AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de chroniqueslivresques


Ça faisait un moment que j'avais envie de sortir cette brique de 800 pages de ma PAL, et il se trouve que le bon moment est arrivé il y a un peu moins d'un mois. Je l'ai certes lu lentement (bien que j'ai pu dévorer les 500 pages restantes sur un week-end), mais uniquement par faute de temps. Car "American Elsewhere", de Robert Jackson Bennett, est ma première claque de cette année.

Ce genre de livre qui vous fait du bien. Ce genre de livre qui vous attire, vous appelle mais que vous n'avez pour autant pas envie de lire trop vite, afin de rester un maximum immergé dans cet univers...
Dans cette petite ville de Wink, où Mona, ex-flic au passé compliqué, vient d'hériter de la maison de sa mère. Wink n'est pas une ville comme les autres, et Mona va vite le comprendre à son insu, en voulant éclaircir certains pans de sa vie, et certains mystères que cachent les habitants...

Quel fantastique roman fantastique (!). C'était absolument génial. Robert Jackson Bennett n'a aucun mal à nous entraîner dans cette histoire qui est d'une solidité à toute épreuve. C'est ce qui je crois m'a le plus impressionné dans ce récit : on est vraiment plongé dans une histoire purement fantastique, et je ne me suis pas dit à un seul moment que l'auteur en faisait trop ou qu'il partait dans tout les sens. Tout est très bien expliqué, et les mystères disséminés au long de l'intrigue ont chacun leurs résolutions bien placées là où il faut.

Et les personnages...j'ai absolument adoré suivre Mona dans tout ce parcours, ainsi que les personnages secondaires dont je ne peux pas révéler le nom (du gros love sur eux). Je les ai trouvé attachants, profonds, et l'auteur a pris soin de creuser des sujets intéressants autour de chacun, ce qui les rend non seulement plus vivants, sinon presque réels (ah mince y a un autre auteur de fantastique qui fait ça....).

L'univers est riche, solide et crédible (et c'est ce qui est je trouve le plus difficile à obtenir dans un roman fantastique), et à aucun moment des 800 pages de cette histoire je n'ai eu envie de quitter la petite ville de Wink, et ses habitants si particuliers.

Autre que l'impression d'avoir eu affaire à un auteur de la trempe d'un Stephen King dans la force de l'âge, cette lecture m'a aussi rappelé les sentiments que j'avais eu durant ma découverte de "L'Ami Imaginaire" de Stephen Chbosky. Véritable odyssée fantastique, l'histoire que nous a livré Robert Jackson Bennett m'a totalement conquis et je n'ai qu'une seule hâte : retrouver sa plume si maîtrisée dans un autre de ces romans.

Je remercie les éditions Albin Michel Imaginaire pour l'envoi de ce service presse 🙏
Commenter  J’apprécie          60



Ont apprécié cette critique (6)voir plus




{* *}