AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Claude Izzo (Antécédent bibliographique)
EAN : 9782754801126
88 pages
Éditeur : Futuropolis (05/06/2008)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Pour son premier livre de bande dessinée, Clément Belin, marin de la marine marchande et dessinateur autodidacte, signe une adaptation touchante et juste du roman Les Marins perdus de Jean-Claude Izzo.

Marseille. Depuis cinq mois, l'Aldébaran est relégué au bout de la digue du grand large. Étrangers, sans le sou, séparés de leurs familles, les marins vivent à bord, dans la promiscuité et le dénuement en attendant un repreneur pour ce foutu cargo. Leu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
marina53
  22 juillet 2015
Cela fait déjà 5 mois que "L'Aldébaran" est relégué au bout de la digue de Marseille en attendant un éventuel repreneur. Seule la vente du cargo pourrait permettre de payer les dettes encourues par son armateur. Certains quittent le navire avec une faible prime proposée par son capitaine libanais, Abdul Aziz, quand d'autres décident de rester. C'est le cas de Diamantis, son second depuis des années. Ils se demandent bien pourquoi ils restent à bord. En restant à terre, ils ne savent plus qui ils sont. Le mer est leur seule maison. Les deux hommes, se rendant compte qu'ils se connaissent si peu malgré les années passées ensemble, vont se livrer petit à petit. Abdul lui confiera que sa femme est prête à le quitter après toutes ces années à l'attendre. Quant à Diamantis, il cherchera à recontacter une femme qu'il a aimée ici à Marseille...
Adapté de l'oeuvre de Jean-Claude Izzo, cet album nous balade dans les rues de Marseille, ville cosmopolite, et nous embarque à bord de "L'aldébaran", en compagnie de Diamantis et Abdul Aziz, bientôt rejoints par l'un des leurs, Nédim. Ces trois hommes, qui se connaissent si peu, vont être embarqués dans de sombres histoires où s'entremêlent passé et présent. Ancien marin de la Marine Marchande, Clément Belin sait mieux que quiconque combien rester à terre pour un marin est pesant. Il retranscrit avec justesse les émotions ressenties et l'envie irrépressible de reprendre la mer. Il dépeint avec réalisme la ville de Marseille et le cargo. Les couleurs ocres créent une ambiance particulière, à la fois étouffante et chaude.
Les marins perdus... en pleine terre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          472
Chri
  15 décembre 2015
Amarré au fond d'un port, abandonné par un armateur peu scrupuleux, un bateau de commerce se vide de ses marins. Il y en a trois qui tardent à quitter le navire.
L'atmosphère du port est plantée, tout y est, la couleur, les masses de métal, les visages épuisés.
Du bout des lèvres se révèle l'histoire de ces marins, de leurs femmes perdues autant qu'eux et du sursaut vital qui les poussent à se retrouver.
Grecs, turcs, arabes et tous les méditerranéens sont chez eux ici à Marseille. Et comme partout, il y a des vraies ordures et un tas de gens bien qu'on connait mal.
C'est ce que raconte cette histoire triste, sombre et belle.
Commenter  J’apprécie          80
Petitebijou
  01 mai 2013
Le challenge de l'adaptation en BD du roman de Jean-Claude Izzo est assez réussi, au niveau de l'ambiance générale. Les couleurs sépias et le trait lourd rendent le glauque de l'histoire d'une manière très efficace. L'intrigue, forcément simplifiée, tient la route. Toutefois, si j'ai pris plaisir à lire cet ouvrage, la comparaison inévitable avec la littérature d'Izzo m'amène à regretter l'empreinte de Marseille qui perd ici de sa force, et le style de l'auteur qui me fera toujours préférer les mots aux dessins. Néanmoins, l'expérience fut intéressante.
Lien : http://parures-de-petitebijo..
Commenter  J’apprécie          112
petitours
  31 mars 2013
La vie interlope des marins un peu voyous, qui ont voulu décrocher de leur liberté, trop vieux pour pouvoir s'ancrer quelque part ou à qui que ce soit. Sombre, nostalgique et poétique.
Commenter  J’apprécie          50
mgeffroy
  21 décembre 2008
On retrouve dans cette bd l'ambiance du roman de Jean-Claude Izzo. Des marins qui sont débarqués pour des problèmes d'armateurs qui préfèrent abandonner un navire que de payer les amendes liées à leur incompétence. Deux des marins décident de rester à bord... errance dans les rues de Marseille, loin de la famille. Triste mais avec Marseille en toile de fond.
Commenter  J’apprécie          30
Video de Clément Belin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Clément Belin
Clément Belin et Costès vous entraînent en mer avec une équipe de sauveteurs de bateaux à bord d'un remorqueur. Une plongée dont vous ne sortirez pas indemne, à découvrir le 12 avril.
autres livres classés : marseilleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
268 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre