AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226391851
Éditeur : Albin Michel (30/08/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
L’alcool est la principale drogue chez les jeunes, et le binge drinking, qui consiste à en absorber beaucoup en un temps très court, est emblématique de leurs nouvelles pratiques. Les effets sont irréversibles, car l’alcool est durablement toxique pour le cerveau, et ces « cuites » extrêmes multiplient les risques d’entrer dans l’alcoolisme.
Notre culture de banalisation nous fait fermer les yeux. Certains lobbies déploient leur perversité jusqu’à rendre l’al... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Poniel
  16 août 2018
Lecture très intéressante, et actuelle (le livre est sorti en 2017) qui donne une vision d'ensemble de la consommation d'alcool chez les jeunes, de la politique en lien avec le monde de l'alcool (pas mal de pages sont consacrées aux modifications de la loi Evin, sans que cela soit rébarbatif), du coût des problèmes liés à l'alcool sur notre système de santé, etc.
Le titre fait référence à la jeunesse, et le sujet est bien sûr largement abordé, mais certains chapitres deviennent plus généraux, ce qui est tout aussi intéressant.
Le style est clair, compréhensible, et on a l'impression à la fin d'avoir eu une vision assez globale du sujet, et d'en savoir vraiment plus.
En effet, on en apprend pas mal, et certaines choses font parfois peur.
Si votre enfant est dans la période "pré-ado", n'hésitez pas à y jeter un oeil, non pas pour vous stresser ou vous inquiéter (les parents ne sont pas du tout accusés dans ce livre), juste pour vous rendre compte de l'importance de la discussion.
Commenter  J’apprécie          20
ento93
  26 novembre 2018
On recommande ou pas? Loué à la bibliothèque, ce livre sera remis le lendemain que je l'ai loué... ne vaut donc pas la peine d'être acheté tellement ca se lit vite. le livre traite du sujet mais qu'en partie. La majorité aborde principalement la politique des lobbys de l'alcool. Quant à savoir si cela répond convenablement à la question posée par le titre, on en reste encore sur notre faim, sur le sujet
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2018
L’alcool a bénéficié d’une certaine tolérance en comparaison avec le tabac et, le concernant, le travail de prévention est plus ardu. Car s’il est facile de faire admettre que le tabac est « mauvais » pour la santé, ça l’est moins pour l’alcool… En particulier pour le vin, qui est considéré comme un aliment. La limite entre le plaisir et le début des dommages reste floue. Nous n’avons pas su assez communiquer sur les risques engendrés par l’alcool, et sur les dernières avancées scientifiques qui viennent les confirmer. Il est temps d’y remédier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2018
Étymologiquement, le mot « lobby » est un anglicisme signifiant « couloir » : il désignait au XIXe siècle les couloirs de la Chambre des communes où les uns et les autres venaient intriguer auprès des parlementaires pour défendre des intérêts. De fait, leur action auprès des élus, attentifs à défendre les emplois de leurs électeurs et l’activité économique de leur région, est permanente. Ils savent mettre en avant les petits producteurs de vin par exemple, valorisés pour leur dynamisme – tout en pointant du doigt les professionnels de santé décrits comme passéistes voire ringards. Ils savent aussi utiliser des termes choisis, conseillés par les agences de communication, réclamant une simple « clarification », un « assouplissement », des « précisions »…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2018
La consommation d’alcool est souvent associée à des moments de fête et de convivialité, à la célébration des étapes importantes de notre vie. Une naissance, un mariage, un départ à la retraite, une réussite aux examens sont autant d’occasions de lever son verre ensemble. Toute l’habileté des annonceurs et des lobbyistes est de mettre en avant ces aspects pour montrer à l’opinion publique le rôle « anti-jouissance » joué par les acteurs de santé publique. Ils font volontiers passer les addictologues et les acteurs de la santé pour des contestataires du rôle de lien historique et social joué par l’alcool, et plus particulièrement par le vin. Ils jouent sur la corde sensible puisque l’on touche à ce qui fait le ciment de la vie en société.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2018
La publicité est un langage destiné à influencer, transformer ou créer des opinions dans un but commercial. Son but, en jouant sur des mécanismes inconscients que les marketeurs connaissent parfaitement, est de convaincre, que les arguments soient fondés ou non. Elle s’adresse à tous, mais ceux qui y sont le plus sensibles sont les jeunes. Les générations les plus anciennes ont en général acquis des habitudes de consommation dont elles se défont moins aisément.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2018
Les adolescents ont d’abord besoin de « faire comme les autres » : pour s’intégrer au groupe de leurs pairs, ils doivent en pratiquer les usages, leur ressembler, signe d’appartenance à une communauté.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Amine Benyamina (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amine Benyamina
Présentation du livre "Promis, demain j'arrête!" par le Dr Amine Benyamina et Marie-Pierre Samitier aux Éditions Michel Lafon. Sexe, alcool, cigarette, drogue, médicaments, jeux vidéo...
autres livres classés : santéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
171 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre