AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782360131150
Éditeur : Riveneuve éditions (27/06/2012)
3.67/5   3 notes
Résumé :
C'est l'histoire que ne raconteront pas les historiens parce qu'elle échappe à la raison, aux rigueurs de l'esprit et aux chronologies froides. C'est l'histoire d'un grand amour entre un garçon de Tlemcen et une jeune fille de Lorraine qui rêvait de devenir une autre Coco Chanel mais qui restera, pour les Algériens, la femme sans laquelle rien n’aurait été possible.
Émilie Busquant, « La Parfumeuse », a rédigé le premier texte revendiquant l’indépendance pou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
dido600
  21 juin 2016
Elle est la femme de Messali Hadj. Elle fait partie de ce qu'on appelle les oubliés de l'Histoire.
C'est Émile Busquand, une Française de Lorraine dont le destin a croisé celui du père fondateur du nationalisme algérien. C'est elle qui a rédigé le premier texte appelant à l'indépendance de l'Algérie.
De nombreux Algériens, victimes de l'amnésie programmée, ne savent pas aussi que c'est elle qui a confectionné le premier drapeau algérien dans sa forme actuelle . En lui consacrant ce livre, Mohamed Benchicou porte son intérêt cette fois-ci sur l'histoire pour rendre un hommage à cette femme à l'occasion du Cinquantenaire de l'Indépendance de l'Algerie.
Cela nous rappelle surtout qu'hormis quelques-unes, les femmes ayant combattu le colonisateur ont été non seulement oubliées mais aussi trahies par ce qu'allait devenir l'Etat indépendant dont les lois consacraient la misogynie et l'infériorisation du «sexe faible». La filtration de l'Histoire est également mise en cause dans ce roman qui déterre un personnage passionné et passionnant si injustement enseveli par le récit officiel. Enfin, on a l'occasion de découvrir Messali sous un autre jour : cet homme austère et dégageant une aura de patriarche nous est présenté comme un garçon amoureux, timide et fébrile.
«La Parfumeuse» est à la fois violent et doux, revendicatif sans en donner l'air, douloureux et extatique ; il se vêtit d'un étendard multicolore où l'amour devient indissociable de la soif de liberté et où la vérité est toujours subjective. On retiendra, malgré quelques longueurs et redondances, un aspect esthétique irrésistible distillé dans des figures de style et des envolées lyriques très savoureuses. On se souviendra surtout de cette belle phrase d'Emilie, elle imaginait l'indépendance :
«Je l'imaginais aussi insolente qu'un mollet de femme… ou une toile de Chagall… ou une cuite avec Henri Miller à La Coupole

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
zeropointu
  30 octobre 2012
Comme dit mon amie Anne, ce livre est « très intéressant du point de vue intellectuel, mais beaucoup moins passionnant à lire ». Un style parfois
Lien : http://djbeltounes.wordpress..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
crazygirlcrazygirl   25 septembre 2013
Je viens ici faire mon devoir, pour protester contre cette répression dont sont victimes les musulmans nord-africains qui, eux seuls et rien qu'eux, ne peuvent seulement se réunir, ne serait-ce que comme les étranger. Le peuple français n'a plus le droit de rester indifférent au sort de 15 millions de Nord-Africains sur qui pèse une exploitation honteuse. Je parle en connaissance de cause : je suis allée en Algérie, je suis restée trois mois, j'ai vu la misère, j'ai vu dèfiler par centaines des mendiants, femmes, enfants, vieillards, malades squelettiques, comme des morts vivants. Il y a près d'un million d'enfants qui ne trouvent pas de place à l'école et qui sont livrés à la rue. Le rôle de l'indigénat, les mesures d'exception font du peuple algérien une proie livrée pieds et mains liés au colonialisme. Cela, le peuple français ne l'acceptera pas, lui qui a fait la révolution de 1789 pour briser les chaînes monarchiques qui l'étouffaient et pour donner la liberté à tous les peuples.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
crazygirlcrazygirl   22 septembre 2013
Emma la mère du peuple algérien, Emma, la guerrière de la Casbah... Emma qui t'aime.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Mohamed Benchicou (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mohamed Benchicou
Mohammed Benchicou, journaliste et écrivain algérien est l'invité d'Audrey Pulvar dans le 6/7 de France Inter à l'occasion de la sortie de "Le mensonge de Dieu" aux Editions Michalon paru le 5 mai 2011.
autres livres classés : amnésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La Cigale et la Fourmi 🦗🐜

La Cigale, ayant chanté / ....................... ,

Pendant tout l'été
Durant tout l'été
Tout l’été
Tout au long de l'été

10 questions
61 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , fable animalièreCréer un quiz sur ce livre