AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266114608
480 pages
Pocket (01/04/2001)
3.89/5   148 notes
Résumé :
Automne 1922... Quelques mois plus tôt, le prince Morosini - expert en joyaux anciens - a été contacté par le mystérieux Simon Aronov surnommé le "Boiteux de Varsovie".
Celui-ci lui a confié une mission périlleuse : retrouver quatre pierres précieuses dérobées lors du pillage du Temple de Jérusalem... La tradition veut que, regroupées, elles permettent aux enfants d'Israël de retrouver leur terre.
Après avoir découvert l"Étoile bleue", le prince embarq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
3,89

sur 148 notes
5
4 avis
4
12 avis
3
3 avis
2
2 avis
1
0 avis

Gwen21
  19 janvier 2014
Avec "L'étoile bleue", notre "Alexandre Dumas en jupons" a ouvert la voie à une saga qui semble sans fin puisque cette année encore, cette intarissable graphomane a publié le treizième volet des aventures du séduisant Aldo Morosini.
Qui est Aldo Morosini ?
Notre héros est un antiquaire fictif dont la réputation universelle s'est forgée sur la base de sa profonde connaissance des joailleries anciennes. Ce prince vénitien est en effet un spécialiste reconnu pour tout ce qui touche aux pierres précieuses. Entouré de sa bande d'acolytes aussi téméraires que dévoués, c'est un collectionneur patenté dont le but est, dans un premier temps, de mettre la main sur quatre joyaux manquants qui étaient fichés avec huit autres sur le pectoral du Grand Prêtre du Temple de Jérusalem, comme l'attesterait la toile du Titien illustrant la "Présentation de Marie au Temple".
"L'étoile bleue" dont il est ici question est la première pierre manquante de ce puzzle, joyau auquel le prince Morosini est particulièrement attaché puisqu'il a appartenu à sa mère assassinée (sans doute pour le seul motif d'en avoir été la détentrice).
S'il avait collectionné les figurines de chat en porcelaine ou les échantillons de parfum, nul doute que la quête de notre héros vers de nouvelles acquisitions d'exception ne l'aurait pas ainsi mené sur les routes d'Europe mais le voici lancé dans un étonnant périple, prélude à d'autres aventures, chaque tome de la saga correspondant à la recherche d'une nouvelle pierre précieuse.
Un brin de suspense, beaucoup d'action, une dose de mystère et un soupçon d'amour et vous tenez là un cocktail romanesque et historique qui vous sortira de vos sentiers battus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
isajulia
  11 avril 2013
Après la Première Guerre mondiale, le prince Aldo Morosini est de retour dans son palais de Venise. Ruiné, il décide de devenir antiquaire spécialisé dans les joyaux anciens.
Quelques temps après, ayant acquis un solide réputation, il est contacté par un homme mystérieux surnommé "le boiteux de Varsovie". Celui-ci le charge de retrouver quatre des douze pierres du pectoral du Grand Prêtre du Temple de Jérusalem. Ces joyaux maudits, un saphir, un diamant, une opale et un rubis n'ont semé que mort et malheur depuis qu'ils ont été volés.
La première pierre à retrouver est l'Etoile Bleue, qui appartenait à la mère d'Aldo, assassinée lors du vol.
Le prince antiquaire, qui souhaite se venger et découvrir l'assassin de sa mère, accepte la mission du boiteux. C'est alors qu'une aventure dangereuse et difficile va commencer...
Premier tome des aventures d'Aldo Morosini, l'Etoile Bleue est riche en rebondissements. Ce premier volet commence sur les chapeaux de roues, l'histoire se met en place avec cohérence et l'on fait la connaissance des futurs compères du prince antiquaire qui l'aideront dans ses prochaines aventures. Cette saga mêle avec brio amour, suspense, trahison et histoire. Je suis fan des aventures d'Aldo, je me passionne pour les récits ayant un rapport avec les joyaux dit "maudits".Grâce à la saga du boiteux j'ai appris une foule de détails sur les pierres et leur histoire.
C'est du Benzoni dans toute sa splendeur, c'est excellent et on en redemande. A lire!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
mylena
  25 juin 2022
C'est le premier tome du Boîteux de Varsovie qui en comporte quatre, et aussi le premier d'une très longue série avec Aldo Morosini qui mène le bal ! La lecture est facile, fluide, le lecteur est très vite entraîné dans l'histoire. C'est bien écrit, bien construit, plein de péripéties à la limite du rocambolesque, avec, sinon du suspense, de petites surprises. le roman commence par un prologue qui nous présente Aldo Morosini, prince désargenté, qui revient de la première guerre mondiale et qui se transforme en antiquaire. Très vite il se spécialise dans les bijoux et pierres précieuses, à la recherche de l'étoile bleue, saphir qui a été volé à sa mère après l'avoir assassinée. L'histoire proprement dite commence quatre ans plus tard, quand il trouve une piste. C'est donc une sorte de roman policier historique qui se déroule dans les milieux aisés de toute l'Europe de l'entre-deux-guerres, du moins pour ce tome, entre l'Italie, la Pologne et la France. C'est romanesque à souhait, mais agréable à lire. Une lecture plaisante, sans prétention, une lecture de voyage ou de plage. Ce n'est pas le genre de livre que j'affectionne, mais je dois dire que dans ce genre il est particulièrement réussi, que tout est très bien dosé, très bien équilibré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          201
FleurdesPois
  24 mars 2020
L'Étoile bleue est le premier volume de la série intitulée le Boiteux de Varsovie, retraçant l'histoire de quatre pierres précieuses d'exception, jadis volées dans le Grand Temple de Jérusalem et dont le parcours à travers les siècles s'est révélé pour le moins... sanglant.
Dans ce volume, on fait la rencontre d'Aldo Morosini, prince vénitien qui, au lendemain de la Première Guerre Mondiale a dû se reconvertir dans le commerce des pierres précieuses pour assurer son train de vie. Il mène une existence relativement paisible, jusqu'au jour où le mystérieux Simon Aronov le contacte pour retrouver un superbe et très ancien saphir, ayant jadis appartenu à la famille Morosini et volé à la suite de la mort douteuse de la princesse Morosini d'alors. Une quête qui se révèle jalonnée de dangers...
Ce roman, c'est le premier d'une série qui fut l'une de mes premières histoires d'amour littéraire. L'histoire de ces pierres précieuses, les multiples rebondissements de l'intrigue, le charme des personnages, Morosini en premier lieu, avaient fait chavirer mon coeur d'adolescente.
Une dizaine d'années plus tard, dans un accès de nostalgie, je rouvre ce livre dont j'ai gardé un si merveilleux souvenir. Évidemment, les choses sont un peu différentes à présent. J'ai grandi, j'ai fait d'autres expériences littéraires et je vois maintenant les grosses ficelles de l'intrigue, les facilités d'écriture, les personnages assez superficiels au fond, bref : les gros défauts.
En même temps, et paradoxalement, le charme fonctionne encore. Je ne saurais pas l'expliquer, mais il se dégage de cette petite bande de personnages une sorte d'enthousiasme attendrissant, de romanesque échevelé qui frise le l'invraisemblable.
Une lecture sans prétention, distrayante, pour laquelle je garde une grande tendresse, mais qui manque par trop de profondeur pour réussir à m'emporter comme autrefois...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
tremb77
  13 juillet 2022
De Juliette Benzoni, je garde de mon adolescence le souvenir de grandes romances historiques, avec la série télévisée du gerfaut, la florentine. Pour le challenge solidaire, je me suis laissée tenter par un policier historique, un genre un peu différent de ce dont j'étais habituée de cette autrice. Juliette Benzoni mélange un peu les genres pour donner une lecture assez plaisante sur la recherche de 4 joyaux perdus du pectoral du Grand Prêtre du Temple de Jérusalem.
Aldo Morosini est un prince vénitien, désargenté après la première guerre mondiale et obligé de se convertir en antiquaire spécialisé dans les pierres précieuses. Un homme bien mystérieux, boiteux rencontré à Varsovie, gardant son vrai nom caché, l'appâte en lui racontant l'histoire des pierres perdues du pectoral. Il le met sur la piste d'un joyau ayant appartenu à la mère d'Aldo, assassinée lors de la disparition du collier.
Vengeance, romance, jeu de piste et jeu de dupes, rencontres avec des acolytes hauts en couleur, l'histoire est bien ficelée, la série s'annonce prometteuse. A voir si je lirais les 15 tomes ou au moins les 4 premiers sur les gemmes disparues.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
isajuliaisajulia   11 avril 2013
L'aurore était longue à venir. Elle l'est toujours en décembre mais la nuit semblait prendre un malin plaisir à s'attarder, comme si elle ne pouvait se résigner à quitter la scène...
Commenter  J’apprécie          120
Servane29Servane29   09 décembre 2012
Morosini prit entre ses doigts le lourd bracelet moghol où, enchâssée dans de l'or ciselé, une profusion d'émeraudes et de perles enveloppait d'une folle végétation un bouquet de saphirs, d'émeraudes et de diamants. Il le caressa un moment puis, le posant devant lu, il attira d'une main une forte lampe placée sur un coin de son bureau et l'alluma pendant que, de l'autre, il encastrait dans son orbite une loupe de joaillier.
Violemment éclairé, le bracelet se mit à étinceler de feux qui allumèrent des éclats bleus et verts aux quatre coins de la pièce. On aurait dit qu'un volcan miniature venait de s'ouvrir au coeur d'une toute petite prairie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Juliette Benzoni (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Juliette Benzoni
Secrets d'histoire
autres livres classés : joyauxVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'univers de Juliette Benzoni

Le Gerfaut

Arnaud
Louis
Gilles
Blaise

10 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Juliette BenzoniCréer un quiz sur ce livre