AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782092583722
368 pages
Nathan (04/07/2019)
4.13/5   87 notes
Résumé :
Grace, 16 ans, a passé une année difficile au lycée. Elle est tombée enceinte, a donné naissance à sa fille le jour du bal de promo et l'a faite adopter. Elle-même adoptée, elle décide de retrouver sa mère biologique. Mais ce qu'elle va trouver, ce sont un frère et une sœur, avec chacun ses secrets et son histoire.

Ces trois adolescents dont les vies se retrouvent entremêlées tissent un portrait remarquable de la famille sous toutes ses formes, qui va... >Voir plus
Que lire après Si loin de l'arbreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
4,13

sur 87 notes
5
17 avis
4
19 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis
Un roman à trois voix très très émouvant.
Lorsque l'histoire démarre, Grace vient d'accoucher alors qu'elle n'a que 16 ans, elle a dû abandonner Pêche, sa petite fille, aussi elle est au plus bas.
Maya, elle, voit sa famille (d'adoption) partir en vrille, ses parents se disputent sans arrêt, sa mère boit de plus en plus.
Joaquin, 18 ans, si gentil, a toujours peur d'être abandonné, il provoque donc en permanence ces abandons pour ne pas être déçu par les gens. Ses nouveaux parents veulent l'adopter, il est totalement perturbé par cette annonce.
C'est à ce moment de leur vie qu'ils vont enfin se rencontrer, ces trois frères et soeurs qui ne se connaissaient pas, se soutenir et s'aimer comme une vraie famille.

Le sujet principal de l'adoption est abordé du point de vue des enfants (un peu de celui de la mère), c'est peu fréquent. Les personnages sont crédibles et attachants, ils ont leurs failles, et le lecteur peut très facilement s'identifier à eux.
J'ai passé un moment vraiment agréable en compagnie de Grace, Joaquin et Maya et même si j'ai beaucoup beaucoup pleuré, leur histoire m'a énormément touchée. L'humour omniprésent vient contrebalancer les moment chargés en émotion.
Commenter  J’apprécie          110
Ils sont trois. Trois adolescents issues d'une même famille mais séparés à la naissance. Des années après, ils se retrouvent, apprennent à se connaître, bâtissent de nouveaux liens, et partent en quête de leur mère biologique commune. Joaquin, le frère ainé, subit depuis tout petit sa couleur de peau bronzée, qui le fait ressembler à un mexicain. À cause de cette particularité, aucune famille (ou presque) n'a jamais souhaitée l'adopter. Grace, la soeur ainée, est tombée enceinte d'une petite fille qu'elle a prénommée Pêche en raison de la taille qu'elle faisait lorsque cette dernière a appris la nouvelle. Ne pouvant la garder, elle s'est résolue à la faire adopter par une famille aimante. Et enfin Maya, une jeune fille lesbienne, qui se retrouve au coeur du divorce de ses parents d'adoption. Chacun a ses problèmes et ses petits secrets, mais ensemble, ils sont plus forts.

Chaque chapitre donne la parole à un protagoniste différent, à tel point que l'on ne s'attache pas plus à l'un qu'à l'autre. le rythme est ainsi rapide, sans temps mort, et c'est une des raisons qui fait la réussite de cette histoire.

Les trois frère et soeurs ont tous une personnalité différente, mais ils arrivent à s'entendre et à se comprendre naturellement. J'ai beaucoup aimé le respect qui se dégageait de chacun d'eux, surtout lorsqu'ils apprennent les secrets de chacun. Aucun jugement, seulement de l'écoute, de l'empathie et du soutien. Ils restent soudés et avancent maintenant ensemble dans la vie, à l'encontre des problèmes de chacun. Comme quoi, même séparés depuis temps d'années, les liens du sang sont toujours plus forts que les liens du coeur.

Vous l'aurez compris, Si loin de l'arbre aborde de nombreuses thématiques, qui se rejoignent toutes : l'adoption, l'abandon, la recherche d'identité, la peur du rejet… Tous m'ont passablement émue, en particulier Joaquin et sa triste histoire. Ce jeune homme garde en lui un trop-plein d'émotions et de sentiments souvent incompréhensibles de notre point de vue. Il a vécu des choses qui font qu'il nourrit maintenant une certaine crainte à l'égard d'autrui, et ça l'en rend encore plus attachant. Ses deux soeurs, compréhensives, vont l'aider à s'accepter et à aller de l'avant sans plus se retourner.

Pour tout vous avouer, j'ai fini ma lecture les larmes aux bords des yeux, et croyez-moi, je n'ai pas les larmes faciles ! le dénouement est assez surprenant, je ne m'y attendais pas, et je dois dire que l'auteure a admirablement terminé son récit. Pour la petite anecdote, Si loin de l'arbre a remporté plusieurs prix aux États-Unis. D'abord peu convaincue par l'originalité du récit, je me suis laissé guider et emporter par la plume juste, sincère et sans fioritures de Robin Benway. Dans le passé, j'ai déjà eu l'opportunité de lire plusieurs romans de cette auteure, et je n'en gardais pas un souvenir très mémorable – les histoires étaient quelque peu banales et pas assez travaillées à mon goût. En revanche, je pense me souvenir un petit moment de ce livre-ci !

Un roman jeunesse puissant, qui aborde des thématiques variées et procure de vives émotions. J'ai beaucoup aimé !
Lien : https://analire.wordpress.co..
Commenter  J’apprécie          80
Coucou les petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour la chronique d'un roman que j'avais reçu de façon totalement impromptue de la part des éditions Nathan, Si loin de l'arbre, et je les remercie du fond du coeur pour cette magnifique surprise qui change une vie (j'exagère à peine). Peut-être est-ce justement pour cela que j'ai laissé ce livre patienter si longtemps dans ma bibliothèque avant d'enfin aller à sa rencontre, parce que je savais au plus profond de moi que ce moment-là où je m'y plongerais vraiment constituerait un point de non retour dans mon existence et que j'en ressortirais à jamais changée. Et je ne m'y suis pas trompée (comme toujours, j'ai envie de dire ! - oui, ça va les chevilles, je vous assure).

Si loin de l'arbre est un roman pétri d'humanité et d'amour à l'état pur, souvent brutal, asphyxiant mais aussi nécessaire que l'air que l'on respire. Ses personnages m'ont ému à un point que je ne pensais pas être possible. Joaquin, Grace et Maya sont aussi réels que des êtres de chair et de sang à mes yeux. Leur extraordinaire complicité qui se tisse au fur et à mesure, leurs fêlures, leurs souffrances, leurs espoirs et leurs joies m'ont parus tout ce qu'il y a de plus crédibles et tangibles.

Chacun des personnages de ce récit a su faire naître en moi une véritable boule d'amour à son égard (mention spéciale à mon Raph adoré, ou probablement le meilleur être qui soit - une véritable crème). Certains ont beau avoir été plus agaçants que d'autres, tous ont su me montrer que, malgré leurs mauvaises décisions, malgré leurs pétages de plomb qui prennent des proportions démesurées parfois, ils parvenaient à aller de l'avant et à se réjouir des petits riens fondamentaux de l'existence. Notre trio d'or en particulier a su me faire rire aux éclats, me donner envie de pleurer recroquevillée en boule sur moi-même, m'inspirer à voir au-delà du négatif pour me concentrer sur ce qui compte vraiment, à commencer par les personnes autour de moi qui me veulent du bien, entre autres ma famille.

Je crois que c'est bien la première fois qu'un roman ait parvenu à me faire prendre conscience de la beauté et de la préciosité des mots "maman" et "papa". Ces mots, nous les prononçons tous un nombre incalculable de fois par jour depuis notre naissance mais l'on oublie aisément que beaucoup d'enfants des quatre coins du monde n'ont pas cette chance exceptionnelle de les susurrer ne serait-ce qu'une fois au cours de leur vie en en savourant pleinement toute l'importance et la magnificence. Désormais, je ne prendrai plus ces cinq et quatre lettres à la légère. Plus jamais.

Pour conclure, Si loin de l'arbre est un roman sublime en tout point qui m'a assurément conquise. Il aborde des thèmes extrêmement forts tels que l'adoption, la recherche de ses origines, la reconstruction de soi et la quête du bonheur menée par chaque être humain avec un brio et une sensibilité qui force l'admiration et il m'a rappelé à quel point il est essentiel de se rapprocher de ceux que l'on aime et de ne pas avoir peur de s'ouvrir aux autres et de s'appuyer sur eux. le chemin vers la lumière n'est jamais aussi simple qu'il le semblerait à arpenter mais il vaut largement la peine que l'on prenne pour lui tous les risques. Je suis sincèrement heureuse que Joaquin, Grace et Maya m'aient montré cette voie-là et m'aient permis de réaliser qu'on mérite tous de trouver notre place au sein de ce drôle de macrocosme qu'est notre planète Terre, témoin de toutes sortes de miracles qui en illumine sa surface. Si loin de l'arbre est définitivement l'un d'eux et je ne peux ainsi que vous recommander cette petite pépite, à mon sens sérieux équivalent de la superbe série télévisée This is Us en format papier et pour adolescents/jeunes adultes. En clair, si vous cherchez une histoire intimement réaliste, avec des personnages et des émotions qui valent plus que tout l'or du monde, alors foncez sur Si loin de l'arbre-!
Lien : https://lunartic.skyrock.com..
Commenter  J’apprécie          40
Ce roman offre le destin croisé de 3 adolescents qui au départ, ne se connaissent pas :
- Grace, à 16 ans, vient d'accoucher d'une petite fille, qu'elle a confié à l'adoption à une famille aimante, ce qui n'enlève rien au traumatisme subi. Elle a elle-même été adoptée et sa famille l'entoure et fait de son mieux pour qu'elle arrive à relever la tête.
-Maya : ses parents adoptifs ont eu une fille biologique pratiquement en même temps qu'elle est arrivée dans leur foyer. La mère est alcoolique, le père très absent, les disputes se succèdent et s'enveniment... La vie n'est pas simple !
- Joaquin, lui, n'a jamais été adopté : il est passé de famille d'accueil en famille d'accueil, a une peur bleue de laisser aller ses sentiments et d'accepter qu'on l'aime, comme c'est le cas aujourd'hui dans la famille d'accueil qui voudrait l'adopter. Il a des vécus pas faciles dans une famille d'accueil en particulier et se sent parfois submergé par la violence.
Ces trois ados vont se rencontrer, apprendre à se connaître et à s'aimer : ils sont issus de la même mère biologique. L'écriture est fluide, le changement de narrateur chapitre après chapitre permet de garder un rythme soutenu tout au long du roman. J'ai trouvé que parfois, c'était un peu "gros" (par exemple, la mère, elle ne peut pas prendre la pilule ? Les gosses ont des portables donc ça se passe dans une époque qui est la notre, et la mère biologique des 3 ados, elle les a fait à la suite, quand même ! Même réflexion pour Grace, comment ça se fait qu'elle ne soit pas au courant que quand on ne prend pas la pilule on met une capote au minimum et puis il y a la pilule du lendemain quand même !!!!) ; idem aussi pour le "catalogue" des thèmes : l'alcoolisme, l'homosexualité, les suivis psy, les relations frère/soeur, l'adoption, l'abandon, bon c'est tout dans le désordre mais parfois je me suis dit, c'est trop. N'empêche que le roman est passionnant, bien traité, les personnages crédibles, je l'ai lu quasi d'une traite et il m'a beaucoup émue!
Commenter  J’apprécie          40
Aujourd'hui, je viens vous présenter Si loin de l'arbre de Robin Benway.

Résumé éditeur : Grace, 16 ans, a passé une année difficile au lycée. Elle est tombée enceinte, a donné naissance à sa fille le jour du bal de promo et l'a faite adopter. Elle-même adoptée, elle décide de retrouver sa mère biologique. Mais ce qu'elle va trouver, ce sont un frère et une soeur, avec chacun ses secrets et son histoire.
Ces trois adolescents dont les vies se retrouvent entremêlées tissent un portrait remarquable de la famille sous toutes ses formes, qui va bien au-delà des liens du sang.

Cela faisait un moment qu'il était dans ma pal et je n'osais pas trop l'en sortir de peur qu'il ne soit un peu trop ciblé pour les adolescents. Je fus agréablement surprise. Bien qu'il s'agisse effectivement de protagonistes de 16-18 ans, j'ai trouvé l'histoire forte agréable et touchante. Chaque chapitre raconte à tour de rôle l'histoire de Grace, Maya puis Joaquin les 3 frères et soeurs qui apprennent seulement qu'ils ont une fratrie "biologique". J'ai été surtout touchée par Grace et ses difficultés liées à l'abandon de sa fille. Même lorsqu'une grossesse n'est pas désirée, il doit être difficile de devoir laisser partir ce petit être qui a grandi en vous pendant 9 mois.

Joaquin, lui, a été trimballé de famille d'accueil en famille d'accueil pendant 17 ans et a donc du mal à accepter que la famille dans laquelle il se trouve puisse vouloir l'adopter.

Maya, quant à elle, pense que ses parents aime plus leur fille biologique arrivée juste après elle et vit mal le futur divorce de ceux ci.

Leurs histoires de coeurs ne sont pas de tout repos également. Ils vont s'entraider, s'épauler malgré leurs différences et le fait qu'ils ne se connaissent que depuis peu.
Une jolie ode à l'amour et à la famille 💕
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Ricochet
04 octobre 2019
Un roman qui se lit d'une traite, sans fausse note, et qui insiste sur l'importance d'être cohérent face à soi-même et, du coup, face à l'autre.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Le dragon avait gagné, et Joaquin n'était plus qu'un tas de cendres et d'os brisés sur une terre brûlée. Hors du temps et hors de la vie. Game over.
Commenter  J’apprécie          130
Maya se demanda si un jour, elle pourrait être ainsi assise à côté de Grace et Joaquin et se dire que, quoi qu'il advienne, son frère et ses soeurs seraient toujours là pour elle, comme un serre-livres l'empêchant de basculer.
Commenter  J’apprécie          63
A force, il était devenu très fort pour anticiper les réactions des gens, et quand il ne parvenait pas à les deviner, il se débrouillait pour les provoquer.
Commenter  J’apprécie          70
Grace avait pensé avec amertume que les garçons qui engrossaient des filles étaient considérés comme des héros, alors que les filles qui tombaient enceintes n'étaient que des salopes.
Commenter  J’apprécie          50
« Tu fais chier Joaquin ! hurla soudain Maya, les poings sur les hanches. (Tous les deux se tournèrent vers elle.) C’est justement ça, une famille ! Tu auras beau t’enfuir n’importe où, tu seras toujours dans nos vies et nous, dans la tienne. »
Commenter  J’apprécie          30

Video de Robin Benway (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robin Benway
A l'occasion de son nouveau roman "Emmy & Oliver", Robin Benway nous a fait le plaisir de répondre à nos questions !
autres livres classés : adoptionVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (203) Voir plus



Quiz Voir plus

April, May & June, QUIZ

Des trois soeurs, qui est l'aîné ?

April
May
June

10 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : April, May & June de Robin BenwayCréer un quiz sur ce livre

{* *}