AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le jour où tome 3 sur 6
EAN : 9782818963463
68 pages
Bamboo Edition (22/08/2018)
3.92/5   249 notes
Résumé :
Antoine et Clémentine se retrouvent pour marcher dans les Pyrénées.
« On va suivre un GR ? » demande Clémentine. « Plutôt des CM ! Des Chemins de Moutons ! » répond Antoine.
Car prendre des routes balisées, suivre des sentiers battus, revient à être sous l’emprise des « aimanteurs », qui nous éloignent de notre propre chemin de vie, unique et singulier.
À travers une balade au gré de leurs envies, Antoine veut révéler à Clémentine une dernière c... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (59) Voir plus Ajouter une critique
3,92

sur 249 notes

cascasimir
  06 juillet 2019
Clong clong clong! Des vaches !
- Voilà des "aimenteurs", dit Antoine à Clémentine, qu'il a convié sur le chemin de Compostelle, mais par des voies détournées.

Les aimenteurs te font douter de ton choix et de tes aptitudes. Ils adorent t'éloigner de tes buts, et orientent ta façon de penser. Ils réduisent l'espace de tes possibles, à un petit nombre, uniquement à ceux qui les arrangent...

En détournant son regard vers les vaches Béarnaises, Clémentine ne voyait plus le magnifique paysage, les fleurs sauvages et ce papillon, cet Apollon qui s'enfuyait.
Elle ne voyait plus que les bovins...

- Mais, tu peux m'expliquer?
- Lorsqu'un groupe d'individus se met à penser la même chose, ou à agir à l'unisson ( une équipe de foot, un chant patriotique, un parti politique...)
Ils donnent naissance à un aimenteur...
Sa force dépend de la quantité de charge mentale ( ou émotionnelle) qu'il reçoit.
L'aimenteur crée et impose ses propres règles, comme la mode ou la religion, et plus il reçoit d'attention, plus il grandit!
Leurs adhérents deviennent agressifs, envers ceux qui ne pensent pas comme eux .
Antoine raconta alors l'histoire de ce roi, ( une histoire Zen) qui préféra rejoindre la façon de penser de son petit peuple, afin de ne pas rester seul!

Il est plus confortable de rejoindre le plus grand nombre, alors?
Eh oui, si on refuse, on devient seul, incompris, un paria! Brassens l'a chanté :
"Au village, sans prétention, j'ai mauvaise réputation
Je ne fais pourtant de mal à personne
En suivant mon chemin de petit bon-homme
Mais, les brav' gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux".
C'est délicieux, les dessins sont jolis et les couleurs tendres!
Une marmotte regarde les 2 amis chanter.
Ils vont croiser d'autres marcheurs qui foncent droit devant, sans s'occuper d'un traînard derrière!

Il pleut, Antoine!
Et si nous décidions que ce sera une journée inoubliable, malgré cet aimenteur, ces quelques gouttes de pluie ?

C'est simple ! On peut se laisser distraire, et accepter qu'on vous gâche votre journée, ou bien?

Ils vont faire bien des rencontres... Des moutons, un Patou, un gardien des montagnes. Ils parlent même des livres que Clémentine, qui est libraire, conseille à ses clients.
Et vous, chère ami, cher ami, comment conseillez vous un lecteur? En lui dictant ce que vous savez ou en le laissant découvrir par lui même?...
Notre vie consiste à évoluer au milieu d'un océan infini de possibilités ( qui devient notre chemin de Vie). Et en envisageant les choses autrement, de nouveaux "possibles" s'éclairent !
Elles étaient là, depuis le début, mais nous ne les voyions pas!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          488
LePamplemousse
  10 septembre 2018
Le premier volume de cette bande dessinée était très agréable à lire, frais et plein de bon sens.
Le second volume avait un petit air de déjà vu et les conseils donnés étaient un peu trop pédagogiques à mon goût.
Avec le troisième, on atteint des sommets dans le sens où c'est une ode au développement personnel et à la bienveillance, et la BD regorge de conseils pour bien mener sa vie, à un point que ça en devient fatiguant.
Bien sur que des personnes essaient de nous influencer dans la vie à tous les niveaux (famille, amis, collègues, publicités, groupes divers, partis politiques…) mais à priori, on le sait, non ?
Du moins, les gens qui lisent et ont l'esprit ouvert !
Les dessins sont toujours aussi gais, ronds et colorés mais le discours moralisateur qui ressort de ces pages m'a donné l'impression que l'on prenait un peu les lecteurs pour de gentils idiots ayant besoin d'être accompagnés pas à pas dans leur vie de tous les jours au risque de faire de grosses bêtises.
Commenter  J’apprécie          378
prune42
  20 juin 2019
Clémentine part avec son ami Antoine en randonnée dans les Pyrénées mais contrairement à ce qu'elle imaginait, ils ne vont pas faire le chemin de St Jacques de Compostelle mais explorer d'autres chemins d'excursion. Antoine et Clémentine discutent, notamment des "aimanteurs", c'est à dire pour Antoine tout et tous ce qui nous éloignent de nous et nous font perdre notre vrai Moi. Sur le chemin, ils rencontrent une jeune femme qui a fait le choix de vivre à l'écart mais proche de ce qu'elle aime. Clémentine devra finir l'excursion toute seule maintenant qu'elle a mûri et qu'elle sait qui elle est.
J'avais lu avec beaucoup d'intérêt les deux premiers tomes de cette série, aussi quand j'ai vu qu'un 3ème tome était paru, j'étais curieuse de le découvrir.
Celui-ci s'inscrit dans la même veine que les précédents, il y est toujours question de développement personnel, d'introspection mais j'ai trouvé les thèmes abordés ici plus complexes, moins faciles à saisir, donc moins parlants. Et puis, alors que dans le premier tome, la rencontre se faisait par hasard, ici elle est programmée et c'est un peu plus artificiel.
En ce qui concerne le graphisme, les dessins sont toujours aussi réussis, simples mais attractifs avec une grande utilisation de couleurs claires comme le bleu ciel, le vert et le beige pour renforcer le côté positif de cette réflexion psychologique.
Il est fait référence à la Chine et l'action qui se passe en montagne crée un climat dépaysant. Cette BD nous propose donc une exploration géographique et spirituelle.
En conclusion, je dirais que c'est un joli voyage que j'ai été heureuse d'effectuer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
sld09
  22 février 2022
Nous retrouvons Clémentine, qui a trouvé le bonheur, alors qu'elle va partir en randonnée avec Antoine, le sage-épicier qui lui avait permis de changer de vie. Mais cette randonnée est avant tout l'occasion pour Clémentine de prendre conscience de l'importance de sortir des sentiers battus et de ne pas subir les multiples influences omniprésentes dans notre quotidien.
Comme pour les deux précédents tomes, les dessins m'ont beaucoup plu avec leurs couleurs douces et chaleureuses qui s'harmonisent parfaitement avec le message optimiste que veut faire passer le livre.
Et aussi, comme pour les deux précédents tomes, le récit est un peu trop didactique à mon goût. L'intrigue n'est qu'un prétexte pour expliquer les "aimanteurs", ou toutes ces influences qui peuvent empoisonner notre vie, même à notre insu (modes, cultures, familles, marques, religions, etc).
Commenter  J’apprécie          250
jamiK
  18 janvier 2021
J'ai trouvé le propos assez intéressant, c'est une lecture feel good, de sagesse Zen, dans le genre qui aide à vivre mieux, de guide de vie. L'histoire en elle-même m'a paru assez mièvre, notre héroïne part faire de la randonnée avec un guide spirituel, un ami, et on va suivre leurs discussions sur leur façon d'aborder la vie, d'éviter les “aimanteurs”. le sujet sur ces “aimanteurs” est ma foi assez juste, bien que cela enfonce quelques portes ouvertes. C'est entrecoupé de petits contes zen. leur introduction dans le récit sont bien menées. Mais du côté du dessin, je n'ai pas du tout aimé le style lisse et à la mode, et j'ai été très gêné par leurs airs de ravis de la crèche, leurs sourires béats, ça suinte les bons sentiments, on nage en plein monde des bisounours, c'est assez agaçant. le dessin dessert le propos, déjà bien pensant et moralisateur, le rendant encore plus mièvre. C'est au final un peu donneur de leçon, déconnecté des réalités et un peu niais. A la rigueur pour un public jeune ado, mais personnellement, je m'y suis bien ennuyé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190

Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
cascasimircascasimir   06 juillet 2019
Des livres vrais?
Oui, ce sont des livres qui donnent véritablement du plaisir, quel que soit le genre. Ils nous étonnent, nous font rêver ou frissonner, nous troublent..

Tout le contraire de la lecture de caste... C'est a dire qui montre notre appartenance à une élite qu'on juge supérieure et dont on veut faire partie...

C'est vrai!
La lecture peut devenir un véritable aimenteur qui rassemble autant qu'il divise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
My-Little-AnchorMy-Little-Anchor   02 août 2020
« - Je voudrais te demander quelque chose, Clémentine. Comment tu choisis tes coups de cœur ?

- Eh bien... ce sont des livres que j'ai vraiment aimés ou que des amis ou des lecteurs m'ont conseillés... Pourquoi ?

- Il est manifeste que tu ne te fies ni aux critiques ni aux émissions littéraires, puisque tu ne conseilles que des "livres vrais" !

- Des livres vrais ?

- Oui. Ce sont des livres qui donnent véritablement du plaisir, quel que soit le genre, ils nous étonnent, nous font rêver ou frissonner, nous troublent...
Ce sont des livres qu'on a envie de partager sans aucune arrière-pensée. Et surtout pas pour se faire valoir !
Tout le contraire de la lecture de caste... C'est-à-dire la lecture qui montre notre appartenance à une élite qu'on juge supérieure et dont on veut faire partie...
Tu remarqueras que ce sont toujours les mêmes types de livres qui ont les faveurs de cet élitisme ridicule. Quel manque d'ouverture d'esprit !

- Je vois ce que tu veux dire. Non, moi je souhaite que chacun lise ce qu'il a envie. Pas forcément les livres dont il est bien vu de parler... » p.43
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ZephirineZephirine   04 septembre 2020
- Des CM ? Qu'est-ce que c'est?
- Des chemins de moutons!
Ce sont des sentiers très agréables à suivre! Les moutons choisissent toujours les meilleurs passages...
Il est possible qu'on s'égare de temps en temps...
En fait c'est le véritable but de notre randonnée!
Commenter  J’apprécie          70
PillyPilly   01 novembre 2021
- Peu à peu, sous leur influence [des aimanteurs], nous nous éloignons des choix de vie qui nous correspondent vraiment, ceux qui auraient conduits au bonheur, à la réalisation de nos rêves...
Il s'ensuit généralement un sentiment de mal-être, d'insatisfaction quasi permanente, sans que l'on sache vraiment pourquoi...

- Mais vient toujours un moment où l'on comprend que notre vie s'est construite sur de mauvais choix, tu ne crois pas...

- Si ! Et on sombre alors dans la dépression !
La dépression, c'est quand tu réalises que tout ce sur quoi tu t'es construit, les principes, la façon dont tu pensais que les choses fonctionnaient ou devaient être, s'effondrent soudain...
Il ne reste plus qu'un grand vide... Plus rien à quoi se raccrocher, plus rien en quoi croire ou espérer...
Tout est anéanti en même temps que nos certitudes !
Il faut alors beaucoup de temps pour arriver à voir de nouveaux possibles...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sld09sld09   22 février 2022
Le plaisir d'une randonnée ou d'un voyage est inversement proportionnel au poids de ce qu'on emporte.
Commenter  J’apprécie          140

Lire un extrait
Videos de Béka (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Béka
Les pompiers 21  Les sisters 17  Studio danse 1
autres livres classés : developpement personnelVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Les Rugbymen!

Dans les rugbymen on parle de ?

Rallye
foot
rugby

5 questions
21 lecteurs ont répondu
Thème : Les Rugbymen, Tome 1 : On va leur mettre les poings sur les yeux ! de BékaCréer un quiz sur ce livre