AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2350685993
Éditeur : Cairn (15/09/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Pas simple d’être un SDF d’origine maghrébine au fin fond de l’Ariège surtout quand un meurtre sordide s’y produit. Medhi se retrouve en coupable idéal. Mais avec l’aide du dernier communiste du département, d’un gardien de musée érudit, d’une anglaise à la personnalité compliquée, d’une fana de chats et d’une punkette ancienne flic, l’enquête promet d’être mouvementée…
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Glittery_books
  07 novembre 2017
Je tiens tout d'abord à remercier Babelio, ainsi que la Maison d'Edition pour cet envoi.
J'ai reçu ce livre grâce à la Masse Critique "mauvais genre". Je lis très rarement des thrillers, des polars, ces genres là, mais j'ai de suite été attirée par la couverture, puis par le résumé, qui m'interpellait beaucoup. J'ai alors sélectionné ce livre, croisé les doigts, et j'ai eu de la chance.
Je ne m'attendais pas à une brique, 600 pages, pour mon tout premier polar... J'ai eu peur je l'avoue. Mais je n'ai pas vu passer ces 600 pages, j'en redemande même.
On y rencontre Mehdi, un jeune trentenaire SDF, qui n'a pas la vie facile, mais qui se bat. Il n'a pas vraiment d'ami, il est très solitaire. Il n'a pas de copine, rien de tout cela. Il a des gens sur qui compter, on s'en rends compte au fil de l'histoire. C'est un personnage attachant, qui a un bon fond, mais qui a un sacré caractère. Il ne se laisse pas faire, réponds souvent, même quand il risque quelque chose. Il est aussi accro à l'alcool, malheureusement, et j'ai eu mal au coeur de le voir en manque. C'était pour son bien, mais ça le poussait à faire des choses bêtes.
Mehdi est Arabe, et est présent sur la scène d'un crime. Au mauvais endroit, au mauvais moment. Et même s'il ne retrouve rien sur le corps (cela serait compliqué..), les flics l'accusent lui, c'est lui le principal suspect.. parce qu'il est Arabe, et SDF. Mais surtout Arabe, c'est important de le dire. Parce que certes, là, ce n'est qu'un livre, mais c'est la réalité. Tu as plus de chance d'être jugé coupable si tu es Arabe. Tu as plus de chance de te faire contrôler, aussi, sans aucune raison. C'est un sujet important à traiter, parce qu'il y a encore trop de gens qui ferment les yeux sur cette injustice. Dès le début, nous savons qu'il est innocent, mais il continue d'être accusé, encore et encore.
C'était très énervant à lire d'ailleurs. Parce que les habitants, ses voisins sont conscients qu'il est innocent, mais les flics, les journalistes s'acharnent. On sait tous que dans la vraie vie, c'est le cas. Les journalistes aiment faire des torchons racistes.
C'est un livre dur à lire, mais cela fait prendre conscience de la réalité, et c'est une bonne chose.
Il y a aussi d'autres personnages, tous très importants ;
Un homme qui se rapproche dangereusement des 90 ans, mais qui continue à conduire, à mener des enquêtes.. J'ai adoré ce personnage. Très vulgaire, beaucoup de gros mots sortent de sa bouche, mais c'était drôle, et puis c'est un peu le cliché du papy qui ronchonne pour un oui ou pour un non, en version drôle. le dernier communiste d'Ariège.
Une punkette ancienne flic, qui n'est jamais sans son chien. J'ai beaucoup aimé ce personnage puisqu'elle a été maître chien, qu'elle a sut éduquer son chien, et que c'est ce que j'aimerai faire. Elle est aussi très touchante à un moment, mais je ne peux rien dire, sinon je risque de spoiler.
Un gardien de musée, passionné d'histoire, qui est naïvement drôle. Malgré ses peurs qui sont souvent présentes, il n'hésite pas à mener l'enquête, avec une partenaire de choc...
C'est avec lui, dans ses passages qu'on parle le plus d'Histoire. Ce n'est pas quelque chose qui m'a dérangé, au contraire, j'adore L Histoire, j'adore apprendre des choses.. Mais je pense que cela peut gêner, surtout lorsque le livre est un pavé.
L'Anglaise qui connaît bien Mehdi, qui se bats pour lui, qui n'hésite pas à foncer tête baissée pour trouver le véritable coupable.. Un personnage intéressant, attachant.
Et mon personnage préféré pour la fin : La fan de chats. Assez flippante sur les bords, elle se promène avec un pistolet, mais très attendrissante lorsqu'on voit l'amour qu'elle porte à ses chats, qu'on compte par trentaine... Un mystère plane sur ce personnage, et ce, tout le long du récit. Pourquoi est-elle commence ça, pourquoi est-elle particulièrement douée en enquête, en espionnage, pourquoi d'aussi bonnes déductions...
Il y a trois enquêtes qui mènent tous à une seule et même enquête, un seul et même but : prouver que Mehdi est innoncent. C'est beau de voir cette bande, qui ne se connaît pas vraiment, travailler autant... J'avoue avoir eu envie de mener l'enquête avec eux.
J'ai vraiment beaucoup aimé ce bouquin, même si j'avais très peur de ce pavé au début. C'est addictif, très dur à lâcher. Ce n'est pas si sanglant que ça, j'imaginais pire. La plume de l'auteur est intéressante, simple mais addictive, elle aussi.
Le seul point négatif est les longueurs à certains moments, j'ai parfois eu l'impression que rien n'avançait, qu'ils tournaient en rond et cela peut être agaçant. Mais il n'y a que deux/trois moments de ce genre, en 600 pages, c'est très peu.
Je lui donne donc la note de 4,5/5, ce livre a frôlé le coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bibliothequedebracieux
  27 octobre 2017
Reçu dans le cadre de Masse critique mauvais genre je ne m'attendais pas à recevoir un tel pavé....
Jolie couverture et accroche qui donne envie.
Il s'appelle Mehdi, il a eu une vie assez bousculée et en arrivant dans l'Ariège il pense trouver un peu de quiétude, l'oubli et la tranquillité. Pas de chance il faut qu'il tombe sur Justin Lakanal, bonhomme de plus de 80 ans, fort en gueule et ancien communiste. Il remâche depuis la libération une vague vengeance. Ensuite ? Et bien c'est un défilé de personnages, plutôt attachants, chacun avec ses caractéristiques bien différentes. Deux enquêtes parallèles permettront à toute cette petite troupe à laquelle on s'attache rapidement, de se rencontrer.
J'ai trouvé que l'auteur voulait en dire beaucoup, trop sans doute... Les références historiques ( on est en pays cathare) m'ont vraiment parus pénibles à lire, même les personnages en ont marre c'est dire... Tout est bien embrouillé, les morts nombreux et les règlements de compte assez étonnant.
L'histoire se passe plus à Toulouse que dans ce petit village où l'on aimerait passer un peu plus de temps et où tout a démarré de la mort d'un homme. le pauvre Medhi est un bouc-émissaire tout trouvé... L'histoire s'emballe mais sur 600 pages c'est un peu indigeste. Heureusement il y a le vieux roublard de Lakanal, un flic un peu nul, des filles qui n'ont pas froid aux yeux, un gardien de musée apeuré.... et d'autres.
Sinon l'auteur s'amuse visiblement, beaucoup d'humour, de nombreux jeux de mots et des dialogues percutants ( tant que l'on ne nous parle des légendes du coin) m'ont fait passer un bon moment même si je crois ne pas avoir vraiment compris le pourquoi du comment.
Sans homicides fixes, le titre donne le ton... pour un polar rural, historique, caustique et drôle malgré tout même si la traque n'est pas un leurre.
Merci à Babélio et aux éditions Cairn pour cette découverte.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lirepourexister
  08 novembre 2017
J'ai reçu ce livre lors de la Masse Critique de Babelio, je remercie donc Babelio et les editions Cairn pour l'envoi de ce livre.
Cet article, je pense, va être très court puisque cette lecture fut un abandon.
Je n'abandonne que très rarement, étant bon public j'ai tendance à facilement me laisser emmener dans n'importe quelle histoire. Et si des fois ça m'est arrivé d'abandonner, je suis très souvent revenu à ma lecture plus tard (des semaines ou, certaines fois, des années plus tard). Mais je sais que celle-ci je n'y reviendrais pas.
Je n'ai pas du tout été emmené dans l'histoire, les personnes sont flous, mal dessinés. le style est brouillon et très lent. J'ai vraiment trouvé qu'il y avait des longueurs au dessus desquelles je n'arrivais pas à passer. Je recommençais à lire et je n'arrivais pas à lire plus de quelques pages à la fois. Je me disais à chaque fois "ça n'avance pas...". Je pense que l'auteur à voulu mettre beaucoup de choses, parler d'histoire, faire un thriller, y mettre de l'humour, mais j'ai trouvé cela trop brouillon et pas assez abouti pour que cela fonctionne.
J'ai vraiment essayé de m'accrocher, ayant reçu ce livre dans un partenariat avec Babelio, mais je me suis dit que ça ne servait à rien. Ce livre m'ayant réellement créé une panne de lecture. Je savais qu'il fallait que je le lise donc je me refusais à lire autre chose, sauf que je ne lisais pas non plus celui-ci (cercle vicieux bonjour). Donc j'ai arrêté de culpabiliser et j'ai décidé d'arrêter de lire ce livre. Je m'excuse tout de même auprès de l'éditeur et de Babelio pour cet abandon. 
Si vous avez lu ce livre je serais curieuse et heureuse d'avoir votre retour dessus. 
Lien : https://lirepourexister.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
bibliothequedebracieuxbibliothequedebracieux   27 octobre 2017
Le pétrin. Ce n'était pas la première fois qu'elle s'y retrouvait, mais habituellement elle s'y fourrait toute seule. Elle n'avait jamais connu de désastre par procuration. Elle allait payer pour d'autres et Barboza ne manqua pas d'en jouer.
(p 485)
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : sud-ouestVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1213 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre