AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2259213928
Éditeur : Plon (01/06/2011)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Tandis que le Titanic est en train de sombrer et que la panique règne à bord, une belle jeune fille assassine, pour voler ses bijoux avec une audace incroyable, une richissime passagère : la marquise d’Anguisola, née Belmont. Une femme de chambre, Helen Adler, l’a vue sortir avec son butin mais ne parvient pas à la retrouver… Pas davantage au retour à New York et, pensant que la meurtrière a pu rester parmi les victimes, elle finit par oublier.

Vingt... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
isajulia
  27 février 2013
Je viens de le terminer.
A chaud mon premier verdict est : Génial!
J'adore les aventures d'Aldo Morosini et encore une fois je n'ai pas été déçue. L'intrigue est un peu longue à se mettre en place mais malgré tout Juliette Benzoni arrive à maintenir le suspense grâce à sa plume efficace.
Je regrette qu'il n'y aie pas plus de détails sur les Borgia, vu que l'histoire s'articule autour d'un de leurs bijoux, j'aurai aimé en savoir plus sur cette famille plus que scabreuse.
Ayant hâte de savoir la suite je vais bientôt commencer "La collection Kledermann" afin de connaître le dénouement de l'affaire de la chimère.
En attendant ce tome est vraiment super, je le conseille aux fans de romans historiques et aux autres.
Commenter  J’apprécie          131
Srafina
  02 septembre 2016
Même critique que "La collection Kledermann" tome 2
« La chimère d'or des Borgia » et « La collection Kledermann » de Juliette Benzoni nous mène de Venise à Paris avec les nouvelles aventures du prince antiquaire vénitien Aldo Morosini à la recherche de la fabuleuse chimère d'or et d'émeraudes que César Borgia considérait comme son talisman... 
J'apprécie toujours de lire une nouvelle aventure de notre prince antiquaire Aldo Morosini, et du clan qu'il s'est constitué avec son ami Adalbert Vidal-Pélicorne, sa tante la marquise de Sommières et l'inégalable Marie-Angéline du Plan-Crépin.
Il est vrai que je préférais de loin les premiers livres de Juliette Benzoni, surtout la saga des Catherine et des Marianne. "La chimère d'or des Borgia" et "la collection Kledermann" font partie des suites des aventures de Morosini qui ont démarré avec le Boiteux de Varsovie. de temps en temps je lis une aventure d'Aldo, et je ne m'en lasse pas. Il y a toujours quelques petites anecdotes historiques très intéressantes relatives à l'histoire de certaines pierres précieuses et de leurs propriétaire mais surtout l'aventure est toujours présente.
La suite au prochain épisode ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
nekomusume
  03 décembre 2011
le Prince Aldo Morossini se lance une nouvelle fois à la poursuite d'un joyau perdu et historiquement chargé de crimes. Toute sa bande habituelle se joint à lui mais voilà que ressurgit une jeune femme qu'il préfère éviter pour se garder du moindre soupçon d'infidélité.
Entre hésitation et énigmes annexe, Aldo ne se passionne pas pour cette recherche de la pierre précieuse, et nous non plus. Tout semble effleuré mais rarement approfondi. Est ce que le filon s'essouffle ou est ce moi qui n'accroche plus? Je ne retrouve pas dans ce volume toutes les anecdotes historique qui faisait le charme des romans de Benzoni.
Mais la fin du livre me laisse horrifiée. Sans un mot d'explication, tout s'arrête.Est-ce qu'Aldo a à ce point énervé son inventrice pour lui faire subir çà? (bon en même temps, il aurait certainement mérité une paire de baffe de temps en temps, tout prince vénitien qu'il soit) ? il faut espérer pour les personnages qu'il y a une suite.
Commenter  J’apprécie          30
lisalor
  05 septembre 2012
Mon avis : C'est toujours avec plaisir que je retrouve les aventures d'Aldo Morosini, on doit compter à peu près une douzaine de tomes avec ce personnage et je dois dire que je passe toujours un excellent moment en compagnie du prince antiquaire, de l'archéologue Vidal-Pellicorne, de la contesse de Sommières ....
Dans ce tome nous partons à la recherche de la chimère d'or; pourtant ce joyau séme la mort pour tous ceux qui sont en sa possession exceptés ceux qui sont apparentés au premier propriétaire : les Borgia. Pourtant considéré comme un bijou maléfique, Aldo Morosini après moultes hésitations se lance à sa recherche.
Dans ce tome, c'est le grand retour de Pauline Belmont et tout comme moi, je pense qu'Aldo va grandement vous énerver, il joue avec le feu et a bien du mal à ne pas se noyer dans les yeux de la belle américaine. Il va encore se disputer avec Vidal-Pellicorne, forcément pour une femme car son ami est un vrai coeur d'artichaut. La princesse Morosini reçoit aussi dans son palais Venisien d'étranges lettres anonymes sur le comportement de son mari.
Un tome qui se termine sur un coup de feu. Aldo voit aussi s'enfuir sa femme au bras d'un inconnu dans une étrange voiture. Il ne me tarde qu'une chose c'est de lire la suite.

