AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

François Duthel (Éditeur scientifique)Dieter Hornig (Traducteur)Marie-Ange Roy (Traducteur)Dominique Tassel (Traducteur)
ISBN : 2081203901
Éditeur : Flammarion (30/11/-1)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 16 notes)
Résumé :

Le Jésus de Nazareth est un livre important. Quelle en est la signification ? Celle d'une " recherche personnelle " que Benoît XVI définit en ces termes : " J'ai voulu représenter le Jésus des évangiles comme un Jésus réel, comme un "Jésus historique" au vrai sens du terme. " La conviction profonde du théologien rejoint en effet celle du croyant : le Christ des évangiles est en lui-même une figur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
mercutio
  28 avril 2013
L'ouvrage est inspiré et de grande qualité; à ce titre, il est passionnant.
Toutefois, pour qui souhaiterait une approche objective du sujet, la lecture en sera peut-être décevante voire par moment irritante.
Personne ne s'étonnera que Benoit XVI, pape, adhère au dogme catholique et exprime sa foi à travers un ouvrage, que pourtant il tend à asseoir, le plus qu'il lui est possible, sur des données scientifiques et rationnelles quand celles-ci ont acquis droit de cité jusque dans la ville éternelle.
Le lecteur croyant s'en accommodera sans difficulté et avec bonheur; le lecteur critique sera frustré de constater que l'auteur-on peut le comprendre- choisit jusqu'où il entend faire place à la science et où selon lui commence le transcendant. L'attitude dérangerait toutefois moins ce lecteur critique si celui-ci n'avait pas tout lieu de penser que, si le livre avait été écrit par la même autorité au début du XXème siècle, il contiendrait très vraisemblablement des positions que Benoit lui-même ne défendrait plus aujourd'hui. L'Eglise catholique et la science n'ont jamais fait bon ménage et le temps est de ce point de vue impitoyable.
Nonobstant ces réserves, l'ouvrage qui parle admirablement d'amour, est incontournable pour qui s'intéresse à la personne de Jésus et l'enseignement qui lui est "prêté".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
Bchara
  21 avril 2014
J'ai lu ce livre durant le Careme et il a été un excellent accompagnement de la lecture des Evangiles, comme si le Pape nous guide à travers les Ecritures Saintes, n'évitant pas les difficultés mais les aplanissant pour le bien-être spirituel du lecteur.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
behebbekbehebbek   24 mai 2018
Plus d'extraits sur :
https://notesdelecturedepatrickbittar.blogspot.fr/2017/12/jesus-de-nazareth-1-du-bapteme-dans-le.html

A peu près à l’époque de la naissance de Jésus, Judas le Galiléen a appelé à une révolte qui fut réprimée dans le sang par les Romains. Son parti, celui des zélotes, qui continuait à exister, ne refuse ni la terreur ni la violence pour restaurer la liberté d’Israël. Il n’est pas exclu que l’un ou l’autre parmi les douze apôtres, Simon le zélote et peut-être aussi Judas Iscariote, ait été partisan de ce mouvement.

Le mot hébreu taljà signifie à la fois « agneau », « enfant, serviteur » (…) De même que le sang de l’agneau pascal avait joué un rôle décisif pour la libération d’Israël du joug de l’oppression égyptienne, de même le Fils devenu serviteur - le berger devenu agneau - ne représente plus seulement Israël, mais il est aussi le garant de la libération du « monde », de l’humanité dans sa totalité.

Dans son bref récit des tentation (1,13), Marc a mis en relief le parallèle avec Adam (…) Jésus « vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient ». Le désert - image opposée à celle du jardin - devient le lieu de la réconciliation et du salut ; les bêtes sauvages, qui représentent la forme la plus concrète de la menace que font peser sur l’homme la rébellion de la création et la puissance de la mort, deviennent des amis comme au Paradis.

Barrabas avait participé à une émeute et, dans ce contexte, il était en outre accusé de meurtre (…) il avait été un des résistants les plus éminents, voire le véritable meneur de cette émeute. Autrement dit : Barabbas était une figure messianique. Le choix entre Jésus et Barabbas n’est donc pas fortuit : deux figures messianiques, deux formes du messianisme s’opposent. Cela devient encore plus évident lorsque nous prenons en compte que « Bar-Abbas » signifie fils du père. Il se présente comme une sorte d’alter ego de Jésus, qui revendique la même prétention mais de façon très différente.

Aujourd’hui (…) voir dans le christianisme une recette conduisant au progrès et reconnaître le bien-être commun comme la véritable finalité de toute religion, et donc aussi de la religion chrétienne, telle est la nouvelle forme de cette même tentation (…) qu’est-ce que Jésus a vraiment apporté, s’il n’a pas apporté la paix dans le monde, le bien-être pour tous, un monde meilleur ? qu’a-t-il apporté ? La réponse est très simple : Dieu. Il a apporté Dieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BcharaBchara   10 mai 2014
(La temptation) ne nous invite pas directement au mal, ce serait trop grossier. p.48
Commenter  J’apprécie          30
Video de Benoît XVI (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Benoît XVI
Discours du Pape Benoît XVI
Dans la catégorie : Famille et vie de JesusVoir plus
>Christianisme, Théologie chrétienne>Jesus-Christ et sa famille. Christologie>Famille et vie de Jesus (77)
autres livres classés : religionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Zen
Catholique

10 questions
1129 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre