AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2746753294
Éditeur : Autrement (08/05/2019)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 17 notes)
Résumé :
« Il est horrible que je te le dise à présent, mais il m'est arrivé de vraiment t'aimer.»
Alicia et Miguel se rencontrent au lycée de Montevideo. Peu après, le charismatique et silencieux Lucas fait irruption dans leur vie. Un curieux ménage à trois se forme sur un lit de fantasmes, de faux-semblants, de solitude et frustration, jusqu'au coup de théâtre final.

Dans ce premier roman, écrit en 1953, Mario Benedetti réinvente le triangle amoureu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Bookycooky
  13 septembre 2016
Miguel, Alicia, sa femme, onze ans de mariage, et Lucas, l'ancien complice de leur adolescence,et troisième membre de leur inséparable trio d'alors, nous racontent une histoire à la "Jules et Jim", à trois voix.
Alternant trois divers formes narratives, complémentaires, chaque personnage investit la narration à tour de rôle.
Miguel, "égoïste récidiviste" selon sa femme, s'exprime dans un journal intime. Il se trouve banal, avec une estime de soi au plus bas. Sa lucidité à analyser ses sentiments revenant sur les pas de son enfance et de son adolescence, et ses relations avec ses parents, est touchante. Se confinant à un éternel rôle secondaire, doutant en sa capacité à posséder une vie émotionnelle, un de ces êtres complexes à l'éternel mal de vivre.("Le bonheur me semble toujours d'actualité, puisque je ne l'ai jamais détruit en l'expérimentant").Son obsession depuis toujours est qu' Alicia a toujours préféré Lucas.....
Alicia s'exprime dans une lettre adressée à son mari.....le contenu de la lettre....surprise....
Lucas, lui, écrivain, va relater sa part de l'histoire à travers une nouvelle, où il raconte sa surprise quand Alicia, rebaptisée Claudia dans son texte , réapparaît dans sa vie. Cette troisième version est un texte maladroit de fiction où "le récit rate ses effets, la réalité est bien plus efficace et ne peut se répéter ". La version réelle des faits et le vrai ressenti de Lucas, nous est donnés dans les notes de bas de page de la nouvelle, un procédé original.
Ces trois regards donnent une vision complémentaire de l'affaire.
Comment passer à côté du bonheur, bien qu'ayant tous les atouts en main ?
Comment gâcher une relation en s'inventant des fausses illusions sur soi et les autres?
Comment gâcher sa vie....."Le pire était ce sentiment d'irrécupérabilité"....
C'est le premier roman de l'écrivain uruguayen,Mario Benedetti qui date de 1953, mais qui vient d'être traduit pour la première fois en français. La prose est belle, l'analyse des sentiments, des ressentis, fine et profonde et le tout trés émouvant, loin d'une n'iéme histoire de triangle amoureux.
Un livre intemporel qui se lit vite et que je conseille vivement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
motspourmots
  01 juillet 2019
C'est un livre court, le premier roman de l'auteur, paru en 1953 et mettant en scène une version singulière et très littéraire du triangle amoureux. Ou du triangle tout court car bizarrement, l'amour est le grand absent. On en parle, on le suggère, on devine qu'il est la cause des questionnements qu'il suscite et pourtant, plus on écoute les voix des trois protagonistes plus on le cherche. Dans ce livre, l'amour est occulté par l'idée que chacun s'en fait et même l'idée qu'il se fait sur ce que l'autre en pense. Ou comment le cerveau fabrique des illusions et enferme les individus dans des schémas de réflexion qui les isolent de leurs sentiments et les amènent à se regarder vivre au lieu de vivre.
L'histoire apparait sous les plumes de Miguel, Alicia et Lucas. D'abord celle de Miguel qui livre ses réflexions à son journal intime tout en souhaitant au fond de lui ne pas en être le seul lecteur. Par sa plume nous remontons le fil de sa rencontre avec Alicia, sa femme depuis 11 ans, mère de leurs deux enfants. Tous deux lycéens, ils ont intégré Lucas à leur bande avant d'être séparés pendant quelques années. Miguel est persuadé qu'Alicia aurait préféré vivre avec Lucas. Ce dernier est devenu écrivain à succès. Et sa voix à lui nous est proposée par l'intermédiaire d'un de ses textes, une fiction inspirée de sa vie. Quant à Alicia, sa parole se glisse entre les deux par le biais d'une simple lettre à son mari dans lequel se glisse ce constat : "Mon chéri, notre mariage n'a pas été un échec, mais quelque chose de bien plus terrifiant : un succès gaspillé".
Où se niche la vérité entre tous ces points de vue qui semblent se jouer des réalités pour mieux réécrire l'histoire ? La narration tendue, brillamment tenue offre au lecteur une matière à réflexion à chaque ligne, d'abord suspendu au récit de Miguel, tout en crescendo, en fausseté et en déni avant de se perdre dans les méandres de la fiction proposée par Lucas. Un journal intime, une lettre, un livre. La fiction n'est pas seulement où on l'attend.
Moralité de cette histoire : il faut traîner dans les petites librairies, se laisser séduire par une couverture ou le coup de coeur d'un libraire, se laisser embarquer dans l'inconnu et retourner comme une crêpe par un auteur dont on n'avait jamais entendu parler.
Lien : http://www.motspourmots.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
eemmaabooks
  12 septembre 2016
La première partie du livre consiste en les pensées de Miguel qui sont retranscrites dans son cahier. Il nous raconte son histoire avec Alicia, l'arrivée de Lucas, la joie du trio, puis son mariage qui bat de l'aile.
Selon Miguel, Alicia et Lucas étaient si semblables qu'ils ne voulaient pas admettre leurs ressemblances. Aux début de leur trio ils passaient leur temps à se disputer, selon Miguel il s'agissait d'une parade et dès qu'ils ont appris leur intérêt mutuel pour la musique classique leur amitié s'est amplifiée. Miguel a toujours su qu'ils étaient fait l'un pour l'autre, il n'a jamais compris pourquoi Alicia l'avait choisit, pourquoi elle n'avait pas choisit Lucas.
Il décrit son mariage comme sans amour, avec des intentions mutuelles forcées des non-dits…
Miguel veut que cette parade cesse et va organiser une nouvelle rencontre entre Alicia et Lucas pour qu'ils puissent se retrouver et vivre librement leur amour. Miguel de son côté souhaite s'éloigner de Alicia et pourquoi pas vivre sa relation avec sa maîtresse Teresa.
La deuxième partie de livre consiste en une lettre écrite par Alicia pour Miguel, enfin la troisième est la partie de Lucas sous forme de récit mêlant fiction et faits réels. Son récit est annoté ce qui nous permet de déceler le vrai du faux et d'avoir le ressenti de Lucas.
J'ai trouvé cette alternance de parties très intéressante, sachant que chacune d'elle est présenté d'une façon différente, sous forme de carnet intime pour Miguel, d'une lettre pour Alicia et d'un livre de fiction pour Lucas.
On en apprend beaucoup sur la psychologie des personnages et notamment Miguel et Lucas. Ce sont des hommes très différents, Miguel se caractérise comme quelqu'un de banal, d'inintéressant, un lâche, un idiot, qui manque d'ambition. Depuis le début de son histoire il est persuadé qu'Alicia aime Lucas plutôt que lui, que son mariage est voué à l'échec, il a toujours tout fait pour leur permettre de vivre leur histoire au grand jour au dépriment de son mariage et au détriment de ce que souhaitait réellement Alicia.
Lucas lui est un poète, un littéraire, un mélancolique, un silencieux qui n'intervient que quand le sujet de la discussion lui paraît digne d'intérêt, un arrogant, un voyageur, un rêveur.
Alicia se retrouve au coeur de ce trio, entre ses deux hommes. Ilest clair que Miguel voue une telle admiration pour Lucas et est tellement peu sûr de lui qu'il fera gâcher son mariage.
C'est un petit livre (120 pages) très intéressant, il y a beaucoup d'émotions, de ressentis, de sentiments cachés. Les pages se tournent très vite. On en sait très peu sur la vie général des personnages mais leur trio, leur amour partagé est très bien détaillé et analysé. C'est un très bon livre.

Lien : https://eemmabooks.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LivresquEL
  11 octobre 2016
Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains ?
Masse Critique ! D'ailleurs mille merci à eux et à la maison d'édition : « Autrement » pour cet envoi ! Un mercredi, j'ai voté pour plusieurs livres et j'ai gagné celui-là ! Il faut avouer que le titre ainsi que le résumé m'ont plu !
Mon avis:
La couverture est jolie mais après lecture, je ne la trouve pas très représentative du bouquin, notamment sur la femme qui représente Alice. Mais les couleurs restent tout de même très jolies et attirantes ! le titre quant à lui m'a tout de suite plu, une question qui a l'air de faire réfléchir !
le résumé maintenant ! le petit extrait au début est génial, il annonçait une relation difficile, au bord de la rupture et avec des explications !
Ce livre est divisé en trois parties :
- La première, présente Miguel, qui écrit dans un journal. Il est père et mari et se décrit comme un homme laissé, mis de côté, jamais aimé. Il décrit l'horreur et tous les sentiments contradictoires qui peuvent être vécus par un homme qui laisse sa femme le quitter car elle en aime un autre. Un vrai journal, on a des souvenirs en bazar, un moment, puis un autre : passé, présent, passé, présent… C'est une très belle écriture. L'auteur traite d'un sujet que l'on peut trouver dans la vie banale mais tout de même complexe et pourtant il le fait avec aisance. On s'y croit dedans. le tout est très beau. Miguel parle de l'amour quand celui-ci arrive trop vite et qu'on ne réfléchit pas assez et des conséquences que cela entraîne ! Il est indécis et étrange. Il m'a inspiré beaucoup de pitié, par contre, il m'a à quelques moments énervée.
- Ensuite, vient la lettre d'Alice. En changeant de point de vue, on en apprend plus. Avec ce point de vue différent, nous avons une autre version des faits. Et nous ne voyons plus l'histoire de la même façon. Dans cette lettre Alice s'adresse à son mari : Miguel, il y a d'abord de l'amour puis vient la haine. Cette dégradation est très forte et renforce notre imprégnation au texte. Cette deuxième partie, bien que plus courte fut ma préférée.
- Et enfin la troisième partie, bien plus spéciale ! Lucas raconte la suite sous forme de nouvelle. Il ne retranscrit pas tous les faits, change les prénoms et il y a des tonnes d'annotations de l'auteur qui est donc Lucas. J'ai trouvé que c'était trop brouillon, je n'ai d'ailleurs pas compris la fin… Ce fut la partie que j'ai le moins appréciée.
Est-ce que je le conseille:
En voyant le livre pour la première fois, je m'attendais à une lecture qui donnait à réfléchir. Bien sur le personnage de Miguel montre qu'il faut parfois se lancer, ne pas rester dans ce qu'on pense être vrai mais ça s'arrête là ! J'ai bien aimé lire ce livre donc oui, je le conseille car l'histoire reste intéressante et plaisante !

Lien : https://livresque2016.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nathalie_MarketMarcel
  09 octobre 2016
Miguel rédige son journal intime. Il vient de laisser partir sa femme, Alicia, vers Lucas. Car si elle a accepté de l'épouser, il a toujours senti que la véritable communion était entre Alicia et Lucas, et non avec lui. Il s'est toujours senti plus médiocre, moins proche, moins intelligent, plus lâche, même pas jaloux. Ensuite Alicia écrit à Miguel. Ses sentiments ne sont pas tout à fait ceux que l'on croit – Miguel n'a peut-être pas tout compris. Enfin, Lucas, le romancier, rédige une nouvelle d'après son expérience des retrouvailles avec Alicia. Cela ne s'est pas passé comme prévu – pour autant que la transformation de l'écrivain laisse passer quelque chose de la réalité.
Benedetti réinterprète le sujet du triangle amoureux avec une grande finesse. Les sentiments ne sont pas dits, les personnages s'attachent, mais ne se supportent plus. Les apparences sont trompeuses. Finalement aucun des trois ne semble réellement avoir une perception exacte de la réalité – mais dans ce cas, existe-t-il vraiment une réalité ? Et pourtant ils ne semblent occupés que par eux-mêmes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
BookycookyBookycooky   13 septembre 2016
..... même s’il ne riait jamais de façon tapageuse et ne participait pas au traditionnel chahut de la classe,il semblait en accord avec la vie et avec son prochain, comme s’il n’avait jamais subi l’incohérence de la première et l’égoïsme du second.
Commenter  J’apprécie          350
BookycookyBookycooky   11 septembre 2016
Il est certain que le monde regorge de gens banals, mais certainement pas de personnes banales qui reconnaissent l’être.
Commenter  J’apprécie          320
Pixie_dustPixie_dust   28 juillet 2017
Il n'est ni très intelligent ni sensible ; il jouira de la vie avec insouciance, vivra sans se rendre compte de sa médiocrité, et c'est là une variante, sans doute la seule possible, du bonheur.
Commenter  J’apprécie          40
Pixie_dustPixie_dust   29 juillet 2017
Le passé est d'abord une succession de plaisirs et d'angoisses ordinaires ; ce sont les nouvelles platitudes et les nouveaux vides qui lui confèrent un prestige a posteriori.
Commenter  J’apprécie          10
Pixie_dustPixie_dust   26 juillet 2017
En réalité, seule existe la direction que nous décidons de prendre. Ce que j'aurais pu être n'a plus cours.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : uruguayVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3507 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre