AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070303888
Éditeur : Gallimard (02/06/2005)

Note moyenne : 3.23/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Paul Grimal a disparu, ne laissant derrière lui qu'un ensemble de notes concernant la Cité du Soleil, cette fabuleuse construction mentale de l'Italien Tommaso Campanella. Des indices convergeant tous vers l'impensable : la Cité du Soleil existerait, quelque part... Mais comment rejoindre une utopie ?
Depuis plus de deux siècles, la dynastie des Bonaparte règne sur le monde. Un règne qui devrait se trouver légitimé par la mission d'exploration que mène l'Aigl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Caracalla
  12 janvier 2013
La Cité du Soleil et autres récits héliotropes est une série de récits particulièrement intéressante à lire à la lumière de la postface qui clos l'ouvrage : « Je veux dire un mot, enfin, sur la partie technique de l'écriture. Certains l'occultent, mais je la considère comme essentielle. […] en bon apprenti, j'irai remettre mon ouvrage sur le métier. Cent fois, mille fois, autant qu'il le faudra. »
La première nouvelle, « retravaillée en profondeur » était préalablement parue en 2002. Sans véritablement d'histoire ou de rebondissements, elle vaut à mon avis surtout pour les encarts sur le texte original de Campanella — le sujet de DEA de Bellagamba. Paradoxalement du coup, il faudrait que je retrouve le texte original qui, d'après la postface, « [voulait] trop en dire, trop en apprendre au lecteur ». Car s'il y a un reproche que l'on ne peut pas faire à Bellagamba, c'est de manquer de didactisme, sa conférence aux Utopiales de 2012 en est la preuve.
La seconde nouvelle, L'Apopis républicain, (a priori légèrement revue en 2002) était paru en 1999 sous le pseudonyme de Michael Rheyss. le texte est agréable, même si je ne peux m'empêcher de penser à Stargate, film & série qui ne me déplaisent pas mais qui donnent un air de déjà vu. Autre influence (plus intéressante à mon avis) la course-poursuite sur Titan rivalise tout à fait, elle, avec certains passages de la lune seule le sait, que je classe parmi les tous meilleurs romans steampunk de ma bibliothèque. le récit qui complète l'Apopis, La stratégie Alexandre reprend le thème de l'automate-presque-humain objet littéraire depuis l'Eve future d'Auguste de Villiers de L'Isle-Adam jusqu'au Dernier voyage de l'automate joueur d'échecs de Thomas Day. À mon goût on change là de niveau pour entrer dans la très bonne SF aux parfums steampunk assumés qui plus est.
Je ne développerai pas de commentaire particulier sur la troisième nouvelle, Dernier filament pour Andromède, strictement SF, sauf à dire qu'elle a été pour moi le meilleur moment de lecture, méritant à elle seule l'achat de l'ouvrage.
Au delà des récits eux-mêmes, le livre est donc intéressant parce qu'il donne à voir des strates d'écriture de qualité croissante. J'ai du coup bien l'intention de me plonger dans le roman suivant de l'auteur, Tancrède, une uchronie, prix Rosny aîné 2010, ce qui est par avance gage d'une certaine qualité.
Lien : http://www.charbon-et-ether...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Gromovar
  25 octobre 2010
Ugo Bellagamba est un universitaire et ça se sent. Nul autre n'attacherait autant d'importance aux grades dans un récit. Son style est dépouillé. Est-ce même un style ? Mais lire "La cité du soleil" n'est pas déplaisant, au contraire.
Recueil de trois novellas historico-mystiques, cet ouvrage nous invite à des voyages passionnants
Lien : http://quoideneufsurmapile.b..
Commenter  J’apprécie          00
pitivier
  23 janvier 2011
Au final, ce recueil est assez inégal mais m'a laissé quand même une bonne impression. Presque deux bonnes histoires. On pourra éventuellement reprocher des personnages un peu légers , et encore ca serait bouder son plaisir. Bref je recommande, d'autant que c'est bien documenté et bien écrit avec un vocabulaire recherché.
[...]
Lien : http://pitivier-blog.blogspo..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
UnKaPartUnKaPart   11 avril 2017
Il ne voyait pas contre qui la République aurait bien pu se défendre, puisqu'elle était universelle. Rien dans l'enseignement de ses professeurs ne laissait supposer qu'il y eût dans tout l'univers une chose susceptible de menacer la République.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Ugo Bellagamba (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ugo Bellagamba
Extrait de la conférence "Apocalypse tomorrow" aux Utopiales 2017 avec A.Jestaire, U.Bellagamba, C.Bec, P.Bordage et D.Tron.
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2743 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre