AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782702185964
432 pages
Calmann-Lévy (12/10/2022)
4.11/5   31 notes
Résumé :
En Bretagne, le combat d’une femme en quête de renaissance Fanny se consacre corps et âme à la petite ferme apicole qu’elle a reprise dans les environs de Rennes. Entre agriculteurs et néo-ruraux, sa vie pourrait être douce dans ce coin champêtre et convivial si elle ne restait hantée par la disparition de son fils adolescent après le naufrage de son couple.
Alors qu’elle tente de composer avec cette perte insurmontable, Fanny est rattrapée par l’ombre d’un s... >Voir plus
Que lire après Le chant des reinesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 31 notes
5
7 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Fanny s'installe dans la région de Rennes en tant qu'apicultrice.
C'est une femme seule, forte et fragile, qui porte une grande douleur en elle.
Elle lie quelques amitiés, se passionne pour son métier, mais toujours son lourd secret l'empêche d'être heureuse.
Le chemin de la résilience est lent.
Un très beau roman qui parle beaucoup d'abeilles, avec passion.
Qui parle d'une femme cassée qui se reconstruit tant bien que mal.
L'écriture est juste, belle.
La progression est habilement menée, les indices sur le secret de Fanny n'étant distillés que par petites touches, au fur et à mesure de l'histoire.
Le prix Jeune Talent est amplement mérité et j'espère que Sarah Bell continuera à écrire pour notre plus grand plaisir.
Commenter  J’apprécie          273
Depuis quatre ans, Fanny possède une ferme apicole. Elle vit seule avec sa chienne Glinka, mais elle se rend, régulièrement, au bar de l'Ecluse, tenu par son amie Suzanne. Cette dernière connaît le passé que fuit l'apicultrice. Elle sait aussi ses attentes et ses espoirs. Elle est la détentrice de ses secrets sur lesquels elle veille sans, pourtant, les parcourir.


Cet été, Fanny décide de prendre une stagiaire. C'est le premier jour d'Angora, intéressée par l'élevage d'abeilles. Au début, les questions personnelles de la jeune fille gênent sa maître de stage, pour qui il est difficile de renoncer à la solitude. « Une douce sauvage qui s'est retirée du monde, c'est à cela que Fanny lui fait penser. » (p. 48) Mais, lorsqu'elle décrit son métier et présente ses installations, elle se transforme. Enthousiaste, elle transmet sa passion avec pédagogie et exaltation. J'ai été fascinée par ses explications sur le fonctionnement des abeilles, sur le rôle de chacune au sein de la ruche. J'ai été émerveillée par ses éclaircissements au sujet de la hiérarchie et les besoins de chacune. Fanny mêle la magie et la rationalité : elle est captivante. J'ai aussi aimé le respect qu'elle témoigne à la nature.


Ancienne infirmière, Fanny a quitté la région parisienne pour tenter de se reconstruire. Entièrement dévouée à ses abeilles, elle exprime ses douleurs dans ses peintures et ses écrits. Elle extériorise le manque provoqué par la disparition de son fils. Au début, le défaut d'informations m'a fait imaginer une histoire éloignée de la réalité. Puis, des phrases glissées, avec parcimonie, m'ont orientée dans une autre direction. Fanny entoure ses souffrances d'un voile de pudeur, aussi, ses confidences sont morcelées. Ce sont les choix de mots ou l'absence de ceux-ci qui m'ont révélé, par petits bouts, son passé. J'ai été touchée par sa sensibilité, par ses épreuves, par sa force et par sa mansuétude.


Le Chant des reines a reçu le Prix Jeune Talent Jeannine Balland. J'ai, énormément, aimé la plume sensible et délicate de Sarah Bell. J'ai été émue par la personnalité douce et pudique de Fanny et j'ai été passionnée par ses descriptions du monde apicole. J'ai adoré ce roman.


Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
Commenter  J’apprécie          170
Ce roman, prix Jeune Talent Jeannine Balland, est ancré dans une Bretagne rurale où Fanny fait le deuil de son métier d'infirmière après la disparition de son fils Diego.

De l'île d'Ouessant aux environs de Rennes, la description d'une Bretagne sauvage, campagnarde, méfiante à l'arrivée des néo-ruraux, accompagne l'histoire de cette femme résiliente face aux drames qui l'ont percuté.
Un hymne à la sororité avec ces femmes d'Ouessant, à l'écoute attentive de la mélancolie de cette femme venue d'ailleurs en recherche de solitude pour se retrouver.

Sarah Bell offre le portrait délicat d'une femme meurtrie qui s'ouvre une nouvelle voie au coeur d'une ferme apicole. Son passé se dévoile à Suzanne, amie et confidente. Sa passion d'un métier du vivant l'oblige à s'investir totalement chaque jour pour la production de miel et de reines des abeilles.
La plume de l'auteure est délicate, sensible, empreinte d'authenticité, pour nous parler de sujets graves sans artifices. Éprise de liberté, Fanny nous embarque jusqu'à l'épilogue dans le torrent d'émotions qui l'habitent.

Un histoire écrite avec justesse, vibrante, qui laisse des bleus à l'âme.


Commenter  J’apprécie          120
Le chant des reines de Sarah Bell est un très joli roman du terroir.
On suit Fanny qui a repris une ferme apicole en Bretagne, petit à petit on va en apprendre plus sur son passé et pourquoi elle se retrouve ici.
C'est un livre passionnant et j'ai beaucoup appris sur les abeilles, les paysages sont très bien décrits et j'ai aimé les personnages dès les premières pages. C'est émouvant par moment, des sujets graves sont traités mais sans rentrer dans le pathos.
Une autrice à suivre.
Merci à Calmann lévy pour leur confiance.

Commenter  J’apprécie          60
Quand j'ai vu que le chant des reines, le premier roman de Sarah Bell, se déroulait dans la région de Rennes, ça m'a fait bien plaisir. Je me suis dit que j'allais peut-être reconnaître des coins que je connaissais. Et puis l'apiculture, franchement, j'aime bien. le miel aussi de temps en temps quand j'ai la crève. On a plein de plantes mellifères dans notre jardin et j'adore voir les abeilles butiner dans mon jardin. J'étais donc plutôt dans de bonnes conditions pour démarrer ma lecture, d'autant que ce roman a reçu le prix Jeune Talent Jeannine Balland de la collection Calmann-Lévy Territoires.

Fanny est une femme solitaire. Elle vit avec sa chienne Glinka dans sa ferme apicole et y travaille seule. Elle se rend de temps en temps au bar du coin, tenu par son amie Suzanne. le reste du temps, elle vit sa vie tranquillement sans faire de bruit, parmi ses fantômes et ses blessures. Quelques années plus tôt, elle a quitté son travail, quitté Paris, quitté sa vie pour devenir apicultrice. Et là, pour la première fois, elle accueille une jeune stagiaire qui va perturber son quotidien, mais avec qui elle va pouvoir partager sa passion pour les abeilles et le respect de la nature.

Le chant des reines est un joli roman qui permet au lecteur d'en apprendre beaucoup sur le quotidien des apiculteurs, sur les abeilles, notamment sur les reines. Et franchement, ça m'a bien plu. Et puis, il y a le mystère qui entoure Fanny qui donne envie d'avancer dans l'histoire pour comprendre ce qui lui est arrivé.

Le chant des reines parle aussi de la résilience et d'un sujet très actuel dont je ne dirai pas plus pour ne pas vous dévoiler l'intrigue qui fait tout de même le sel de ce roman. J'ai ressenti de l'empathie pour Fanny car c'est un personnage passionné et habité, ce qui a contribué à me plonger dans son histoire. Et évidemment j'avais envie qu'elle se remette de ses blessures et puisse aller de l'avant, entourée de ceux qui lui veulent du bien.

Bref, un joli premier roman.
Lien : http://mademoisellemaeve.wor..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
L’observation et l’écoute de ce qui se passe dans ses ruches au début du printemps sont captivants. C’est le moment de la renaissance, un bourdonnement qui se transforme en chant. L’activité débordante des ouvrières qui s’activent avec acharnement et détermination pour la survie de la colonie a quelque chose d’exaltant et de réconfortant pour celle ou celui qui s’en occupe.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : bretagneVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus

Autres livres de Sarah Bell (1) Voir plus

Lecteurs (83) Voir plus



Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1440 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..