AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2369760109
Éditeur : Lune Ecarlate Editions (12/10/2013)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Roman court fantastique onirique pour jeunes adultes. 

Quatrième de couverture : Si vous n'avez jamais contemplé de coucher de soleil sur Mars ou encore pêché dans un lac en papier. Si vous n'avez jamais eu l'occasion de discuter musique classique avec un fantôme ou de voler le vaisseau spatial du père Noël. Si vous n'avez pas de machine à écrire les rêves sous votre oreiller ou de séchoir à larmes dans votre salle de bain pour effacer vos chagrins.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
paraty62
  01 février 2014
Bonjour,une très bonne surprise pour moi,avec un livre très poétique.
Je ne peux pas vous en dire trop pour ne pas gâcher votre lecture,mais si vous chercher un livre qui vous fera voyager et rêver ce livre est fait pour vous.
Vous passerez un très joli moment,avec un univers riche.
Pour les grands comme les petits.
Commenter  J’apprécie          60
Salyna
  29 mars 2014
Un vrai petit voyage onirique !
J'ai beaucoup aimé ce court roman ! Il mériterait à être plus connu pour tous ceux qui aiment les mondes surnaturels personnels. Ça m'a beaucoup fait penser aux univers de Tim Burton ou de Coraline. Il faut le lire avec un esprit d'enfant et faire ce voyage léger plein de découvertes étranges et farfelues !
La plume de l'auteur est très agréable, parfois un peu de vocabulaire trop recherché peut-être, mais sinon ça se lit très bien et tranquillement !
L'histoire est simple, Pierre qui c'est endormis dans le train, se réveille dans la gare des âmes et doit trouver comment rentrer chez lui. Un petit road-book fantastique !
Honnêtement, ne passez pas votre chemin !
Commenter  J’apprécie          20
JeromeBellemaison
  05 novembre 2014
Ce court roman est inclassable ! Je n'avais jamais rien lu de tel ! C'est comme si Hayao Miyazaki rencontrait Lewis Carroll.
L'auteur doté d'une imagination débordante m'a emporté bien loin de la morne réalité quotidienne. le style riche et poétique est un des atouts du roman. Certaines formules sont de véritables trouvailles !
Le livre regorge également de bonnes idées, d'inventions (objets farfelus, lieux insolites parfois vivants), de réflexions amusantes ou graves (sur la mort, l'art, l'ennui)... J'ai aussi apprécié les personnages hauts en couleur tantôt profonds tantôt drôles.

J'ai notamment adoré Perhaps, le fantôme amnésique.
Certains passages sont complètement fous (peut-être un peu trop ?), mais pas de quoi gâcher la lecture de ce roman sans prétention qui nous offre une échappatoire à la fois originale, sensible et poétique.
Commenter  J’apprécie          10
LeslecturesdeLily
  09 novembre 2013
Mon avis
Je remercie les Editions Lune Ecarlate pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

J'aime beaucoup la couverture de ce roman, elle m'a tapée dans l'oeil dès sa présentation sur le site des éditions, je trouve que l'illustration est délicate et vraiment très jolie, du coup, je m'attendais à une histoire particulière, une lecture douce, un conte qui me fait passer un bon moment de lecture.
Malheureusement, le contenu n'a pas été à la hauteur de mes espérances, et même si j'ai fortement aimé certains passages, je me suis beaucoup trop ennuyée dans la globalité de l'histoire.

Mon résumé :

Il est difficile de faire un résumé de ce roman, c'est un univers tellement particulier !

Pierre prend le train pour aller à C, quelques minutes après le départ, il sombre dans un sommeil profond, lorsqu'il se réveille, il est au terminus dans une gare déserte, ou presque...
Pierre va alors faire une rencontre incroyable et vivre une aventure hors du commun.

Mes ressentis :

J'ai beaucoup aimé le début de l'histoire, j'ai clairement retrouvé l'atmosphère de « La petite marchande de rêves » de Maxence Fermine, j'aurais vraiment aimé avoir les mêmes ressentis parce que j'ai adoré ce roman, malheureusement pour "Le piano Aphone" je me suis rapidement ennuyée, je n'ai pas voyagé, je n'ai pas accroché aux personnages, brefs... Je suis resté sur le quai de la gare !
Autre deception, dès le début, je savais comment le roman allait se terminer, je n'ai eu aucune surprise et pourtant, je voulais que l'auteur me surprenne, surtout dans ce style de conte.
La plume de Pierre Benazech est très poétique et très agréable, il est vrai que certains passages sont très beaux.

Pour conclure :

Je suis mitigée pour « le piano Aphone », je n'ai pas grand-chose à dire sur ce roman, j'ai aimé certains passages, mais je me suis beaucoup trop ennuyée.
Dommage !

Lily
Lien : http://leslecturesdelily.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ginnyzz
  10 novembre 2017
Voici un court roman jeunesse fantastique très sympathique, amusant, épique, fantasque, farfelu, loufoque. On s'évade complètement.
Devant se rendre à C., Pierre s'endort dans le train. Il se réveille dans un lieu étrange, la Gare des âmes, où il fait la connaissance d'un singulier fantôme. Ce dernier erre là car il a perdu la mémoire et ne sait pas où il doit aller ou qui il doit attendre. La quête de Pierre pour retrouver le chemin de retour pour C. va être un vrai parcours du combattant, étonnant, presque burlesque. Les surprises et les rencontres vont s'enchainer.
Voici un roman agréable, distrayant et cocasse. C'est bourré d'humour et de poésie. C'est plein de références autant artistiques que littéraires. Les personnages sont attachants. le Grand Rouge m'a beaucoup amusée. Monsieur Il m'a émue, ce personnage est formidable, empathique, délicat, sensible. L'idée de ce piano aphone, lié à l'âme de son musicien, est très belle et touchante. Il y a là une vibration émotionnelle merveilleuse.
Un bon moment de lecture que la visite de ce monde fantasmagorique, un peu entre Alice au pays des merveilles et les contes redoutables de notre enfance, mais tout en douceur.
Merci aux Editions Lune Ecarlate de cette découverte.

Lien : https://lyseelivres.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
paraty62paraty62   01 février 2014
Trépidance : attention, il ne s'agit pas d'une danse incluant un trépied ! Trépidance est un nom commun inspiré du verbe "trépider" et de l'adjectif " trépidant". Ce mot évoque l'agitation et l'originalité.
Commenter  J’apprécie          50
AlunaAluna   30 juin 2014
"L'instrument, d'un noir aussi profond que la nuit, semble avoir été taillé dans un bois inconnu. Aussi imposant qu'élégant, une certaine majesté se dégage de lui. Minutieusement entretenu, aucun grain de poussière ne se risque à paresser sur sa robe. Sulie s'installe sur le tabouret accompagnant le faiseur de musique. Malgré les recommandations de l'ectoplasme, la demoiselle aux yeux d'azalée commence à balader ses doigts sur les touches. Mais à sa grande surprise, aucun son ne se produit! Intriguée, elle lance à son propriétaire:
- Je crois que ton piano est malade! Il ne chante pas quand je lui appuie sur les dents."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
paraty62paraty62   01 février 2014
-Aie ! s'écrit tout à coup ma terrienne farfelue.
- Il y a un problème?
-Oui, vous marchez sur mon ombre.
- Oh pardon,je ne l'avais pas vue. (je n'avais pas vu non plus que son ombre était violette. Voilà qui est original.)
Commenter  J’apprécie          10
paraty62paraty62   01 février 2014
_ J'adore les friandises, je pourrais en manger des tonnes ! D'ailleurs, la composition de mes larmes témoigne de ma gourmandise, celles-ci ne sont pas salées comme chez la plupart des gens mais légèrement sucrées. (...) les Terriens ont réussi à inventer une chose grandiose, auguste et solennelle qui les immortalisera dans l'Almanach de l'univers : les crocodiles Horabi ! D'ailleurs vous reste-t-il des rouges ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
paraty62paraty62   01 février 2014
CHAPITRE PREMIER
TRAIN DE NUIT

19h18...
La bruine vient lécher la ville.Je traverse un rideau de perles d'eau en quasi-suspension. On dirait des mini cosmonautes aquatiques en exercice d'apesanteur. Je les sens pétiller doucement sur mon visage, ce qui me donne l'impression de galoper dans une bouteille de limonade cosmique.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Pierre Benazech (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Benazech
Ceci est une série d'interviews effectuées à l'IMAGINA'LIVRE, un salon du livre SFFFH (SF, Fantasy, Fantastique, Horreur), par l'association Imaginarium (rien à voir avec moi, je les ai découverts après coup) sur le campus de l'université Jean Jaurès à Toulouse.
J'y ai transporté une caméra afin de poser des questions à des auteurs de tout type sur leur manière d'écrire leurs univers imaginaires
autres livres classés : pêcheVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
325 lecteurs ont répondu
Thèmes : anatomie , bande dessinée , géographie , géopolitique , littérature , musique , société , sport , zoologieCréer un quiz sur ce livre