AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sylvie Delloye (Traducteur)
ISBN : 235294337X
Éditeur : Bragelonne (15/09/2009)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Seyonne, Gardien des Âmes, a sauvé le Prince Aleksander, héritier de l'Empire derzhi, en détruisant les démons Rai-Kirah qui cherchaient à le posséder. Mais un nouveau danger rôde maintenant, plus terrible encore. Car là où les démons cherchaient autrefois à contrôler l'Empire, ils aspirent maintenant à contrôler l'homme qui a contrecarré leurs plans : Seyonne va devoir choisir entre la survie de sa famille et la survie de sa race.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
BlackWolf
  02 janvier 2014
En Résumé : J'ai passé un bon moment avec le second tome de ce cycle même si je l'ai trouvé un léger ton en dessous que le précédent. L'histoire se révèle toujours aussi entrainante et intéressante, porté par les choix de personnages le tout sur un rythme lent et efficace. L'univers est toujours aussi solide, captivant et continue à se développer au fil des pages. Les personnages sont toujours aussi attachants et humains, même si le fait qu'Alexander soit peu présent se révèle frustrant tant ils se révélaient complémentaires, alors que Seyonne seul se révèle parfois un peu trop passif. Je regrette aussi des longueurs dans le récit et une certaine linéarité, rien de bien gênant, mais qui rend ce récit un peu moins fascinant que le premier. La grande force de ce récit est toujours, selon moi, la plume de l'auteur qui possède un quelque chose de Robin Hobb dans la construction de récits humains et qui se révèle vraiment fluide, dense et entrainante. Un second tome tout de même efficace et je lirai le dernier tome de ce cycle sans soucis et rapidement.
Retrouvez ma chronique complète sur mon blog.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
Maliae
  27 avril 2014
J'ai adoré ce tome 2. Tout d'abord je trouve la couverture vraiment magnifique, quand je suis allée acheter ce tome là (dès sa sortie) j'ai bavé dessus en la voyant. Vraiment j'aime beaucoup. En plus ça représente plutôt bien Seyonne, je trouve. Donc sinon parlons de l'histoire, alors que le premier tome est plutôt complet (disons que l'on a toutes les réponses lancés dans le premier tome) on peut se demander comment Carol Berg va relancer l'action, et autant dire qu'elle s'en sort très bien. de nouveaux mystères sont mis à jour et cette fois-ci on en apprend plus sur les Ezzariens (mais également sur les rai-kirah) et c'était passionnant. J'ai trouvé l'idée vraiment super bonne et assez triste aussi. Je voulais vraiment en savoir plus très vite, mais les infos sont données tout doucement et à nous de résoudre le puzzle sur le moment. L'histoire commence avec Seyonne (toujours narrateur) qui est marié avec Ysanne et va avoir un enfant. Autant dire que dans ce tome j'ai encore plus détesté Ysanne que dans le premier, et je n'ai pas du tout aimé le peuple Ezzarien, pour moi ils sont vraiment cinglés, bien plus que Seyonne. de nouveaux personnages font leur apparition, comme Fiona (le ‘chien' de garde de Seyonne), elle m'a pas mal énervé, mais on finit par s'attacher à elle et son caractère, ou bien Blaise que j'ai beaucoup aimé malgré ses erreurs. Quand aux Rai-Kirah que l'on rencontre, j'ai eu beaucoup de mal avec eux, mais Vix m'a pas mal plu (pour le peu qu'on le voit). J'aurais voulu voir plus Lydia (une toute petite apparition) car elle est toujours aussi excellente, et beaucoup beaucoup plus Aleksander (4 ou 5 apparitions seulement et il m'a énormément manqué vu que c'est mon personnage préféré, même là où il n'apparait que trop peu). D'ailleurs le prince Derzhi n'a pas changé, toujours aussi grognon, toujours aussi roux (oh oui j'adore), et puis il a ce petit quelque chose de tellement noble et séduisant, sans oublier sa façon de jurer. (C'est pas le type super beau, parfait, un peu macho, brun ténébreux, trop gentil, à l'écoute, fidèle qu'on voit dans tous les bouquins en ce moment, il est bourré de défauts et il est vraiment insupportable des fois… Autant dire que j'en suis vraiment fan !). J'ai pas aimé les Ezzariens donc, hormis quelques exceptions comme Catrin et son mari (déjà dans le premier tome) où d'autres qu'on rencontre en cours de route. Leurs règles sont stupides et ils sont incapables de le reconnaître, c'est hyper saoulant, mais bon, j'ai jamais vu des gens aussi obtues, même quand ils ont toutes les preuves sous le nez ils acceptent pas la vérité… Quand à Seyonne je l'ai une nouvelle fois beaucoup aimé, même s'il m'a saoulé à un moment (mais sa réaction est expliquée). Je l'ai énormément plaint, il me fait beaucoup de peine et il essaie vraiment de se battre pour sauver tout le monde et le pauvre il en chie parce que les gens autour de lui sont pas toujours très futés ou à l'écoute. La fin a réussi à me faire chialer (comme le premier tome) et cette fois-ci c'est Fiona qui en est la cause (puisque dans ce tome elle est son partenaire). Une fois encore, le tome 2 se suffit à lui-même. J'ai pourtant encore une fois très très hâte d'avoir le tome 3, je suis accroc à cette série, vraiment. J'adore, j'adore, j'adore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mauriceandre
  29 mars 2019
Salut les Babelionautes
Je continue ma lecture de la Trilogie de Carol Berg avec ce tome deux dont le titre est vraiment bien trouvé pour la suite des Aventures de Seyonne.
Après leur victoire sur les démons qui voulaient s'emparer du pouvoir en s'emparant d'Aleksander, futur Empereur, les Ezzariens ont retrouvé leur terre, mais Seyonne ne peut plus agir comme Gardien, ses anciens amis pense qu'il est corrompu par tout ce qu'il a subi lorsque il était Esclave.
Mais dans leur guerre contre les Démons, les Ezzariens ont besoin de lui, lui qui était l'un des meilleurs avant l'invasion de leur pays et sa capture.
Il reprend la lutte pour sauver les vies humaines menacées de possession, mais pour cela il doit retourné dans une dimension parallèle, aidé en cela par les aifes, créateur de portails entre les deux mondes.
Mais le nombre de gardiens est trop faible et il enchaîne les combats sans avoir le temps nécessaire pour récupérer.
de plus, il commence a douter des croyances qu'on lui a inculqué, et il décide de se rendre dans le monde des démons sans armes pour avoir des réponses.
Et les réponses seront telle qu'il va devoir faire un choix cornélien pour la survie des Ezzariens.
il tombera de Charybde en Scylla avant de vraiment comprendre quel est le véritable enjeu de cette affrontement qui dure depuis des siècles.
La Plume de Carol Berg, cette fois traduite par Sylvie Delloye que je remercie, est toujours aussi affûtée et j'ai pris un grand plaisir a continuer ce bout de chemin avec Seyonne et tous les autres acteurs de cette trilogie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Catherine33
  02 décembre 2014
Un peu décu, par rapport au premier tome mais j'ai passé un bon moment
Commenter  J’apprécie          30
Miguel33
  15 septembre 2013
Dans ce deuxième volume de la trilogie des Rai-Kirah, nous retrouvons donc Seyonne. Celui-ci va de nouveau combattre les démons et aider son peuple dans son rôle de contre-pouvoir face aux démons. Étant le seul Gardien survivant, il prend très à coeur son rôle de mentor vis-à-vis des nouvelles recrues, et quand il ne les conseille pas lors de leurs entraînements, Seyonne passe l'essentiel de son temps à combattre.
Il y a, dans ce roman, une longue quête de Seyonne, pour approfondir les origines de son peuple et des motifs qui les poussent à être en guerre depuis des siècles. Il ira de découvertes en surprises, connaîtra des déconvenues, tout cela pour le plus grand plaisir du lecteur, même si, par moment, certains passages pourront être considérés comme un peu trop longs (le roman fait quand même 752 pages).
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.aupresdeslivres.f..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
BlackWolfBlackWolf   02 janvier 2014
Pendant la moitié de ma vie, j’avais été esclave des Derzhi ; j’avais été capturé à l’âge de dix-huit ans quand l’Empire derzhi en pleine expansion avait finalement englouti l’Ezzarie. Durant ces années de souffrance et de déchéance, mon existence était devenue tout ce que mon peuple jugeait corrompu. La loi ezzarienne considérait que mon impureté allait infailliblement servir de voie de passage pour la vengeance des démons, et donc même après qu’Aleksander m’avait accordé la liberté, j’étais censé être mis à l’écart… mort, en fait. Aucun Ezzarien ne devait me parler, reconnaître mon existence, entendre ne serait-ce qu’un mot de ma bouche, de crainte que je les contamine avec ma corruption, et que je mette en péril notre guerre secrète. Ce n’est qu’avec le pouvoir persuasif de la petite-fille de mon mentor, maintenant décédé, et celui de ma femme, la reine d’Ezzarie, que mes compatriotes acceptèrent l’idée que les circonstances de ma bataille avec le Seigneur des Démons étaient si extraordinaires qu’elles méritaient une exception à notre loi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
mauriceandremauriceandre   31 mars 2019
J’obtempérai. Je n’avais pas vraiment d’autre choix. Mais il restait une chose, avant de laisser une fatigue plaisante et un cœur rempli m’emporter dans l’oubli.
— Vous n’avez jamais répondu à ma question, Fiona. Qu’allez-vous faire maintenant ?
Elle jeta une autre couverture sur moi et mit en place le sortilège pour maintenir la stabilité du feu.
— Mon mentor a fait de lui un démon car il a jugé qu’il le fallait pour remettre le monde en ordre. J’irai partout, je lirai tout, poserai des questions à tout le monde, ferai tout le nécessaire, pour découvrir s’il a raison. Cela vous suffit-il comme réponse, Maître Seyonne ?
Je souris et m’enfonçai dans les oreillers moelleux.
— Oui, ça suffit !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Gingko9Gingko9   12 décembre 2014
- Quel est ce danger ? hurlais-je de frustration. Le Seigneur des Démons est mort. Je l'ai tué. De toutes les actions sanglantes que j'ai accomplies dans ma vie, c'est bien une que je ne regrette pas. Qu'est-ce qui vous effraie tant ?
Et avait effrayé nos ancêtres, qui avaient essayé de détruire notre mémoire à ce sujet...
- Nous ne savons pas, Exilé. La connaissance nous a été retirée quand nous avons été envoyés ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Gingko9Gingko9   12 décembre 2014
- Il est temps, Gardien, dit celle qui était agenouillé en face de moi. Venez avec moi si vous choisissez de nouveau ce chemin de danger, de guérison, d'espoir.
Elle tendit les mains, je les touchais, et le monde disparut.
... Vous trouverez un endroit qui sera familier. (La voix calme parlait clairement dans ma tête). Ce sera votre corde de sauvetage, votre ancre, et il ne s'effacera pas tant que je ne l'aurai pas permis. Même dans le chaos, vous pourrez le trouver. Une fois par jour, je tisserai un portail et j'attendrai une heure. Jusqu'à votre retour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MaliaeMaliae   16 mars 2016
Il n’était pas question que je me dispute avec elle au sujet de ma sincérité. Si affronter deux cents démons en un an n’était pas assez sincère, alors ce n’étaient pas des mots qui la convaincraient.
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1380 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre