AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782364749795
48 pages
Éditeur : Thierry Magnier (18/01/2017)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 80 notes)
Résumé :
Cinq ans qu’elle n’a pas vu Barnabé, son petit-fils, alors pour rattraper le temps perdu, faire le plein de souvenirs et fêter ces retrouvailles, elle organise pêle-mêle Pâques, Noël et la chandeleur en plein mois de juillet. Éberlué par cette tornade, Barnabé se laisse conquérir par sa grand-mère fantasque.

Ce texte plein de sensibilité et d’humanité nous présente les portraits d’ados et de grands-parents contemporains.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (82) Voir plus Ajouter une critique
ibon
  17 mars 2019
Les vieux sont parfois ennuyeux pour les petits-enfants adolescents. Alors, quand il faut passer 4 jours chez sa grand-mère, Barnabé, 12 ans, se dit qu'une demie journée suffira.
4 jours sans tablette, sans portable parce que, bien sûr, la mamie habite dans ce que l'on appelle encore une zone blanche, sans réseau.
Au départ, HBK s'amuse de Barnabé en le décrivant comme le petit con, malpoli vis à vis d'une grand-mère collante et gâteuse. Il faut se mettre à sa place: sa mamie le couvre de bisous, de caresses et de cadeaux, comme s'il avait moins de cinq ans!
Mais il fait évoluer progressivement ses personnages. Quand on referme le livre on se rend compte que 4 jours dans une vie, c'est rien, surtout que c'est peut-être la dernière fois auprès de sa mamie. Mais cette possible dernière fois fait que c'est important.
Encore une mention très bien pour HBK, aussi savoureux dans un exercice d'humour noir qu'émouvant quand il évoque les liens familiaux comme la courroie de transmission dans les (vieilles) voitures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          331
Nadouch
  31 mai 2017
Un tout petit roman mais un condensé de sentiments filiaux, de bonheurs du quotidien, et de vérité. Barnabé ne se réjouit pas du tout d'aller passer quelques jours chez une grand-mère qu'il n'a pas vue depuis 5 ans. Comble de bonheur, elle semble à l'ouest : fêter Noël, Pâques, les rois en plein mois de juillet !!! Mais il y a une raison à tout cela...
Pas de sentimentalisme, juste de beaux sentiments vrais. Un joli texte, qui m'a tiré les larmes à la fin.
Commenter  J’apprécie          190
Jangelis
  17 juin 2017
C'est rare que je sois aussi émue à la lecture d'un si court roman.
Je ne sais pas ce qu'en penseront les enfants, mais pour ma part, ce petit texte m'a mis les larmes aux yeux.
C'est court, simple et superbe.
Il y avait un certain temps que je n'avais plus rien lu d'Hubert Ben Kemoun, et même si au bout d'une bonne vingtaine de romans, je savais qu'il écrivait des histoires très variées, et qu'en général j'apprécie bien, je ne m'attendais pas à autant d'émotion.
Barnabé, part, seul, passer quatre jours chez sa grand-mère. On ne saura pas pourquoi elle ne l'a pas vu depuis cinq ans (et j'avoue que ça m'a paru un peu incompréhensible)
Il part à contre-coeur, dans une vieille maison sans Internet, un village où il est sûr de s'ennuyer, et sitôt arrivé, n'a qu'une idée en tête : trouver le moment propice pour s'enfuir.
Mais si sa grand-mère fête Noël, Pâques, son anniversaire en juillet, est-ce pour autant qu'elle a perdu la tête ?
Je crois bien que nous avons acheté ce livre en bibliothèque en pensant qu'il parlait d'Alzheimer ou quelque chose d'approchant.
Ce n'est pas du tout ça, c'est bien plus original comme sujet, et en tant que grand-mère, ça m'a, comme je le disais, profondément émue.
Je pense que les enfants y verront avant tout le côté amusant de l'histoire, mais ça devrait aussi parler à leur coeur.
Ce roman mériterait vraiment un Prix Chronos !

Lien : http://livresjeunessejangeli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Juin
  10 août 2017
Une grand-mère qui fête en quatre jours toutes les fêtes de l'année, est-un signe de folie galopante ?
Ou alors une façon maline de profiter avec son petit-fils Barnabé de tous ces moments qu'ils n'ont pas vécus ensemble. Mais Barnabé s'affole de l'attitude de la vieille dame qu'il connait peu.
Oui, oui c'est bien son petit-fils pourtant.
Ce court roman est est aussi savoureux que le titre. Sans y paraître il délivre un message que l'enfant recevra cinq sur cinq.
Joli roman et belle histoire !
Commenter  J’apprécie          140
sylvicha
  09 août 2017
Un très court roman sensible et émouvant. Barnabé va, bien à contrecoeur, passer quatre jours chez sa grand-mère qu'il n'a pas vu depuis cinq ans dans un coin perdu sans wifi. Il va découvrir une vieille dame qui lui semble un peu folle à vouloir fêter Pâques, la chandeleur et même noël en juillet !!! Malgré ou grâce à cela il ne verra pas passer le séjour. Ce court texte se termine par une lettre très touchante de sa grand-mère...
Un concentré d'émotions qui rappelle qu'il ne faut pas négliger (par manque de temps, à cause de la distance..) les liens qui unissent les enfants à leur grands-parents.
Commenter  J’apprécie          110

critiques presse (1)
Ricochet   14 mars 2017
Un texte qui ne laisse donc pas indifférent et sur lequel on peut méditer… en famille !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
JangelisJangelis   17 juin 2017
- Cinq ans, cinq ans sans te voir, mon Barnabé. Les photos que ta mère envoie, c'est bien, mais cela n'a rien à voir avec la réalité.
Commenter  J’apprécie          60
Cigale17Cigale17   12 novembre 2018
Elle me regardait manger et touchait à peine son assiette. Elle parlait, me posait des questions, m'écoutait, réclamait encore et encore d'autres détails de ma vie. Les prénoms de mes copains, la couleur de mon maillot au foot, le nom de mon club favori. (p. 32-33)
Commenter  J’apprécie          10
TeammonstrueuseTeammonstrueuse   03 mai 2019
"Bernabé , mon coeur , mon garçon chéri . Tu vas avoir douze ans dans quelques semaines et je n'oublie pas la vraie date , mais je t'écris parce que je crois que je te dois quelques explications " page 36

Citation choisi par Tokyo
Commenter  J’apprécie          10
La_PAL_de_la_LicorneLa_PAL_de_la_Licorne   07 août 2018
Ne m'en veux pas et surtout, n'oublie jamais d'être heureux, mon chéri. Tant de gens égarent leur bonheur sur le bord de la route.
Qu'elle soit longue et belle, ta route.
Et sucrée.
Commenter  J’apprécie          10
veroniquegalmicheveroniquegalmiche   02 juin 2017
Ne m'en veux pas et surtout n'oublie jamais d'être heureux. Tant de gens égarent leur bonheur sur le bord de la route. Qu'elle soit longue et belle ta route . Et sucrée.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Hubert Ben Kemoun (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hubert  Ben Kemoun
Interview d'Hubert Ben Kemoun à propos du second tome de sa série "Piégés", chez Flammarion Jeunesse.
autres livres classés : Grands-mèresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

joyeuses pâques et bon Noël

Comment s’appelle la grand-mère de Barnabé ?

Mya
Mylane
Myriam
Raiane

5 questions
26 lecteurs ont répondu
Thème : Joyeuses Pâques et bon Noël ! de Hubert Ben KemounCréer un quiz sur ce livre
.. ..