AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782012028739
384 pages
Éditeur : Hachette (26/06/2013)
3.83/5   20 notes
Résumé :
Ted a quinze ans lorsqu'elle est repérée par une agence de mannequins. En même temps, sa grande soeur Ava, fashionista invétérée, apprend qu'elle est atteinte d'un cancer. Dès lors, la mode devient pour Ted un moyen d'échapper à la dure réalité, tout en se rapprochant de sa soeur Ava qui l?initie aux codes de ce monde nouveau pour elle. Lorsqu'Ava perd ses cheveux à cause de la chimiothérapie, Ted décide de se raser la tête par solidarité. Son nouveau look lui perme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  29 juin 2013
Au même moment, qu'Ava apprend qu'elle est atteinte d'un cancer, sa jeune soeur est repérée pour devenir top model. Alors que le traitement se met en place, Ted se lance dans le mannequinat pour faire plaisir à sa soeur et lui changer les idées. Mais entre les problèmes financiers de la famille et ses craintes concernant la vie d'Ava, rien n'est simple. Ted découvre le monde fermé et les codes du milieu de la mode. Elle va devoir opérer sa métamorphose tout en essayant de préserver la complicité qui l'unit à sa soeur...
Le roman décrit en parallèle la maladie et le monde de la mode. L'écriture arrive à évoquer avec justesse le lien exceptionnel qui rassemble les deux soeurs. le mannequinat, loin d'être encensé, est montré avec beaucoup de nuances. On y présente l'attente, les déceptions, comme les rencontres inattendus et les moments de gloire. le tout sous fond de sentiments : ceux qui unissent la famille avec la mère épuisée et forte et le père plus fantasque, ceux qui assemblent et séparent les jeunes qui subissent de forts changements... Un joli roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
alittlematterwhatever
  28 juin 2013
Quand j'ai lu le résumé de Soeurs pour la vie, je l'ai trouvé intrigant, même si la couverture rose m'avait un peu rebuté. Je me suis alors souvenue du dicton qui veut « qu'on ne juge pas un livre à sa couverture ». On devrait toujours se fier aux vieux proverbes !
Ted et Ava, bien que soeurs, sont très différentes : Ava, l'ainée, est une fashionista invétérée, Ted la benjamine n'y connaît rien à la mode et se contente d'attraper un T-shirt et un pantalon pour s'habiller. Leur quotidien bascule lorsque les médecins détectent chez Ava un cancer des organes lymphatiques (qui produisent les globules blancs). Au même moment, la jeune Ted est repérée par une agence de mannequinat. Peu enthousiaste, l'adolescente se laisse pourtant embarquer dans cette expérience incroyable, pour faire plaisir à sa grande soeur, malade. Grâce à cela, les deux jeunes filles se rapprochent mais la carrière naissante de Ted ne va-t-elle pas à terme les éloigner ?
Pour être tout à fait honnête, j'ai commencé ma lecture pour le moins sceptique. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, Soeur pour la vie était le premier livre que je découvre de la collection Bloom. Finalement, le roman de Sophia Bennett a été une bonne surprise. Soeur pour la vie traite d'un sujet déjà abordé une multitude de fois : la maladie. Mais ici, ce n'est pas la personne malade qui est au centre de l'histoire mais quelqu'un de son entourage et j'ai trouvé ce parti pris vraiment très intéressant. Si la vie n'est pas facile pour Ava, elle ne l'est pas non plus avec Ted. J'imagine ce que ça doit être, de voir quelqu'un qu'on aime souffrir ainsi. Je m'attendais à être émue, après tout, on parle de maladie, de cancer, mais je ne pensais pas l'être comme ça : la condition d'Ava m'a touché, c'est indéniable, mais j'ai surtout été marqué par les sentiments de Ted.
« Si l'infirmière du collège me posait à nouveau la question, je dirais que je me sens une fois de plus coupable. Coupable d'être en aussi bonne santé alors que ma soeur a un tube en plastique qui lui sort de la poitrine. Si je pouvais partager sa maladie avec elle et être touchée pour moitié par une méchante infection ou si nous pouvions avoir chacune une jambe cassée, je n'hésiterais pas un seul instant. Seulement personne ne m'a rien demandé. Je n'appartiens pas à cette équation. Par conséquent, je la boucle et m'efforce de ne pas énerver un membre de la famille plus qu'il ne l'est déjà. »
La mode devient alors pour Ted un moyen de fuir ses problèmes quotidiens en faisant, en plus, plaisir à sa soeur. Ce mix mannequinat/maladie me faisait un peu peur, surtout le côté fashion en fait. Je ne suis pas vraiment fan des romans trop girly et je craignais que Ted atterrisse au pays des bisounours : photos, star, soirée, luxe… Mais heureusement, l'auteur nous montre la réalité du métier et non pas une version édulcorée : casting interminable, photographes exigeants, concurrence décourageante, bref, un métier pas facile. Soeur pour la vie n'était donc pas qu'un livre centré sur le glam' et les paillettes, j'ai donc pu le lire tranquillement et si certains passages sont parfois un peu long, on suit sans difficulté les aventures de notre top model en devenir.
Le roman de Sophia Bennett est donc un concentré d'émotions, basé sur une relation forte et touchante entre les deux soeurs : les histoires d'amour ont été éclipsées et c'est une bonne chose que de voir qu'il y a plus important que les amourettes. Et si j'ai versé ma petite larme, Soeurs pour la vie se veut également être une histoire bourré d'humour. Si vous voulez sourire et être émue, je vous conseille de vous précipiter chez votre libraire.
Je remercie chaleureusement les éditions Hachette pour cette jolie découverte, un roman que je n'aurais pas forcément lu de moi-même et qui finalement m'a bouleversé.


Lien : http://alittlematterwhatever..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DilanYilmaz
  16 septembre 2014
Quand j'ai lu le résumé de Soeurs pour la vie, je l'ai trouvé intrigant, même si la couverture rose m'avait un peu rebuté. Je me suis alors souvenue du dicton qui veut « qu'on ne juge pas un livre à sa couverture ». On devrait toujours se fier aux vieux proverbes ! Ted et Ava, bien que soeurs, sont très différentes : Ava, l'ainée, est une fashionista invétérée, Ted la benjamine n'y connaît rien à la mode et se contente d'attraper un T-shirt et un pantalon pour s'habiller. Leur quotidien bascule lorsque les médecins détectent chez Ava un cancer des organes lymphatiques (qui produisent les globules blancs). Au même moment, la jeune Ted est repérée par une agence de mannequinat. Peu enthousiaste, l'adolescente se laisse pourtant embarquer dans cette expérience incroyable, pour faire plaisir à sa grande soeur, malade. Grâce à cela, les deux jeunes filles se rapprochent mais la carrière naissante de Ted ne va-t-elle pas à terme les éloigner ? Pour être tout à fait honnête, j'ai commencé ma lecture pour le moins sceptique. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, Soeur pour la vie était le premier livre que je découvre de la collection Bloom. Finalement, le roman de Sophia Bennett a été une bonne surprise. Soeur pour la vie traite d'un sujet déjà abordé une multitude de fois : la maladie. Mais ici, ce n'est pas la personne malade qui est au centre de l'histoire mais quelqu'un de son entourage et j'ai trouvé ce parti pris vraiment très intéressant. Si la vie n'est pas facile pour Ava, elle ne l'est pas non plus avec Ted. J'imagine ce que ça doit être difficile, de voir quelqu'un qu'on aime souffrir ainsi. Je m'attendais à être émue, après tout, on parle de maladie, de cancer, mais je ne pensais pas l'être comme ça : la condition d'Ava m'a touché, c'est indéniable, mais j'ai surtout été marqué par les sentiments de Ted.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Virtuelle-bookshelves
  28 novembre 2013
J'ai reçu ce livre grâce aux éditions Hachette que je tiens à remercier. J'avais sélectionné ce livre car la couverture me plaisait énormément, j'avais exceptionnellement lu le résumé et il m'avait touché. J'avais hâte de le commencer, l'un des thème abordé me tentait beaucoup.
Dès les premières pages, on fait la connaissance de la famille Trout. Une famille très touchante à laquelle on ne peut que s'attacher. On suit l'histoire du point de vue de Ted, une jeune fille assez mal dans sa peau qui va se voir devenir mannequin sans vraiment comprendre ce que les gens lui trouvent. Elle va être pousser par sa soeur, Ava, plus âgée qu'elle. Cette dernière est atteinte d'un cancer.
J'ai trouvé l'histoire vraiment bonne, mon seul regret a été que j'aurai aimé que le livre soit raconté par les deux soeurs, un peu comme les livres de Simone Elkeles, un chapitre l'une, un chapitre l'autre... afin d'avoir les ressentis d'Ava sur sa maladie. Je pense que l'histoire m'aurait plus touchée de cette façon. En ayant que la point de vue de Ted, il m'a manquée quelque chose, le petit plus qui aurait pu rendre ce livre vraiment très bon.
Malgré tout, ce fût une bonne découverte et j'ai adoré le couple Ava-Jesse. C'était mes personnages préférés. J'ai beaucoup aimé la personnalité des personnages issus de la mode, ça correspondait vraiment à ce qu'on voit à la télé, ça m'a beaucoup fait rire.
L'écriture de l'auteure est plutôt simple, fluide. le livre se lit bien, assez rapidement, il est agréable à découvrir. Et la couverture est vraiment jolie même si elle n'en dit pas bien long sur l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Megworld
  21 juillet 2013
La couverture de ce roman ne me plaisait pas vraiment mais le résumé beaucoup plus. Je remercie Cécile des éditions Hachette pour cette lecture. Globalement, j'ai apprécié l'histoire même si je m'attendais à être davantage émue.

L'héroïne : Ted est, au début du roman, une adolescente banale qui est pourtant repérée par une agence de mannequinat. Elle pense alors qu'il s'agit d'une escroquerie, tout comme sa soeur. Un peu plus tard, on découvre qu'Ava (la grande soeur) a un cancer. Celle-ci décide alors de pousser Ted à se rendre à l'agence et à démarrer une carrière de mannequin.
Ce qui m'a gêné dans le personnage de Ted, c'est qu'elle a une très basse estime d'elle-même et qu'elle préfère se plaindre au lieu d'agir. Elle est grande, mince et son seul défaut est un mono-sourcil. J'ai eu envie à plusieurs reprise, de lui donner une pince à épiler, qu'on en finisse rapidement! Elle m'a semblé immature pour ses quinze ans et je n'ai pas réussi à m'identifier à elle.

Ce qui est intéressant dans ce livre, c'est la relation entre Ted et Ava. Au début, elles sont un peu comme chien et chat, Ava refuse de lui prêter ses affaires et elles ne se confient pas l'une à l'autre. La maladie va bousculer tout cela puisqu'Ava va vivre la mode par procuration à travers Ted et cela va les rapprocher. Une scène m'a beaucoup touchée, c'est celle du coiffeur carTed m'a impressionnée à ce moment-là et j'ai trouvé qu'elle se comportait en soeur parfaite pour Ava.

Soeurs pour la vie parle du cancer oui mais aussi de la mode et de la difficulté pour y arriver. Lorsque Ted commence le mannequinat, elle est rejetée. C'est une nouvelle et ses débuts sont catastrophiques.Lorsqu'elle perce enfin, on est contente pour elle et en même temps, on se rend compte qu'elle met les pieds dans un monde de requins... J'ai aimé que le monde de la mode ne soit pas idéalisé par l'auteure.

Ce roman est bien écrit, l'auteure a un style simple et fluide comme je les aime. Je m'attendais à ressentir plus d'émotions mais nous suivons surtout l'évolution de Ted dans le monde de la mode, plus que la maladie de sa soeur. L'histoire n'est pas très surprenante mais malgré ça, j'ai tout de même passé un bon moment de lecture.

3,5/5
Lien : http://megworld.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
orbeorbe   29 juin 2013
Je sais que je me repose trop sur elle. Seulement, elle a toujours été là - avec ses idées folles - et je suppose que c'est devenu une habitude. Bien sûr, c'est agaçant parfois ; néanmoins, je ne voudrais pas que ce soit différent. Surtout pas dans ce sens-là. Si l'infirmière me demandait comment je me sens en ce moment, je lui répondrais que je suis fâchée et effrayée.
Commenter  J’apprécie          70
cats26cats26   23 février 2016
C'est ça le truc. Parfois, on ne mesure pas le besoin que les autres ont de nous. Il faut une tierce personne pour s'en apercevoir.
Commenter  J’apprécie          00
RebelleReaderRebelleReader   28 août 2016
Le ciel cloche.

Voilà ce que je pense. Le ciel bleu n'a pas lieu d'être. Aujourd'hui, il s'est trompé de couleur.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : mannequinatVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1212 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre