AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de diamelee


diamelee
  16 avril 2019
En Afrique, il ne faut jamais jouer avec les légendes. le prix demandé par les djinns est souvent supérieur à la volonté humaine. L'or de Ninkinanka réclamera peut-être le prix du sang. le prix des sens. le prix du désir. le prix garanti pour une légende. Deux amies. Deux âmes soeurs. Deux destins. Une amitié solide qui a survécu aux vicissitudes de la vie. Deux jeunes femmes si différentes et si complémentaires. Leur amitié survivra t-elle à l'amour, à la cupidité, au mensonge, au mystère?
L'or de Ninkinanka est le récit de deux solitudes. de deux coeurs abimés par le chagrin. Par la douleur. Par le deuil d'un amour qui ne fut jamais. C'est l'histoire d'un rêve qui se tisse en filigrane. D'un rêve qui se réalisera peut-être. Deux femmes unies par le rêve de l'absent. L'histoire de deux amies qui vivent différemment leur solitude et qui croient, sans se l'avouer, en des lendemains meilleurs. Des lendemains qui chantent l'aisance, le bonheur. Comment y accéder sans perdre son âme? Sans se brûler les ailes tel le papillon de nuit sur la flamme d'une bougie?
Le récit est rythmé par la solitude d'un coeur qui ne bat que pour vivre. Une vie étrange et dure. Dès le début, nous sommes pris dans les filets de la curiosité. de la hâte de savoir. de ce besoin irrépressible d'avoir une baguette magique pour tout changer. le suspens dure jusqu'au bout. La vie n'est pas un long fleuve tranquille. Aïda et Marie s'en rendront peut-être compte. Un jour. Avec ou sans l'or de Ninkinanka.
Commenter  J’apprécie          580



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus