AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Maurice Monnoyer (Éditeur scientifique)Adrienne Monnier (Auteur de la postface, du colophon, etc.)Gisèle Freund (Auteur de la postface, du colophon, etc.)Jean Selz (Auteur de la postface, du colophon, etc.)
ISBN : 2070426947
Éditeur : Gallimard (24/02/2003)

Note moyenne : 4/5 (sur 7 notes)
Résumé :

Tous ces écrits appartiennent à la dernière période de la vie de Walter Benjamin : son exil en France, de 1933 jusqu'à son suicide en 1940, quand il ne put obtenir de visa pour passer en Espagne. Ces textes - tantôt des écrits que Benjamin rédigea en français ; tantôt des traductions auxquelles il collabora directement comme les cinq fragments d'Enfance berlinoise - dressent précisément une image... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
NMTB
  20 décembre 2014
On serait en droit de se poser des questions sur la pertinence de recueillir dans un livre des textes si disparates. On y trouve aussi bien des travaux théoriques, des études sur divers intellectuels et écrivains ou quelques lettres et souvenirs autobiographiques. Leur point commun, comme l'indique le titre, serait le français, même si cela semble parfois artificiel.
Walter Benjamin était suffisamment francophone pour traduire Baudelaire ou Proust et même rêver en français. Sauf qu'il a, finalement, très peu écrit dans cette langue. Sur la douzaine de textes rassemblés ici, seuls trois ou quatre l'ont été directement en français. Les autres sont des traductions effectuées par lui-même ou bien par des tiers ; même s'il a participé à ces traductions et parfois très activement, c'est quand même surprenant de les rassembler sous le titre « Ecrits français ».
Quoi qu'il en soit, Benjamin était indéniablement un francophile. Il avait une vraie admiration pour le pays des révolutions, la grande, celle contre la monarchie, et la ratée : la commune. Révolutionnaire convaincu, des fois communiste, et grand admirateur de Marx, Blanqui et Fourier. Quelques-uns de ses textes sont très marqués politiquement, en particulier dans la lutte contre le fascisme. Benjamin, très tôt, s'était aperçu que l'affrontement était devenu inévitable. A la glorification de l'individu qui lui parait une chose bourgeoise, il préfère s'occuper des masses, des ensembles. C'est un écrivain qui met essentiellement l'accent sur le politique, sur ce qui assemble et il voit dans l'intime une préoccupation passéiste.
Cependant, même s'il était adepte des dichotomies il faut lui reconnaître une véritable honnêteté. Et pour cette raison, c'est parfois très difficile de le suivre. Il analysait avec la même objectivité les oppositions qu'il trouvait. du reste, on trouve aussi dans ce livre quelques textes autobiographiques ou plus intimes qui laissent entrevoir une inspiration surréaliste (le surréalisme des années 20), où le rêve et l'inconscient ont une place importante.
Peut-être que dans le domaine de la philosophie la notion qui l'a le plus préoccupée est celle du temps. Mais là encore c'est très difficile de savoir à quoi s'en tenir ; pourtant il ne faudrait pas parler d'évolution, encore moins de progrès. Il se montre critique vis-à-vis de la tradition, on le sent progressiste, attiré par l'Histoire, le souvenir, mais sans nostalgie. Autre part, il se montre a contrario plein de regrets. Puis, il est très critique sur le progressisme aveugle, veut sauver la tradition, les autres traditions, non pas celle falsifiée par une Histoire constamment écrite, érigée, par le vainqueur. « Sur le concept d'histoire », est le texte qui m'a le plus intéressé, mais mit en relation avec ses autres écrits sur « le narrateur » et « L'oeuvre d'art à l'époque de sa reproduction mécanisée ». La tradition, l'actualité, le progrès, ces mots honnis par les uns et les autres, Walter Benjamin a tenté de n'en oublier aucun.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Walter Benjamin (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Walter Benjamin
Le chemin de Walter Benjamin de Banyuls-sur-mer à Portbou.
Dans la catégorie : EssaisVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Essais (404)
autres livres classés : bibliophilieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
307 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre