AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Aspen Comics (01/07/2011)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Les gazettes l'ont surnommée "Lady Mechanika", unique survivante des horribles expérimentations d'un savant fou, à qui elle doit ses bras et ses jambes mécaniques. Sans le moindre souvenir de son existence précédant ces tristes événements, Lady Mechanika à su se bâtir une nouvelle vie, en tant qu'aventurière et détective privé. Ainsi ses capacités surhumaines lui permettent-elles de résoudre des affaires que les autorités ne sauraient ou ne voudraient prendre en cha... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Mariloup
  14 juin 2017
J'avais beaucoup aimé le premier tome de Lady Mechanika autant pour son héroïne badass, que pour l'univers steampunk et le graphisme. Il me tardait alors de découvrir la suite et c'est chose faite!
#Spoilers
[BlackPool que Mechanika avait bien "détruit" physiquement parlant, a montré au monde entier lors d'un festival la puissance de son entreprise en présentant sa dernière et gigantesque création: un zeppelin militaire monstrueux. Notre lady compte bien s'infiltrer à bord car elle est sûre et certaine d'y trouver les réponses à ses questions sur son passé ainsi que sur la jeune défunte Serafina qui était une cyborg comme elle et dont le corps a disparu. Elle pourra compter sur son meilleur ami Lewis et ses inventions pour atteindre le vaisseau. Elle use de ses nombreux talents pour récupérer une tenue adéquate, se mêler à la foule mais elle ne sera pas seule car les proches de Serafina sont aussi de la partie car ils sont persuadés qu'elle est ici et vivante. A juste titre car elle est en quelque sorte ressuscitée par le savant fou Caïn, qui aura volé la substance injectée à BlackPool (ces deux-là se connaissent bien et sont clairement ennemis). On aura une sacrée baston entre Lady Mechanika et sa rivale le Commandant; on apprendra que le sang de gitans a des vertus qui ont un rapport avec la mécanique; et on a la rencontre entre notre héroïne et Caïn, qui finalement, fait tout pour éviter de donner des réponses à ses questions.] Spoilers #
On a plus de questions que de réponses à ce stade. En fait, l'auteur nous donne de quoi nous mettre sous la dent, quelques révélations pour aussitôt nous donner le double de questions et encore plus envie d'en savoir plus, ce qui est plutôt très malin (titre bien mensonger mais je pense que c'est fait exprès!).
Le graphisme est canon, sans compter les couleurs divines. Je suis donc toujours sous le charme de travail de Joe Benitez.
Ce tome reste beaucoup trop court car la moitié est consacrée à des planches sur de magnifiques couvertures alternatives ainsi que des bonus (un extrait du tome 3 et un extrait de la seconde oeuvre de l'auteur, Wraithborn), j'ai eu l'impression d'être lésée et donc heureusement que j'emprunte les tomes à la médiathèque. ça n'empêche pas que c'est un superbe objet livre où on en prend plein la vue et ça ne m'empêchera pas de lire la suite car le tome 3 est déjà dans ma PAL!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
GalaxioN
  19 novembre 2016
C'est le deuxième tome de cette saga et la clôture de l'arc « le mystère du corps mécanique », je ferais donc une critique de l'arc.
Tout d'abord les dessins sont juste magnifiques, du steampunk classique mais comme on l'aime : des détails assez pointus, des design grandioses, des corps mécaniques qui font rêver… bref on s'immerge très vite dans cet univers et c'est très agréable à regarder. du côté du scénario, les dialogues sont assez étoffés et le langage soutenu renforce l'immersion dans ce style néo-victorien. Ensuite l'intrigue nous dévoile petit à petit des personnages intéressants, la Lady mechanika symbole ultime de l'héroïne forte et plus que sexy qui décroche les mâchoires de ces ennemis à coup de bras méca ou de bottes… si les auteurs n'ont pas fait dans l'originalité de ce côté-là, ça n'en reste pas moins un personnage attachant et accrocheur qui m'a tout de suite plu. Les autres qui l'entourent, son « amis » qui lui fournit son équipement et la famille des roms font de bons personnages secondaires mais restent assez banals.
Voilà donc un bon début de saga si on aime ce style d'univers mais je me joindrai aux autres avis de certains qui dénoncent les choix éditoriaux un peu douteux concernant le prix et le contenu entre les deux tomes…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
kouette_kouette
  18 août 2018
Ce tome 2 est une déception.
Passée la primo excitation de découvrir l'univers steampunk, le scénario ne s'avère pas très folichon. J'ai également eu l'impression qu'il y avait moins de vocabulaire désuet, et que certains dessins étaient moins travaillés.
En point positif, j'avoue que cette Lady aura été mon inspiratrice pour le futur achat de mes bottes « hiver 2018-2019 » : je veux des talons style rococo ! Youhou...
Cette appréciation sévère n'a été en rien atténuée lorsque je me suis rendue compte qu'au milieu du livre, c'était la fin... Seulement deux chapitres dans ce tome (contre trois dans le premier tome). Le reste, c'est deux extraits de deux autres séries de l'auteur et des planches de dessins de Lady Mechanika, dont plusieurs faites par d'autres… le tout, m'sieurs dames, pour deux euros de plus que le tome 1.
« Y'en a un peu plus, j'vous l'mets quand même ? 
- Non, merci. Adieu Lady Mechanika. »
Commenter  J’apprécie          82
FungiLumini
  13 novembre 2016
J'avais beaucoup aimé le premier tome de ce comics et je me suis laissée tenter par ce deuxième opus. Lady Mechanika se rend au bal sur l'aéronef Blackpool pour tenter de découvrir ce que la compagnie cache au public. Elle est malgré elle accompagnée des gens du cirque qui veulent retrouver leur progéniture. Elle est confrontée à de nombreux contretemps, dont une certaine femme à la chevelure de feu qui lui en veut pas mal depuis le tome précédent ! Que va-t-elle découvrir dans les pièces fermées de l'aéronef ? Parviendra-t-elle à récupérer ses souvenirs perdus?
Rien à redire sur l'histoire de Lady Mechanika dans ce tome. Les actions s'enchainent et les rebondissements sont nombreux. de plus, le dessin est toujours aussi beau et le mélange entre l'univers du steampunk, du cirque et de l'armée est assez sensationnel !
Même si l'histoire de Lady Mechanika était très bien, j'ai un énorme problème avec le travail éditorial réalisé sur ce deuxième tome… La partie « récit » fait à peine la moitié des pages (et encore, seulement si on compte les illustrations de titre pleine page et le résumé du tome précédent). Et le reste? Il y a des interviews des artistes (à peine 6 pages et encore, certaines sont plus fournies en croquis qu'en explications), de belles illustrations – Lady Mechanika dans toutes les poses et costumes imaginables – pleine page qui auraient été sympas en bonus numérique mais qui n'apportent pas grand chose ici ( et qui prennent quand même un bon quart du livre) ainsi que les premières pages des deux prochaines sorties Glénat comics liées à Lady Mechanika.
Si les interviews et les illustrations de Lady Mechanika ne m'ont pas choquée plus que ça, le fait que la maison d ‘édition nous fasse payer ce tome plus cher que le précédent (celui-ci est à 15 € alors que le précédent était à 13€) pour nous fournir rien de moins qu'un quart du livre de publicité pour leurs prochaines publications est inadmissible, je trouve ça scandaleux ! Contenu que je n'ai pas lu, puisque je ne veux pas être spoilée des prochains tomes ! Ce contenu teasing est censé être gratuit ou se retrouver dans des revues spécialisées mais n'a rien à faire dans un tome que le lecteur paie (plus cher en plus…) J'espère sincérement que les prochains tomes ne seront pas pensés de la même façon. Et s'il n'y a pas de matière pour deux tomes, pitié, faites un seul gros volume et évitez de combler, surtout avec de la publicité personnelle… Bref, j'ai été très déçue par le peu de contenu scénaristique et par les additions de ce tome.
Je suis toujours aussi fan des illustrations de Lady Mechanika et l'histoire de ce tome est très intéressante. Par contre, il ne s'agit que de la moitié du livre, le reste ayant été comblé par des dessins pleine page et de la publicité pour les futures sorties de la maison d'édition. Payer plus cher pour avoir la moitié d'un tome et de la pub, je dis non merci !
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          43
shmileblik
  18 avril 2017
Des graphismes toujours aussi agréables (quoique certaines planches usent un peu trop de couleurs "criardes" à mon goût ...le bal n'est il pas censé avoir lieu la nuit avec des lumières un peu tamisées?)
Les planches pleine page faisant la part belle à l'anatomie de la Lady sont toujours aussi belles...mais peut être un peu trop nombreuses en regard de la part consacrée au récit dans ce second volume.
Certains personnages secondaires commencent à prendre de l'ampleur (Lewis, le médecin, sa fille et...son épouse) et font regretter que le cycle s'achève déjà...mais je demeure sur ma faim s'agissant du scenario. Soit la traduction manque des subtilités, soit je manque des références adéquates soit le scenario est vraiment pataud. Ou peut-être un peu des trois?
Je tenterai peut-être les Tablettes de la destinée, en VO?
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (1)
BDGest   15 novembre 2016
Il faut remarquer que la densité des planches, comme leur mise en couleur ou le lettrage concourent à une relative saturation qui rend la lecture parfois laborieuse.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MariloupMariloup   17 mai 2017
_ Pitié, laissez-la, prenez-moi à sa place!
_ Et ainsi me priver d'elle? Ta famille, gitan... ton sang, littéralement, est la clé du futur. Notre docteur se prétend capable d'en découvrir les secrets, mais je ne veux pas prendre de risques inutiles. Pourquoi se contenter d'un spécimen quand on peut en avoir deux?
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Joe Benitez (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joe Benitez
Dédicaces Joe Benitez - octobre 2018
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3409 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre