AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Clem_YCR


Clem_YCR
  16 septembre 2019
Dans les pas de Valeria est le premier tome d'une saga espagnole écrite par Elisabet Benavent; elle fait beaucoup parler d'elle en cette rentrée littéraire, d'autant plus que les acteurs choisis pour la série Netflix (en cours d'adaptation) sont en train d'être dévoilés (pas forcément comme je les voyais mais bon). Les prochains tomes devraient sortir d'ici la fin de l'année. Grâce aux éditions de l'Archipel, j'ai pu découvrir ce premier volet avant sa sortie avec une petite appréhension je vous l'avoue. En effet, j'ai été emballée par tout ce que j'avais lu à son sujet mais un peu refroidie par le résumé qui me semblait essentiellement centré sur les histoire de coeur. Et bien j'ai été très agréablement surprise par ma lecture que j'ai adoré ! Je vais essayer de vous en parler au mieux sans spoil.

Certes, il est beaucoup question d'histoire de coeur et de sexe (qui peut également avoir un aspect rébarbatif pour moi) mais pas que et surtout ça passe tout seul !

Dans les pas de Valeria c'est avant tout une histoire de copines qui, bien que totalement différentes, sont hyper soudées et partagent tout (ou presque). Une bande de copines qui peut nous faire penser à nos propres amies, celles qui sont toujours là, dans les bons comme dans les mauvais moments, celles que l'on a envie d'appeler dès qu'on a quelque chose à dire !

Si Valeria est la narratrice, en tant que personnage éponyme de la série, nous avons accès, successivement, au quotidien et aux pensées de Carmen, Lola et Nerea. La plume d'Elisabet Benavent est très agréable, elle nous embarque sans difficulté aucune et crée une sorte d'intimité entre le lecteur et les quatre trentenaires. Quand je dis qu'il est beaucoup question de sexe, c'est parce que Lola, la copine débridée en parle beaucoup ! Si nous retrouvons aussi quelques scènes hot c'est surtout à travers le langage de Lola (qui parle un peu comme on s'attendrait à entendre parler un garçon) que nous y sommes confrontés.

Chacune des amies a tendance à se mésestimer par rapport aux autres, pourtant, les choses ne sont pas toujours plus roses dans le pré d'à côté (ou plus vert peut être). Si Valeria, femme marié avec son amour de jeunesse, fait figure de modèle et semble montrer que les contes de fées existent, on se rend rapidement compte que l'on ne sait pas ce qu'il se passe une fois les portes fermées. Pourtant, Valeria et Adrian représente pour les autres l'image du couple modèle.

Elisabet Benavent traite avec habilité des sujets de la vie de tous les jours, la recherche de l'amour, l'usure du quotidien, le harcèlement au travail, le doute de soi, les relations novices ou encore l'adultère. Tout comme son héroïne avec son premier roman Ode, elle nous offre une histoire « qui a le goût de la vraie vie ». Si l'on ne s'identifie pas à l'une ou l'autre des protagonistes, je pense que l'on peut facilement retrouver des traits ou des questionnements du quotidien dans chacune d'elle. Pour ma part, je me suis plutôt identifiée à Nerea (pour son aspect Bisounours) et Valeria (car moi aussi je suis mariée) ; c'est une chose qui m'a permis de vivre pleinement ma lecture et de ressentir les sentiments avec force.

Si j'étais un peu inquiète du triangle amoureux annoncé par « Valeria rencontre Victor » dans le résumé, je n'ai que rarement ressenti les faits relatifs comme une lourdeur. Bien sûr, parfois Valeria insiste un peu trop sur le naufrage de son couple et les sentiments coupables qui en découlent ; mais dans l'ensemble j'ai complétement compris son dilemme et me suis posé moults questions au sujet d'Adrian (seul petit regret d'ailleurs, rester un peu dans le flou sur la réalité des choses de son côté à lui).

Et si, le bonheur n'était pas où on l'attendait ?

Dans les pas de Valeria c'est frais, c'est addictif, ça pourrait être notre vie et ce sont surtout quatre jeune-femmes courageuses qui acceptent de s'écouter elles avant tout.

J'ai vraiment adoré ma lecture et j'ai hâte de découvrir la suite en espérant que ça ne s'essouffle pas ! le début de Les hauts et les bas de Valeria est inclus dans le premier tome et, si je m'étais promis de ne pas craquer, il se pourrait bien que je le commence ^^
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus