AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
13 à table ! tome 8 sur 10
EAN : 9782266316484
288 pages
Pocket (04/11/2021)
3.61/5   266 notes
Résumé :
13 à table ! propose ses meilleurs souvenirs de vacances...

Tonino BENACQUISTA
Françoise BOURDIN
Marina CARRÈRE d'ENCAUSSE
Jean-Paul DUBOIS
François d'EPENOUX
Karine GIEBEL
Marie-Hélène LAFON
Alexandra LAPIERRE
Cyril LIGNAC
Agnès MARTIN-LUGAND
Étienne de MONTETY
François MOREL
Romain PUÉRTOLAS
Tatiana de ROSNAY
Leïla SLIMANI

Un livre acheté... >Voir plus
Que lire après 13 à table ! 2022Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (65) Voir plus Ajouter une critique
3,61

sur 266 notes
5
12 avis
4
32 avis
3
18 avis
2
2 avis
1
0 avis
le cru 2022 a pris pour thème les vacances, on pense à une période libératrice, festive... Ce qui ne sera évidemment pas le cas dans certaines des nouvelles présentées.

Je ne vais pas faire un inventaire de mon ressenti concernant chacune d'entre elles, c'est pénible à lire et peu intéressant. Comme pour les autres parutions, certains textes se détachent, quelques-uns seront vite oubliés.

Sur mon podium personnel , qui n'engage bien sûr que moi, la médaille d'or revient à " Génie et Magnificent" de Tatiana de Rosnay, les deux vieilles dames indignes qui se retrouvent et retrouvent aussi le goût de la vie , notamment en évoquant des vacances communes, alors qu'elles étaient adolescentes, m'ont beaucoup plu. La médaille d'argent , je l'attribue au " Fugitif" de Tonino Benaquista, ce rôle de figuration qui se révèle un symbole est fort émouvant...Enfin, médaille de bronze à " La nuit de juillet" d'un auteur que je découvre, Étienne de Montety. Il fait référence à l'été 1982, et mes souvenirs très forts s'associent à ceux de la jeune fille , personnage principal: coupe du monde de football, Genghini ( j'étais fan...) , alors que je passais l'oral du CAPES à Paris, dans une ambiance électrique, et en plus il est question d'Elisabeth Barbier, dont j ai adoré " Les gens de Mogador" et de " J'ai quinze ans et ne veux pas mourir" de Christine Arnorthy. Je me suis reconnue dans cette période...Vous voyez, très subjectif, mon podium!

Romain Puertolas amuse et inquiète avec son speed-dating .Karine Giebel fait dans l'horrible, Leila Slimani dans l'ambigu et le cruel. Marie-Hélène Lafon présente des étés inoubliables à la campagne...mais arrêtons-nous là.

Ce qui est essentiel, c'est cette solidarité toujours présente, à laquelle, nous, lecteurs, pouvons nous associer. Alors, achetez ce recueil ! Il mérite toute votre attention!
Commenter  J’apprécie          412
Je ne sais pas à quel tome de 13 à table nous sommes arrivés, mais c'est pour ma part le cinquième que je lis (2018-2022).
Cette année, les auteurs devaient plancher sur le thème des souvenirs de vacances. Et je dois reconnaître que c'est plutôt réussi. Pour moi, sans doute le meilleur recueil de ces cinq dernières années.
Et puis, pour l'achat d'un livre à cinq Euros, vous vous faites plaisir en permettant aux Restaurants de financer quatre repas. Vraiment aucune raison d'hésiter !

- J'ai adoré : "Petite vacance" de François Morel ;
- J'ai beaucoup aimé : "Souvenirs d'enfance", de Marina Carrère d'Encausse ; "L'Ascention", de Karine Giebel ; "L'abat-jour cramoisi du vieux sémaphore", de Alexandra Lapierre ; "Le coup de folie des vacances", de Agnès Martin-Lugand ; "La nuit de juillet", de Étienne de Montety ; "Martine", de Romain Puértolas ;
- J'ai bien aimé : "On ne joue plus", de François d'Epenoux ; "Poulet rôti à l'origan frais et au citron", de Cyril Lignac ; "La chambre verte", de Leïla Slimani ;
- J'ai moins aimé : "Le fugitif", de Tonino Benacquista ; "Un faire valoir", de Françoise Bourdin ; "Dag Hammarskjöld", de Jean-Paul Dubois ; "Les étés", de Marie-Hélène Lafon ; "Génie et Magnificent", de Tatiana de Rosnay.
Lien : http://michelgiraud.fr/2022/..
Commenter  J’apprécie          462
Un petit recueil agréable à lire, ce sont en principe des auteurs que j'apprécie. Ce que j'apprécie moins ce sont les nouvelles, trop court j'ai à peine le temps d'entrer dans l'histoire qu'elle est terminée et j'en redemande !
Ma préférée fut celle de Karine Giebel.
Je m'y suis mal prise j'aurais dû en lire une de temps en temps sans m'acharner sur le livre complet, je saurai pour une prochaine fois.
Un conseil aux futurs lecteurs, quelque soit l'année, lisez une nouvelle, digérez la avant d'entamer la suivante, c'est la meilleure façon de les apprécier.
Commenter  J’apprécie          382
Le thème choisi cette année et sur lequel quatorze écrivains (et un cuisinier) se sont penchés pour aider les Restos du coeur : Souvenirs de vacances. Voici mes brèves impressions :
1) Tonino Banacquista : le Fugitif : 5 étoiles : une histoire familial pleine d'émotion et teintée d'humour ;
2) Françoise Bourdin : Un faire-valoir : 3 étoiles : une histoire d'amour et de revanche sociale ;
3) Marina Carrère d'Encausses : Souvenirs d'enfance : 4 étoiles : une histoire féministe surprenante et bien amenée ;
4) Jean-Paul Dubois : Dag Hammarskjöld : 5 étoiles : cette histoire commence comme des souvenirs tristes d'un enfant unique puis finit par nous prendre aux tripes en soulignant le pouvoir des coïncidences ;
5) François d'Epenoux : On ne joue plus : 4 étoiles : d'abord de l'humour, puis de la tristesse et enfin le drame
6) Karine Giebel : L'Ascension : 4 1/2 étoiles : dur, dur, dramatique ! moi qui voulait une nouvelle plus gaie que la précédente, je suis servie !
7) Marie-Hélène Lafon : Les Étés : 3 1/2 étoiles : petite nouvelle très simple, bien écrite mais sans fioritures et il s'agit encore d'un souvenir d'enfance ;
8) Alexandra Lapierre : L'Abat-jour cramoisi du Vieux Sémaphore : 4 étoiles : deux soeurs ont un point de vue différent sur leur enfance ; l'une d'entre elles se venge. L'histoire est glaçante avec un coup de théâtre à la fin ;
9) Cyril Lignac : Poulet rôti à l'origan frais et au citron : 2 1/2 étoiles : on aurait pu se passer de cette contribution bien que la recette soit alléchante !
10) Agnès Martin-Lugand : le Coup de folie des vacances : 4 étoiles : simple mais efficace hitoire d'emprise ;
11) Étienne de Montety : La Nuit de Juillet : 3 étoiles : histoire à l'eau de rose d'une jeune fille ;
12) François Morel : Petite vacance : 4 étoiles : j'ai bien ri - mais je n'en attendais pas moins de François Morel ;
13) Romain Puertolas : Martine : 3 1/2 étoiles : encore un thriller sous forme de speed dating, avec une fin humoristique ;
14) Tatiana de Rosnay : Génie et Magnificent : 4 étoiles : histoire à la fois émouvante et rafraîchissante - la retraite n'est-elle pas une très grande vacances, du moins on l'espère ?
15) Leïla Slimani : La Chambre verte : 5étoiles : une histoire d'inceste bouleversante.
Commenter  J’apprécie          252
15 histoires sur le thème des vacances.
15 auteurs que j'apprécie.
15 petits moments de plaisir.
Pas un texte ne m'a déplu.
J'en ai bien sûr préféré certains, mais le choix des auteurs était à la base un gage de qualité.
Je vois que c'est la 8ème édition de 13 à table, dommage que je n'aie pas percuté pour les précédentes.
Parce qu'en plus, l'initiative est super.
Un grand bravo et un grand merci aux restos du coeur.
Et à Coluche bien sûr.
A l'année prochaine sans aucun doute.
Commenter  J’apprécie          280

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
- Bonsoir, je peux m'asseoir ?
- Ah, bonsoir, madame. Oui, bien sûr.
- Je m'appelle Ingrid, et vous ?
- Moi, c'est Richard.
- Enchantée, Richard, alors voilà, j'ai quarante ans et mon mari s'appelait Antoine. Oui, je sais, je ne devrais pas vous parler de mon mari, mais il est très difficile pour moi de parler de moi sans parler de lui, vous comprenez, Antoine ?
- Je comprends tout à fait, Martine.
Commenter  J’apprécie          60
" On ne joue plus" François d'Epenoux, page 80. En nous emmenant faire peur aux grands en pleine nuit, à des kilomètres, juste pour jouer, juste pour s'amuser, il nous avait fait le cadeau le plus précieux : un souvenir. Un beau souvenir à garder toute la vie. L'époque s'y prêtait, il y avait dans l'air quelque chose de léger, de bon enfant, d'encore optimiste, qui permettait de conjurer d'autres cris, d'autres hurlements : ceux que nous réservait l'avenir. On feignait alors d'ignorer que la fin des illusions est bien plus terrifiante qu'une bête sauvage dans la nuit.
Commenter  J’apprécie          30
Dag Hammarskjöld : Jean-Paul Dubois

Roulant à tombeaux ouverts, comptant les croix, il respire, à défaut de sérénité, le tabac familial à pleins poumons. Des Gitanes pour le père, des Chesterfield pour la mère. Il aime bien voir la fumée se faufiler entre leurs lèvres tandis qu'ils expirent en parlant.
Lui aspire à une autre vie. Il n'a pas envie de Trianon ou de cigarettes à bout filtre. En revanche ces trajets sinistres vers les vacances lui font prendre conscience à quel point il est seul. Son esprit tourne en rond dans sa cellule d'enfant unique, sa petite prison à vie. Il sait qu'il est enfermé dans ce silence à perpétuité. Qu'il n'aura jamais personne à qui parler durant cette longue pérégrination qu'est l'enfance, puis la jeunesse. Il devra toujours se poser des questions et se bricoler lui-même des réponses avec ce qu'il aura sous la main. Il sait que les parents ne sont d'aucune utilité. Ils pensent autrement et parlent une langue étrangère. Tous les soirs de l'année, il envie ses amis qui rentrent chez eux en sachant simplement qu'un frère ou une soeur les attend. Et que le soir ils pourront leur parler dans le noir.
Commenter  J’apprécie          10
Cyril Lignac : Poulet rôti à l'origan frais et au citron

Ce recueil est une super action, c'est formidable de penser qu'acheter un livre peut fournir quatre repas. Je suis vraiment heureux d'y participer et d'apporter mon petit poulet à l'édifice. La nourriture est au centre de ma vie, j'ai la chance de vivre de ma passion, alors il est naturel, par le biais de ce recueil, de contribuer à ce que les gens dans le besoin aient une assiette moins vide ce soir.
On compte sur vous.
Commenter  J’apprécie          30
Et qu'il roulait beaucoup trop vite, avec nous tous à l'arrière, non attachés, bien entendu. Dans le saut, nous avions rebondi sur la banquette comme des grenouilles, nous cognant en chœur la tête au plafond. Mais chut, pas un mot. Après tout, on était ravis et lui gardait son âme d'enfant. Échange de bons procédés. Pas question de balancer quoi que ce soit aux autres adultes. Croix de bois, croix de fer, si on mentait on allait en enfer.
François d'Epenoux
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Tonino Benacquista (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tonino Benacquista
Il y a un an, déjà, nous, la librairie Dialogues à Brest, lancions ce nouveau podcast avec l'idée de faire entendre la voix d'auteurs et d'autrices qui posent un regard neuf sur le monde qui nous entoure. 29 épisodes plus tard, nous espérons avoir tenu parole. Et nous sommes bien décidés à ne pas nous arrêter en si bon chemin ! En attendant de nouvelles découvertes, c'est un épisode anniversaire un peu spécial que nous vous proposons aujourd'hui. Voici quelques morceaux choisis, des extraits qui nous ont marqués, et que nous avons sélectionnés rien que pour vous.
Bibliographie: - Soleil amer, de Lilia Hassaine (éd. Gallimard) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18955847-soleil-amer-lilia-hassaine-gallimard - Être à sa place, de Claire Marin (éd. de l'Observatoire) https://www.librairiedialogues.fr/livre/20086231-etre-a-sa-place-habiter-sa-vie-habiter-son-corps-claire-marin-editions-de-l-observatoire - La Voyageuse de nuit, de Laure Adler (éd. le Livre de poche) https://www.librairiedialogues.fr/livre/17909272-la-voyageuse-de-nuit-laure-adler-le-livre-de-poche - La Carte postale, d'Anne Berest (éd. Grasset) https://www.librairiedialogues.fr/livre/19134288-la-carte-postale-anne-berest-grasset - L'Amant, de Marguerite Duras (éd. de Minuit) https://www.librairiedialogues.fr/livre/10713-l-amant-marguerite-duras-les-editions-de-minuit - Cornebidouille, de Pierre Bertrand (éd. École des Loisirs) https://www.librairiedialogues.fr/livre/10983245-cornebidouille-pierre-bertrand-ecole-des-loisirs - Porca Miseria, de Tonino Benacquista (éd. Gallimard) https://www.librairiedialogues.fr/livre/19926528-porca-miseria-tonino-benacquista-gallimard - le Grand Monde, de Pierre Lemaitre (éd. Calmann-Lévy) https://www.librairiedialogues.fr/livre/20145088-les-annees-glorieuses-le-grand-monde-roman-pierre-lemaitre-calmann-levy - Sale Gosse, de Mathieu Palain (éd. J'ai Lu) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18867763-sale-gosse-roman-mathieu-palain-j-ai-lu - le Droit du sol, d'Étienne Davodeau (éd. Futuropolis) https://www.librairiedialogues.fr/livre/19099529-le-droit-du-sol-journal-d-un-vertige-etienne-davodeau-futuropolis - Toucher le vertige, d'Arthur Lochmann (éd. Flammarion) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18980776-toucher-le-vertige-arthur-lochmann-flammarion - L'Art de la joie, de Goliarda Sapienza (éd. le Tripode) https://www.librairiedialogues.fr/livre/9964608-l-art-de-la-joie-goliarda-sapienza-le-tripode
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (611) Voir plus



Quiz Voir plus

Les titres des oeuvres de Tonino Benacquista

Quel est le titre correct ?

Les Morsures de l'ambre
Les Morsures de l'ombre
Les Morsures de l'aube
Les Morsures de l'ange

14 questions
54 lecteurs ont répondu
Thème : Tonino BenacquistaCréer un quiz sur ce livre

{* *}