AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
publie.net (01/01/1900)
2/5   1 notes
Résumé :
(édition numérique)
Avec ces Feuilles de route de Thierry Beinstingel, voilà le troisième grand ensemble d’écriture avec Internet que nous rassemblons, après Désordre de Philippe De Jonckheere et les Notules dominicales de culture domestique de Philippe Didion.
Il y a des ancrages communs à ces trois ensembles : Perec en est un, certainement. La curiosité des autres, aussi, certainement. Et que cette curiosité croise ou traverse sans cesse le chemin de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brigetoun
  12 novembre 2009
de beaux passages sur le choix d'un bureau et le re-aménagement de son lieu d'écriture, sur le cadre que se fabriquent les écrivains - des règles à respecter pour qu'un roman soit "découvert" et se retrouve dans tous les journaux, émissions ... sur une marche dans les forêts encore blessées après la tempête, sur la poésie - sur les livres lus, les livres à écrire, les rencontres, un peu sur la vie courante
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
brigetounbrigetoun   12 novembre 2009
Et comme à chaque fois, nous nous demandons quand Marcelle Bazar va se décider à mourir, elle qui a déjà fait graver le principal de sa vie sur sa pierre tombale. Bien sûr, les années passant, on se demande si Marcelle, au seuil des centenaires, n’est pas déjà morte et que ses proches ont tout simplement oublié la date. Ou peut-être l’a-t-on retrouvée il y a bien des années, réduite à l’état d’un parchemin, oubliée de tous au fond d’un jardin… Ou peut-être était-ce un bébé à peine né ? Marcelle Bazar déclenche notre imagination. Et finalement, la tentation est grande de résumer sa vie à un nom, une date de naissance et un tiret. Car la date de mort n’intéresse jamais le principal concerné, le seul intérêt réside dans le tiret, petit résumé de vie et qui est tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
brigetounbrigetoun   09 décembre 2011
Et soudain, les flocons qui arrivent, en masse, dodus, les premiers flocons de l’hiver, l’espace devient blanc, juste l’ombre de la remorque bleue du camion devant moi. La balade à la guitare. L’air blanc. On roule au pas derrière le camion dans la courbe de la bretelle. On devine le bas-côté qui défile lentement. Touffes d’herbes, goudron noir, danse blanche des flocons. La première neige de novembre, un émerveillement d’enfant, une sorte de Noël. Le souvenir incongru qui revient chaque année : un défilé du onze novembre dans ma ville natale, le froid et les premiers flocons sur la place de la mairie, on devait avoir dix ans. Cette vieille chanson et la voix qui reprend « morning is broken ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
brigetounbrigetoun   22 janvier 2012
Écrire, c’est géométrique : taches ovoïdes ou tirets noirs alignés sur le rectangle de la page blanche, paragraphes comme des carrés juxtaposés, strates des feuilles qui montent en hauteur, angles droits, finition parallélépipédique du livre.

Écrire, c’est ordonner : lettres, mots, phrases, paragraphes, chapitres, livre, tomes, genres, collections, œuvres, classement, bibliothèques, postérité.
Commenter  J’apprécie          10
nlepottiernlepottier   03 janvier 2017
"Résister", c'est insister en permanence pour garder du travail, éviter qu'il ne parte dans une ville plus grande, c'est "résister" aux sollicitations pour aller travailler ailleurs, c'est se faire mal voir, ne pas répondre aux menaces de mutations, aux dénigrements permanents, c'est accepter de renoncer à toute promotion aussi car, dans ces lieu désertés, les meilleures places partent en premier.
Il faut donc "résister" et ceux dont la retraite est proche ont ce sourire d'avoir réussi à maintenir jusqu'au bout une qualité de vie pas si facile que cela à garder. Cela paraît dérisoire, mais c'est ce qu'on nomme "bonheur préservé", un langage que toutes les entreprises du monde ne peuvent pas comprendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nlepottiernlepottier   03 janvier 2017
Fini. On boucle Trottoirs et Potagers. On va le remettre à l'éditeur et on sait que c'est le début de tout, le travail de réécriture, le doigt sur les imperfections. Seul, on n'aurait pu le faire. A ce stade, il faut l'appui de l'éditeur, l'écrit jusque-là secret se révèle au grand jour, on va le regarder s'éveiller avec un œil suspicieux et sévère. (E 29/11/2000)
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Thierry Beinstingel (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Beinstingel
Découvrez Thierry Beinstingel & Serge Joncour, tous deux invités du festival Au fil des ailes organisé du 12 au 27 novembre 2021 en région Grand Est. Deux auteurs, deux parcours et pour tous les deux, une parole libérée. Aude Grimm, conservatrice des médiathèques communautaires de Bar-le-Duc et Ligny-en-barrois, nous les présentent, au fil de ses mots.
autres livres classés : lecturesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura