AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700236130
Éditeur : Rageot Editeur (06/10/2010)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Comme chaque semaine, Soledad se rend chez Florence, une vieille dame à qui elle fait la lecture pour gagner de l'argent de poche. Pendant sa visite, un homme pénètre dans la maison afin de voler une toile de valeur et les prend en otage.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Juin
  19 mai 2019
Une histoire qui commence d'une façon assez banale. Une fille attend un garçon, surprise par ce rendez-vous imprévu.
Pendant ce temps un garçon regarde une fille pendant une heure... Cette fille qui l'attend lui.
Tout commence très mal pour ces deux-là. Arno est bizarre, maladroit... Soledad ne comprend pas et se dit qu' Arno c'est le sale type, peu intéressant. Et cela lui fait mal de ne pas avoir d'amoureux, de s'être trompé.
Ce soir là Soledad est pressée. Une vieille dame l'attend, elle lui fait la lecture. Et puis ce soir là tout va basculé à cause d'un garçon. Mais lui il ne s'appelle pas Arno.
Un policier dans la collection heure noire pour jeune ado que l'on ne peut lâcher une fois commencé. On suit la tension de l'histoire au fil des pages et c'est bougrement prenant et angoissant.
Un cauchemar éveillé pour Soledad et sa "vieille" amie, qui a un sacré tempérament...
Et puis il y a Dimitri aussi. Celui-là on se demande ce qu'il fait dans cette histoire, et puis s'il va finir par se bouger... Un peu tout de même.
Belle galerie de personnages, il y a les mauvais..et les autres. Tout n'est pas perdu on dirait...
Un bon roman que l'on ne lâche pas. Hubert Ben Kemoun est fort dans ce genre. Frissons garantis.
Ce roman était paru en 2007 sous un titre. Version plus courte et différente. L'éditeur le signale mais c'était en 2010. Cela ne semble plus se faire . Dommage.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
cdijeanjaures
  28 mars 2017
Au départ, il y a Ludovic, Soledad, Arto, Dimitri et Mme Camplong.
Ludovic à 21ans, il ne travaille pas il vit chez sa mère et fait des cambriolages ou des mauvais coups.
Soledad est une collégienne qui est amoureuse de Arto, elle travaille chez Mme Camplong, une vieille dame de 83 ans qui est très riche.
Arto est aussi un collégien qui est le frère de Ludovic.
Dimitri à 15 ans, il vit en famille d'accueil, il vole pour vivre.
Apres son 1er rendez-vous avec Arto qui ressemble plus à un enlèvement qu'a un rendez-vous amoureux, Soledad se rend chez Mme Camplong, la dame à qui elle fait la lecture le mercredi soir et le samedi après-midi.
Pendant la soirée, Ludovic s'introduit chez la vieille dame pour lui dérober une toile de très grande valeur et les prend en otage. Heureusement Arto qui avait entendu le projet de son frère Ludovic, arrive mais il ne parvient pas à le raisonner. C'est grâce à Dimitri qui squatte l'immeuble d'en face et qui a tout vu, que la vieille dame et Soledad pourront être libérés des mains de Ludovic. Malheureusement pour Soledad, Dimitri part sans laisser d'adresse …
MON AVIS : j'ai trouvé ce livre intéressante et aussi il est facile à lire mais pour comprendre l'histoire il faut avoir au moins 11 ans . J'ai bien aimé le passage où Soledad était chez Mme Camplond et où il y à Ludovic qui tente le cambriolage . Et les victimes arrivent à se libérer.
Zoé 6B
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
flavie982
  07 novembre 2018
Soledad est une adolescente qui se rend chez une dame âgée pour lui tenir compagnie et lui faire la lecture.
Un bon roman plutôt à mettre dans la case des thrillers. Point d'enquête içi mais le parcours croisé de trois adolescents dont la vie peut basculer à tout moment.
C'est très bien écrit, avec beaucoup de suspense et la tension monte tout au long du récit pour un final vraiment palpitant !
A recommander aux amateurs de lectures sombres à partir de la quatrième.
Commenter  J’apprécie          10
Anarya
  27 avril 2014
Un super roman policier pour les ados. Hubert Ben Kemoun maintient avec talent un suspense constant où 4 personnages se croisent et se cherchent. Très réussi !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   02 mars 2019
– Tu vas où ?

– Lâche-moi !

– Ludo, je t’en prie, dis-moi où tu vas.

– Tu bosses pour les flics, maintenant ? C’est nouveau !

Elle mesure facilement une tête de moins que lui. Elle ne l’avouera pas, mais elle a peur. Elle s’est plantée devant la porte de l’appartement, décidée. Elle sent bien qu’elle représente un barrage ridicule face à cette masse de muscles et de rage qui se dresse devant elle.

– Je ne travaille pas pour la police, mais au moins, je travaille, moi ! Tu avais un rendez-vous ce matin pour un poste de magasinier chez Auchan. Ils ont téléphoné, tu ne t’es même pas présenté.

– Boulot de larbin, d’esclave… grimace-t-il.

– Et moi alors, je suis une esclave quand je fais mes ménages ?

– C’est ton problème !

– Non, mon problème, c’est toi, Ludovic ! Je n’en peux plus ! Tu rentres à n’importe quelle heure et dans n’importe quel état. Je n’aime pas les n’importe qui que tu fréquentes et qui appellent n’importe quand… Tu vires dans le n’importe quoi. Voilà, c’est tout, je n’en peux plus, et pas seulement moi. Je veux que tu restes ici et que tu téléphones au supermarché pour t’excuser et voir si tu peux rattraper la situation…

– Laisse-moi passer, j’ai des trucs à faire !

Il la fusille du regard avec un mépris qui la tétanise. En même temps, il a saisi son épaule droite de la main pour la pousser hors de son chemin. Elle sent qu’il pourrait la gifler. Il a parfaitement perçu le sursaut de terreur de cette femme qui ne se résout pas à abdiquer.

– Je t’en prie, murmure-t-elle en osant s’agripper à son sweat Dolce & Gabbana. Reste à la maison ! Téléphone-leur !

Pas de doute là-dessus, son vêtement de marque vaut plus que tout, et Ludovic détache violemment la main qui le souille et le froisse.

– Maison de nazes ! Lâche-moi !

Elle se dégage de la poigne de son fils et se replace en rempart dans le chambranle de la porte.

– Cette maison c’est celle où tu dors, celle où tu trouves un frigo plein et où tu manges, celle où tu te réfugies à quatre heures du matin quand tu as besoin de te planquer. Cette maison, c’est celle où vit ton frère… Tu as l’impression que c’est un exemple pour lui, tout… toute cette… toute cette… merde ?

Il ouvre la porte, sourd et aveugle. Il ne faut pas qu’il soit en retard.

– La merde, c’est ce que tu nettoies à longueur de journées, non ? Alors de quoi tu te plains ? Salut !

Elle s’agrippe au sweat de marque une nouvelle fois. Il n’hésite pas et envoie sa mère bouler contre le mur. Marionnette impuissante, elle abdique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JuinJuin   19 mai 2019
- Maison de nazes ! Lâche-moi !
Elle se dégage de la poigne de son fils et se replace en rempart dans le chambranle de la porte.
- Cette maison c'est celle où tu dors, celle où tu trouves un frigo plein et où tu manges, celle où tu te réfugies à quatre heures du matin quand tu as besoin de te planquer. cette maison, c'est celle où vit ton frère...Tu as l’impression que c'est un exemple pour lui, tout...toute cette... toute cette....merde ?
il ouvre la porte, sourd et aveugle. Il ne faut pas qu'il soit en retard.
- La merde, c'est ce que tu nettoies à longueur de journées, non ?
Alors de quoi tu te plains ? Salut !
Elle s'agrippe au sweat de marque une nouvelle fois. Il n'hésite pas et envoie sa mère bouler contre le mur. Marionnette impuissante, elle abdique.
( p 13)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Hubert Ben Kemoun (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hubert  Ben Kemoun
Interview d'Hubert Ben Kemoun à propos du second tome de sa série "Piégés", chez Flammarion Jeunesse.
autres livres classés : voleursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fille seule dans le vestiaire des garçons

Quel est le prénom du garçon qui la harcèle?

Enzo
Barnabé
Jean-jaques
Hugo

5 questions
36 lecteurs ont répondu
Thème : La fille seule dans le vestiaire des garçons de Hubert Ben KemounCréer un quiz sur ce livre