ont fait remarqué que d'un point de vue technique, ça mouille et que si l'auteur essaye de s'occuper de ce détail parfois, c'est souvent qu'elle l'oublie !). J'avoue que ça fait beaucoup. Il n'y a pas de variété et cette insistance lourde a plus eu tendance à m'agacer qu'autre chose. le style est assez simple et directe mais je pense que le but principal de ce genre de littérature ce n'est pas ça non plus, mais plutôt les scènes sensuelles, qui, en elles-mêmes, tiennent leurs promesses.
Pourtant en soi ce sont des histoires qui ne sont pas "mal" et qui ont des bons points (j'avoue avoir préférée l'histoire n°3 pour son héroïne plus assumée et prête à faire ce qu'il faut, quitte à souffrir, en restant réaliste et lucide sur le monde et sa place dans ce monde).
Lien : http://nyx-shadow.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Laviniaa
  05 février 2015
Lou-Anne doit tout à Jacques Duivel. Il l'a prise sous son aile, lui a payé ses études, son permis de conduire, lui a donné un semblant de famille.. et plus tard, un travail. Celui de gardienne de l'oméga, une espèce d'enquêtrice ou d'espionne qui se concentre uniquement sur la Société et sur ses membres.
Quand elle est convoquée avec tous les hauts dignitaires de l'organisation, elle sait que le problème est grave. Une mystérieux compagnie semble essayer de débaucher certains de leurs membres les plus prestigieux, de façon bien trop précise pour que cela soit fait sans informations venant de l'intérieur. Lou-Anne devra donc trouver le traître.
Pour se faire, elle se fait engager chez celle qu'elle suspecte d'être à la tête de l'entreprise ennemie. Un travail rapide et bien fait. C'était malheureusement sans compter sur Liam, le fils de sa patronne. Plus leur relation s'intensifie, plus sa fausse identité lui pèse. Saura-t-elle sortir de tout ça indemne?

Je t'ai parlé du premier tome de cette saga il y a quelques temps déjà. J'étais ressortie de ma lecture assez satisfaite mais finalement je ne l'avais pas continuée, avec le recul j'étais un peu restée bloquée sur les quelques points négatifs qui m'avaient chiffonnée. Avant de lire ce quatrième tome, j'ai demandé à ma maman (Oui oui, ma maman est une énorme fan d'Angela.) s'il était lisible sans avoir lu le numéro deux et le numéro trois, comme elle m'a répondu positivement, je me suis dit que j'allais réessayer cet univers que je trouvais vraiment vraiment chouette.
Et j'ai bien fait. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est la meilleure romance que j'aie jamais lue mais c'était vraiment bien. Je suis vite rentrée dans l'histoire et j'avais follement envie de savoir comment tout ça allait finir.
Lou-Anne est une jeune fille assez peu sûre d'elle, contrairement à ce qu'on pourrait imaginer. Elle est tellement reconnaissante envers Jacques Duivel qu'elle est prête à se sacrifier pour lui. Dans ce roman, elle passe son temps à osciller entre sa reconnaissance et les nouveaux sentiments qui font petit à petit surface, des sentiments très forts pour Liam, le fils de la femme qu'elle espionne.
Liam est le mec qu'on adore dans les romances! C'est le bad boy qui enchaîne les filles et qui devient miraculeusement sérieux parce qu'il a enfin trouver LA personne qui lui donne envie de rêver d'avenir. Son revirement était peut-être un peu rapide mais c'était tellement mignon que je suis tout de même tombée (mentalement) dans ses bras.
Et puis voilà. Il ne se passe pas énormément de choses, c'est assez calme, ce qui prend le plus de place est sans conteste la relation entre Liam et Lou-Anne. On rencontre également assez souvent les héros du premier tome qui évoluent pas mal aussi, ça m'a fait sourire de retrouver Alexis et de le voir grandir de loin.
Bref, je suis contente d'avoir redonné une chance à cette saga. le côté très trash du premier a totalement disparu dans ce quatrième tome et j'ai pu profiter normalement de cette histoire d'amour mignonnette. Un bon moment de passé aux côtés de ces nouveaux personnages!
Recherche.

