AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791040510994
414 pages
Librinova (03/10/2022)
4.53/5   35 notes
Résumé :
7 adolescents, 7 chakras, 7 clés pour sauver l'humanité. Orpheline depuis peu, Rae, 15 ans, en a perdu la voix. Lorsque le mystérieux Protecteur lance son appel à candidatures sur les réseaux pour empêcher la fin du monde tel que nous le connaissons, elle n'y prête guère attention. Mais voilà qu'elle se retrouve sélectionnée malgré elle, avec six autres jeunes venus des quatre coins du globe. Leur mission ? Trouver les 7 clés associées aux 7 chakras au sein de Spiri... >Voir plus
Que lire après Spirit Era: RacineVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
4,53

sur 35 notes
5
21 avis
4
10 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Un créateur anonyme, appelé le Protecteur, a conçu un programme d'intelligence artificielle révolutionnaire: Spirit Era. Il prévoit la fin du monde le 27 Juillet 2037... Nous sommes en 2035, 7 adolescents sont appelés pour rechercher les 7 clés perdues des Chakras qui sont cachées dans le programme et sont susceptibles d'empêcher la fin du monde et ainsi sauver l'humanité. le projet est top secret... Rae (la narratrice) a 15 ans, elle est mutique depuis la mort de son père et elle va faire partie des 7 avec Chayton, Ali, Helen, Stepan, Keiji et Alpha venus des quatre coins du monde. Ils ont chacun leur histoire, leur personnalité, leur caractère... Ils passent alors à l'entraînement et aux séances d'apprentissage. Ils devront se comprendre eux-mêmes, découvrir leur don naturel pour trouver la première clé dans le programme. (Un monde et une société virtuels imaginés par l'auteure) le temps presse. Vont-ils arriver à trouver cette première clé?

Inondations, séismes, virus, tornades...La Terre va mal. Aurélie Benattar se sert de la réalité, notre actualité pour son intrigue ce qui est d'autant plus immersif. Réel et imaginaire s'entremêlent. L'auteure a une imagination débordante et le partage avec nous pour mon plus grand plaisir. Elle a crée un univers riche et atypique. Vous ferez bien un tour en wagobike ou vous rencontrerez les Noctos mais surtout prenez garde aux Tubeans! C'est une roman young adult qui pousse à la réflexion et qui est porteur d'espoir. L'Ecologie, l'humanité, l'avenir de la planète sont au centre de l'intrigue mais solidarité, quête de soi, rencontres, péripéties, aventures sont également au rendez-vous. Ce livre est le premier d'une saga de 7 tomes et je le conseille à tous, peu importe l'âge, car le message de ce roman est vraiment important (sans être moralisateur). Ouvrez "Spirit Era" et vous n'aurez qu'une hâte: découvrir la suite!
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          200
J'ai aimé ce premier tome d'une saga d'un genre atypique qui pousse à la réflexion de soi, à l'introspection parfois également, il y a vraiment une très belle notion de spiritualité qui a fortement résonné en moi. C'est un ouvrage qui est construit en sept grandes parties avec des sous-chapitres. L'idée est carrément intéressante, l'univers entre l'intelligence artificielle et la dystopie peut sans aucun mal plaire aux amateurs du genre.

Par contre, si vous n'êtes pas trop branché développement personnel, chakra, spiritualité et tout ce qui s'y rapporte, il vous sera peut-être un peu difficile de vous y plonger entièrement. Mais cela peut vous apporter aussi une autre vision de la vie, de vous-même et de ce qui vous entoure. Je pense qu'il est important de ne pas se fermer complètement, et même une personne très terre-à-terre pourra y trouver son petit bonheur.

On trouve pas mal d'aventure, d'action, de péripéties et une quête mise en place afin de sauver le monde et l'humanité d'une catastrophe imminente. Pour cela, sept adolescents sont engagés par un personnage mystérieusement nommé « Le Protecteur » via un appel sur les réseaux. Au sein de Spirit Era, le compte à rebours est lancé.

Le point original dans cette oeuvre, c'est cette idée d'intégrer les sept chakras en tant que sept clés à retrouver pour mettre fin à l'apocalypse. Les sept adolescents sont très bien développés, avec chacun un caractère unique relié à un des sept chakras (chakra racine, chakra sacré, chakra du plexus solaire, chakra du coeur, chakra de la gorge, chakra du troisième oeil et chakra couronne). Chaque chakra possède une couleur différente qui va de paire avec les dons ou capacités de chacun des sept adolescents.

Au niveau des protagonistes et je vais parler surtout des adolescents, le fait qu'ils viennent chacun d'un endroit différent envoie un message d'amour universel, où qu'importe les origines, la couleur de peau, la manière de penser ou de vivre ne doit pas être un frein à la bienveillance et à l'acceptation des différences de l'autre. J'ai bien évidemment adoré Rae qui est la narratrice de ce livre, on découvre l'histoire par son point de vue et c'est très agréable.

C'est un personnage très attachant auquel on se lie rapidement au vu de son vécu familial. On la voit au fur et à mesure se développer, évoluer, prendre davantage confiance en elle et en son potentiel. Je l'ai adoré et j'ai hâte de la retrouver dans les autres tomes. J'ai bien ressenti par la plume de l'auteure, qu'elle a misé énormément sur le côté humain et réaliste de ses héros principaux. Ils ont leurs propres failles, leurs propres peurs, leurs fiertés également.

Si j'ai un ou deux points négatifs à émettre, c'est peut-être la longueur des chapitres qui tasse un peu la cadence de l'histoire et, ça a été par moment bien difficile de rester concentré. Mais c'est un ressenti personnel, c'est juste que de mon côté, je préfère les chapitres plus courts entre 6 ou 7 pages grand max. Mais cela n'entache en rien la qualité de la trame scénaristique de base et de l'écriture travaillée de l'auteure.

Par contre, j'ai eu l'impression de me perdre un petit peu entre tous les éléments à un moment donné, quand les jeunes adolescents testent « Spirit Era » et qu'ils sont donc envoyés dans « l'autre monde ». Je pense qu'il y a un équilibre à trouver à ce niveau-là, car il y a beaucoup de détails, de nouveaux personnages qui font leur apparition et j'admets que ça m'a un peu freiné.

Mon cerveau a un peu perdu le fil conducteur du scénario. Rien de bien méchant, mais il est important que je le signale. C'est une lecture sur laquelle il faut rester attentif pour ne pas oublier tel ou tel événement/détail qui sont raccord à tout le reste.

Les sentiments des personnages sont bien retranscrits également, on arrive à déceler leurs appréhensions et la nervosité qui émanent de leurs âmes lorsqu'ils se dirigent vers leur mission. On sent qu'ils sont jeunes, parfois immatures et un peu foufous aussi, et c'est un côté que j'ai apprécié.

En conclusion, je serai vraiment très curieuse de découvrir la suite de cette saga qui fait du bien à nos chakras. Je salue l'innovation de l'auteure pour toutes ces idées qui font de cet ouvrage, une lecture pleine de potentiel, d'altruisme et de richesse intérieure.

Commenter  J’apprécie          60
Je tiens tout d'abord à remercier Aurélie Benattar pour m'avoir permis de découvrir son nouveau roman en me proposant de le lire ! Gardant un bon souvenir de son histoire Luna Viva : le tournoi des voyantes, j'étais enthousiaste à l'idée de retrouver sa jolie plume, encore plus lorsque j'ai parcouru le résumé de Spirit Era annonçant un sacré programme à travers la quête d'une mystérieuse clé afin d'éviter la fin de l'humanité…

Nous sommes en 2035. Un énigmatique personnage se faisant appeler le Protecteur a annoncé une funeste nouvelle : le jour où aura lieu l'apocalypse, le jour marquant le début du néant ou du chaos, le 27 juillet 2037. Cependant, il reste un espoir reposant sur les épaules de sept adolescent.e.s. Venant des quatre coins du monde, chaque candidat.e a été sélectionné.e pour le lien profond entretenu avec un des 7 chakras. A travers sept missions à effectuer au sein d'un programme virtuel nommé Spirit Era, les sept élu.e.s vont devoir trouver sept clés capables de sauver la Terre et les êtres…

On suit l'histoire principalement aux côtés de Rae, une héroïne devenue muette depuis la mort de son père. Mais ce n'est pas parce qu'elle ne parle plus qu'elle ne peut communiquer avec les autres, au contraire, et c'était intéressant de voir comment elle s'en sortait, par l'écrit et la gestuelle. Une belle brochette de personnages nous est offerte : chacun.e possède sa propre personnalité et histoire, j'ai même hâte d'en savoir plus sur certain.e.s… J'étais captivée par le petit groupe et les autres personnages gravitant autour comme les mentors. La tâche à accomplir, l'énigme à résoudre crée une tension qui tient en haleine, en étant nourrie par les relations tissées : entre confiance et méfiance, secrets et confidences, les jeunes vont devoir s'entraider et travailler en équipe s'ils veulent réussir !

"La métamorphose est difficile, car elle va d'abord contre soi."

J'ai adoré les thèmes abordés, totalement d'actualité, qui font beaucoup réfléchir ! Entre écologie, environnement, technologie et spiritualité, ce premier tome pose une belle base prometteuse pour la suite. On sent que l'intrigue a été mûrie en souhaitant partager des valeurs importantes : sur le changement, sur l'amélioration de notre comportement envers les autres (tolérance, respect, bienveillance) et de notre mode de vie (consommation plus saine, mieux équilibrée, surproduction à bannir) pour évoluer dans un meilleur environnement. L'amitié est également centrale puisqu'elle se cultive grâce à nos différences et aux particularités de chacun.e pour mieux s'épanouir, pas seulement de nos points communs !

Il peut y avoir des moments plus lents, moins intenses, mais c'est normal pour que l'action puisse ensuite se déchainer ! Certaines scènes m'ont parfois paru floues, se déroulant un brin vite avant de faire advenir la suite. Elles ne sont toutefois pas nombreuses, puis l'écriture fluide et agréable d'Aurélie Benattar m'a fait tourner les pages sans problème ! On comprend les émotions des personnages, leurs réactions ne sont pas invraisemblables, pas difficile pour un sou de s'attacher au p'tit groupe !

Pour terminer, si vous avez envie de découvrir un récit intrigant, captivant et véhiculant des messages essentiels sur notre manière de vivre ensemble, notre environnement et la nature, n'hésitez pas à vous lancer dans Spirit Era !
Commenter  J’apprécie          40
J'ai découvert ce roman à l'occasion d'un service presse et je remercie encore l'autrice pour sa confiance ! Ce roman est une PÉPITE.

C'est un roman Young Adult d'éco-fiction et d'hope punk, 2 genres avec lesquels je n'étais pas familière. L'éco-fiction aborde des sujets autour de l'environnement, du changement climatique, de l'écologie… et l'hope punk est un sous-genre littéraire où l'espoir est au centre de l'histoire, qui réfute l'idée d'un avenir sombre et dramatique auquel on serait inévitablement confronté (je vous invite à aller voir ça de plus près car c'est très intéressant !).

Dans ce roman on suit 7 ados qui représentent les 7 chakras. Ils vont devoir trouver 7 clés qui se trouvent au sein du « Programme ». Ce Programme est une Intelligence Artificielle qui prédit les catastrophes naturelles à venir et qui, malheureusement, a prédit la fin du monde dans un futur (très) proche. Cette bande d'ados qui n'a supposément rien en commun va devoir faire équipe et partir à la recherche de ces 7 clés.

L'histoire est contée par Rae, l'une des 7, qui a la particularité d'être muette. C'est un personnage touchant, mais tous les personnages le sont. J'ai beaucoup aimé les voir évoluer, apprendre à se connaître. Au-delà de la bande des 7, j'ai également adoré les personnages qui se trouvent dans le monde virtuel. Ils sont atypiques et certains m'ont vraiment surpris ! L'univers qu'Aurélie Benattar a créé est inventif et recherché. Il y a un vrai sens du détail. C'est une magnifique histoire sur la quête de soi et la différence. La spiritualité a une grande place dans l'histoire (notamment avec les chakras) et c'était super d'en apprendre plus sur cet univers. C'est une lecture enrichissante dont on ressort grandi.

L'autrice réussi a créé une ambiance pesante et angoissante faisant écho à notre société, et ses problèmes tout en transmettant des messages positifs, porteur d'espoir. Il n'y a pas de grands méchants, seulement des personnages qui caractérisent le déséquilibre cautionné par notre mode de vie. La recherche des 7 clés menées par les 7 va mettre en lumière ces problèmes mais surtout les solutions pour parvenir à les solutionner.

Un roman YA qui sors de l'ordinaire et nous propose une nouvelle vision du monde, ni dystopique, ni utopique, mais réaliste. Un roman qui ne se perd pas dans les clichés du genre et qui met l'accent sur l'amitié, la tolérance et la connaissance de soi. C'est un livre que je recommande à tous, peu importe l'âge car je pense qu'il pourra forcément vous apporter quelque chose.
Commenter  J’apprécie          50
J'ai trouvé que le début de ce roman était très prenant et prometteur. Puis j'ai eu un peu plus de mal avec le milieu et la plongée dans le monde virtuel car on repars dans de la mise en place avec un univers dans l'univers. Et finalement j'ai eu beaucoup de mal à le lâcher jusqu'à la fin. C'est donc une lecture déroutante mais que j'ai beaucoup apprécié car elle est très riche et je pense qu'elle se savoure pour nous faire autant de messages que ce que l'histoire apprend aux personnages et au monde.

Pour rentrer plus dans les détails j'ai apprécié le style de l'autrice qui est fluide et vivant malgré une héroïne qui devient muette après un accident de la vie. J'ai d'ailleurs apprécié ce contraste entre l'héroïne qui ne dit pas un mot mais se fait comprendre et est très attentives aux autres et la narration qui nous relate ce qui se passe en incluant les dialogues externes et internes de Rae. Rien que ce parti pris nous montre que la parole est parfois superflue et que l'attention qu'on porte à ce qui nous entoure est bien plus important que des mots qui peuvent devenir des maux.

Du côté du scénario je les trouvé très intéressant. Nous sommes dans une dystopie pas si éloigné de nous où le Protecteur utilise les réseaux sociaux pour faire passer un message de fin du monde imminent à cause du réchauffement climatique. C'est déjà un fait originale car souvent les dystopie se passe après la fin du monde tel que nous le connaissons et nous ne vivons pas le changement actuel. Cela permet de différencier ce roman des autres et c'est un très bon point. de plus nous avons en réalité plusieurs histoires dans l'histoire grâce à la technologie inventée par le Protecteur qui peut plonger les 7 dans un monde virtuel qui est le reflet d'une leçon à apprendre pour l'humanité mais aussi d'un des 7 fléaux possibles venant à réduire la civilisation massivement et subitement. Grâce à ce deuxième arc narratif majeur, l'autrice aborde de nombreux thèmes complémentaires aux thèmes abordés dans le premier temps et nous permet de nous questionner sur le monde tel qu'il est avec sa surconsommation, ses frontières, ses classes sociétales et toutes les étiquettes qu'on peut se coller et qui nous éloigne de notre être véritable mais aussi de notre lien avec la planète.
J'ai également apprécié que l'autrice mêle plusieurs croyances pour construire son univers. Même si les chakras et la médecine chinoise rythme énormément le roman, on peut trouver quelques clins d'oeil à d'autres civilisations et d'autres croyances. Notamment dans ce premier tome avec le chakras racine qui permet de faire le lien avec des croyances plus en lien avec le contact de la nature. Ce qui permet à l'autrice de mettre en avant que toutes les civilisations peuvent se rassembler sur des valeurs socles même si elles ont des croyances et des rituels qui semblent très différent des uns des autres. Je crois que si cela m'a autant plu c'est que ça me parle et que c'est, en quelque sorte, le message que je veux passer avec ce blog et mes articles de fonds des années précédente.

Du côté des personnages ils sont au début de leur histoire commune et évolue de manière douce et progressive. Je les ai trouvé majoritairement attachant même si il reste énormément de zones d'ombres pour chacun d'entre eux. Qu'ils soient principaux ou secondaires ils sont tous très bien construit avec des histoires différentes mais complémentaire qui permettent d'aborder une multitude de thématiques tout en tissant des liens qu'on découvrira, je pense, au fils des tomes.
J'ai particulièrement aimé les adultes dans ce tome car même si nos 7 ados sont très agréables, les adultes formateurs sont intriguant et semble convaincue du bien fondé de ce qu'ils font. Ils sont des sortent de guides mais on les sent également s'attacher à nos jeunes héros qui ont 2 ans pour sauver le monde.
Je suis très curieuse de savoir comment ils vont évoluer et quels enseignements ils vont devoir apprendre pour se découvrir eux-mêmes et équilibrer leurs chakras. Mais je suis également curieuse de savoir si leur identité va rester secrète, comment vont se passer les différents retour prévu dans leur famille et quelles dynamiques de groupe vont se créer au sein des 7.

D'ailleurs le chiffre 7 revient très souvent dans l'histoire. Il y a 7 personnages choisis par le programme pour 7 alternatives de fin du monde à découvrir avec 7 clefs de compréhension et bien sur 7 chakras à développer. Je me demande également si il y aura 7 tomes et je dois avouer que je suis mitigée sur cette question car même si j'ai apprécié ma lecture et découvrir les personnages j'ai trouvé quelques longueurs. Des longueurs qui me semblent justifier par le scénario globale et par le fait que ce soit un premier tome.
Lien : https://uncoindebouquin.word..
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Ricochet
06 avril 2023
On ressort de ce récit dense un peu secoué par la noirceur du décor, mais aussi rempli d’espoir par l’énergie et la force que dégagent ces adolescents pour éviter le pire. Une série intelligente et sensible, dans l’air du temps, qui se déclinera en sept volumes.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
La fête ne dure jamais. C’est la destinée des fêtes : se terminer, puis laisser un vide à remplir par une autre, qui atteindra à son tour un pic, apogée éphémère suivi d’une descente. Entre deux, il y a un vide ; attente faite des regrets de la précédente, des espoirs de la prochaine.
Tirer sa révérence au bon moment, avant le creux de la vague, c’est tout un art.
A contrario, l’art de vivre, lui, ne se révèle ni dans les cimes ni dans les fosses, mais dans le nivellement. Simple comme un sol plat ; fidèle, solide, humble. Faire de la vie une fête, et non pas chercher les raisons de la fêter.
Mis bout à bout, les petits riens du quotidien, pour peu qu’on ne les ignore pas, les arrose et les fasse pousser, deviennent des graines de jardin.
Commenter  J’apprécie          20
Ils sont prêts.
Prêts à partir.
Prêts à affronter leur destin.
Prêts à vous faire voyager avec eux.
Deux heures de connexion par jour durant une semaine, diffusées en direct sur le Net, voilà le temps imparti afin de trouver la première clé, celle du chakra racine.
Commenter  J’apprécie          40
— GreenAss est un youtubeur écolo trop canon. Il s’appelle comme ça parce qu’il commence ces vidéos en montrant ses fesses peintes en vert. GreenAss le gueule tous les matins : « Si on se bouge pas le cul, ça va péter ! » Il n’a pas attendu le Protecteur pour dire que l’apocalypse nous guette. Il paraît que toutes les vingt minutes, une espèce animale ou végétale disparaît de la planète.

— Il n’exagère pas un peu, ton cul vert ?

La fille pouffe avant de poursuivre.
Commenter  J’apprécie          10
Par le passé, le cycle de la vie était lié à la nature, les réponses aux questions se trouvaient à même la terre. Des augustes éléphants aux minuscules fourmis, la grande famille des animaux était sacrée. Aujourd’hui plus que jamais, nous avons à apprendre d’eux. D’autant qu’ils sont porteurs de messages secrets.
Commenter  J’apprécie          20
Notre cerveau a besoin de confiance pour intégrer la connaissance. Or écrire, lire dans le seul but d'enregistrer ou d'avoir une note, c'est ignorer ses capacités infinies. Et nous réduire à l'état de perroquets.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Aurélie Benattar (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Aurélie Benattar
Aurélie Benattar, auteure de «Luna Viva» propose à un groupe de booktubers des bonus autour de son premiers Exprim' à paraître en juin.
Au programme : coulisses du roman, interviews, rencontres privilégiées?
autres livres classés : dystopieVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (59) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Un corbeau au 36" d'Aurélie Benattar.

Quel est le surnom de Stéphane Fontaine donné par ses amis de l'ENSP ?

De Trevis
De Jouvence
Wallace

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Un corbeau au 36 de Aurélie BenattarCréer un quiz sur ce livre

{* *}