AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le gerfaut des brumes tome 4 sur 5
EAN : 9782266112765
568 pages
Pocket (03/07/2003)
3.78/5   49 notes
Résumé :
Enfin réunis, Gilles et Judith s'embarquent pour l'Amérique.Dans les tout jeunes Etats-Unis ils comptent s'installer pour y commencer enfin leur vie de couple.
Cela s'avérant finalement impossible, c'est à Saint-Domingue, dans une belle plantation d'indigo, acquise par Tournemine que le jeune couple dépose ses bagages.
Ce n'est pas pour autant la tranquilité qui attend nos héros, la révolte gronde parmi les esclaves et le régisseur de la plantation n'e... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique

HAUTE SAVANE

Juliette Benzoni

En son temps, il me semble avoir lu les précédents.

Le Gerfaut,

Un collier pour le diable

Le trésor

Et haute savane

Gilles de Tournemine, le Gerfaut des brumes », trouvera-t-il enfin un endroit où se reposer ?

La paix, il croyait la trouver en Amérique, dans ce pays neuf en compagnie de Judith, son fol amour de jeunesse.

Au cours d'une folle partie de carte, il gagne au jeu une plantation - "haute savane" - située sur une île des caraïbes.

De la chance, pas sûr. Car le maître redoutable et redouté règne sur le domaine : dragon féroce nommé Simon Legros.

Et Legros est décidé à tout pour conserver la plantation.

Dans ce tourbillon de haine, des forces maléfiques vont se déchaîner.

Dans le pur style de Juliette Benzoni

Ce livre aurait dû figurer il y a un moment dans les lectures des séries.

C'est délassant, cela se lit rapidement, pour moi une lecture de l'été.

Il ne faut pas vraiment avoir lu les autres pour suivre l'histoire.

Une histoire d'amour, d'aventures, de haine, et

Commenter  J’apprécie          10

Des paisibles contrées bretonnes, Gilles part pour Versailles à l'aube de la révolution, L'Amérique de Washington en pleine création, celle des Mohawks en disparition, et, dans ce dernier tome, les plantations d'indigo des Caraïbes en pleine expansion! La saga du Gerfaut nous fait voyager à un rythme endiablé.

Les personnages, bien qu'assez caricaturaux, sont attachants et le chemin pour une vie de bonheur est tortueux et semé d'embuches: Les coupables sont parfois les héros eux même, mais ils se confrontent également à de véritables méchants odieux et cruels comme ils n'en existent que dans les contes!

Riches en faits historiques et en descriptions architecturales, vestimentaires, ...les histoires de Juliette Benzoni sont passionnantes et récréatives.

Commenter  J’apprécie          20

Ce tome conclut de belle manière la saga tant mouvementée de la vie de Gilles. Nous avons droit encore à pas mal d'aventures et de combats. Cette fois, pratiquement tout le roman se situe à Saint-Domingue dans une plantation. Nous ne côtoyons pratiquement pas les personnages phares de notre Histoire que nous avons suivis tout au long des autres tomes.

L'autrice nous embarque là en plein dans la traite des noirs. Nous y voyons la vie de ces esclaves sur les plantations avec, bien sûr, toutes les dérives de l'esclavage.

Ce tome est assez centré sur les relations entre Gilles et Judith. Au fil du roman, Judith devient plus raisonnable, moins agaçante et capricieuse que dans le tome précédent. Gilles, par contre, tourne parfois au parfait crétin, totalement soumis à ses pulsions sexuelles et incapable d'y résister. C'est une part de l'histoire qui m'a un peu gênée.

Par contre, j'ai dévoré ce roman. L'écriture de l'autrice est toujours aussi addictive. On découvre, sous sa plume, la vie d'une plantation et ce que peut représenter la vie des esclaves et de leur maître. C'est très prenant. Cependant, j'aurais aimé que le roman se prolonge légèrement pour profiter d'un peu d'apaisement, car on ne souffle pas beaucoup tout du long.


Lien : https://labibliothequedallys..
Commenter  J’apprécie          30

Quitter la France alors que la Révolution s'amorcait me faisait un peu peur, je ne suis par ailleurs pas très fan des aventures dans les îles

Mais encore une fois très bonne surprise, ce dernier tome des aventures du Gerfaut est aussi prenant que les précédents depuis la traversée de l'ouverture aux flots de la dernière page

Des personnages toujours aussi riches à l'image de Finnegan, Pongo toujours aussi irrésistible, le jeu, le domaine, que d'événements qui se déroulent ...

Pas forcément sur Simon Legros qui apparaît en filigrane en fait et ne sera réellement présent que dans le dernier chapitre mais il y a en fait une tension permanente jusqu'au dénouement

Ou l'une des héroïnes va prendre la place de la mère de Gilles et ou l'autre va retourner à l'eau ...

Ces 4 tomes ont été éblouissants, un pur plaisir...

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation

je vais essayer de vous expliquer ce que c’est qu’un homme car vous ne semblez pas en avoir la plus petite idée. Ce n’est pas un pur esprit, ainsi que vous semblez l’imaginer. Il y a l’esprit, oui, mais il y a aussi le corps et le cœur. Et si le cœur ne bat jamais que pour un seul être, le corps, lui, peut répondre à bien des sollicitations car il a des besoins, des exigences, même. C’est pourquoi l’Amour payé de retour, l’Amour absolu, total qui fond en un seul être deux esprits, deux cœurs et deux corps, même si vous ne voulez pas voir cette facette ardente qu’il présente, c’est pourquoi l’Amour est la chose la plus merveilleuse qui soit au monde…

Commenter  J’apprécie          30

New York, comme toutes les villes en plein développement, comme beaucoup de ports aussi, n’était pas une ville sûre. La corruption et la prostitution y fleurissaient abondamment, surtout dans un quartier que l’on appelait bizarrement Holy Land. Les maisons de débauche y côtoyaient les tavernes aux approches du port et les mauvais garçons de tout poil y pullulaient, mais le chevalier savait bien que, sous la protection de l’Indien, les habitantes du domaine Morris seraient parfaitement à l’abri.

Commenter  J’apprécie          40

Il allait devoir apprendre à aimer, non seulement le domaine qui était sien et qu’il aimait déjà, mais aussi cette terre tout entière. À ce prix seulement son amour lui serait rendu et l’île, peut-être, s’ouvrirait à lui comme une femme consentante, le laissant approcher les secrets redoutables cachés au fond de ses forêts denses, repaires des vieux dieux africains qu’avaient, sans en avoir conscience, apportés avec eux les navires négriers.

Commenter  J’apprécie          40

Les esclaves ont une religion sur laquelle les prêtres catholiques se cassent les dents et perdent le peu de latin qu’ils savent. Il est vrai que leur imagination ne va pas toujours très loin, mais quelques-uns ont pu s’apercevoir à leurs dépens qu’il n’était pas bon de combattre ouvertement les dieux du Vaudou.

Commenter  J’apprécie          40

C’était une fille simple et sans complications. Elle aimait l’amour et le faisait bien, offrant à son maître des étreintes quasi muettes mais tonifiantes et qu’elle s’estimait très heureuse de pouvoir dispenser à un homme aussi beau.

Commenter  J’apprécie          40

Videos de Juliette Benzoni (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Juliette Benzoni
Secrets d'histoire
autres livres classés : saint-domingueVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

L'univers de Juliette Benzoni

Le Gerfaut

Arnaud
Louis
Gilles
Blaise

10 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Juliette BenzoniCréer un quiz sur ce livre