Lien : http://mamantitou.blogspot.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lisamclivres
  09 mai 2013
Ce quatrième tome de la Société est une nouvelle fois une réussite. D'abord parce qu'Angela Behelle nous emmène toujours là où on ne s'y attend pas ! Tous les tomes diffèrent les uns des autres, et celui-ci ne déroge pas à la règle. Ensuite parce que le personnage de la Gardienne de l'Oméga est tout simplement génial !
Jusqu'à présent, chaque tome avait pour sujet principal les relations passionnées, compliquées et extrêmes des héros ce qui donnait une dimension très érotique, qui absorbait tout le récit. Ici, les choses sont différentes, l'intrigue passe au premier plan et s'agrémente d'érotisme à la sauce Angela Behelle. Que du bonheur !
Tout est pensé au millimètre près, rien n'est laissé au hasard. L'intrigue est passionnante et on se laisse porter du début jusqu'à la fin par les évènements. Les scènes de sexe, hot, érotiques, peu importe comment on les nomme, s'intègrent parfaitement à l'histoire toujours dans un souci d'ouvrir à la sensualité, à l'extase et au plaisir.
Autre changement, et pas des moindres, ce tome nous présente notre première héroïne du côté de la Société. Jusqu'à présent, tous les héros membres ou dirigeants de la Société étaient des hommes. Cette fois c'est une femme qui est au centre du réseau, avec un rôle important, elle est la femme de la situation. Et quelle femme !
Le héros masculin, Liam, va avoir un rôle particulier dans ce tome. Je ne vous en dis pas plus mais Mesdames, apprêtez-vous à rencontrer un personnage qui d'abord ne vous laissera sûrement pas indifférentes mais en plus qui a cette faculté de répondre à quelques-uns de vos fantasmes. Chut, chut, chut ! Je vous laisse le découvrir par vous-même.
Et lorsque l'on parle de personnages masculins, je ne peux omettre de vous signaler que notre sexy, beau, pervers et charismatique Alexis fait son grand retour, et Mesdames… vous allez en pâlir d'envie, ou de rage, au choix !!
En résumé, encore un excellent tome, qui nous ravit, nous surprend une nouvelle fois et qui marque certainement un cap, un tournant dans l'activité de la Société.
"Bonjour, Lou.
Votre mission, si toutefois vous l'acceptez, sera de découvrir qui a infiltré le réseau de la Société. Jacques Duivel, son fils Alexis et Paul Peyriac vous présenteront les faits ce soir et vous pourrez immédiatement commencer votre travail.
En tant que Gardienne de l'Oméga, vous avez en votre possession tous les dossiers des membres actifs de la Société qui ont été approchés. A vous d'..."
Chronique complète sur le blog
Lien : http://booksweetbooks.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Pixie-GirlPixie-Girl   09 mai 2013
Chaque femme vit plusieurs existences à la fois. Tour à tour une fille, une amie, une soeur, une mère, une compagne, elle est, selon le moment, une enseignante, une infirmière, une ménagère, une mère… une
amante.

Derrière la façade lisse d'un quotidien presque banal se cache bien souvent
l'autre femme, celle de l'ombre, de la nuit, celle qui rêve, celle qui fantasme… celle qui aime.

C'est cette femme-là que j'ai choisi de révéler en écrivant des histoires qui font vibrer l'imaginaire, éveillent les sens, donnent l'envie de réaliser ses rêves.

Pour toutes celles qui n'osent pas, celles qui s'ignorent, pour celles qui savent déjà ou pour ceux qui cherchent encore à comprendre.

Qu'importe qui je suis vraiment, je suis une femme comme toutes les autres, tranquille et sage… en apparence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   16 décembre 2014
— Tu peux crier, susurre-t-il en se penchant sur moi. Il n’y a personne.
— Ça te ferait trop plaisir, n’est-ce pas ? j’articule à bout de souffle.
— Tu es toi lorsque tu jouis, affirme-t-il en se retirant de moi avec une lenteur sadique.
Mes doigts se crispent sur le drap auquel je suis accrochée comme à une bouée de sauvetage. J’attends, fiévreuse, haletante, qu’il revienne, je m’en impatiente comme si ce vide en moi était devenu insupportable. Lui se retient, se fait spectateur du supplice qu’il m’inflige. Il joue avec moi comme un chat avec une souris. Je ne suis guère habituée à cela. Je n’ai connu que des relations brèves, dénuées de passion et destinées uniquement à la satisfaction d’un besoin, une mécanique bien rodée qui se résumait à du très ordinaire et qui n’a jamais dépassé le stade de quelques heures. J’y trouvais mon compte et préservais ma liberté. Je ne pensais pas éprouver un jour ce que je ressens à cet instant.
On prétend que certaines drogues rendent accroc dès la première fois, je crois bien que je suis tombée sur la plus addictive qui soit. En m’obligeant ainsi à me soumettre à son jeu, Liam me rend dépendante de lui, du plaisir qu’il sait me donner mieux que personne. J’en veux encore, j’en veux davantage. Je me relève d’un coup. Tirant parti de la surprise, je désarçonne mon cavalier trop joueur pour le plaquer sur le lit et inverser les rôles. Il ne cherche pas à résister, ses mains prisonnières des miennes au-dessus de sa tête ne luttent pas pour se défaire de ma prise. Un sourire éloquent se dessine sur ses lèvres.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-GirlPixie-Girl   11 mai 2013
- Je veux l’autre fille, celle qui rit d’un rien, qui mange sa pizza avec les doigts, celle qui pratique la moto, les portes-cochères, mais pas les ascenseurs, celle qui aime le cinéma intimiste et le rock, qui se ressemble davantage en cuir qu’en tailleur sobre, celle qui jouit d’une manière insensée et qui me fait bander du matin au soir.
Commenter  J’apprécie          40
Pixie-GirlPixie-Girl   12 mai 2013
Le « je t’aime » qu’il me murmure achève de me conquérir. Sa jouissance se mêle à la mienne, nos lèvres se soudent pour sceller cette fois le plus beau des serments. Nous sommes désormais l’un à l’autre, plus que nous ne l’avons jamais été.
Commenter  J’apprécie          50
Milka2bMilka2b   22 septembre 2017
Qui accepterait d'entendre que je suis une tricheuse, une menteuse, une voleuse au service de la société ?
Qui supporterait que j'aille jusqu'à baiser un autre pour le travail ?
Je chasse cette seule idée de mon esprit et, oui, je consomme les hommes et le sexe comme la cigarette ou l'alcool, par vice peut-être, par habitude, sûrement. En tout cas, il est exclu que je m'attache à quelqu'un de quelque manière que ce soir. Je suis condamnée à la solitude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : érotismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
279 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre