AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253238082
Éditeur : Le Livre de Poche (09/05/2019)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Emballages, pailles, fibres... Visible ou invisible, transformé ou non, le plastique est partout. S'il est recyclable, les usines de retraitement ne peuvent faire face aux quantités que nous consommons chaque année. De nombreux déchets sont ainsi rejetés dans la nature et nuisent à l'environnement et à notre santé. Il est donc urgent de réduire notre consommation de plastique. En 101 chapitres courts, ce livre propose des alternatives simples, applicables au quotidi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
HarioutzHarioutz   12 septembre 2019
Un constat : tout ce plastique est produit par la perte de notre bon sens, par notre propension, bêtement humaine, à en faire le moins possible.
C'est vrai ! Regardons-nous ! Pourquoi utilisons-nous tant d'emballages ?
Par facilité. Nous avons créé une civilisation du moindre effort, une société de service fondée sur quatre piliers.

Le premier est agroalimentaire, à qui nous avons abandonné la confection de ce que nous mangeons.
Le second est la dématérialisation, le tout-internet, les data-centers.
Le troisième est le commerce à distance, la livraison à domicile.
Au milieu de ces trois-là, il y a le dernier, le plus gros, leur fruit, l'emballage.
Et donc le plastique, car comme le rappelle l'auteur à maintes reprises, même les papiers et cartons sont "filmés" avec des plastiques.

Le plastique est partout parce qu'il nous facilite la vie.
C'est une "invention assez géniale", nous dit l'auteur.
On ne s'en rend pas compte, mais par sa plasticité, son étanchéité, sa relative neutralité vis-à-vis de ce qu'il emballe, le plastique a permis de conserver plus longtemps, de sécuriser et de transporter plus loin la plupart des produits que nous consommons.

On dit souvent que l'extraordinaire développement de nos sociétés riches ,durant les Trente glorieuses, a été rendu possible par le réfrigérateur, la voiture, l'hypermarché et le porte-conteneurs.
On oublie toujours que sans l'emballage, donc, le plastique, il n'y aurait jamais eu stockage et transport des biens de consommation.

Aujourd'hui, on paie la facture de ce bien-être. Ce plastique qui nous a tant aidés, en nous facilitant la vie, c'est-à-dire en nous empêchant - enfin ? - de penser à ce que nous faisons, s'est accumulé tellement qu'il devient visible.
Le syndrome de Wall-E, du nom de ce titre de Pixar, sans doute le plus beau et le plus puissant film écolo qui soit. Ce robot qui sans cesse fait des tas de déchets sur une planète devenue décharge, c'est chacun de nous.
Imaginez qu'il n'y ait plus de ramassage de la poubelle à emballages : en un mois, c'est notre cour, notre terrasse, notre garage qui serait rempli.
Nous sommes couverts de déchets de plastique et nous ne savons qu'en faire.
Alors évitons d'en émettre trop [...].
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          462
Lire un extrait
autres livres classés : transition écologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
90 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre