AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Si même les arbres meurent (7)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
domisylzen
  06 février 2017
Grand Aigle survole les plaines, les sommets enneigés. Il tournoie sans savoir ou se poser. La lumière décline progressivement, les contours sont de plus en plus flous. Là-bas, tout en bas, Petite Montagne et Aigle Brun essaye de l'apercevoir, font des signes désespérés pour se faire remarquer. Mais le vol de Grand Aigle devient chaotique, décrochant parfois. Petite Plume, elle ne voir rien, mais se doute bien que Grand Aigle ne bat plus que d'une seule aile.
La douceur des mots, terribles et bouleversants nous entrainent dans le monde des enfants qui constatent, impuissants que le roc indestructible qu'est leur papa est en train de fissurer. Adrien, alpiniste, a fait une chute en montagne, le verdict est sans appel : Coma, l'issue ne peut être que fatale. Dominique, sa femme, perd complètement pieds, les enfants, Céline et Mathieu sont livrés à eux-mêmes, s'inventent une histoire pour continuer à croire, essayent de fuir plus en avant. Au sous-sol Mathieu rencontrera Issaïa, un balayeur qui connait les sentiments.
Un sujet fort grave avec des mots tous simples, des mots d'enfants qui vous bouleversent, vous remuent la tripaille. Pas pu résister : une larme à chaque page, j'suis vraiment une poire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          663
urusezel
  14 décembre 2012
Comment deux enfants peuvent faire face au chagrin ?
Un père dans le coma . Une maman déboussolée par la soudaineté d'un malheur accablant . Avec des mots simples, Jeanne Benameur nous met dans la confidence de deux enfants qui, dans la tempête du quotidien, vont apprendre à faire face à la vie...
Commenter  J’apprécie          50
saphoo
  22 mai 2011
Ce petit roman met en exergue, la difficulté d'aborder une fatalité brutale et inattendue. Comment vivre ces moments si particuliers, comment expliquer à ses enfants que leur papa ne reviendra pas quand soi-même on ne peut le croire, ni même l'imaginer.

C'est avec délicatesse que Jeanne Benameur, s'attache à nous conter cet instant de perte en donnant la parole aux enfants qui affrontent cet inconnu qui est le deuil. Ils s'inventent un autre monde où leur père serait “Grand aigle”. Ils accompagnent leur mère au quotidien à l'hôpital, bientôt Mathieu ne s'imagine plus l'avant et fabule dans son histoire en y entraînant sa soeur. Une façon de traverser cette passerelle de l'avant à l'autre aujourd'hui sans papa. Durant leurs errances dans les couloirs de l'hôpital, ils rencontrent Issaïa, qui à sa manière leur faire comprendre que tout à une fin mais que jamais l'amour ne meurt. Ce passage donne une fabuleuse dimension à cette histoire, de la sagesse. Grâce aux parole d'Issaïa, Mathieu accepter la réalité et laisse aller sa douleur.

Malgré la gravité du sujet, j'ai apprécié cette lecture tout en finesse.


Lien : http://lesmotsdepascale.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
agnesrobert
  09 août 2016
Une histoire délicate traitant avec habileté d'un sujet difficile. Comment vivre, lorsque son père est à l'hôpital, plongé dans un profond coma dont il ne se réveillera pas ? Pour lui et pour sa soeur Céline, Mathieu invente une histoire, celle de son père, Grand Aigle, qu'ils doivent aider à revivre.
Commenter  J’apprécie          30
zazimuth
  13 janvier 2017
J'ai découvert l'écriture de Jeanne Benameur en littérature jeunesse avant de lire des romans "pour adultes".
J'ai le souvenir ici d'un récit autour de la maladie et de la mort où des enfants errent dans un hôpital en quête d'espoir pour leur père.
Commenter  J’apprécie          20
jmfollowers
  01 décembre 2015
J'ai beaucoup aimée quand Céline et Mathieu, les deux enfants, se sont créé une nouvelle histoire car leur père est à l'hôpital dans le coma. Leur père était devenu Grand Aigle, celui qui marchait seul. Leur mère, Plume Blanche, la personne la plus malheureuse, Céline, Petite Montagne et Mathieu, Aigle Brun, les deux enfants inséparables depuis que leur père est dans le coma. Tifenn
Commenter  J’apprécie          00
cdilefousseret
  16 juin 2014
L'histoire émouvante de deux enfants dont le père est dans le coma.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

des filles et des garçons

Dans "Pour Samia",quelle est la promesse que le père de Samia a faite à son oncle lors du séjour en Algérie?

Il a promis d'envoyer de l'argent pour son cousin
Il a promis de marier sa fille au cousin de sa femme
Il a promis de marier sa fille à un vieux cousin

5 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Des filles et des garçons de Jeanne BenameurCréer un quiz sur ce livre