AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757884812
204 pages
Éditeur : Points (11/06/2020)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Une tempête à effrayer les âmes les mieux trempées, de mystérieux naufragés perdus dans les tréfonds du Pacifique oriental, la vie en milieu confiné d'un patrouilleur austral lancé sur les mers tumultueuses des 40èmes rugissants, tous ces textes – et quelques autres – écrits par neufs des vingt " écrivains de marine " français, nous rappellent une chose fondamentale : la mer a toujours été, est encore, et sera longtemps pour les hommes, l'un de leurs cinq " territoi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
vibrelivre
  15 juillet 2020
La mer pour aventure
par les écrivains de marine
Aventure POINTS , 2020
9 récits, 191p
collection dirigée par Patrice Franceschi

C'est un cadeau de la masse critique. L'équipe des éditions Points en souhaite une excellente lecture. Voilà un départ très bien engagé. Je lis l'introduction de Patrice Franceschi, et sa phrase-fétiche. Elle est de Pindare : N'aspire pas à l'existence éternelle mais épuise le champ du possible.
Galvanisée, j'attaque sur-le-champ Avant la dernière ligne droite que Franceschi a écrit en 2012. Je suis transportée. Je suis fin prête pour lire ces récits qui parlent de la mer, je vais trouver l'immensité, la lutte, la liberté, le rêve. Je suis un peu déçue. Peut-être parce que ce sont de courts récits, et que certains sentent la commande. Cela dit, on retrouve des gens connus et qu'on connaît mieux encore, Patrick Poivre d'Arvor, et Sylvain Tesson et ses aphorismes. On en découvre d'autres comme Emmelene Landon que je lirai certainement, Jean Rolin dont j'ai trouvé le récit trop technique.
Parmi les écrivains de marine, on compte des professionnels de la mer, un contre-amiral, François Bellec, un vice-amiral, Loïc Finaz, un capitaine de trois-mâts, Patrice Franceschi, un spécialiste, Dominique le Brun.
le recueil commence avec un récit de François Bellec, intitulé »Quarantièmes Sud » où les cap-horniers ont écrit leur légende. le Cap-Horn, je cite approximativement Bellec, est le légendaire point tournant des océans du monde. Il envoûte. Bellec y fait un pélerinage émouvant.
L'ami du narrateur dans le récit de Loïc Finaz dit que c'est en devenant marin que l'homme est devenu homme, que toute conquête véritable se fait par mer. Franceschi est amoureux de son voilier, La Boudeuse : « Tout est beau sur un voilier et tout y porte au rêve ». Il se trouve dans le Pacifique oriental, loin de tout, et s'y déroule un événement très mystérieux. Olivier Frébourg, dans son « Ode à la Jeanne » fait dire à son narrateur : « Toute navigation est une destruction de la comédie, une approche du sacré, un dénuement ». C'est dire l'influence énorme de la mer. Il est porté par l'oeuvre de Blaise Cendrars et par Kessel, et notamment son livre Fortune carrée. Frébourg, ou son narrateur, ajoute que l'homme a besoin d'une mythologie, sinon il est confronté à l'absurde, au néant. Emmelene Landon recommande le livre de Nicholas Montsarrat, La mer cruelle.
Que de richesses glanées dans ce recueil qui invite au rêve, incite à la lecture d'autres livres et à méditer de grandes pensées.
Merci donc à Babelio, à Masse critique, aux Editions Points, et à Patrice Franceschi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Aloysius3993
  18 juillet 2020
J'ai commencé ce recueil en me disant tout de même que … la mer n'était pas au pied de ma porte et que je manquais un peu de connaissances maritimes pour me lancer dans ces nouvelles. La première nouvelle a confirmé le fait que je manquais cruellement de vocabulaire ayant trait à la mer ! Et c'est un petit reproche que je ferais à certaines des nouvelles : beaucoup de termes techniques qui peuvent poser problème au lecteur néophyte. D'autres, au contraire, sont très abordables à ce niveau et laissent découvrir les curiosités linguistiques du monde de la navigation au lecteur en douceur.
Ayant surmonté la première nouvelle, très technique, me voilà arrivée à la seconde, cette fois ci compréhensible mais extrêmement riche en faits historiques. Tellement riche que j'en ai un peu perdu le fil de l'histoire à certains moments ! Et puis le moment des vacances est arrivé et j'ai continué ma lecture face au littoral de Saint Malo, ville corsaire par excellence.
On réalise alors que c'est un livre d'expériences et qu'il faut le vivre plutôt que le lire. L'agitation permanente qui peut régner dans Saint Malo m'a donné un nouveau point de vue sur ces aventures narrées en quelques pages et leur a donné plus de relief.
Chaque nouvelle apporte une manière de voir la mer, qu'elle soit un lieu de danger, le point central de notre Histoire, un lieu d'inconnu et de mystères…. C'est l'occasion d'aborder les relations entre mer et marins et entre les membres d'équipage, même s'ils ne sont pas toujours au centre du débat dans cette immensité d'eau.
C'est avant tout un recueil pour nous raconter l'infinité d'histoires des mers qu'il a existé, existe et existera encore. Riche de récits de tous types : fantastique, historique, sentimental… Ces nouvelles mettent en avant le lien entre la mer et la littérature, toutes deux au sens large. Chaque mot de ces courts textes sont lourds d'autres histoires et d'autres contes qu'il serait trop long de détailler ici. L'eau de mer est l'encre qu'il faut pour écrire ces récits.

En quelques mots : un recueil très intéressant qui incite à la curiosité au détour d'un mot ou d'une expression. Une très belle plongée dans le milieu de la marine avec une palette de conceptions différentes. Il ne faut pas se laisser décourager par l'aspect un peu technique de certains récits mais plutôt y voir un moyen de se familiariser avec le lexique marin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ReadWithJustine
  27 juin 2020
Un roman qui nous offre comme thème et sujet principal, la mer. La navigation, la solitude, l'aventure, l'évasion.
Nous suivons plusieurs personnes, à chaque début de chapitre nous prenons connaissance du métier, des connaissances, récompenses des auteur(e)s qui vont nous offrir leur récit.
« Connaissance du métier » forcément nous allons retrouver auteur(e) mais c'est toujours chouette d'en apprendre plus.
Au long de notre lecture, nous voyageons et nous vivons de grandes aventures.
•••
Le texte est bien présenté, chaque récit a une présentation différente au niveau du texte. Pour certains nous avons les jours, d'autres sont présentes par petit textes, ...
La couverture est jolie et donne envie.
La mer? Une aventure.
Pour les personnes passionnées ou les personnes curieuses des aventures en mer, je vous recommande cette lecture.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Aloysius3993Aloysius3993   18 juillet 2020
J'ai commencé ce recueil en me disant tout de même que … la mer n’était pas au pied de ma porte et que je manquais un peu de connaissances maritimes pour me lancer dans ces nouvelles. La première nouvelle a confirmé le fait que je manquais cruellement de vocabulaire ayant trait à la mer ! Et c'est un petit reproche que je ferais à certaines des nouvelles : beaucoup de termes techniques qui peuvent poser problème au lecteur néophyte. D'autres, au contraire, sont très abordables à ce niveau et laissent découvrir les curiosités linguistiques du monde de la navigation au lecteur en douceur.

Ayant surmonté la première nouvelle, très technique, me voilà arrivée à la seconde, cette fois ci compréhensible mais extrêmement riche en faits historiques. Tellement riche que j'en ai un peu perdu le fil de l'histoire à certains moments ! Et puis le moment des vacances est arrivé et j'ai continué ma lecture face au littoral de Saint Malo, ville corsaire par excellence.

On réalise alors que c'est un livre d'expériences et qu’il faut le vivre plutôt que le lire. L'agitation permanente qui peut régner dans Saint Malo m'a donné un nouveau point de vue sur ces aventures narrées en quelques pages et leur a donné plus de relief.

Chaque nouvelle apporte une manière de voir la mer, qu'elle soit un lieu de danger, le point central de notre Histoire, un lieu d'inconnu et de mystères…. C’est l’occasion d’aborder les relations entre mer et marins et entre les membres d’équipage, même s'ils ne sont pas toujours au centre du débat dans cette immensité d'eau.

C'est avant tout un recueil pour nous raconter l’infinité d'histoires des mers qu'il a existé, existe et existera encore. Riche de récits de tous types : fantastique, historique, sentimental… Ces nouvelles mettent en avant le lien entre la mer et la littérature, toutes deux au sens large. Chaque mot de ces courts textes sont lourds d'autres histoires et d'autres contes qu'il serait trop long de détailler ici. L'eau de mer est l'encre qu'il faut pour écrire ces récits.



En quelques mots : un recueil très intéressant qui incite à la curiosité au détour d'un mot ou d'une expression. Une très belle plongée dans le milieu de la marine avec une palette de conceptions différentes. Il ne faut pas se laisser décourager par l’aspect un peu technique de certains récits mais plutôt y voir un moyen de se familiariser avec le lexique marin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ReadWithJustineReadWithJustine   27 juin 2020
Naviguer c’est fuir.
Accoster c’est perdre.
Vivre à Terre c’est préparer l’évasion.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de François Bellec (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Bellec
Merci à tous les auteurs, visiteurs, partenaires et petites mains de cette belle édition. Un grand plaisir et une grande fierté d'organiser de tels événements pour des libraires indépendants. Rendez-vous en les 26 et 27 avril à Océanis à Ploemeur pour une grande édition exceptionnelle autour de la littérature de voyage et des grands espaces. Avec la participation de : WILLEM Medi HOLTROP Irène FRAIN Jean-Paul OLLIVIER Patrick TABARLY Thierry JIGOUREL (le matin) Marie SIZUN Pascal BRESSON Marina DÉDÉYAN (le matin) Joël RAGÉNÈS Daniel CARIO Nathalie BEAUVAIS Chistophe BONCENS NONO Christian BLANCHARD Fabienne JUHEL Denis LABAYLE GUÉNANE Bernard RIO François MORIZUR Frédérique LE ROMANCER François BELLEC Michèle GUILLOUX Gwenola PICHARD Hervé HUGUEN Hervé POUZOULLIC Sylvie DELANOY Jean-Yves LE LAN Patrick HUCHET Charles MADÉZO Lutz STEHL Yann LUKAS Patrick ARGENTÉ Claude CHARBONNEAU Patrice MANIC Gérard TESCHNER Elisabeth MAHÉ Jean-Marc PERRET Georges MAMMOS Comité d'Histoire du Pays de Ploemeur Chemin Faisant Groix Editions Diffusion
+ Lire la suite
autres livres classés : aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
153 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre