AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de Tancrede50



Difficile de parler de ce livre juste après l'avoir refermé, tellement on est submergé par l'émotion. Tellement le récit est prenant, et tellement les personnages sont forts. Et surtout que dire? Pour éviter de spoiler l'intrigue. Lina Bengtsdotter aime les personnages qui ont eu une enfance difficile. C'est le cas de Charlie notre enquêtrice, mais aussi de Sara et de Lo, deux pensionnaires de la Souvenance, centre d'accueil pour personnes fragiles. Et d'autres protagonistes de cette histoire d'enlèvement. Certains, une fois adultes, vont s'en tirer avec des blessures à l'âme, d'autres n'y arriveront jamais.


Beatrice, neuf mois, dort dans son landau sur la terrasse de la maison de ses parents: Gustav et Frida Palmgreen, à Karlstad. Soudain, elle n'est plus là, quelqu'un l'a emmenée. Gustav est extrêmement riche. Est- ce pour l'argent que le bébé a été enlevé? Mais aucune demande de rançon n'arrive. Pourquoi enlève-t-on un enfant quand ce n'est pas pour demander une rançon? La plupart des personnages que l'inspectrice Charlie Lager va interroger semblent avoir une bonne raison de l'avoir enlevé. Une personne psychotique sous médicaments, une femme qui a perdu tous ses enfants, une maitresse délaissée furieuse, une ancienne droguée qui essaye de rattraper ses erreurs, une relation d'affaires qui a été lésée et voudrait peut-être se venger…


La recherche va être longue, d'autant plus longue que beaucoup d'informations essentielles restent volontairement dissimulées. Pourquoi? Quels secrets cachent les Palmgreen et leurs relations proches? Et qui sont Sara et Lo par rapport à la famille Palmgreen? Cette suite d'Annabelle et de Francesca va nous ramener dans le passé de Charlie, à Gullspang - la ville où il ne fait pas bon vivre - avec Betty sa mère originale, qui lui a tout appris. J'ai adoré.
Commenter  J’apprécie          41



Ont apprécié cette critique (4)voir plus




{* *}