AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 225921729X
Éditeur : Plon (25/04/2013)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Après avoir trouvé son château pillé et dévasté par les troupes du Grand Condé, qu’elle aime depuis l’enfance, Isabelle, duchesse de Châtillon, entend lui faire payer mais ne résistera pas longtemps à l’amour qu’il lui avoue. Ce pourrait être le bonheur. Ce sera la fin d’une paix relative pour Isabelle.
La Fronde du Parlement et des Parisiens s’achève. Celle des Princes commence. Moins pour chasser Mazarin que pour s’emparer du pouvoir, avant que le jeune Lo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
brinvilliers
  18 décembre 2013
Condé, jaloux a saccagé le château d'Isabelle ; celle-ci ne compta pas en rester là. Elle lui présente sa note, mais toujours amoureuse de lui devient sa maîtresse. Même si Mazarin ne tient plus le rôle d'auparavant, la cabale continue. Isabelle est chargée de présenter les doléances des Condé à celui-ci. Mais maintenant, ce n'est plus Mazarin qui tient le premier rôle mais Louis XIV. Isabelle devient de plus en plus proche de Madame. Elle devient alors la cible de coups bas de la cour ; même son frère François l'abandonne. Elle épouse en seconde nocesle Duc Christian, et part en Allemagne où elle devient la princesse des Vandales. Mais son mari n'apprécie pas qu'elle puisse régenter son pays et la tient prisonnière. Condé et François sont chargés par Louis XIV de venir à son secours. Un second tome riche en rebondissements, une nouvelle fois un très bon divertissement.
Commenter  J’apprécie          30
Symphonia2
  07 juillet 2018
Le premier tome était très dynamique et celui là l'est tout autant. La guerre se poursuit, le roi Louis XIV grandit ainsi que sa cour! Une cour où l'hypocrisie, la jalousie et la trahison sont monnaie courante.

On y parle beaucoup d'honneur. Dommage que l'on ne l'applique pas: Sous couvert d'habits et parures somptueux, on y complote, on y calomnie, on tente de faire exiler ou mieux d'emprisonner ses ennemis pour assouvir une ambition sans limite.
Beaucoup de personnages de cour sont insupportables d'arrogance, de stupidité et d'hypocrisie. La plupart de ceux-ci étant des hommes. Les femmes sont souvent plus subtiles, y compris lorsqu'elles trahissent. Mais il est vrai que leur rôle à cette époque était très limité hormis pour quelques femmes fortes et intelligentes qui le payaient souvent, la jalousie entraînant moult complots et calomnies.
Ce fut le cas du personnage principal de la série, la duchesse de Châtillon, passionnante, qui a mené une vie trépidante en France mais aussi en Allemagne où elle est devenue duchesse de Mecklembourg-Schwerin, princesse souveraine d'un peuple méconnu, les Vandales (dans le nord de l'Allemagne).
C'est une nouvelle fois une très bonne série de Juliette Benzoni qui sait parfaitement dépeindre les personnages et l'époque avec une pointe de romance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LadyMel
  13 février 2017
Nous retrouvons Isabelle, ses amours, ses amitiés.
Cette suite a moins de rythme que le premier tome. Après les évènements très fougueux de la Fronde, on assiste à des évènements plus calmes, correspondants tout à fait avec la tranquillité du début de règne effectif de Louis XIV. Tranquillité toute relative car le jeune Roi Soleil déchaîne les passions autour de lui. Ainsi que ses proches.
Notre héroïne va donc vieillir au sein de cette jeune cour, et nous allons donc à assister à l'automne et l'hiver de la duchesse, encore moins connu historiquement que sa jeunesse. L'auteur réussit à rendre intéressant ce passage un peu obscur de l'histoire de France (et d'Europe car la duchesse vivra quelque temps en Europe du Nord).
Encore une fois, avec Juliette Benzoni, on assiste à un roman très documenté historiquement, agréable à lire, composé de personnages avec du relief et de vraies évolutions psychologiques travaillées.
On ne peut que regretter le décès de l'auteur qui nous privera de sa plume si particulière, et si poétique.
Merci Madame Benzoni !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
adeissy
  17 juin 2013
Comme a son habitude juliette benzoni a écrit un très bon roman, très bien documenté historiquement . Néanmoins il manque la passion de ses anciens romans, des histoires d'amours romancées et magnifiques qui s'inscrivent dans un cadre historique. Ici l'heroine est avant tout L Histoire et la periode de la Fronde. dommange même si evidement le livre reste intéressant il s'apparante plus un à documentaire qu'a un roman et on a du mal a s'attacher à l'heroine
Commenter  J’apprécie          20
Ana_Books
  23 juillet 2018
Comme toujours, Juliette Benzoni m'a émerveiller avec sa plume, racontant l'histoire comme si elle l'avait vécue. Seul bémol, le passage (assez conséquent) sur la situation de la famille royale que jai trouvé assez incongru dans l'histoire d'Isabelle de Montmorency-Bouteville. Que viennent-ils faire ici ?! Même pour expliquer la situation dans laquelle se retrouve cette dernière, cela me parait assez long et surtout d'un compliqué ! Les amours de Madame ne sont pas de tout repos et sont entourage en souffre (ainsi que certaine lectrice).
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
brinvilliersbrinvilliers   07 décembre 2013
- La magicienne qui transformait les hommes en cochons ? fit Isabelle en plissant le nez. Je ne suis pas certaine d'en être flattée !
- Peu importe les sujets, coupa Condé en lui souriant. C'est la puissance qui compte ! Qu'en pensez-vous, Isabelle ? Acceptez-vous d'être notre ambassadrice ?
- Pourquoi, non, après tout ! Si la Reine.....et le Roi veulent bien me recevoir !
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   14 octobre 2016
Il me serait infiniment doux, mon cœur, de chercher dans vos bras un moment d’oubli de ce cauchemar mais vous êtes de trop bonne race pour ne pas me comprendre…
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   14 octobre 2016
Elle était belle à miracle dans une robe de brocart de cette joyeuse couleur de corail clair qu’elle affectionnait. Des diamants étincelaient sur sa gorge, à ses oreilles, ses bras et ses mains ainsi qu’à l’éventail qu’autorisait l’extrême douceur du temps. Ces parures lui appartenaient en propre et elle avait jugé plus sage de ne rien porter qui lui vint de sa Princesse afin de ne pas donner l’impression d’être totalement inféodée aux Condés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 octobre 2016
Elle savait d’expérience quel charme puissant Louis de Condé exerçait sur ceux qui se prenaient à l’aimer. Qu’il soit laid, violent, brutal jusqu’à la cruauté parfois n’y changeait rien ! C’était peut-être à cause de cette rayonnante auréole de gloire capable d’éblouir une femme aussi bien qu’un homme !
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 octobre 2016
Il adore le sexe dit « faible » et a toujours quelque amour sur le feu ! Cessez donc de vous tourmenter !
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Juliette Benzoni (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Juliette Benzoni
"Tragédies impériales" de Juliette Benzoni.
autres livres classés : frondeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'univers de Juliette Benzoni

Le Gerfaut

Arnaud
Louis
Gilles
Blaise

10 questions
29 lecteurs ont répondu
Thème : Juliette BenzoniCréer un quiz sur ce livre