AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Philippe Ivernel (Traducteur)Jennifer Allen (Préfacier, etc.)
EAN : 9782743607012
211 pages
Payot et Rivages (05/10/2000)
3.38/5   26 notes
Résumé :
La plupart des essais regroupés ici paraissent en français pour la première fois ; ils fournissent un aperçu non seulement sur les livres que possédait Walter Benjamin, mais aussi sur le type même du collectionneur, ce «mystérieux genre d'homme qui peut dire : Je crois à mon âme, la Chose».

Les curiosités que Walter Benjamin déballe sous nos yeux - livres pour enfants, abécédaires, rébus, témoignages rédigés par des malades mentaux - attestent toutes... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
glegat
  04 mars 2022
Le mot « bibliothèque » dans le titre et la pile de livres sur la couverture ont attiré mon attention et m'ont donné l'envie de lire cet ouvrage. L'auteur, Walter Benjamin (1892-1940) m'était inconnu et j'ai du consulter sa fiche Wikipedia pour apprendre qu'il s'agit d'un critique littéraire, philosophe et historien de l'art allemand. Il nous fait part dans ce petit ouvrage de ses réflexions et de ses souvenirs de collectionneur de livres. Qu'il s'agisse de livres de malades mentaux, de livres de servantes du siècle précédent, de livres pour enfants, d'abécédaires ou de jouet pour enfant. Ce volume regroupe plusieurs articles sur cette thématique rédigés dans les années 30. Il parle de l'acquisition des livres « Parmi toutes les façons de se procurer des livres, la plus glorieuse, considère-t-on, est de les écrire soi-même. » Page 43. Il parle aussi des achats chez les commerçants et les bouquinistes, mais aussi dans les ventes aux enchères et nous fait part de son émoi lors d'acquisition inespérée compte tenu de ses modestes moyens financiers. Il donne quelques conseils pour les collectionneurs pauvres. Walter Benjamin accorde une grande importance aux illustrations qu'il aime commenter et déchiffrer, son livre au format poche en compte une vingtaine.
En fin d'ouvrage on trouve une liste partielle des ouvrages lus par Walter Benjamin, liste rédigés par lui-même et formant un catalogue de 70 pages dont il manque les 461 premiers titres qui n'ont pas été conservés, soit 1251 livres lus entre 1911 et 1939 auxquels il faudrait rajouter les 461 titres manquants, ce qui représente un rythme de lecture d'environ 50 livres par an en moyenne. Il est assez rare de posséder une telle liste mise à jour par l'auteur lui-même tout au long de sa vie de lecteur, on aimerait disposer de la même chose pour d'autres grands auteurs, penseurs ou scientifique Victor Hugo, Einstein, Freud, etc.
Je ne peux pas dire que ce livre m'a passionné, mais j'ai trouvé intéressant de recueillir ce témoignage pour mieux connaître les ressorts qui peuvent motiver l'intérêt pour les livres et les collections en général. Un livre inclassable écrit dans une langue subtile et nuancée, l'auteur commente sa passion pour les livres et les illustrations avec un regard original.
- "Je déballe ma bibliothèque", Walter Benjamin, Payot (2018), 211 pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
jardin1001livres
  02 décembre 2019
Walter Banjamin (1892-1940) — philosophe, historien de l'art, critique et traducteur allemand — a réfléchit à la notion de collection à travers l'étude de sa bibliothèque. Plusieurs essais, antérieurs à 1933, sont regroupés dans le même ouvrage : «Je déballe ma bibliothèque. Une pratique de la collection» (qui a donné le titre au livre), «Pour collectionneurs pauvres», «Livres de malades mentaux», «Romans de servantes du siècle précédent», «Ce sur quoi nos grands-parents se cassaient la tête», «Vue perspective sur le livre pour enfants», «Abécédaires d'il y a cent ans», «La pyramide de Noël», «Jouets russes» et «Une lettre de W. Benjamin au sujet de le Regard de Georges Salles». A ceux-ci s'ajoute une liste des écrits lus par l'auteur. Ces essais sont soit généraux ou soit attachés à une collection particulière ou un ensemble thématique de sa bibliothèque.
Walter Benjamin raconte l'émotion ressentie par le collectionneur lors de la découverte d'un livre, celui qui s'ajoutera à ceux qu'ils possèdent déjà. Mais aussi, bien plus tard, aux souvenirs liés à cet achat : vente aux enchères, par exemple. Les différents essais sont pour la plupart illustrés par des frontispices, dessins et photographies qui viennent souligner les propos de l'auteur.
Un petit livre sympathique qui fait réfléchir tout possesseur de bibliothèque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   01 juillet 2015
Chaque livre possède deux poids différents : d'une part, un poids physique et, d'autre part, un poids subjectif qui se rapporte au contenu du livre, voire à son importance. Combien de fois nous retrouvons-nous, en quittant un lieu, devant ces décisions difficiles : quels livres aimerions-nous ou pourrions-nous emporter ? (p. 7)
Commenter  J’apprécie          362
fanfanouche24fanfanouche24   02 juillet 2015
Je déballe ma bibliothèque. Voilà. Elle n'est donc pas encore dressée sur les étagères, le léger ennui du classement ne l'a pas encore développée. je ne peux non plus marcher le long de ses rangées pour les passer en revue, accompagné d'auditeurs amis. Tout cela, donc, vous n'avez pas à le redouter. Me voici réduit à vous prier de vous transporter avec moi dans le désordre de caisses éventrées, dans une atmosphère saturée de poudre de bois, sur un sol jonché de papiers déchirés, au milieu de piles de volumes exhumés depuis peu à la lumière du jour après deux années d'obscurité, pour que d'entrée de jeu vous partagiez un peu l'humeur, nullement élégiaque mais au contraire impatiente, qu'ils éveillent chez l'authentique collectionneur. (p.41)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
boadalioboadalio   18 décembre 2009
Les collectionneurs sont des individus pourvus d'instinct tactique; d'après leur expérience, lorsqu'ils conquièrent une ville étrangère, le magasins de livres anciens le plus minuscule peut signifier un fort,
la papeterie la plus éloignée une position clé. Combien de villes ne se sont elles pas ouvertes devant moi
au cours des marches avec lesquelles je partais à la conquêtes de livres.
Commenter  J’apprécie          110
stekasteka   29 décembre 2012
On n'en a nullement fini, dans l'acquisition des livres, avec l'argent seul ou avec la compétence seul. Et même les deux ensemble ne suffisent pas pour fonder une authentique bibliothèque, qui garde toujours quelque chose d'impénétrable et d'incomparable en même temps.
Commenter  J’apprécie          80
ivredelivresivredelivres   22 mars 2011
Parmi toutes les façons de se procurer des livres, la plus glorieuse, considère-t-on, est de les écrire soi-même
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Walter Benjamin (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Walter Benjamin
Après avoir parcouru l'Ukraine pour y exhumer les grandes mémoires enfouies de l'autre Europe, Marc Sagnol y est retourné au milieu des bombardements pour en contempler les ruines.
Les images et les mots, comme une invitation au voyage, nous plongent dans des mondes évanouis, sur les traces des grands penseurs d'autrefois. Avec lui, on arpente la terre noire de l'Est à travers villes et villages, aux côtés De Balzac, de Joseph Roth en Galicie et Bucovine, de Leopold von Sacher-Masoch à Lemberg-Lviv, de Paul Celan à Czernowitz…
C'est en connaisseur de la philosophie et de la littérature que Marc Sagnol traverse les « terres de sang » abîmées par tous les chaos. Terres qui furent celles de la plus haute civilisation et des plus grands malheurs. Quelle fut la culture juive, jadis florissante en ces lieux, et qu'en a-t-il été de sa disparition dans la Shoah ? Qu'est-il advenu de ces mondes révolus ? Comment penser la tragédie d'hier au regard du drame d'aujourd'hui ? Une plongée dans les siècles pour dire que notre destin se joue d'abord là-bas. Actuelle parce que inactuelle, une grande fresque littéraire. Un récit d'exception.
Germaniste, philosophe, Marc Sagnol est l'auteur de nombreux ouvrages dont Tragique et tristesse. Walter Benjamin, archéologue de la modernité, primé par l'Académie française, ainsi que d'un film sur Paul Celan, Les eaux du Boug.
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Mélanges littérairesVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Mélanges littéraires (189)
autres livres classés : ecole de francfortVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
681 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre