AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2232110303
Éditeur : Editions Seghers (01/01/1977)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Italien né en Libye de parents juifs hispano-berbères, Herberty Pagani pose d'emblée son chant sur la singularité d'être, et l'essentielle différence. En France comme en Italie, il est aujourd'hui célèbre, ce qui ne l'empêche pas de se demander anxieusement comment faire comprendre à quelques centaines de personnes venues l'écouter qu'il ne s'agit plus de brandir le poing, mais de l'ouvrir vers la main du voisin. Entre les éclairs de l'amour fou et la passion de se ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PetitebijouPetitebijou   15 mai 2011
IL EST TOUJOURS TROP TOT OU BIEN TROP TARD

Moi, ma vie, c'est comme un hall de gare
Plein de colis perdus
De rendez-vous qu'on manque
Trop souvent je rate une arrivée
Mais je suis toujours là pour les départs.

Tout petit, j'adorais mes parents
Mais ils étaient trop grands
Tout se passait trop haut
Je n'avais pas les mots
Ils n'avaient pas le temps
J'étais toujours exclu de leur histoire.

Résultat, j'ai largué les amarres
Et loin de leur hiver
Je passe mes printemps
Et quand j'aurai les mots
Ils n'auront plus le temps
Il est toujours trop tôt ou bien trop tard.

Moi, ma vie, c'est comme un hall de gare
Plein de colis perdus
De rendez-vous qu'on manque
Trop souvent je rate une arrivée
Mais je suis toujours là pour les départs.

L'amitié c'est ta deuxième famille
On se partage les filles
On lit les mêmes poètes
Puis vient la politique
Le dialogue s'arrête
Et l'amitié vacille, on se sépare.

Résultat, tu vis pour des idées
Et quand un inconnu t'offre une fleur d'espoir
Tu n'as même plus le temps
De passer l'arrosoir
Il est toujours trop tôt ou bien trop tard.

Moi, ma vie, c'est comme un hall de gare
Plein de colis perdus
De rendez-vous qu'on manque
Trop souvent je rate une arrivée
Mais je suis toujours là pour les départs.

Souviens-toi, quand on s'est rencontré
Je sortais d'un amour
Qui fut un cauchemar
Je refusais le jour
J'étais un chien blessé
Je t'ai portée au bout du désespoir.

Aujourd'hui, c'est moi qui te reviens
Je n'ai plus peur d'aimer
Je n'ai plus peur de croire
Mais j'ai raté mon train
Ton coeur est autre part
Il est toujours trop tôt ou bien trop tard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Videos de André Bercoff (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Bercoff
http://www.editions-xenia.com/livres/apero/ Pour être simplement entré en dialogue avec les Identitaires, André Bercoff s'est "mis à leur service", selon Audrey Pulvar. Qui admet par ailleurs n'avoir pas lu son livre!
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
752 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre