AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Stella Benson (Autre)Jem Bloomfield (Autre)Stella Benson (Autre)Faustine Lasnier (Traducteur)
EAN : 9782901207092
272 pages
Callidor (15/10/2020)
3.91/5   11 notes
Résumé :
Le regard sans cesse accroché au ciel constellé de bombes allemandes, Sarah Brown n’a pour toute richesse que sa valise, baptisée Humphrey, de bonnes intentions et une bienveillante inefficacité… Mais lorsqu’elle croise la route du fidèle Harold, un balai égaré par une sorcière londonienne, c’est pourtant bien à elle qu’il incombe de le restituer à sa propriétaire. Avec son chien David, Miss Brown découvre alors l’île Moufle, nichée entre la Forêt Enchantée et la Co... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Elforest
  20 août 2021
Ecrit peu de temps après la fin de la première guerre mondiale, le « Fort Intérieur » de Stella Benson est un roman au style assez étrange. Relevant clairement de la fantasy, il présente la particularité de mêler des situations incongrues (un peu à la Pratchett) à des dialogues tantôt surréalistes tantôt satiriques. Pour ce dernier aspect, on y retrouve beaucoup du vécu de l'auteur. Particulièrement lorsqu'elle dénonce l'hypocrisie des moeurs de la société anglaise à travers les associations caritatives.
L'histoire se centre sur deux personnages principaux. Sarah Brown, à la personnalité effacée et volontairement insipide. Travaillant sans grande efficacité dans une association caritative, elle n'a que peu d'amis, David (son chien) et Humphrey (sa valise). Sa route croise celle de la sorcière de l'île Moufle (et de son balai Harold) tenant un établissement au nom illustre, le « Fort Intérieur ». le caractère de cette dernière est à l'opposé de celui de Sarah. Enjouée et surtout d'une terrible naïveté, inhérente à la nature des sorcières telles que décrites par Stella Benson. Tout commence lorsque notre sorcière invite Sarah à loger au Fort Intérieur…
J'ai bien apprécié ce roman au style aérien, rafraîchissant et à l'ambiance assez insaisissable. La magie et les éléments de fantaisie sont totalement au service de l'histoire. Ils créent un contrepoids positif à la ville de Londres bombardée par les allemands, donnent une autre lecture de la société via des personnages surnaturels ayant des schémas de pensées différents et surtout nous donne l'alibi de l'histoire avec ce fameux « Fort Intérieur ». On comprend assez rapidement que cette pension est un lieu où tout occupant peux se ressourcer, réfléchir sur lui-même et le sens de sa vie. le nom de la pension l'illustre bien, il s'agit d'une métaphore du for intérieur et des états d'âmes de chacun. Cette touche philosophique est pour moi le point fort de l'histoire. L'aspect satire sociale participant aussi à la personnalité du roman.
Quelques bémols tout de même. Un de taille selon moi parce qu'il touche un des personnages principaux et n'honore pas assez la fonction même du Fort Intérieur qui est le coeur de l'histoire. le cheminement intérieur de Sarah Brown reste assez discret et peu exploré. Une fois la lecture achevée, on à la sensation qu'il y a un point A et un point B mais peu d'analyse psychologique entre les deux… Malgré une très belle imagination dans le chapitre « La ferme féérique » qui est de loin mon préféré. Quelques autres défauts selon moi mais mineurs et sans grande conséquence sur la lecture : le manque de cohérence de certains personnages (ultra) secondaires qui n'était pas forcément très utiles à l'histoire et un manque de liant entre certains chapitres.
Pour résumé, un bon moment de lecture qui permet aussi de découvrir un autre style de fantaisie, plus ancien celui-là avec ses codes et son style. A la lecture, j'ai senti que certaines allusions m'ont échappées (et les notes de fin de livre me l'ont confirmé) mais il s'agit plus d'un manque de connaissance de ma part.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Scaldie
  15 janvier 2021
Le Fort Intérieur et la sorcière de l'île Moufle est un roman atypique et difficile à chroniquer. Écrit par Stella Benson, une autrice britannique méconnue par chez nous, née à la fin du 19e siècle, le Fort Intérieur a été publié en 1919. Troisième roman de l'autrice, il prend place dans le Londres de la Première Guerre Mondiale, où se côtoient magie et bombardement allemand. Nous y suivons les péripéties de Sarah Brown, jeune anglaise ordinaire, qui fera la rencontre d'une sorcière espiègle et libre penseuse, tenant une boutique et une pension dénommée le Fort Intérieur, sur la charmante île Moufle, non loin de la commune de Faërie et de la grande ville de Londres.
C'est un siècle après sa première publication que nous découvrons le roman de Stella Benson, grâce aux éditions Callidor et leur collection « L'âge d'Or de la Fantasy », qui ont pour ambition de nous faire découvrir des auteurs de fantasy largement oubliés et sous-estimés. Ce qui étonne avant toute chose, c'est l'incroyable modernité du récit. S'inscrivant dans le genre du surnaturel, où la magie s'invite dans un monde bien réel, le Fort Intérieur possède un ton léger, discrètement humoristique, un brin caustique (cette ironie mordante si chère à l'humour british) notamment grâce aux interventions de la sorcière, pleines de spontanéité et de naïveté.
Toutefois, malgré son ton léger et la fluidité de son texte, le Fort Intérieur est un roman difficile à aborder, déconcertant à bien des égards. Sa structure narrative toute particulière, très décousue dans les premiers chapitres qui ressemblent à une succession de scènettes, m'a particulièrement déroutée au début. Toutefois, le récit finit par s'installer et les évènements finissent par se raccrocher les uns aux autres, rendant la lecture plus aisée. En outre, contrairement à ce que suggère le quatrième de couverture, nous ne suivons pas seulement les aventures du personnage de Sarah Brown (surtout au début) : en effet, la structure narrative n'est pas linéaire et même si Sarah Brown est présente dans toutes les scènes, une pléthore d'autres personnages lui volent la vedette et se succèdent comme protagonistes au gré des scènes constituant le récit. C'est pourtant bel et bien cette chère Sarah qui intéresse l'autrice tout au long du roman, ainsi que l'espiègle sorcière, mais elle n'apparaît parfois qu'en périphérie du récit.
Pour conclure cette critique, il me paraît important de souligner l'excellente facture du livre-objet. C'est un réel plaisir d'avoir une si belle édition entre les mains. le soin apporté à la mise en page et à la qualité du papier sont vraiment appréciables. En outre, le roman possède une magnifique couverture, réalisée par Anouck Faure, qui retranscrit parfaitement l'ambiance du roman. Chaque chapitre possède également une ou deux illustrations, des petits bijoux qui subliment l'objet-livre. L'ouvrage possède également deux post-faces très intéressantes : la première se centre sur l'analyse du roman et la deuxième sur la biographie de l'autrice.
En bref, un roman atypique, surprenant et attachant, présenté dans une sublime écrin. Une belle découverte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
okada
  07 mai 2021
Une histoire qui m'a fasciné par sa singularité. Je ne trouve pas mes mots pour parler de ce charmant OVNI littéraire ! Je donne la note maximale, car, dans un "marché" du livre où les textes consensuels, la facilité et les critères économiques font de plus en plus la loi, c'est tout simplement un bonheur de tomber sur un texte et un éditeur aussi originaux.
Lectrices et lecteurs, prière de déposer votre rationalité au vestiaire ! Vous aurez besoin d'une bonne dose d'excentricité et de lâcher prise pour aborder cet univers littéraire. le style de Stella Benson est joliment poétique. C'est avec une ironie (voire une causticité) délicate qu'elle a épinglé les travers de la société victorienne. Il est question de magie dans ce livre, mais j'ai envie d'écrire qu'elle n'en est pas seulement le sujet : l'écriture en est imprégnée ! Stella Benson a l'art de faire dériver le quotidien vers la fantasy sans qu'on s'en rende compte. D'un mot à l'autre, d'une phrase à l'autre, nous basculons ailleurs !
C'est vrai, c'est un peu « Mary Poppins » avant l'heure qui aurait rencontré la littérature destinée aux adultes ! C'est en tout cas un roman à part, magnifiquement mis en valeur par les illustrations d'Anouk Faure. Une découverte qui me donne envie de découvrir les autres titres proposés par les éditions Callidor qui font un remarquable travail autour des classiques de la littérature fantastique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LeChroniqueur
  07 décembre 2020
Le Fort Intérieur et la sorcière de l'île Moufle est un roman de Fantasy de 1919, dans lequel son autrice, Stella Benson, décrit le Londres de la Première guerre Mondiale, à travers le regard de deux personnages marginaux, Sarah Brown et une sorcière.
Sarah Brown est une jeune femme qui ne se retrouve pas dans la société qu'elle fréquente et qui semble déconnectée, et qui en souffre. Sa rencontre avec la sorcière lui permet d'intégrer le Fort intérieur de l'île Moufle, qui accueille les marginaux et ceux qui ne se trouvent pas en adéquation avec le monde.
Le personnage de la sorcière, de par sa trop grande naïveté et sa spontanéité, constitue quant à elle le moteur de la satire sociale dressée par l'autrice, avec ses répliques pleines de piquant.
Si vous vous intéressez à l'histoire de la Fantasy, ou si vous voulez aborder une oeuvre drôle (ou une drôle d'oeuvre), je vous recommande vivement le Fort intérieur !
Chronique complète et détaillée sur le blog.
Lien : https://leschroniquesduchron..
Commenter  J’apprécie          30
Aurelie3594
  10 janvier 2021
Pour cette première critique de 2021, je vous parle d'un roman qui a été à l'origine de plusieurs découvertes pour moi : un texte inclassable, une auteure méconnue, une illustratrice de talent et une maison d'édition. le fort Intérieur (appelons-le comme ça) est édité par Callidor dans la collection âge d'or. J'ai découvert l'existence de ce roman par le mois de l'imaginaire. Mon oeil a tout de suite été attiré par cette couverture dessinée à l'encre, toute en nuances de gris et ces volutes de fumées violette du plus bel effet. Une couverture très graphique donc, qui a suscité une envie de lecture confirmée ensuite par quelques posts instagram.
Je vous raconte tout de cette lecture atypique sur le blog
Lien : http://celuioudrfataleauscul..
Commenter  J’apprécie          32


critiques presse (1)
SciFiUniverse   11 mars 2021
A travers le récit de Stella Benson, mais aussi les illustrations d'Anouk Faure, le lecteur découvrira l'univers riche d'une autrice méconnue. Une aventure palpitante, à plusieurs niveaux de lecture, mais surtout une aventure magique !
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ScaldieScaldie   16 janvier 2021
Ceci n’est pas un vrai livre. Il ne traite pas de vraies personnes, et ne devrait pas être lu par de vraies personnes non plus. Mais il existe déjà tellement de vrais livres écrits pour de vraies personnes, et tant d’autres à venir, que je ne pense pas qu’un petit livre insolite comme celui-ci, écrit pour les rares amateurs de magie, puisse être vraiment considéré comme une étrangeté.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Stella Benson (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stella Benson
Paru en 1919, au sortir de la Première Guerre mondiale, Le Fort Intérieur, sorte de Mary Poppins pour adulte avant l’heure, anticipe le ton comique et léger que la fantasy connaîtra bien des décennies plus tard, avec entre autres Terry Pratchett et Neil Gaiman.
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Stella Benson (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2480 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..