AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2869306008
Éditeur : Payot et Rivages (07/05/2004)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 187 notes)
Résumé :
Antoine est un parasite professionnel. Il a trouvé, avec son acolyte Bertrand, le moyen de subsister en se retrouvant en première ligne de tous les cocktail parisiens qui fleurissent chaque soir dans la capitale. Au cours d'une de ces soirées, ils sont emmenés de force dans le bureau par l'organisateur de la fête qui leur propose un marché : Antoine disposera de quarante-huit heures pour retrouver un certain Jordan, individu dont ils utilisaient le nom pour s'incrus... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
la_fleur_des_mots
  02 décembre 2013
Antoine et Bertrand sont deux parasites de la nuit parisienne. Fauchés et SDF, ils se nourrissent de petits fours et de champagne dans les soirées et cocktails hype de la capitale. Un soir, utilisant le nom-sésame du célèbre Jordan qu'ils connaissent à peine pour s'introduire dans une soirée, ils se voient contraints d'accepter le marché du maître des lieux : Antoine devra partir à la recherche de Jordan, alors que Bertrand sera retenu en otage. Commence alors une plongée dans une nuit mystérieuse peuplée de monstres mondains.
Tonino Benacquista signe un polar énigmatique terriblement addictif. L'écriture est simple et fluide, les personnages sont fouillés et attachants, l'ambiance de la nuit sur fond de vampirisme est magistralement rendue... J'ai eu un plaisir immense à découvrir cette facette amère et intrigante de la nuit parisienne, je me suis laissé entraîner dans le suspense patiemment construit par l'auteur. Un livre parfaitement maîtrisé et réussi. J'adore !
Lien : http://lafleurdesmots.fr/mor..
Commenter  J’apprécie          4820
lokipg
  21 décembre 2018
Antoine et Bertrand sont des "hirondelles", un nom bien poétique pour désigner les parasites, ces chômeurs qui subsistent en s'incrustant dans les soirées mondaines, galas, fêtes privées, mariages... pour manger et boire à l'oeil. Une nuit, ils parviennent à s'introduire dans une soirée de grand standing en se faisant passer pour des amis de Jordan, un nom qui semble ouvrir toutes les portes. Ils n'auront pas le temps de profiter de la fête. le maître des lieux les fait enfermer et leur propose un marché : Il retiendra Bertrand en otage et Antoine ne pourra le libérer qu'en lui ramenant ce fameux Jordan.
Le début est vraiment accrocheur ! J'ai été happé dans ce monde des nuits parisiennes peuplé de clubbers, bikers, stars sur le retour et provinciaux venus s'encanailler. L'écriture de Tonino Benacquista, pleine de cynisme et d'humour noir, fait prendre vie à tout ce beau monde et rend l'histoire très agréable à suivre. Antoine est un looser sympathique auquel on a envie de s'attacher.
Malheureusement, le dénouement ne m'a pas tellement convaincu. Un sentiment de "tout ça pour ça ?" qui rend le roman anecdotique. À un moment, on se demande si l'histoire va prendre un virage fantastique ou non et, là encore, le parti pris est décevant.
Un roman dont je retiendrais surtout l'ambiance et la qualité d'écriture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
melusine1701
  18 juillet 2011
Ce roman noir décalé se lit vite et et avec une bonne dose de second degré. D'abord, parce que les protagonistes sont des losers professionnels, des parasites, qui croient berner les autres et se retrouvent embringués dans une histoire qui les dépasse: à vouloir s'amuser avec le monde de la nuit, on finit par se heurter à de vraies ordures. de plus, notre petit Antoine se voit forcé de poursuivre un homme qui ne sort que la nuit, qui fixe les gens avec des yeux de poisson mort et qui est réputé, comme son étrange compagne aux allure de femme fatale, pour attaquer les gens à coup de dents. Comment fustiger le mythe des vampires? le confier à Benacquista et son personnage Antoine, qui leur ferait bien bouffer leurs canines à ces mort-vivants qui se la racontent! Si le ton et les personnages m'ont bien plu, l'intrigue, en revanche, ne m'a pas convaincue: les personnages se multiplient sans qu'on parvienne vraiment à savoir quel rôle ils jouent dans l'histoire, et les tiroirs s'ouvrent de manière un peu artificielle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Eric75
  29 janvier 2011
Qu'est-il arrivé à Tonino Benacquista ? Il nous livre ici son plus mauvais roman (j'en ai lus au moins 6 autres, tous excellents). Et bizarrement c'est pourtant ce roman-ci qui a fait l'objet d'une adaptation au cinéma en 2001 par Antoine de Caunes, dont le film n'a d'ailleurs pas réellement convaincu. Ici, les héros sont des « parasites mondains » qui s'introduisent par ruse dans les soirées parisiennes et érigent en système leur profession de pique-assiette. On s'y perd un peu au début avec les prénoms désuets des protagonistes (Antoine, Bertrand, Gérard, Etienne, Jean-Marc…) La violence gratuite – tabassage, lynchage, puis meurtre – n'est pas absente de ce roman moins humoristique et plus désabusé que les autres. le monde de la nuit est festif et glauque à la fois et on ne saisit pas très bien si la débauche des nantis est ici défendue ou dénoncée, puisqu'elle sert de point d'ancrage et de source de subsistance aux exclus du système. le roman passe de la sociologie de bar au polar fantastique, avec des faux vampires, des tueurs à gages et un scénario poussif qui ne tient finalement pas ses promesses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Marti94
  30 septembre 2016
J'ai découvert Tonino Benacquista avec "Les morsures de l'aube" que j'ai lu dès sa sortie et je m'en souviens encore, c'est donc bon signe.
Ce qui m'a marquée c'est l'ambiance des nuits parisiennes où deux paumés, Antoine et Bertrand, s'invitent dans les soirées branchées de la capitale pour se gaver de petits fours et de champagne.
Ce livre est un véritable mode d'emploi pour parasites à cocktails.
Le sésame d'Antoine et Bertrand, c'est le fameux Jordan qu'ils ne connaissent pas, bien évidemment. Cela va les mener dans des galères dont ils se seraient bien passés avec la rencontre de vampires qui n'en sont pourtant pas. Et tout ça fait le grand intérêt de ce polar de la nuit passionnant.

Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
chartelchartel   12 octobre 2007
Après tout, oui, c'est bien ce que nous sommes, des parasites, sans fierté et sans honte. L'image s'est imposée à moi quand un serveur de passage m'a tendu la première coupe: deux petites puces fainéantes et douillettement accrochées à l'échine d'un fauve insatiable. Deux souris malignes qui se sont laissées enfermer dans le garde-manger où trône le gâteau d'anniversaire, avec ses cerises confites et ses bougies. Après tout, les bougies sont aussi importantes que le gâteau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Eric75Eric75   22 août 2011
Nous sommes allés nous réfugier dans les jardins du Palais-Royal, désertiques et humides. Et, sur les coups de sept heures du soir, en errant vers la rue Mazarine, on a vu des gens entrechoquer des verres derrière la vitrine embuée d'une galerie de peinture. C'est à ce moment-là qu'on a réalisé qu'on vivait bel et bien à Paris. Et qu'au lieu de se laisser aller à une lente clochardisation et acheter du vin rouge étoilé, on pouvait imaginer un autre calcul désespéré : investir dans un smoking.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
VALENTYNEVALENTYNE   30 novembre 2017
Je n’ai pas trouvé mon bonheur tout de suite, parce que je l’ai cherché dans le malheur des autres. Ces deux paumés qui avaient chacun une bonne raison, peut-être la même, d’empocher un billet de cinq cents balles. J’ai sans doute cru qu’ils en feraient bon usage. Je les ai racolés sous un échafaudage, accroupis dans des cartons. Je me suis senti l’étoffe du salaud, surtout quand je me suis dit : donne leur le fric en deux temps,des fois qu’ils se cassent en douce, et adresse-toi au petit rasé, il est moins baraqué mais il a l’air vicieux et en manque. Ensuite ils m’ont suivi du regard quand j’ai frôlé la bécane pour la leur montrer. Hier, déjà, Gérard l’avait garée là. Il la faisait admirer à ses potes.

Une Harley Davidson Electra Glide 1340 noire. Autant dire le rêve doré de tour chevalier du bitume. Le dernier destrier de ces temps modernes et désenchantés. Où qu’on soit sur la planète, quand on roule sur une Harley, on a Babel dans le dos et Babylone droit devant. On l’enfourche comme une walkyrie, on la kicke comme une winchester à pompe, on la caresse comme un mustang. On repère une Harley avant même de la voir, à sa seule musique, une superbe toccata au crescendo divin. Du Bach.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
la_fleur_des_motsla_fleur_des_mots   09 janvier 2013
- Où on va dormir ?
- Je ne sais pas.
- J'ai faim.
- T'es pénible, Antoine.
En me penchant jusqu'à la taille contre la pierre de la fontaine, j'ai cherché mon visage tartiné de mousse dans le miroir de l'eau. Puis j'ai brouillé mon reflet en rinçant le rasoir. Mister Laurence, allongé sur un banc, préfère s'éventer avec son bouquin sur le protocole diplomatique plutôt que de répondre à mes questions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
fraizfatalefraizfatale   12 juillet 2019
- Un fond de désillusion sociale, un doigt de culture, un zeste de flemme, une mesure de cynisme et de rêves juvéniles. Remuez le tout et servez frais. J'oublie quelque chose ?
- Non. Peut être un soupçon de revanche.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Tonino Benacquista (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tonino Benacquista
"J'ai un sentiment de bonheur, bonheur d'accueillir Tonino Benacquista et aussi d'être accueilli aussi chaleureusement par le CNL. Nous travaillons toute l'année avec le CNL autour des métiers du livre.... Le programme est très complet, il y en a pour tous les goûts et je suis persuadé que vous trouverez tous votre compte". Olivier Huguenot Libraire "Le Neuf" et coordinateur du salon du livre du FIG. Propos recueillis lors de la conférence de presse du FIG 2015 à Paris dans les locaux du CNL
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les titres des oeuvres de Tonino Benacquista

Quel est le titre correct ?

Les Morsures de l'ambre
Les Morsures de l'ombre
Les Morsures de l'aube
Les Morsures de l'ange

14 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : Tonino BenacquistaCréer un quiz sur ce livre
.. ..