Lien : http://lisalor.loulou.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dorothelit
  26 août 2011
Une lecture très agréable que ce nouveau roman de Juliette Benzoni. J'ai pris beaucoup de plaisir à ces retrouvailles avec le "prince antiquaire" et ses "acolytes".
Par contre, j'ai parfois été un peu surprise des libertés de langage et de vocabulaire prises par Mme Benzoni. Il ne me semble pas que dans ces précédents ouvrages elle usait des termes tels que "foutues pierres", ....
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
LePoint   20 juillet 2011
Dans ses sagas, Juliette Benzoni a trouvé le parfait équilibre entre savoir et imagination. Attachée à la véracité de chaque détail, elle n'en est pas moins romancière ; et c'est avec malice qu'elle se mêle des énigmes de l'histoire
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
isajuliaisajulia   04 mars 2013
Comme il tournait le dos à la porte,il n'eut pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait : Fédor l'assomma d'un maître coup de poing,puis le ligota avec une corde qu'il avait apportée,le bâillonna de son mouchoir et d'un chiffon,et ,finalement,le balança sur son épaule comme un prosaique fagot de bois.
-Voilà! fit-il ,hilare,à l'intention de son associé fortuit béat d'admiration.Et maintenant on y va!
-Ou ça?
-Tu en sais suffisamment!En revanche,dis-moi,comment tu t'appelles?
-Pignon,Baptiste! J'habite au-d'sus du Chinois d'en face!
-Facile à retenir ! C'est ce que les Français appellent avoir pignon sur rue ! rigola le Russe.
Eteins maintenant,on descend!
-C'est quoi,ton blaze à toi?
-Fédor Razinsky ! C'est moins facile à retenir,mais si un jour tu as besoin je serai toujours à ton service...
-On te trouve ou?Au cas...
-Boulevard du Temple,le bistrot qui est à côté du Cirque d'Hiver.C'est autant dire ma...cantine!Ou alors à la G7...
Sa capture dûment coincée entre le siège arrière et la cloison vitrée de séparation,Fédor tendit au garçon une large main que celui-ci prit sans hésiter,puis demanda :
-T'aurais pas dans l'idée d'le transbahuter chez les poulets?
-Si.Tu as quelque chose contre?
-Oh,non!On serait même plutôt potes!
-En tout cas,si tu remarques ici des trucs bizarres,n'hésites pas à me prévenir ! Il pourrait y en avoir d'autres ! conclut-il en tirant une troisième pièce de sa poche.
Baptiste émit un sifflement admiratif!
-Pffuii ! T'est un vrai prince,toi!
Fédor haussa les épaules résignées.
-Je l'ai été jadis ...mais ça fait une trotte!
Et démarra en douceur pour rejoindre la rue de Chalon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
isajuliaisajulia   27 février 2013
Ciselé dans l'or avec un art délicat,l'animal mythique - tête de lion rugissant,corps de bouc et queue de dragon - était long d'une dizaine de centimètres,et non seulement le corps était taillé dans une seule émeraude de la même nuance que celles des yeux et de la flèche de la queue,mais l'une des pattes griffues s'appuyait sur une grosse perle baroque figurant un rocher.
Commenter  J’apprécie          40
isajuliaisajulia   04 mars 2013
Patiemment,le prince-antiquaire et expert en joyaux rares attendit que le regard de son visiteur,son examen de la pièce terminé,revînt se poser sur lui et sourit :
-Cela vous plaît?
-Faudrait être difficile! Un vrai palais!
Morosini faillit lui dire qu'on l'appelait comme ça à Venise mais se contenta de répondre :
-Un petit alors! Ce n'est pas Versailles!
-Ver...sailles? Connais pas!
Commenter  J’apprécie          20
isajuliaisajulia   04 mars 2013
-Voilà!Il faut vous dire d'abord que je suis très très riche ! Des prairies à perte de vue avec dessus des vaches,des chevaux...Et du pétrole en dessous!
-En effet ! apprécia Aldo.Ce n'est guère courant...
-N'est-ce pas?J'ajoute que je suis célibataire mais très,très,très amoureux de la plus merveilleuse des femmes!Mais peut-être la connaissez-vous?Elle chante à l'opéra et s'appelle Lucrezia Torelli.
Aldo ne put s'empêcher de rire.La Torelli ! Rien que ça ! Une voix sublime,une silhouette de rêve,un visage de madone...et très probablement une redoutable...emmerdeuse!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chocolatine-houchesChocolatine-houches   14 novembre 2013
J'ai aimé ,mais je suis un peu resté sur ma fin .je sais pas s'il y a une suite si quelqu'un peu me renseigner merci
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Juliette Benzoni (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Juliette Benzoni
Secrets d'histoire
autres livres classés : historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

L'univers de Juliette Benzoni

Le Gerfaut

Arnaud
Louis
Gilles
Blaise

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Juliette BenzoniCréer un quiz sur ce livre