AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le Boiteux de Varsovie tome 2 sur 15
EAN : 9782266072182
475 pages
Pocket (13/01/1999)
3.93/5   145 notes
Résumé :
Automne 1922... Quelques mois plus tôt, le prince Morosini - expert en joyaux anciens - a été contacté par le mystérieux Simon Aronov surnommé le "Boiteux de Varsovie". Celui-ci lui a confié une mission périlleuse: retrouver quatre pierres précieuses dérobées lors du pillage du Temple de Jérusalem... La tradition veut que, regroupées, elles permettent aux enfants d'Israël de retrouver leur terre. Après avoir découvert l"Étoile bleue", le prince embarque pour l'Angle... >Voir plus
Que lire après Le boiteux de Varsovie, tome 2 : La Rose d'YorkVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Le prince Aldo Morosini et son ami Adal ont finalement réussi à récupérer l'Étoile Bleue, le saphir jadis volé à la mère du prince-antiquaire. Mais Aldo n'est toujours pas certain de l'identité de celui, ou ceux, qui ont assassiné la princesse Isabelle. Ou peut-être refuse-t-il d'admettre la vérité.
Quoi qu'il en soit, voici les deux amis partis cette fois pour l'Angleterre, à la recherche de la seconde pierre jadis arrachée au « pectoral du grand prêtre ». Une nouvelle aventure pleine de rebondissements et de dangers qui conduira le duo des cottages de la « gentry » à une Chinatown inquiétante à souhait.
Cependant, Aldo a aussi d'autres préoccupations : Anielka Solmanski doit être jugée pour le meurtre de son mari et cela pourrait bien la conduire jusqu'à la potence. Bien qu'il soupçonne très fortement le comte Solmanski, père de la jeune fille et ennemi mortel de Simon Aronov, d'être le commanditaire de l'assassinat de sa mère, Aldo refuse de croire que la belle Anielka, dont il est amoureux, puisse être complice. Aussi, en sus de ses recherches va-t-il tout tenter pour la faire innocenter.
Ce second tome du « Boiteux de Varsovie » se lit très bien, on reste plongé dans l'aventure, mais c'est cependant celui que j'aime le moins des quatre. Je trouve que les amours d'Aldo prennent trop de place et franchement, ce n'est pas très intéressant. D'autant plus que le lecteur, lui, voit très bien qu'Aldo se trompe complètement à propos d'Anielka. Heureusement, pour compenser on a la découverte de l'identité de Mina van Zelden alias Lisa Kledermann, un coup de théâtre romanesque à souhait.
Commenter  J’apprécie          10
Un autre tome fort intéressant qui allie suspense, romance et histoire. Il est amusant de suivre Aldo, gentleman, audacieux et parfois bouillant de tempérament, à travers une Europe encore un peu aristocrate et qui n'est pas encore saturée de touristes.

Résumé maison: le prince Morosini est à peine remis de sa récupération du saphir maudit qu'il entend parler d'une vente particulière. En effet, un diamant juif non-sculpté et laiteux, connu aussi sous le nom de la Rose d'York, est aux enchères. À peine de retours au pays de la pluie, il apprend avec consternation que ladite pierre a été volée et que le bijoutier a été abattu. Cette fois, les meurtres et la conspiration entoure les recherches du prince. Fort heureusement, le joyaux volé est en fait une copie parfaite effectuée par Simon Aranov lui-même,afin de se mettre sur la piste de la vraie pierre. Un gang criminel chinois, une dame de la haute fort avare de bijoux, un collectionneur de jades, un clan mystérieux de polonais révolutionnaires et la belle Anielka sont également de la partie. Cette dernière est accusé d'avoir assassiné son époux et d'avoir reprit sa relation avec l'un des polonais révolutionnaire, Ladislav. Aldo et Adalbert se retrouvent entre les complots, les mensonges et les même une tentative de meurtre à l'endroit du vénitien.
Commenter  J’apprécie          10
Ce deuxième volet des aventures du prince Morosini ne m'a pas déçue. le style de Juliet Benzoni est toujours aussi agréable, on se surprend à enchaîner les chapitres sans se lasser.
La recherche de la deuxième pierre réserve bien des surprises à notre héros, mais j'avoue avoir également apprécié la description de ses sentiments amoureux.
Je vais m'empresser de lire le troisième tome!
Commenter  J’apprécie          40
Je continue ma relecture de la saga Aldo Morosini avec le tome 2. le prince est la recherche de la seconde pierre, un diamant. La pierre, disparue depuis des siècles, vient d'être mis en vente à Londres. Tous les amateurs de pierres précieuses sont au rendez-vous, y compris Aldo et Adalbert. Mais la réputation de pierre porte-malheur n'est pas usurpée et les morts s'accumulent en Angleterre. On rajoute à ça une femme qui tente de plus en plus d'attirer Aldo dans ses filets, des révélations en pagailles,… Et on ne s'ennuie pas un instant. J'ai même eu la surprise de croiser Ava Astor qui sera au centre de l'ultime tome de la série. Je ne me souvenais qu'elle apparaissait au préalable dans la série.

Je prend toujours beaucoup de plaisir à relire cette saga. C'est amusant de lire certains évènements lorsqu'on sait le futur des personnages.

C'est une série sur fond historique avec de l'action, de la romance, du suspense et de l'humour! Ma préférée de Juliette Benzoni!
Lien : http://lemondedemara2.canalb..
Commenter  J’apprécie          30
Après avoir retrouvé L'Etoile bleue, Aldo Morosini doit à présent se mettre en quête de la Rose d'York afin de compléter le pectoral du Grand Prêtre.
Cependant, il doit également démêler une affaire de meurtre dans laquelle la jeune Anielka, dont il est amoureux, est impliquée.
Entre Londres et Venise, fausses pistes, traqueurs de joyaux et montée du fascisme, notre prince aura fort à faire.
J'ai directement enchaîné la lecture de ce tome après celle de l'Etoile bleue. Si ce volume est toujours aussi bien documenté, j'ai trouvé dommage que l'intrigue tourne autant autour d'Anielka (qui est quelqu'un que je trouve peu intéressant) et finalement assez peu autour de la Rose d'York.
Heureusement, les personnages secondaires sont toujours aussi fouillés et j'ai beaucoup aimé l'histoire liée à Mina, la secrétaire d'Aldo.
Adalbert Vidal-Pellicorne est aussi très présent et ce protagoniste est vraiment sympathique, il participe aux rebondissements avec brio et beaucoup de talent.
Mention spécial au superintendant Warren, un ptérodactyle incarné, un policier anglais pur souche qui donne du corps à l'histoire.

Pourquoi lire La rose d'York ?

Ce deuxième tome m'a semblé plutôt être une transition. L'action est certes présente mais plus diluée. Certaines intrigues secondaires se mettent en place qui trouveront sans doute leur résolution ensuite.
L'écriture de Juliette Benzoni est toujours aussi agréable et je suis vraiment contente d'avoir fait sa connaissance grâce à une boite à livres. Nul doute que si vous avez lu l'Etoile Bleue, vous aimerez retrouver Aldo et ses amis.
Lien : http://racontemoilalecture.o..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Ce n’est pas parce que ce malheureux est affligé d’une femme à moitié folle qui préfère le fan-tan au bridge et court la nuit les quartiers interlopes qu’il faut le soupçonner d’abriter des pensées inavouables. En fait, son plus gros défaut est d’avoir une sale gueule, mais ça non plus ce n’est pas sa faute !
Commenter  J’apprécie          20
Qui dit la vérité ?
– Personne et tout le monde. Chacun s’accroche à « sa » vérité et la déguise selon son tempérament. Le secrétaire se complaît dans son rôle de vengeur au point de ne pas nier sa frustration sexuelle, mais il est difficile de croire qu’un simple patron puisse inspirer un sentiment justifiant un tel acharnement ; la fidèle servante vit dans la nostalgie des amours adolescentes de sa jeune maîtresse.
Commenter  J’apprécie          10
Les révolutionnaires sont tous comme ça ! Ils écrasent le bourgeois du haut de leur idéologie intransigeante mais dès qu’il s’agit de servir la Cause, ils sont prêts à faire n’importe quoi. Même à cirer les chaussures d’un capitaliste doublé d’un marchand d’armes.
Commenter  J’apprécie          20
Eh bien voilà, pensa Morosini sur le mode lugubre, ces deux lascars vont tout simplement me flanquer à la mer d’une hauteur qui ne pardonnera pas…
Il n’avait jamais eu peur de la mort qu’il avait souvent vue de près pendant la guerre et, au fond, mourir comme ça ou autrement lui était égal, mais la fin qui l’attendait choquait son sens de l’élégance : être jeté comme un vulgaire sac d’ordures le contrariait, comme d’ailleurs l’idée de quitter une existence plutôt passionnante.
Commenter  J’apprécie          00
J’ai toujours un préjugé défavorable quand il s’agit d’une lady et que l’accusateur est un serviteur... ou tout au moins un subordonné.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Juliette Benzoni (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Juliette Benzoni
Avec sa centaine de perles et ses 674 diamants d'une pureté exceptionnelle, taillés en brillants ou en poires, et sertis sur une monture dite « en esclavage », ce chef d'oeuvre de 2842 carats est un bijou unique dans l'histoire de la joaillerie. Suivons les traces de ce collier et de la mystérieuse affaire qui l'entoure, et découvrons comment théâtre, littérature et bande dessinée vont s'emparer d'un fait historique pour construire un véritable mythe littéraire. N'hésitant pas à s'éloigner de l'affaire originelle, ces récits se sont construits autour d'un objet bien réel, qui tient encore le premier rôle aujourd'hui dans de nombreuses adaptations télévisuelles et cinématographiques.
Pour en savoir plus, rdv sur le site Les Essentiels de la BnF : https://c.bnf.fr/TRC
Crédits de la vidéo :
Direction éditoriale Armelle Pasco, cheffe du service des Éditions multimédias, BnF
Direction scientifique Charline Coupeau, docteur en histoire de l'art et chercheuse à l'École des Arts Joailliers
Scénario, recherche iconographique et suivi de production Sophie Guindon, chargée d'édition multimédia, BnF
Réalisation Amopix
Enregistrement, musique et sound design Mathias Bourre et Andrea Perugini, Opixido
Voix Geert van Herwijnen
Crédits iconographiques Collections de la BnF
© Bibliothèque nationale de France
Images extérieures :
Blake & Mortimer, Tome 10, L'Affaire du collier, Version journal de Tintin, 1967 Couverture, p.22, p.26, p.28, p.32, p.33 de la bande dessinée © Editions Blake & Mortimer / Studio Jacobs (Dargaud-Lombard s.a.), 2024
Mickey et le collier de la reine, 1971 Couverture de la bande dessinée © Hachette, 2024
Le collier de la reine de Frances Mossiker, 1963 Couverture du livre © Julliard
Un collier pour le diable (Le Gerfaut des brumes, Tome 2), de Juliette Benzoni, 2003 Couverture du livre © Pocket
Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur de Takashi Morita, 2022 Couverture du livre © Kurokawa
Extraits de films et séries :
Arsène Lupin Film de Jean-Paul Salomé, 2004 Extrait de la bande annonce
Artwork : Elisa Seitzinger © M6 Vidéo
Arsène Lupin Série TV de George Kay, 2021 Extrait de la bande annonce © Netflix
L'affaire du collier Film de Charles Shyer, 2023 Extrait de la bande annonce © Canal VOD
Artwork : Elisa Seitzinger
+ Lire la suite
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (509) Voir plus



Quiz Voir plus

L'univers de Juliette Benzoni

Le Gerfaut

Arnaud
Louis
Gilles
Blaise

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Thème : Juliette BenzoniCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..