AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070301028
Éditeur : Gallimard (01/05/2003)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 717 notes)
Résumé :
Qui n'a jamais fait le rêve d'être quelqu'un d'autre ? D'imaginer sa conscience prendre place derrière les rétines d'un autre, plus beau, plus fort, plus malin. Qui n'a jamais conçu l'expérience, simplement par jeu, en utilisant le si facile vecteur de l'évocation secrète, de se vêtir de la peau d'un autre comme l'on revêt une veste qui n'est pas la sienne. Comme on lui connaît maintenant l'habitude et le talent, Tonino Benacquista recueille dans sa main cette petit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (72) Voir plus Ajouter une critique
palamede
  24 juillet 2017
Devenir un autre, ha,ha, la belle idée ! Celle qui a traversé la tête de tous les insatisfaits de leur sort, de ceux qui ne se trouvent pas assez beaux, intelligents, courageux, talentueux. Beaucoup de monde en vérité pour qui, à un moment donné, conquérir un autre soi peut devenir le plus fort des enjeux, une idée qui a une faculté d'exaltation qui habite coeur et tête.
Être un autre, un pari que font Thierry Blin et Nicolas Gredzinski qui proposent de se retrouver trois ans après leur métamorphose. Cadre angoissé, Nicolas se révèle un autre homme dans l'ivresse, moins timide plus entreprenant, en somme l'homme qu'il a toujours voulu être. C'est bien connu l'alcool désinhibe. Pour donner du piment à son existence terne, Thierry quant à lui change d'apparence et de métier, passant de celui d'encadreur (qui ne peut plus s'encadrer) à celui beaucoup plus excitant de détective privé qui épie la vie intime des autres.
Deux hommes dont on suit avec délectation et intérêt l'évolution car Tonino Benacquista, à l'instar de Jean-Paul Dubois, est un écrivain désabusé pas désespérant, capable de nous amuser avec l'oeil gentiment narquois dont il voit le monde, et de nous faire réfléchir sur la notion d'identité et sur le sens que l'on entend donner à notre vie. Merci à Lolokili grâce à qui j'ai découvert un auteur excellent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          6510
marina53
  23 septembre 2013
C'est au cours d'un match de tennis que tout a commencé. Ils se sont affronté sur le terrain, se sont retrouvés devant un verre et ont discuté toute la soirée. Ils se sont raconté leur passé, leur vie au quotidien et leur avenir incertain. Puis, au cours de la soirée, après avoir ingurgité quelques verres, ils se sont lancé un pari fou: devenir quelqu'un d'autre, devenir celui que l'on souhaitait être et abandonner celui que l'on est. le rendez-vous est pris pour dans 3 ans, jour pour jour, au même endroit pour voir lequel des deux a gagné.
Thierry Blin est encadreur. Il possède son magasin, est en couple depuis 5 ans avec Nadine, a juste la quarantaine et mène une vie banale. Son rêve? Devenir détective privé. Enquêter sur la vie des autres, découvrir leurs petits secrets, les filer en douce à toute heure de la journée et de la nuit. Mais, pour ce faire, il devra tout quitter. Son travail, sa compagne, sa petite vie bien rangée et lui-même, ce Thierry qu'il n'aime pas...
Nicolas Gredzinski, tout juste quarante aussi, est cadre dans un grand groupe. Peu d'entrain dans son travail, peu d'ambition, il se cache souvent, ne parle pas beaucoup. Un soir, il se trouve devant une belle femme, essaie d'engager la discussion, boit quelques verres pour se donner du courage et de l'assurance. Il se rend compte que les effets de l'alcool sont vraiment agréables, lui qui n'avait jamais bu un verre jusqu'ici, il devient un autre et aime beaucoup cet autre plus fort et plus sûr de lui. Voilà, c'est ainsi qu'il veut être...
Qui n'a jamais rêvé de devenir un autre? Un autre meilleur, plus ambitieux, plus sûr de lui? Tandis que l'un change radicalement de vie, l'autre s'immerge dans les vapeurs de l'alcool. Tandis que l'un disparaît, l'autre cohabite avec ses deux personnalités. Tonino Benacquista nous offre ici un roman palpitant et entraînant. Il a su créer une ambiance sombre, glauque et oppressante, parfois troublante. Avec une écriture travaillée et accrocheuse et un découpage en chapitres alternant chaque protagoniste donnant ainsi un rythme certain et une tension de plus en plus palpable, ce roman laisse finalement un goût doux-amer en bouche. Sous un faux-air de liberté et d'insouciance, il nous invite à réfléchir sur notre propre vie et le sens que l'on veut bien lui donner. Sommes-nous finalement satisfaits de ce que l'on est et cela aurait-il été mieux si l'on était quelqu'un d'autre?
Quelqu'un d'autre... je veux bien...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          590
aaahhh
  27 avril 2012
Changer de personnalité, changer de femme et d'amis, changer de vie, changer tout! Qui n'y a pas déjà pensé un jour? C'est cette petite idée qui ne demande qu'à germer en chacun de nous qui est la base de ce formidable roman de Tonino Benacquista. En effet, ses deux héros, mécontents de leurs destinées, se rencontrent pendant un match de tennis et se font le pari aux allures de promesse de se retrouver trois ans plus tard en étant devenu quelqu'un d'autre. Et poussant le bouchon plus loin encore que l'on pourrait l'imaginer - du Benacquista tout craché - ils vont y arriver! le roman nous raconte leurs parcours, de combattants pourrait on dire, car se dépouiller de soi-même et renaître autrement de ses cendres, on l'imagine bien, ce n'est pas chose aisée...
Quelle claque encore que ce roman de Benacquista, dont je suis décidément complètement fan! Avec son style habituel, fin, drôle et tendre, il nous emporte ici dans une intrigue intime dont le suspense nous fait tourner les pages à toute allure tout en nous faisant réfléchir à l'homme moderne et à la société qu'il habite... Bon certes, on aurait pu souhaiter plus philosophique que la chute dans l'alcoolisme et la chirurgie esthétique comme moyens de conquérir sa vie, mais après tout pourquoi pas... Et sous ces dehors triviaux, c'est quand-même bien en profondeur que l'auteur nous invite à réfléchir aux choix qui forgent la vie d'un homme et aux raisons pour lesquelles parfois ils s'enlisent...
Une lecture des plus agréable que je recommande chaudement! Ne serait-ce que pour le frisson vertigineux que provoque l'idée qu'une toute autre vie est toujours à portée de main...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Marcelline
  27 décembre 2011
Lu d'une traite, ce roman m'a laissée perplexe.
Si j'ai été déçue de ne pas y retrouver l'humour subtil que j'avais aimé dans Saga et que me promettait la quatrième de couverture de celui-ci, j'ai bien accroché au suspense habilement distillé par l'auteur, qui alterne les chapitres concernant les trajectoires de Thierry et Nicolas, deux inconnus qui se font le pari de devenir quelqu'un d'autre, celui qu'ils auraient toujours voulu être, et de se retrouver 3 ans après, jour pour jour.
L'évolution de Nicolas, un être dont l'anxiété l'empêche de devenir vraiment celui qu'il est (déjà) au fond, m'a beaucoup gênée car cela tourne rapidement, et subtilement, à une apologie de l'ivresse, pour ne pas dire de l'alcoolisme. Heureusement que je n'avais pas de Vodka à portée de main, j'étais à 2 doigts de me laisser tenter par l'expérience!...
Dans son parcours, j'ai cependant beaucoup aimé les grandes envolées lyriques que, sous l'emprise de l'alcool, il peut déclamer face à son collègue imbu de lui-même!
Quant à Thierry, pour qui l'échec de son épanouissement repose sur une mâchoire qui ne lui convient pas, il base toute sa métamorphose sur un coup de bistouri qui lui permettra d'envoyer balader tout son passé, en un bloc, sans aucune reconnaissance pour ce que son entourage a pu lui apporter.
Au moment où il revient incognito parmi ses anciennes connaissances, j'ai cru que ce serait l'occasion d'une réflexion sur ce qui forge un individu: ses rencontres, tout au long de son existence, ses expériences, ratées et réussies, ses projets, mûris avec le temps... Mais rien de tout cela: rien qu'un être égoïste, avide quand même de savoir ce que l'on pense de lui, mais incapable de gratitude envers ce même entourage dont il guette les jugements sur sa personne.
Bref, un sujet intéressant sur ce que l'on fait de notre vie et sur ce que, au fond de soi, l'on voudrait être vraiment, mais un livre qui n'est resté, pour moi, qu'un bon suspense bien écrit.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
valleg
  09 décembre 2013
Etes-vous plutôt un joueur de fond de cours aux coups droits puissants ou bien montez-vous systématiquement au filet dès le retour de service ? Question fondamentale lorsque l'on décide, comme Thierry et Nicolas de changer radicalement de vie et de devenir quelqu'un d'autre. Car selon la personnalité du joueur, les chemins suivis pour cette renaissance vont être fort différents. C'est sur cet antagonisme entre les personnages et ce défi fou, qui en fait fantasmer plus d'un, que reposent le roman de Benacquista.
Ça démarre au quart de tour dès le prologue (le match de tennis où se rencontrent les deux protagonistes) où l'auteur dresse leur portrait psychologique par le biais de leur jeu et la façon dont ils occupent le terrain (anthologique ce passage à mon avis) et ça se poursuit sur un rythme soutenu jusqu'à la chute excellentissime (je n'en dis rien mais ce n'est pas l'envie qui m'en manque)
Un roman réjouissant, drôle et tendre, efficace dans sa construction et sa prose et qui interroge sur la notion d'identité, de la perception et de l'acceptation de soi et du sens que l'on donne à sa vie.
Avertissement aux futurs lecteurs : selon le profil auquel vous allez vous identifier, il y a une forte probabilité que la soif vous gagne. Personnellement, j'ai envisagé de succomber à un petit verre de calva avant de partir bosser, histoire de voir si ma vie en serait radicalement modifiée, mais je vous rassure je ne l'ai pas fait. Trop ou pas assez de fonds de cours sans doute !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Citations et extraits (75) Voir plus Ajouter une citation
julinoujulinou   24 juillet 2010
[...] nous assistions à un championnat de patinage artistique en direct des Etats-Unis. [...] A un moment, une des filles a glissé et s'est retrouvée à terre dans une position ridicule. La pauvre s'est relevée comme si de rien n'était et a continué jusqu'au bout, comme elles le font toutes. Les téléspectateurs, à cette seconde précise, se divisent en trois catégories. La première, sûrement la plus courante, sont ceux qui attendent le ralenti. Ils ont vu cette fille se casser la gueule et quelque chose de formidablement excitant les pousse à revoir un moment aussi terrible. [...] La seconde catégorie serait celle qui plaint sincèrement la malheureuse. Ils laissent échapper un petit cri la première et la seconde fois qu'ils voient la chute. "Oh, la pauvre ... !". [...] Et puis il y a une troisième catégorie, extrêmement rare, dont tu fais partie. Au moment du ralenti, je t'ai vu détourner brusquement le regard. Tu ne voulais en aucun cas revoir ça. Trop pénible. On ne sait pas à quoi tu pensais, peut-être au vrai drame de cette fille, à ces mois ou ces années d'entraînement acharné pour en arriver là, ce petit instant atroce, devant des millions d'yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
palamedepalamede   23 juillet 2017
La Sixtine fait de lui un mythe vivant, ses pairs, ses détracteurs, le monde entier s'incline devant son travail qui, aujourd'hui plus que jamais, reste une des plus belles créations de la main humaine. Et pourtant Michel-Ange, par excès d'humilité, ne se considérait pas comme un peintre, seulement comme un sculpteur.
Commenter  J’apprécie          260
palamedepalamede   23 juillet 2017
Les gens qui se rencontrent adorent évoquer leurs défauts et cherchent à se faire absoudre par anticipation. L'autre, déjà séduit, trouve ces aveux si charmants, si romanesques ! En général, les choses se gâtent très peu de temps après.
Commenter  J’apprécie          322
Zazette97Zazette97   04 mars 2011
Les esprits malades qui divorcent d'eux-mêmes sont répertoriés par la psychiatrie qui leur a donné des noms compliqués, son cas devait sûrement en porter un.
S'il avait connu ce fameux mot, peut-être aurait-il été tenté de se faire soigner, il suffisait de changer de service. Rodier lui avait laissé une chance de tout arrêter sur-le-champ, pourquoi pas Joust? Lequel entra, se fendit de quelques paroles d'usage et traça, en silence, des lignes sur le visage de son patient. Le tranquillisant commençait à faire effet ; s'il en avait encore le désir, Blin ne pouvait déjà plus se rétracter. Ses épaules tombèrent d'un coup et son corps entier se mit à flotter. Le sourire du ravi se dessina sur ses lèvres quand il vit arriver le brancardier.
Dans le bloc, il croisa une dernière fois le regard de Joust, ça n'avait déjà plus d'importance, comme si la conscience de Blin quittait lentement son corps pour rejoindre celui de Vermeiren.
L'anesthésiste lui injecta dans les veines un liquide blanchâtre qui lui chauffa le bras, lui demanda de compter jusqu'à cinq.
Ce fut le dernier visage qu'il vit avant de perdre le sien. p.203
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
carrecarre   12 janvier 2013
La vie serait bien plus simple si j’étais croyant, je me poserais moins de questions.
Commenter  J’apprécie          650
Videos de Tonino Benacquista (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tonino Benacquista
"J'ai un sentiment de bonheur, bonheur d'accueillir Tonino Benacquista et aussi d'être accueilli aussi chaleureusement par le CNL. Nous travaillons toute l'année avec le CNL autour des métiers du livre.... Le programme est très complet, il y en a pour tous les goûts et je suis persuadé que vous trouverez tous votre compte". Olivier Huguenot Libraire "Le Neuf" et coordinateur du salon du livre du FIG. Propos recueillis lors de la conférence de presse du FIG 2015 à Paris dans les locaux du CNL
autres livres classés : changement d'identitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les titres des oeuvres de Tonino Benacquista

Quel est le titre correct ?

Les Morsures de l'ambre
Les Morsures de l'ombre
Les Morsures de l'aube
Les Morsures de l'ange

14 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : Tonino BenacquistaCréer un quiz sur ce livre
.. ..