AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352071054
Éditeur : Audie-Fluide glacial (21/03/2012)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Observateur aguerri et indécrottable curieux, Charles Berberian, dont on connaît le lourd penchant pour la musique pop (relire Jukebox ou écouter Nightbuzz, groupe qu'il a créé avec son compère Jean-Claude Denis), est aussi un cinéphile cinéphage (ou l'inverse, on ne sait pas trop), pour ne pas dire cinévore. Il nous propose ici, avec son regard unique et cet humour en demi-teinte sans équivalence, un tour d'horizon du meilleur des plus mauvais films qu'il a vus. Fo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Ziliz
  15 novembre 2017
L'auteur, né en 1959 à Bagdad, épingle quelques nanars étrangers et français qu'il a vus au cinéma dans sa jeunesse. Il établit des parallèles entre certains films des années 80 et le contexte socio-économique et politique d'alors - la comparaison entre le premier septennat de Mitterrand et 'Paroles et Musique' (Elie Chouraqui, 1985) est particulièrement amusante.
Il évoque aussi ses premiers émois de petit garçon devant des scènes et ambiances 'pour adultes' pas forcément censurées par ses parents (les mêmes parents que ceux du réalisateur Alain Berbérian puisque Charles et Alain sont frères)...
Visiblement, le film 'Retour vers le futur' l'a marqué : on retrouve ici des thématiques de l'album 'Tombé du ciel' avec des confrontations entre la version jeune de l'auteur et l'homme mûr qu'il est devenu.
Pas de scénario ici, plutôt un catalogue. C'est drôle, mais un peu trop léger, trop factuel, malgré des réflexions sur le 7e art, notamment sur l'influence des fictions ciné/TV sur nos vies. Quelques mises en abyme rigolotes nous rappellent à quel point les écrans peuvent nous engloutir :
>>> « Il y a quelques décennies, ma mère était restée coincée un bon moment dans 'Dallas', un feuilleton à intrigues mêlant familles richissimes, blondes peroxydées, brunes névrosées et hommes vicieux. Dallas, un univers pitoyable.
Je décidai un jour d'aller le tirer de là.
[ L'auteur se présente chez les Ewing, Jock et Ellie ouvrent la porte ]
- Bonjour, jeune homme, que nous vaut votre visite ?
- Madame, Monsieur, je viens chercher ma mère.
- Pardon ? Votre mère ?
- Euh... heum... Oui, oui, je viens chercher ma mère. Elle est quelque part chez vous. Euh, il faut absolument qu'elle revienne à la vraie vie. »
Distrayant mais pas marquant, et moins punchy que 'Tombé du ciel'.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310

critiques presse (6)
BoDoi   11 avril 2012
D’un trait fluide, coloré et expressif, l’auteur de Jukebox se représente tour à tour gamin, ému devant un film sensuel, ou adulte, perdu au pays des séries télévisées. Il livre un panthéon personnel tout à fait réjouissant, hautement recommandable.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDSelection   11 avril 2012
Comme Berberian a le sens du ton et des détails qui sonnent juste tout en véhiculant un humour certain, ses histoires sont plutôt agréables à lire.
Lire la critique sur le site : BDSelection
Sceneario   05 avril 2012
En peu de planches, [Charles Berberian] tombe sur la bonne réflexion, sur le détail qui touche au but tout de suite.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Culturebox   29 mars 2012
Pour le lecteur, le plus réjouissant reste les cases où Berberian s'invite carrément dans le scénario.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Actualitte   26 mars 2012
Dans Cinerama […] se trouvent rassemblés dans un joyeux désordre quelques monstres en caoutchouc, deux ou trois super héros turcs et un crooner moyen-oriental... entre autres !!!
Lire la critique sur le site : Actualitte
ActuaBD   19 mars 2012
C’est un parcours initiatique entre le bon et le mauvais goût en art qui nous est dispensé ici.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ZilizZiliz   15 novembre 2017
[ Charles, enfant, va voir au cinéma avec ses parents 'L'affaire de l'Iris sanglant' ]
Le lendemain, j'eus droit à une mise au point.
- Tu sais, fils, dans la vie, les filles ne passent pas leur temps à se dévêtir devant des tueurs en série.
- Oui papa. Au cinéma, on voit des choses qui n'existent pas. Comme par exemple les Aristochats. En vrai, les chats ne font pas de la musique.
- Exactement. Seulement, la vie a aussi ses mystères. Et tu les découvriras au fur et à mesure en grandissant.
Un de ces mystères, je supposai à l'époque, fut cette drôle de sensation ressentie pendant que je regardais Edwige Fenech à l'écran. Une sensation certainement à l'origine de mon intérêt pour le cinéma.
(p. 30)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Lire un extrait
Videos de Charles Berbérian (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Berbérian
Découvrez? "À la dérive", l'animation dessinée et mise en scène par Charles Berberian, sur les voix de Lisa Mandel et Rupert Mullot.
autres livres classés : navigationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3368 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre