AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Kenehan


Kenehan
  18 août 2016
Un rêve : unir l'Occident et l'Orient en un empire unique. Un rêve simple quand on le pense mais complexe dès qu'il s'agit de le mettre en oeuvre. Car l'un des gros problèmes de l'humanité c'est le rejet et la haine de l'autre, de la différence. C'est sous l'angle de ce rêve précurseur que Jacques Benoist-Méchin nous présente son Alexandre le Grand. Ce "son" marque toute ma réserve vis-à-vis de cette biographie qui se veut aller aux tréfonds de cet être, cet homme qui a forgé l'histoire par ses conquêtes et sa vision novatrice. Des millénaires nous séparent de lui et l'idée d'attribuer aussi facilement des intentions, des désirs et des pensées à un homme si lointain me gêne quelque peu. Mais cela n'enlève strictement rien au plaisir que j'ai eu à lire cette biographie. Bien au contraire !

Je ne suis pas un très grand amateur de biographie. Plus par méconnaissance de ce procédé qu'autre chose. Beaucoup d'a priori et pourtant tous sont tombés les uns après les autres au cours de ma lecture. Il faut dire que le sujet y a beaucoup participé. Difficile de ne pas être fasciné par le fameux Alexandre le Grand !

J'ai adoré ce voyage dans le temps vers l'intimité de cet homme qui voulait ni plus ni moins que le monde. Cela sonne tout de suite très mégalomaniaque et pourtant ce n'est pas la thèse développée par Jacques Benoist-Méchin. Lui, voit plutôt un homme motivé par le désir de rassembler les peuples du monde sous un même régime politique, une même loi et ce dans le plus grand respect de la diversité culturelle. Comment ne pas aimer un tel homme ? Comment ne pas partager cette volonté de repousser la haine de l'autre et de privilégier l'amour de la différence ? Mais était-ce le vrai Alexandre ?

Une biographie très agréable à lire mais dont certains points restent discutables. Si Alexandre le Grand a échoué dans la réalisation de son rêve (et d'ailleurs personne n'y est parvenu), il a accompli tellement d'autres choses qu'on ne peut s'étonner de la fascination qu'il provoque. En refermant ce livre, il reste une question : comment serait le monde aujourd'hui s'il avait réussi ? A quoi ressemble un monde où Orient et Occident ne font qu'un ?
Commenter  J’apprécie          120



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (12)voir plus