AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070146994
136 pages
Gallimard (09/10/2014)
3.32/5   11 notes
Résumé :
A trente-deux ans, Mina, la narratrice de Poule D, décide de s'inscrire dans un club de foot féminin. Chaque vendredi soir, elle quitte le collège où elle enseigne pour apprendre les gestes et les techniques d'un sport qu'elle ne connaît que par les livres et les matchs à la télé. Avec une quinzaine de filles, d'âges, d'origines et de milieux professionnels différents, elle dispute des matchs entre clubs du Val-de-Marne, avec l'ambition de monter dans le classement.... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  28 décembre 2019
Mina, la trentaine, décide de s'inscrire dans un club de football féminin. le but étant de faire de l'activité physique en liant l'utile à l'agréable. Ce sport qu'elle suivant avec ses frères quand elle était plus jeune prend une nouvelle dimension maintenant qu'elle le pratique. Elle apprend les techniques mais fait aussi des matchs avec son équipe...
Poule D, c'est dans ce groupe qu'elle se retrouve avec son équipe, elles donnent tout ce qu'elles ont mais les matchs sont difficiles. Entre le manque de discipline, d'expérience, les filles ont du mal à s'imposer. C'est cette expérience d'un an que Mina, la narratrice, raconte. A travers ce récit, c'est la cohésion d'un groupe, la difficulté à surmonter l'échec, l'écart avec le football masculin... C'est une histoire vivante, peut-être autobiographique sur une passion avec le défaut d'être un peu trop court. J'ai aimé le style de Yamina Benahmed Daho, j'y reviendrai.
Commenter  J’apprécie          220
remaudj
  14 mars 2016
Une jeune femme, Mina, devient professeur de français. Elle s'inscrit dans un petit club de football, où elle s'entraîne matins et soirs plusieurs fois par semaine. Elle et son équipe sont plutôt sûres d'elles pour les matchs qui suivent. Malheureusement, plus les matchs s'ensuivent, plus les entraînements s'enchaînent mais aucun résultat ne vient. La tension est de plus en plus présente dans l'équipe. Elle est la plus forte de son équipe et espère toujours qu'au prochain match elles gagneront.
Le livre dont nous faisons la critique plutôt positive est Poule D. C'est un sujet plutôt intéressant qui mène a vouloir savoir la suite à chaque passage de lecture. le personnage principal est une fille, elle nous parle d'un sport stéréotypé pour les garçons,le football. Elle mélange et met en parallèle sa vie professionnelle de footballeuse. Nous trouvons que ce qui est intéressant dans ce livre c'est que l'auteur est une femme, les personnages sont en majorité de sexe féminin et tout cela est regroupé sur un sujet basé et utilisé pour les hommes.
La couverture du livre est simple, blanche, elle fait ressortir l'équipement de football mis en évidence pour montrer le principal sujet sur lequel l'histoire portera. Elle pourrait paraître vide mais nous retrouvons des éléments principaux de l'histoire et chaque instrument de football est présenté en assez gros caractère. le titre est de même taille de police que le nom de l'auteur cela ne fait aucune différence entre les deux, on peut supposer que c'est sa propre histoire.
Pour la signification du titre, “Poule D” tout simplement, lorsque l'on commence dans le monde du football, nous sommes dans des poules. le “D” veut montrer que l'équipe ne subit que des défaites et commence vraiment au plus bas des niveaux du foot.
Si vous êtes une personne qui adore lire des fictions, se mettre à la place des personnages et suivre aux moindres faits et gestes de cette personne, ce livre est fait pour vous. En plus de cela si vous êtes fans de football vous pourrez vite vous sentir à l'aise en lisant Poule d'(mais même en n'étant pas forcément un grand fan de ce sport,l'histoire reste très agréable à lire). de plus, en lisant le résumé vous n'allez qu'aimer le fond de l'histoire car il donne envie de se mettre dans le livre.
Ce qui est appréciable dans l'histoire c'est que nous pouvons suivre une évolution morale du personnage principal ainsi que toutes les relations qu'il a avec les personnages secondaires. Cette jeune femme veut changer de vie et au fur et à mesure elle réussit à se trouver une passion et développer ses compétences dans sa vie personnelle et professionnelle. Plusieurs sujets sont mélangés comme le questionnement de soi-même, le football, les relations amoureuses et amicales également.
Le seul point négatif serait que les ondes de l'histoire sont de plus en plus négatives même si au fond, on parle de solidarité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Loisemrt
  21 mars 2016
Mina, professeur de français décide de s'inscrire dans un club de football féminin. Elle et son équipe vont enchaîner les défaites de semaines en semaines. Leurs entraînements deviendront de plus en plus fréquents et forcés pour pouvoir enfin gagner. Mina est la capitaine de l'équipe et aussi l'une des plus douée.
Cette critique portera donc sur Poule d'De Yamina Benahmed. Mina, l'héroïne du roman, nous parle de ce sport “réservé” aux garçons qu'est le football. Dans ce roman nous avons la vision parallèle des sa vie professionnelle et en tant que footballeuse. Il est intéressant dans ce livre de trouver en majorité des femmes jouant à ce sport “masculin”. Il est également intéressant de voir dans certains chapitre comment et pourquoi les femmes ont commencé à jouer au football dans l'histoire.
Pour la couverture du livre, le fond est blanc avec au centre l'équipement de base pour un(e) joueur(euse) de football. Ici c'est bien l'équipement et non pas le titre qui est mis en valeur. le titre se situe en bas à droite et n'est pas plus grand que le nom de l'auteur.
le titre “Poule D” signifie le nom de la catégorie dans laquelle elle joue avec son équipe. le “D” est un niveau très bas cela signifie donc qu'elle et son équipe subissent beaucoup de défaites.
Il n'y a pas besoin d'aimer le football et le sport pour apprécier ce livre, pour ma part je n'aime pas forcément ce sport mais j'ai quand même beaucoup aimé ce livre même si cependant je pense qu'il manque un peu d'action à certains moments. Il s'agit d'une écriture simple et facilement compréhensible pour les plus jeunes.
Tout au long de ce livre nous suivons la vie de cette femme qui veut changer de vie et qui va enfin trouver une nouvelle passion. Les défaites répétées de cette équipe deviennent frustrantes et nous aussi, les lecteurs, aimerions les voir gagner au moins une fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
zity
  08 mai 2016
Poule D est un très joli petit livre et pas seulement pour son hommage au grand Frédéric Da Rocha.
C'est un roman extrêmement malin, qui raconte bien les péripéties drôles et souvent ridicules de ce club de foot monté à la va-vite, entre entraîneurs incompétents et balourds en drague et joueuses fatiguées de leurs gueules de bois. C'est marrant, sautillant, et en même plus profond qu'il n'y parait sur les relations entre les gens et sur la compétition amateure. Ça respire l'amour du football et du beau jeu (à la Nantaise, forcément) sur ce ton léger qui fait que la centaine de pages se dévore.
Commenter  J’apprécie          40
Bouton
  25 décembre 2019
126 pages pour s'immerger dans un club amateur de football féminin. Très distrayant ! Ecrit comme un journal intime, l'auteure nous fait partager son expérience. Sans être exagérément féministe... ce récit nous fait entrapercevoir les méandres de ce jeu devenu un sport, voire un combat !
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   01 décembre 2019
Des conseils de classe et autres réunions ainsi qu'une contracture au mollet droit me tiennent écartée de l'équipe et des terrains cabossés pendant deux semaines mais je sais, grâce à des textes de Manelle, que nous n'avons pas gagné le match du week-end précédent. "Au début c'était bien y avait 1-1 pis après je sais pas ce qui s'est passé y'a eu plein de buts on a perdu 5-1. / Attends c'est pas une défaite, c'est la fête, c'est notre premier but de la saison ! Qui l'a marqué ? Nan mais on a pas marqué, c'était un CSC, une joueuse adverse a voulu faire une passe à la gardienne et le ballon est rentré. Lol. Chuis dég, belle gosse, parce qu'elles étaient super nulles, on aurait pu mes battre en vrai. / Ah ouais, lol ! "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
JoyeuxDrilleJoyeuxDrille   12 juillet 2018
J'aurais pu créer un club pour des garçons mais j'ai pensé qu'il était plus important et nécessaire de m'engager auprès des filles car je sais que le football n'est pas facile d'accès pour elles. J'espère donc que ce match, le premier de l'histoire du club, nous permettra, collectivement, de partager les valeurs positives du football. Des valeurs comme le vivre-ensemble, le respect de l'autre - que ce soit une joueuse ou un arbitre - le dépassement de soi, le goût de l'effort, l'esprit de compétition. Surtout, j'espère que vous connaîtrez le plaisir de la victoire, et qu'en cas de défaite vous saurez faire preuve de solidarité, car le football est avant tout une expérience collective.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BoutonBouton   25 décembre 2019
1916, bataille de la Somme : du sang qui coule en gigalitres dans les tranchées et des morts par milliers. Pour garder le moral dans les usines, on développe les activités sportives jusqu'à proposer aux ouvrières d'occuper les terrains de foot déserts puisque le championnat anglais, privé de ses joueurs professionnels mobilisés, est suspendu. En 1917, William Dick et John Kerr réunissent leurs employées pour former une équipe de foot féminin qu'ils baptisent logiquement The Dick Kerr's Ladies Football Club.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de Yamina Benahmed Daho (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yamina Benahmed Daho
Au début du XIXe siècle, Barthélemy Thimonnier, tailleur, met au point le premier métier à coudre. Destinée à alléger le travail des ouvriers, cette machine provoque parmi eux les plus vives controverses avant d'être récupérée par la concurrence. le destin de cet inventeur aujourd'hui oublié sert de trame à Yamina Benahmed Daho pour raconter les bouleversements de la révolution industrielle, les espoirs qu'elle a suscités et déçus et les premiers mouvements de révolte ouvrière, dont celui des canuts lyonnais.
L'autrice intègre à son récit des fragments de ses souvenirs d'enfance rythmés par le bruit de la Singer, l'un des rares objets que sa mère a conservé en quittant l'Algérie pour s'exiler en France. La machine à coudre devient ainsi un objet littéraire, une invention qui passe symboliquement des fabriques aux foyers et habite la mémoire de nombreuses familles.
Yamina Benahmed Daho est écrivaine et enseignante. La pratique du football féminin a alimenté ses récits sportifs qui se situent à la frontière entre la fiction et le documentaire. À la machine est son quatrième roman.
Retrouvez notre dossier "Effractions 2021" sur notre webmagazine Balises : https://balises.bpi.fr/dossier/effractions-2021/ Retrouvez toute la programmation du festival sur le site d'Effractions : https://effractions.bpi.fr/
Suivre la bibliothèque : SITE http://www.bpi.fr/bpi BALISES http://balises.bpi.fr FACEBOOK https://www.facebook.com/bpi.pompidou TWITTER https://twitter.com/bpi_pompidou
+ Lire la suite
autres livres classés : football fémininVoir plus


Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
853 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre