AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 235504175X
Éditeur : Rue du Monde (21/10/2011)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
On oublie toujours son nom,
il est pourtant indispensable au village.
Il est étranger, mais c'est lui
qu'on envoie à la guerre.
On ne veut pas qu'il s'installe ici avec sa famille...
Mais comment faire sans lui et ses histoires différentes?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
trust_me
  09 décembre 2011
Il est arrivé un matin d'été. Personne ne savait d'où il venait. Seule certitude, il n'était pas de chez nous. Avec son nom imprononçable et le charabia qui lui servait de langage, on l'a vite catalogué. Il s'est installé dans une cabane près de la rivière et il a appris à parler comme nous. C'est là qu'on a compris qu'il était venu chercher un emploi. Pour gagner de l'argent, il a travaillé aux champs. Il a aussi fait le charpentier, le pêcheur, le mécano pour nos voitures… Quand la guerre a éclaté très loin, on lui a dit « va défendre le pays ». En revenant de la guerre, il avait une main en moins. Il a recommencé à travailler mais comme il lui manquait une main, on ne le payait plus qu'à moitié. Tout se déroulait plutôt bien, jusqu'au jour où il nous a dit qu'il allait faire venir sa femme et ses enfants, puis ses frères et ses cousins. On lui a répondu : « Une armée d'étrangers et toute leur marmaille ? Non mais, Truc-Machin, tu dérailles ! Ce n'est pas ton pays, tu ne seras jamais vraiment d'ici ! ». Finalement, il a compris qu'on ne voulait pas de lui et il est parti. On ne l'a jamais revu.
Une lecture utile par les temps qui courent… Un album qui aborde en finesse les thématiques du racisme, de la différence et de l'intégration. L'illustratrice utilise une technique de papiers découpés et collés qui se révèle d'une grande expressivité. le texte d'Hubert Ben Kemoun est simple et bien construit, il résume parfaitement l'état d'esprit des autochtones qui supportent l'étranger tant qu'il leur rend service et se dépêchent le rejeter dès qu'il parle de faire venir les siens.
A lire et à faire lire pour provoquer échanges et réflexions. Un album qu'il faudrait presque reconnaître comme une oeuvre d'utilité publique tant le message de tolérance qu'il véhicule est devenu important à l'heure où les débats autour de l'immigration se font plus vifs que jamais.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

critiques presse (1)
Ricochet   13 janvier 2012
Comme Vieux frère de petit balai, cet album nous parle de la solitude de l’ immigré à peine adoucie parfois par la présence d’un enfant. La force de cet album est de nous dire, aujourd’hui, que rien n’a changé. Un album pour échanger, réfléchir, débattre.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Videos de Hubert Ben Kemoun (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hubert  Ben Kemoun
Interview d'Hubert Ben Kemoun à propos du second tome de sa série "Piégés", chez Flammarion Jeunesse.
autres livres classés : intégrationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fille seule dans le vestiaire des garçons

Quel est le prénom du garçon qui la harcèle?

Enzo
Barnabé
Jean-jaques
Hugo

5 questions
31 lecteurs ont répondu
Thème : La fille seule dans le vestiaire des garçons de Hubert Ben KemounCréer un quiz sur ce livre