AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081610973
Éditeur : Flammarion (03/10/2001)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 23 notes)
Résumé :

Benjamin n'a qu'une passion : le rock, qu'un rêve : la scène. Il écrit et compose des chansons qu'il répète chaque semaine avec ses deux amis Ludo et Samy.

Remarqué lors d'un concours par le producteur d'une grosse maison de disques, il croit voir tous ses rêves sur le point de s'accomplir et se jette à corps perdu dans cette aventure.

C'était sans compter sur la perfidie révoltante de celui qu'il croyait son bienfaiteur..... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
lapetitefadette
  30 juin 2014
Benjamin a 17 ans. Il est musicien et plus particulièrement passionné par le rock. Il rêve d'en faire carrière. Son rêve semble se concrétiser lorsqu'il participe à un concours avec le groupe qu'il a créé avec ses deux copains Ludo et Samy. Il est en effet remarqué par Valère Dove, le producteur d'une importante maison de disques. Benjamin se met alors au travail comme un forçat et sacrifie tout, notamment ses amis, pour son amour de la musique. Il envoie à Dove les paroles de plusieurs chansons comme celui-ci lui a demandé. Mais le rêve vire au cauchemar quand Benjamin découvre que celui qu'il croyait être son bienfaiteur n'est qu'un malhonnête qui s'approprie son travail pour plagier ses chansons à son profit.
Comme souvent avec Hubert Ben Kemoun l'histoire est sombre. On tremble pour ce héros sympathique mais naïf. Mais, heureusement, l'auteur sait mettre de l'espoir dans ses histoires et après avoir vécu le pire, Benjamin parvient à s'en sortir. Il saura en tirer la leçon. Car c'est cela la patte de Ben Kemoun, savoir terminer une histoire positivement en laissant trainer mine de rien un soupçon de morale à tirer de l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Livresse_des_Mots
  15 mai 2013
Après la superbe lecture qu'a été pour moi « La Fille Seule dans le vestiaire des garçons », de Hubert Ben Kemoun, j'ai décidé de récidiver quand je suis tombée sur « Blues en noir », du même auteur. Grand bien m'en a pris ! Sans être transcendante, j'ai trouvé cette lecture aussi intelligente et aussi bien menée que « La Fille Seule dans le vestiaire des garçons ». L'auteur a une écriture qui me charme ! Incisive, ironique, brutale par moment, et surprenante ! Il ne mâche pas ses mots, et, grâce à son écriture imagée et précise, il va au coeur des sentiments, des émotions et tout sonne juste.
Benjamin, le narrateur, est un jeune homme passionné de musique, un talentueux compositeur et parolier, il est ambitieux, et rêve de faire carrière dans cette branche. Pour son plus grand malheur, il est aussi idéaliste, rêveur et naïf. Lors d'un concours, alors qu'il vient de faire un tabac sur scène, il va rencontrer un producteur. Ce dernier, très encourageant, va lui mettre des rêves plein la tête et le coeur. Mais le monde de la scène appartient aux requins, à ceux qui n'hésitent pas à abuser et à profiter du Talent, de la Jeunesse et de l'Innocence, et Benjamin va en faire rapidement les frais, être humilié de la plus cruelle des façons.
Je vous avouerai que dès le départ, j'ai compris où le récit se dirigeait. Je pense que le but de l'intrigue n'est pas de nous étonner avec de magistrales révélations, néanmoins, j'ai été surprise de la façon dont l'auteur amène les évènements et conduit son récit. La narration, astucieuse et grandiose, fait progressivement monter la tension, en alternant plusieurs points de vue et plusieurs moments différents de l'histoire, tout en restant claire et limpide. Hubert Ben Kemoun parle avec sincérité, profondeur et lucidité de sentiments forts, tels que l'envie, l'espoir, la déception, l'humiliation et la rage.
Autant la fin de « La Fille Seule dans le vestiaire des garçons » m'a quelque peu déçue, autant la fin de « Blues en noir » est un coup de génie ! Je craignais encore la Happy-End trop facile, mais que nenni ! Elle est surprenante, imprévisible, à la fois comique et tragique, c'est un condensé d'émotions intenses et contradictoires qui m'a laissée pantoise et ravie !
Un court roman, percutant, perspicace et émouvant, à coté duquel il ne faut pas passer si l'occasion se présente.
Lien : http://www.livressedesmots.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
olivberne
  11 novembre 2012
Un roman pour la jeunesse assez curieux mais finalement plaisant. le personnage principal est un jeune homme mal dans sa peau qui va être entraîné dans une enquête policière pour les beaux yeux d'une jolie fille. C'est surtout un roman autour de la musique, chaque titre de chapitre étant un style musical, entre rock'n roll, rap et blues, pour indiquer le rythme de l'action. C'est une histoire avec les poncifs fréquents des romans pour la jeunesse et une fin bien morale, mais c'est plaisant, la première personne aide à la lecture. Un livre facilement lisible pour les ados, qui se veut jeune par son style et qui donne envie de se mettre à la musique!
Commenter  J’apprécie          30
Camusine
  24 septembre 2016
Ben ne vit que pour la musique à tel point que plus rien d'autre ne compte. Lorsque il rencontre un producteur il abandonne tout... excellent roman dont j'ai beaucoup apprécié la structure et l'écriture. Ciselé, rien n'est superflu. On se focalise vraiment sur Ben, son expérience son ressenti.
Parfait pour un ado mauvais lecteur.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
olivberneolivberne   22 novembre 2013
Je passais donc une semaine entière entre mon lit et les toilettes. Dans l'un je ressassai ma désillusion et mon désenchantement, dans les autres je me vidai - par le haut et par le bas, c'était selon - du peu que je réussissais à ingurgiter. Je savais bien moi, qu'après le passage d'une tornade, ce ne sont pas les gastros qui se déclarent, mais les dépressions.
Commenter  J’apprécie          40
opera64opera64   23 décembre 2013
Le trac est un nœud de granit qui se serre au milieu de mon thorax. Je n'arrive pas encore à regarder la meute qui attend en trépignant, je n'accroche mon attention qu'à ces petits boitiers lumineux p 7
Commenter  J’apprécie          30
opera64opera64   23 décembre 2013
Le trac est un nœud de granit qui se serre au milieu de mon thorax. Je n'arrive pas encore à regarder la meute qui attend en trépignant, je n'accroche mon attention qu'à ces petits boitiers lumineux p 7
Commenter  J’apprécie          20
sasouh08sasouh08   06 septembre 2011
... et si c'était la chance de ma vie, j'me lance, allez, tant pis...
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Hubert Ben Kemoun (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hubert  Ben Kemoun
Interview d'Hubert Ben Kemoun à propos du second tome de sa série "Piégés", chez Flammarion Jeunesse.
autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fille seule dans le vestiaire des garçons

Quel est le prénom du garçon qui la harcèle?

Enzo
Barnabé
Jean-jaques
Hugo

5 questions
35 lecteurs ont répondu
Thème : La fille seule dans le vestiaire des garçons de Hubert Ben KemounCréer un quiz sur ce livre